AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Mortelle Adèle tome 7 sur 19
EAN : 9782848019727
95 pages
Tourbillon (05/06/2014)
4.3/5   119 notes
Résumé :
Au secours ! Mes parents m'ont envoyée dans l'endroit le plus horrible de la planète ! Pas de télévision, pas de jeux vidéo, pas d'Ajax à torturer... juste des arbres, des arbres et encore des arbres ! Mais faites-moi confiance, la colonie des Ragondins Joyeux va se souvenir longtemps de mon passage ici ! Mortelle Adèle se met au vert, mais au vert... de rage ! Pour les grandes vacances, ses parents l'ont inscrite dans une colonie de vacances, perdue en pleine natur... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 119 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Myriam3
  21 juin 2020
Ca fait quelques années que je connais la petite Adèle, plutôt intimement même puisqu'elle s'invite dans notre vie familiale régulièrement en inspirant mes enfants de propos et comportements peu moraux. Je sais qu'elle a un grand succès auprès d'eux et de leurs copains-copines, qu'Aldebert est un pote et qu'ils ont sorti une chanson ensemble qui est très appréciée par les enfants. Jusque là, je n'avais que feuilleté certaines pages de ses exploits, mais hier je me suis lancée dans l'un de ses albums.
Alors oui, je confirme, Adèle est cruelle, oui elle est relativement misanthrope et pour des parents, elle n'a rien d'enviable. On aurait plutôt tendance à l'éviter… mais Adèle, comme beaucoup d'enfants sensibles, à un ami imaginaire (un fantôme certes), un amoureux transi (mais apparemment il est le seul à se morfondre) des parents qui savent la gérer et l'aimer. Dans cet album, j'ai même éprouvé de la compassion pour cette enfant terrible que ses parents envoient en colonie de vacances: horreur! cauchemar! Franchement, moi au même âge je ne l'aurais pas mieux vécu!
Bref, Mortelle Adèle, ce n'est pas si horrible que ça quand on le lit, elle est même… attachante (c'est un parent qui parle ici) et puis… elle doit quand même bien libérer les enfants de leurs idées pas très catholiques, je comprends qu'ils l'aiment! Je surveille juste un peu plus le chat, on ne sait jamais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Lornaric
  19 décembre 2020
On ne peut pas dire qu'Adèle saute de joie à l'idée de passer une partie de ses vacances parmi les "Ragondins joyeux" ... Ses parents sont vraiment trop cruels pour l'envoyer, au milieu de nul part, en pleine nature, sans confort moderne, en compagnie d'enfants gais et de deux moniteurs bienveillants ...
Pas de pitié pour les nazebroques !!! Adèle va faire tout son possible pour tyranniser ce petit monde.
Adèle n'en rate pas une et déborde d'une imagination démoniaque ! Toujours aussi drôle !
Commenter  J’apprécie          160
Renatan
  18 novembre 2016
Aujourd'hui je viens vous parler d'Antoine Dole, un auteur bourré de talent avec qui j'ai eu la chance de discuter hier matin au Salon du livre de Montréal. J'ai d'abord découvert la richesse et la profondeur de sa plume avec son roman pour adolescents Je reviens de mourir. C'est en abordant À copier 100 fois - un livre nécessaire, voire indispensable, qui nous entraîne dans le monde courageux d'un adolescent homosexuel victime des pires atrocités - que je me suis vue confirmer ce que le premier m'avait déjà révélé : Antoine Dole est un jeune auteur parmi les grands!
Son répertoire est diversifié. D'ailleurs, c'est de « Mortelle Adèle » dont je viens vous parler aujourd'hui. Une petite peste rouquine qui est débarquée assez récemment en terre québécoise et qui séduit non seulement les jeunes mais aussi les grands, je vous le confirme! Ses parents ont eu l'ingénieuse idée, au grand dam d'Adèle, de l'envoyer à la colonie de vacances des « Ragondins Joyeux » alias les « Ragondins Morveux », les « Gras de boudin Affreux », les « Crétins » de « Gros radins Pouilleux » et j'en passe. Pouahhhh quelle horreur!!! Mais ça, elle s'en défoulera bien assez dans son « mortel journal »… C'est le début de son cauchemar et surtout de celui qu'elle fera subir aux autres vacanciers. Début de la parenthèse : remarquez que je la comprends, quand j'étais petite je passais mes soirées à pleurer autour du feu de camp! Pfffffff quelle idée d'envoyer ses enfants en camp d'été! Fin de la parenthèse…
Bref, après avoir tout tenté pour dissuader ses parents, voilà qu'elle se retrouve en pleine forêt, mais ça ne s'arrêtera pas là. Elle a bien l'intention de tous leur faire vivre des mortelles vacances, à ces « andouilles » de moniteurs y compris! D'ailleurs, je ne vous l'avais pas dit, mais dans sa valise il y aura des objets pour le moins suspects, grenade, hache, torche électrique, Adèle n'a pas envie de rigoler, ça non!
À peine arrivée qu'elle fait déjà une « overdose de nature ». Tassez-vous, Mortelle Adèle est d'attaque! Elle flanque la trouille à tout le monde en plus de les faire pleurer, ébouillante des grenouilles, abat des arbres, n'y va pas de main morte avec les animaux qu'elle croise sur son passage et s'invente même une varicelle, sans oublier sa « fracture de la couette ». Mais là, comme l'auteur le souligne, c'est peut-être un peu « tiré par les cheveux ». Il y a dans cette BD de ces jeux de mots qui m'ont arraché des fous rires! Mais l'un de mes favoris est certainement ce clin d'oeil à la surconsommation douteuse de produits Made in Taïwan. En plus des messages sous-jacents à la dépendance aux écrans, à ces manipulations que nous exerçons comme parents : « Les adultes nous ont rendus dépendants au sucre pour mieux nous soumettre. ». J'adore!
Détestable, cynique, sarcastique, rabat-joie, sans demi-mesure et excessive, Adèle cache aussi une tonne de sentiments. Elle finira bien par s'ennuyer malgré son emploi du temps chargé... a empoisonner la vie de tous!
Antoine Dole signe ses ouvrages de Mortelle Adèle sous la griffe de Mr Tan.
Merci Mr Tan, quelle « mortelle lecture »!

Lien : http://www.lamarreedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bbpoussy
  28 septembre 2021
Tome 7 des aventures de Mamezelle Adèle, Mortelle de son petit nom.
Elle est toujours aussi détestable donc ses parents ont décidé de la mettre en colonie de vacances. Les vacances sont en fait pour eux car les autres enfants, les animaux de la forêt aussi bien que les moniteurs vont morfler !
Adèle appréciera de rentrer chez elle et de retrouver son cher Ajax qui lui a tant manqué.
Ses parents ont bien profité de leurs vacances et ont trouvé le moyen de les prolonger en l'envoyant chez sa grand-mère, la pauvre !
Mon enfant aime toujours lire cette BD, bien qu'il ne rigole même pas ! Mais il aime retrouver cette petite fille hors norme qui n'a pas peur d'affronter le monde qui l'entoure.
95 pages avec une seule histoire, là encore, mais où l'on peut l'arrêter à tout moment et la reprendre très facilement.

Commenter  J’apprécie          100
livreclem
  27 janvier 2021
On retrouve notre démoniaque Adèle en vacances. Ses parents ont eu la riche idée de l'envoyer en colonie de vacances. Enfin un peu de repos pour eux.
Mais Adèle ne veut pas rejoindre ces "joyeux ragondins" comme se prénomme les enfants de cette colonie. Pourtant, ça va lui permettre d'innover dans ces expériences démoniaques.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NadaelNadael   18 janvier 2017
« – Ah, revoilà Adèle! Alors, tu as aidé à allumer le feu de camp? – Je devais allumer le feu de camp? – Oui, c’est ce que je t’avais demandé… – On s’est mal compris, je crois… – Ah? – Moi j’avais compris que vous vouliez que je mette le feu au camp. »
Commenter  J’apprécie          50
manU17manU17   29 décembre 2016
- Adèle, ta mère et moi avons quelque chose à t'annoncer...
- Et ça va sûrement te faire plaisir !
- Vous allez divorcer, et comme ça j'aurai deux maisons et deux fois plus de jouets...?
- Euh...non.
Commenter  J’apprécie          60
LornaricLornaric   19 décembre 2020
- C'est moi ou ça chlingue ?
- T'as raison, ça sent bizarre ...
- Ça sent le ...
- La ...
- Je crois que ça sent la ... LA NATURE !!!
Commenter  J’apprécie          64
CapitaineBaptCapitaineBapt   19 octobre 2016
[La monitrice] : Répète après moi : Ragondins Joyeux !
[Adèle] : Gros radins Pouilleux !
[La monitrice] : Non. Ragondins Joyeux. Essaie d'articuler...
[Adèle] : Gras de boudin Affreux...
[La monitrice] : M'enfin, c'est pas compliqué ! RAGONDINS... JOYEUX...
[Adèle] : Tas de requins Baveux...
[La monitrice] : Tu le fais exprès, c'est ça ?
[ Adèle] : Ah bon ? Je ne vois pas ce qui vous fait dire ça...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClioInoClioIno   23 mai 2021
Oui, cher confrère, j'appelle pour avoir votre avis. Ma patiente prétend avoir une fracture de la couette... Vous en avez entendu parler ? C'est un peu tiré par les cheveux, non ?
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Antoine Dole (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole
Dans le cadre de l'exposition "Mortelle Adèle, l'exposition interdite aux nazebroques" qui sera présentée du 17 au 20 mars au Festival d'Angoulême, Baptiste Lecaplain nous parle de Mr Tan et Diane le Feyer ainsi que de leur personnage Mortelle Adèle.
Abonnez-vous à notre chaîne ! https://www.youtube.com/user/bdangouleme/videos
Programmation et infos sur bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme
RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr
autres livres classés : humour noirVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Ce qui ne nous tue pas

Comment s'appelle les deux amies de Lola ?

Clémence et Cali
Lola et Simone
Juliette et Claire
Mathilde et Adélaïde

7 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Ce qui ne nous tue pas de Antoine DoleCréer un quiz sur ce livre