AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782378991753
60 pages
Éditeur : Les Editions du Vénasque (10/06/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Et si la fée Carabosse, la Befana et Baba Yaga n'étaient que les déformations de noms de personnages bien réels ? Et si nous ne savions pas tout ce qu'il y a à savoir sur celles que l'on nomme, peut-être à tort, les méchantes fées ou encore les affreuses sorcières ? Sans cesse harcelées et humiliées par les bonnes fées, Chiara Bosse, Beth Ana et Barbra Yaga, les trois célèbres sorcières de Faërie, sont maintenant contraintes de quitter la forêt de l'éternel hiver po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Chroniqueuse
  31 juillet 2020
Auteure de “Deux soeurs: Persévérance et trahisons” un livre jeunesse , de “Aux frontières de la norme” un recueil de nouvelles , Céline Dominik Wicker revient avec “ les trois sorcières” un conte revisité qui s'adresse à tout public , parution en septembre chez éditions du vénasque .
Un tout grand merci pour cette lecture en avant-première et les magnifiques goodies de Laurent Patin assortis à l'ouvrage.
C'est toujours un bonheur de plonger dans les histoires de Céline Dominik Wicker à la plume délicate et pleine de justesse, des ouvrages qui aborde des thématiques sensibles et justes mettant en lumière la bienveillance , la tolérance , l'amitié , l'amour etc , et des premières de couvertures joliment travaillées. Mes félicitations à Anna Horvath Annabies pour les superbes illustrations qui accompagnent ce nouveau livre. Je vous partage une pour le plaisir .
Les trois sorcières est un nouveau message, une nouvelle histoire féerique, drôle et authentique de l'écrivaine. Un univers magique se présente au lecteur pour lui conter les aventures des sorcières de Faërie que sont Chiara Bosse, Beth Ana et Barbra Yaga lesquelles se divertissent en rabaissant les autres.
Ce conte se démarque en deux parties, l'auteure bascule du monde des sorcières pour transporter le lecteur dans le monde des humains, je trouve la démarche assez original, bien maîtrisé.
Une palette d'émotions décryptables s'ajoutent par touches successives visant à susciter l'intérêt pour la lecture et les personnages.
Un ouvrage bien structuré et illustré de 60 pages, une plume fluide et riche laquelle je tiens à préciser ayant lu tous les livres de Céline Dominik Wicker s'est intensifié par un vocabulaire beaucoup plus complexe et a réussi de nouveau à me faire parvenir sa voix à travers son écriture .
Un voyage rocambolesque vous attend avec ces trois sorcières qui ont plus d'un tour dans leur sac et beaucoup d'informations à vous communiquer ...
Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Saiwhisper
  29 juillet 2020
J'ai beau grandir, plonger dans des contes détournés me plaît toujours autant ! Une fois encore, Céline Dominik-Wicker m'a gâtée en me proposant la lecture de sa dernière parution. de plus, comme « Deux soeurs : Persévérance et Trahisons », elle a eu la gentillesse de dédicacer l'ouvrage à ma fille ! Un geste qui m'a énormément touchée… Mathilde étant encore trop jeune pour découvrir ce conte revisité, j'ai décidé de faire la rencontre de ces trois sorcières toute seule. Ce fut une aventure sympathique, drôle, pétillante et originale ! Chiara Bosse, Beth Ana et Barbra Yaga m'ont fait sourire, que ce soit grâce à leurs répliques ou à travers les situations abracadabrantes qu'elles vont vivre…
La découverte de Faërie fut très plaisante. Il faut dire que le monde d'où provient le peuple surnaturel est vaste, attrayant et rempli d'êtres en tous genres (sidhes, duergars, lechiy des bois, etc.) ! J'imaginais aisément les trois comparses malicieuses évoluer dans cet univers où s'entremêlent folklores, mythes et légendes de tous les horizons. Or, les clins d'oeil aux histoires populaires (ex : La Belle aux bois dormants) sont savoureux. On sent que Céline Dominik-Wicker est une passionnée des contes. Si la première partie du livre narre comment les trois femmes, autrefois fées de la nuit, sont devenues des sorcières, la seconde moitié fut ma préférée. Ce qu'il se passera à travers les époques s'est révélé riche, intéressant et atypique ! Utiliser le voyage dans le temps était un pari risqué cependant, l'auteure a réussi à proposer un récit cohérent et ludique. Ce périple fut un très bon moyen pour aborder des thématiques intéressantes comme la quête identitaire, le choix de vie/de métier, l'amitié, la reconnaissance d'autrui, la différence, la tolérance, mais aussi les différentes perceptions des époques (Femmes, physique, culture, littérature, etc.). Ces sujets d'actualité sont toujours abordés avec bienveillance, humour et justesse.
En plus de son scénario distrayant et cocasse, l'ouvrage contient de belles illustrations. Il s'agit encore une fois de la patte d'Anna Horváth Annabies dont le style a de nouveau réussi à me séduire. J'ai particulièrement apprécié les bouilles des trois jeteuses de sorts. Toutefois, j'ai tout de même quelques réserves sur le public visé que j'ai réellement du mal à situer. le format du livre et les dessins laissent à penser que l'oeuvre est plutôt pour de jeunes lecteurs. Cependant, la plume de l'auteure est complexe, travaillée, avec de l'humour subtil ainsi que du vocabulaire parfois difficile à comprendre pour un enfant. J'ai moi-même dû regarder un ou deux mots dans le dictionnaire ! En outre, le texte est assez long et peut paraître un peu trouble pour des petits. Je réserverais plutôt cette aventure aux CM2, aux jeunes adolescents appréciant le folklore et à ceux qui, comme moi, aiment découvrir les contes revisités malgré leur âge.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
gabrielleviszs
  30 octobre 2020
Suite à la proposition de découvrir l'univers de l'auteure, Céline Dominik-Wicker m'a gentiment fait parvenir ses histoires afin que je puisse mettre des mots et je l'en remercie. J'ai donc débuté avec ce conte, qui est pile pour cette période d'Halloween. Revisiter un conte est un travail fastidieux, car il faut réussir à travailler sur la véritable histoire et redonner un nouveau souffle d'une autre façon sans perdre les repères initiaux. Pari réussi, nous partons en faerie où nous découvrons trois fées qui s'amusent à faire des farces qui sont mal vues par les autres.

Comment sont-elles devenues des sorcières ? Pourquoi cette rivalité entre les fées de la lumière et elles ? L'auteure nous raconte l'histoire de trois fées bien connues : la fée Cara Bosse, La Befana et Baba Yaga qui sont expulsées de la terre des fées par les bonnes fées suite à la mauvaise tournure d'une blague. La vengeance appelle la vengeance et ce qui était une blague de mauvais gout devient un véritable calvaire pour ces trois femmes. En 60 pages, l'auteure et l'illustratrice Annabies nous apportent avec douceur et réalité les méfaits et les questionnements sur une époque. Les mentalités évoluent, changent, deviennent autre. La sorcellerie a également un passé, un présent et peut-être un avenir, toujours est-il que la vision des gens diffère en fonction des années.

C'est amusant de voir ces fées si malicieuses perdre un peu de leur superbe dans tous les sens du terme pour au final garder ce qu'elles ont de plus précieux. Quitter leur nid douillet composé de paillasses dures et froides pour une autre vie est somme toute le rêve de beaucoup de personnes : chercher le mieux pour nous, et pour elle à n'importe quel prix. le livre est "découpé" en deux parties. La première avec la façon dont les fées deviennent sorcières et la seconde avec la manière dont le monde les perçoit et inversement sur trois périodes bien distinctes. C'est l'occasion pour elles de comprendre l'évolution et les dangers qui composent les dates choisies.

Ce récit m'a plus fait penser à un récit pour jeunes adultes voire adolescents, plutôt que pour un enfant, certains termes ne sont pas évident à comprendre sur le champs, il vaut mieux qu'une personne le lise et explique les mots qui pourraient poser quelques soucis de compréhension. Personnellement j'ai beaucoup apprécié la manière dont l'auteure donne les explications, décrit les événements et les personnages. Il faut bien être honnête, j'ai eu le sourire régulièrement en comprenant que la description de ces trois sorcières est celle que l'on connait le plus souvent : vieille, moche, avec des rides, des pustules, une voix qui fait peur, un physique à faire peur. Pourtant ces fameuses créatures ne sont pas qu'apparence et nous le découvrons au fil des pages.

C'est aussi l'occasion de montrer que le physique importe pour bon nombre de personnes, qu'il faut faire avec ce que l'on a, que ce soit la nature qui nous l'a donné ou non. Cette apparence qui peut faire peur et qui justifie parfois des actes apportant la souffrance, ou la pitié. le contexte est parfois cruel, mais les trois sorcières arrivent à tirer leur épingle du jeu, bon gré mal gré. Ne pas être sorties du même moule que les autres, elles vont devoir composer avec ce qu'elles ont et la malice est toujours présente en elles. Il est certain que deux d'entre elles, après avoir vécu dans deux périodes différentes où leur "magie" était considérée comme sacrilège, sans compter qu'une femme qui écrit et lit est inadmissible, retrouver de la paix pour leur pauvre esprit serait vraiment un plus.

Différentes physiquement, mais émotionnellement ensemble, elles sont amies depuis si longtemps qu'elles s'écoutent et même lorsque l'une d'entre elles a comme qui dirait perdu un peu de sa vitesse d'esprit, elles sont toujours soudées. Chacune va vivre une histoire, séparément, mais rien ne les fera oublier qui elles sont, ni d'où elles viennent, sans oublier leurs connaissances et amis. L'humour présent emballe les moments de doute et de déception. Les illustrations apportent un plus également à cette histoire, tout en douceur. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un livre doudou, même si la couverture est souple, le format carré et les images bienveillantes malgré les personnages caractéristiques imprégnés, mais pas loin.
Ce conte est l'occasion de démontrer que l'apparence ne compte pas, seul le coeur doit être pris en compte, le coeur et les actes bien entendu. Les thèmes dans ce récit sont nombreux. C'est un beau message pour tous, sur la différence, sur l'acceptation de l'autre, sur l'amitié. La plume est délicieuse, comme un bonbon acidulé et doux à la fois. C'est un beau voyage qui permet de retrouver la magie des yeux d'enfants le temps d'une lecture. Et puis qui n'a jamais rêvé de voir de véritables sorcières lors d'Halloween ? Cette fameuse soirée où les enfants se déguisent, où les parents les emmènent avec plus ou moins de joie toquer aux portes afin d'envoyer un sort ou de récupérer des sucreries. Cette soirée où les morts côtoient les humains sans que quiconque ne s'en rende compte. Et si l'histoire du balai volant venait bien de ce moment précis dans le livre?
En conclusion, un conte revisité qui est capable d'apporter de l'émerveillement et des thèmes importants. le voyage m'a beaucoup plu et je sais déjà que c'est un conte que j'emmènerai avec moi lorsque je serais en colo avec les petits afin de leur offrir une nouvelle histoire, surtout qu'une certaine Aurore fait son apparition. Il donne matière à réfléchir en plus d'avoir envie de partir en forêt afin de découvrir toutes ces merveilles qui se cachent de notre regard.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-trois-sorcieres-celine-dominik-wicker-a204058208
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
soniaboulimiquedeslivres
  09 août 2020
L'avis de Maëlys (12 ans) :
J'adore les contes, ils m'ont toujours fait rêver, et celui-ci aussi ! J'ai surtout aimé la première partie, me retrouver dans ce monde imaginaire, avec ses personnages drôles et mystérieux. J'ai trouvé les 3 sorcières hyper rigolotes. Et heureusement, car il faut une bonne dose d'humour pour supporter la mésaventure qui leur est arrivée ! Vous imaginez ? Être une fée et se retrouver sorcière du jour au lendemain, franchement, c'est pas de bol.
La seconde partie m'a un peu moins intéressée, mais je crois que c'est la préférée de maman ! On a discuté de l'amitié, des différences entre les personnes, de la réaction des gens par rapport à ces différences.
Les jeux de mots avec les noms étaient amusants, j'ai bien ri. Parlons des mots, justement, certains étaient inconnus pour moi, rendant la compréhension difficile. Si on est seul pour lire ce conte, il faut avoir un dictionnaire pas loin. Mais c'est plutôt cool, cela permet de découvrir de nouveaux mots.
Les images sont vraiment belles, elles rythment la lecture, j'ai pris plaisir à m'arrêter un moment à chaque fois pour les admirer.
On a lu ce livre avec maman, tranquillement dans le jardin, en mangeant une glace. On a passé un bon moment ensemble, sans téléphone ni écran (mis à part la tablette pour lire), et ça m'a fait du bien. J'ai trop tendance à rester collée à mes écrans, la découverte d'un livre permet de s'éloigner de ce monde virtuel, et de rêver, trouver un monde imaginaire dans lequel il fait bon se réfugier.

Mon avis :
Refermez votre grimoire, arrêtez de vouloir percer le pustule qui pointe au bout de votre nez, mettez votre chapeau pointu et suivez-nous en Faërie, le pays des fées !
Nos trois héroïnes, Chiara Bosse, Barbara Yaga et Beth Ana, étaient des fées de la nuit avant d'être transformées en sorcières. Nous allons découvrir ce qu'il leur est arrivé, et voir comment elles vont donner un nouveau souffle à leurs vies.
Elles vont faire un voyage interdimensionnel dans le temps. Qui va se retrouver en Écosse à la Renaissance, qui aux États-Unis au XIXè, qui en France à notre époque. Cela permettra de proposer des sujets importants de manière ludique, qui pourront intéresser les plus grands : l'amitié, la tolérance, la différence, les choix de vie. Cela permet d'engager la discussion avec nos petits bouts.
Céline propose un conte original, reprenant les bases de ce type de récit, apportant sa touche d'humour et de réflexion. Tout pour plaire !! Une histoire prenante et touchante, un beau moment de partage. Un conte que les parents peuvent lire au plus petits, ou que peuvent découvrir seuls les plus grands. Donc adapté à un grand nombre d'enfants, et même aux parents, j'en suis la preuve 😉!!
Les illustrations d'Anna Horvath sont sublimes. Maëlys les a vraiment beaucoup aimées (et j'avoue que moi aussi !!). C'était déjà Anna qui avait illustré le premier livre de Céline, elle fait un travail remarquable.
Un conte que je conseille vivement, saperlotte !
#CélineDominikWicker #LesTroisSorcières #LesEditionsduVénasque
Nous remercions Céline pour cette belle lecture.
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Cathy_lit
  29 août 2020
Bonjour, Grâce à @la voie de Calliopé j'ai pu découvrir une très belle plume celle de @Céline Dominik Wicker dans le conte « les trois sorcières ». J'aime beaucoup les contes et là c'est une idée très originale de regrouper sous des noms un peu déformés mais reconnaissables trois sorcières très connues Carrabosse, Béfana, Babayaga. Alors j'avoue que ma première impression était mitigée, Certes l'écriture est très belle, très littéraire, mais je trouvais que l'histoire était un peu courte et manquait de densité. Puis j'ai appris que c'était un ouvrage jeunesse, alors là j'adhère complètement. Effectivement le format, l'histoire sont parfaits mais il faut juste que le lecteur soit assez avancé en lecture car le vocabulaire est parfois soutenu. Mais une belle découverte.
Quatrième de couv. Et si la fée Carabosse, la Befana et Baba Yaga n'étaient que les déformations de noms de personnages bien réels ? Et si nous ne savions pas tout ce qu'il y a à savoir sur celles que l'on nomme, peut-être à tort, les méchantes fées ou encore les affreuses sorcières ? Sans cesse harcelées et humiliées par les bonnes fées, Chiara Bosse, Beth Ana et Barbra Yaga, les trois célèbres sorcières de Faërie, sont maintenant contraintes de quitter la forêt de l'éternel hiver pour trouver refuge dans le monde bien insolite des humains. Mais quel accueil leur réserveront ces étranges créatures qui ne croient ni aux fées ni en la magie ? Vous le saurez en tournant la page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   28 juillet 2020
- Si je comprends bien, conclut l'aînée des sorcières, les humains de vos époques vont maladivement obsédés par la laideur.
- Ce n'est pas le cas pour toi ici ?
Chiara Bosse éclata de rire.
- Là où je vis, on a inventé le "politiquement correct".
- Qu'est-ce donc ? demandèrent en chœur ses consœurs.
- C'est une façon de ne pas voir les choses telles qu'elles sont. Ainsi, personne n'osera dire que je suis proprement hideuse. On me prendra en pitié en me parlant de l'importance de la beauté intérieure. Mais, quoi qu'il en soit, personne n'osera me faire la moindre remarque sur mon physique disgracieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 octobre 2020
Les temps s'écoulèrent, vite ou lentement selon l'humeur de chacun. Chiara Bosse et ses comparses étaient devenues de véritables sorcières, les seules sorcières de Faërie. Isolées des fées, isolées des leurs dont elles ignoraient presque tout, elles finirent par se sentir bien seules. Heureusement les visites du Lechiy et de sa famille ainsi que celles de McCoy - Père Jacasse, pour les intimes - venaient égayer leur morne quotidien. Elles étaient dorénavant cantonnées à vivre (ou plutôt, survivre) dans le royaume de la neige et des frimas, où, sans surprise, elles avaient pris la mauvaise habitude de dépérir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   28 juillet 2020
Perdre ses ailes est terrible pour une fée, pas seulement physiquement, mais aussi symboliquement. Sans ailes, une fée est dépossédée de son essence, de ce qu'elle est. Elle est perdue dans le brouillard, en quelque sorte.
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   28 juillet 2020
J'ai été torturée avant d'être jugée pour sorcellerie, marmonna Beth en regardant la flaque d'eau qui restait au fond de son bol. Je suis condamnée à être brûlée vive demain matin. Vite, aide-moi !
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   28 juillet 2020
J'ai appris très vite, après mon arrivée en 1580, qu'on regardait avec grande méfiance les écrits étranges compilés dans un livre, surtout si ce livre appartenait à une femme.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : féesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre