AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811213872
Éditeur : Milady (23/01/2015)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Kate Worthington sait qu'elle ne voudra jamais se marier. Elle a pour projet de voyager en Inde... pour y trouver la paix et pour échapper à sa famille qu'elle déteste. Mais la mère de Kate a d'autres projets pour elle. Elle passe un marché avec Kate : l'Inde, oui, mais seulement après que Kate ait reçu - et rejeté - trois demandes en mariage.

Kate se rend au manoir de Blackmoore, déterminée à remplir sa part du marché, et va mettre à contribution so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
juliette2a
  20 mai 2018
Quel livre charmant ! Après l'excellent Edenbrooke, Julianne Donaldson nous amène cette fois-ci sur les traces de Katherine « Kate » Worthington, jeune femme intelligente, intrépide et indépendante, qui a fait la promesse quelques années plus tôt de ne jamais se marier malgré les manigances de sa mère. En plus de vouloir partir pour les Indes avec sa tante Charlotte, Kate a un autre rêve : découvrir Blackmoore, la demeure sauvage et mystérieuse dont lui parlent avec passion ses amis et voisins, Henry et Sylvia Delafield, mais qu'elle n'a jamais pu visiter jusque-là…
Après avoir conclu un pacte avec sa mère, dans lequel Kate promet de se soumettre aux souhaits de cette dernière si elle échoue à recevoir trois demandes en mariage, notre héroïne part enfin découvrir Blackmoore. Si la demeure tient toutes ses promesses, celles-ci cachant de multiples passages secrets et ailes abandonnées, et se situant à mi-chemin entre la mer et les landes, l'accueil que Mrs Delafield réserve à Kate est glacial, et la jeune femme va très vite découvrir qu'il sera difficile d'honorer son contrat, à moins que…
Ce roman est riche en rebondissements et nous permet de passer un excellent moment ! En tant que romantique, je n'ai pas été déçue par l'intrigue amoureuse : les liens qui unissent Kate et Henry depuis l'enfance sont forts, pudiques et en même temps remplis de sentiments refoulés et de désir. J'ai été comblée par les nombreuses scènes qui les réunissent, permettant de révéler petit à petit les secrets de Kate. Concernant les personnages, Kate, comme Marianne dans Edenbrooke, est très attachante, et malgré les secrets qu'elle cache, je me suis attachée à elle tout au long du récit. C'est une héroïne qui n'est pas sans rappeler Elizabeth Bennet, brillant par sa vivacité, son obstination et sa franchise. Henry est un personnage que j'ai aimé dès les premières pages, véritable gentleman au grand coeur, séduisant, cultivé, tolérant, romantique… J'ai beaucoup aimé son comportement vis-à-vis de Kate, sa compréhension, sa protection, sa fidélité, ainsi que son amour pur et sans limite. D'autres personnages, au contraire, m'ont déplu, à commencer par Mrs. Delafield, la superficielle Sylvia, la famille de Kate (à l'exception d'Oliver), l'insupportable Miss St. Clair ainsi que presque tous les invités de Blackmoore !
Ainsi, Blackmoore est un roman très divertissant, qui nous fait voyager du Lancashire aux Indes en passant par le Yorkshire (et ses légendes), nous fait rencontrer des personnages intéressants (notamment les deux héros), nous offre des moments romantiques touchants, mais jamais « mièvres », à travers l'écriture agréable et fluide de Julianne Donaldson ; bref, c'est un petit bijou à dévorer !
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Elamia
  19 juillet 2015
Un très joli roman au goût d'évasion qui confirme encore une fois le talent de Julianne Donaldson.
Publié en grand format fin 2014, il aura fallu attendre le mois de Juillet pour que Milady sorte en poche le second roman de l'auteur. Comportant un peu plus de pages qu'Edenbrooke, l'histoire s'avère aussi un brin plus complexe. le romantisme y est également plus poussé, plus réel. Mais le récit ne tombe jamais dans la mièvrerie et reste raffiné et chaste.
Le style est encore une fois maîtrisé et n'a rien à envier aux auteurs du XIXème. Il colle parfaitement au contexte historique. La plume est efficace et raffinée, avec de jolies métaphores et comparaisons qui rendent le récit agréable et nous plonge dans le romantisme de l'époque. Les personnages évoluent dans des décors plus vrais que nature, où comme dans Edenbrooke, la campagne anglaise et la beauté sauvage de la nature sont mises à l'honneur.
On peut déplorer quelques petites longueurs, mais rien de très grave. Les sentiments dépeints ici sont très beaux, ce qui compense largement le manque de rythme à certains moments. Je vois plutôt ça comme une qualité, l'auteur ne nous livre pas tout d'emblée sur un plateau, et sait jouer à la fois avec les sentiments de ses personnages et de ses lecteurs. Ainsi on prends le temps de s'immerger dans le récit et de le savourer à sa juste valeur.
Les protagonistes, Kate et Henry forment réellement un duo attachant. Je dois avouer qu'Henry est plutôt craquant dans son genre. Julianne Donaldson sait rendre ses personnages masculins intéressants. Je suis encore une fois convaincue par l'idéal masculin qu'elle nous propose dans ce roman. Son héroïne est très bien pensée aussi, elle a un caractère affirmé, sans en faire des tonnes non plus.
Deux raisons rendent ce roman unique et passionnant à mes yeux. Tout d'abord, l'importance donnée à tous les personnages, sans exception. Leur personnalité est soigneusement développée et on imagine sans grande peine, leur physionomie, leurs expressions ou réactions. C'est un réel délice de se plonger dans une intrigue de ce genre et de voir nos héros se heurter à la futilité et aux stéréotypes de leur position sociale. Joie, euphorie, tristesse, douleur, c'est une véritable avalanche de sentiments qui assaillent les protagonistes, et transportent le lecteur dans un univers plus vrai que nature. Personnages fictifs et historiques se donnent la réplique dans une atmosphère réaliste. Car ce qui fait également tout le charme et la qualité des ouvrages de Julianne Donaldson, c'est le soin tout particulier qu'elle apporte aux décors. Elle s'est inspirée d'une région du Nord de l'Angleterre pour situer son manoir de Blackmoore. Voila qui explique le côté authentique et vrai des écrits de l'auteur.
Le cocktail réalisé par l'auteur a encore une fois complètement marché sur moi. Les personnages sont plus vrais que nature, l'atmosphère de ce vieux manoir est palpable. Les décors environnants attisent notre envie d'évasion. A l'image d'Edenbrooke, le duo principal reste humble et vrai, malgré son appartenance à la haute société. Les sentiments et la psychologie humaine ne sont nullement formatés, ils semblent s'inspirer de la réalité même. Blackmoore est réellement le romantisme à l'état pur. On pardonne facilement à ce livre ses rares longueurs et sa prévisibilité apparente, tant il a d'autres qualités qui les compensent.
Julianne Donaldson nous livre un tableau de l'Angleterre régence des plus fascinants, et nous donne envie d'aller visiter ces fameuses landes et ce manoir inquiétant perché au bord du monde.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nono19
  18 mai 2015
Ah la la, mon âme de romantique incurable a adoré ce roman! Tout y est: personnages intéressants, Angleterre du XIXème siècle, une maison isolée et battue par les vents, des secrets de famille, et bien évidemment de la romance :)!
Après "Edenbrooke" que j'avais beaucoup apprécié, voici "Blackmoore" bien plus sombre que son prédécesseur.
Kate Worthington est une jeune fille qui ne pense qu'à partir aux Indes avec sa tante et ne surtout jamais se marier. Elle passe un marché avec sa mère pour enfin pouvoir s'en aller. Refuser trois demandes en mariage pendant son séjour à Blackmoore. Mais voilà, Blackmoore appartiendra bientôt à son ami d'enfance, Henry Delafield, qui ne voit pas les choses de la même manière. Il ne comprend pas ce qui a tellement changé son amie. Pourquoi désire-t-elle qu'on l'appelle Kate et plus Kitty? Pourquoi ne veut-elle s'attacher à personne? Que s'est-il passé il y a deux ans?
J'ai passé un super bon moment avec ces personnages. Kate est jeune mais dotée d'un fort caractère. Sa famille pas toujours très convenable ni aimante l'a rendue très méfiante des sentiments. Ce qu'elle ressent pour Henry lui semble interdit pour plein de raisons. Elle se sent enfermée dans une existence qui ne la rendra jamais heureuse.
Henry, de son côté, a tout pour lui. Il est galant, sensible, intelligent et pour ne rien gâcher plutôt mignon. Il semble destiné à une certaine Miss St Claire (qui est d'ailleurs bien horripilante :p) mais ne parvient pas à oublier Kate. le chantage de sa mère lui permettra d'enfin percer les mystères de Kate...
L'auteure choisit comme lieu, Blackmoore, une demeure majestueuse en plein milieu des landes, sur le haut d'une falaise avec la mer en contrebas.
Quand on rajoute un passage secret, un oiseau muet et une plage infestée de contrebandiers, le lieu devient irrésistible et propice à la romance :p.
Nous découvrons en même temps qu'Henry, les évènements qui ont tellement chamboulé notre héroine. Les flashbacks qui émaillent le roman sont bien placés et nous permettent de lever le voile petit à petit. Un bon point!
En résumé: une romance plus que convaincante tout en douceur et bien écrite. Que demander de plus? Si ce n'est le prochain roman de l'auteure :p.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LadyRomance
  28 février 2017
J'ai passé un très bon moment de lecture avec Blackmoore. J'avais déjà apprécié le roman précédant Edenbrooke de la même autrice mais ce dernier, je l'ai encore bien plus aimé.
Alors, bien sûr, il s'agit d'une pure romance qui à un moment ou deux m'a paru un peu "too much" mais cela reste le principe de ces romances où le but est du divertissement à 100%. Car je ne me suis pas ennuyée une seconde, reprenant ma lecture à chaque fois avec beaucoup de plaisir, heureuse de retrouver les personnages, me demandant comment allait se passer la suite pour eux.
Je me suis totalement évadée dans cet univers et me suis attachée aux héros qui traversent des moments plus ou moins pénibles ou agréables, et nous font vivre de multiples émotions.
Blackemoore raconte l'histoire de Kate, 17 ans, que sa mère vénale et frivole veut marier à un vieil homme malade sur le point de mourir mais qui lui garantirait sa fortune. le rêve de Kate, lui, est tout autre car depuis toujours, elle souhaiterait passer les vacances d'été avec ses amis et voisins Sylvia et Henry dans leur manoir au bord de la mer dont ils lui ont raconté tant d'histoires. Mais Kate souffre de la mauvaise réputation de sa mère, et de sa soeur aînée qui est bien partie pour lui ressembler ayant à son actif déjà un scandale, ce qui lui vaut le refus de la mère de ses amis de lui accorder un séjour au manoir. C'est ainsi que Kate se morfond chez elle où elle se sent enfermée et s'est mise alors à nourir le nouveau rêve d'accepter la proposition de sa tante de partir en voyage avec elle pour les Indes car elle est résolue à ne jamais se marier, ce qui n'est pas du tout dans les projets de sa mère qui compte sur elle pour s'enrichir. Désespérée, Kate passe finalement avec sa mère un marché qui lui permet de partir au manoir de Blackemoore, Henry l'ayant invité au manoir car il doit prochainement en prendre la succession après sa demande en mariage à une demoiselle de bonne famille. Lors de son séjour au manoir, si Kate refuse trois demandes en mariage, sa mère la laissera tranquille et partir pour les Indes.
Mais vraissemblablement, la décision qu'elle a prise de ne jamais se marier et de partir pour les Indes cachent des raisons beaucoup plus subtiles et secrètes.
Si j'avais beaucoup aimé le héro de Edenbrooke, j'ai d'avantage apprécié celui de Blackmoore. Cette autrice a le don de donner une vraie belle personnalité à ses héros masculins qui sont à la fois charmants, sympathiques et irrésistibles tout en étant crédibles. Par ailleurs, les personnages secondaires sont très réussis aussi avec de réelles personnalités cohérentes qui servent à merveille l'évolution de l'intrigue.
Et que dire du domaine de Blackmoore ? Vous savez que j'adore les romances qui mettent en scène un manoir au coeur de l'histoire. Celui-ci est de rêve, à la fois inquiétant, énigmatique et très beau, dominant la mer d'un côté et la lande de l'autre. Je vous dirais que j'adorerais voir toute cette histoire en images. Cela donnerait un très joli téléfilm.
Vraiment, Blakemoore est un romance qui permet de passer un très bon moment de détente, de rêve et de plaisir !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09
  05 août 2017
J'ai passé un très bon moment avec cette délicieuse romance qui nous entraîne dans l'Angleterre du XIXème siècle.
La situation de départ m'a d'abord paru pas très crédible, puis je me suis laissé embarquer à la suite de l'attachante Kate, une jeune femme en quête de liberté pour échapper aux pressions exercées par sa mère pour la marier rapidement. Certains personnages secondaires sont un peu excessifs, frôlant la caricature, mais l'histoire est bien menée avec des flashbacks qui viennent étayer le récit et la romance est vraiment touchante, construite à petites touches très romantiques.
Un seul vrai reproche à formuler : j'ai eu l'impression d'arriver trop vite à la dernière page, mais cela signifie aussi que Blackmoore a été une lecture très agréable.
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   15 mai 2015
- Kate, dit-il d'une voix rauque, je suis venu vous demander une fois de plus si vous voulez bien passer le reste de votre vie à mes côtés. Je vous ai suivie jusqu'ici, ma chère enfant, et vous suivrai où que vous alliez. Je vous aimerai quoi qu'il arrive. Vous me connaissez. Vous savez que je peux me montrer au moins aussi obstiné que vous. J'ai abandonné ma maison pour être aurpès de vous. Je vous demande donc d'abandonner vos peurs pour être auprès de moi. Je vous demande de croire en moi, de me faire confiance, de ... de m'aimer comme je vous aime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sld09sld09   05 août 2017
Une alouette chante les cœurs brisés. Une hirondelle entonne le rythme d'une course à deux temps. Le sifflement d'un merle est l'annonce d'un retour.
Ce jour-là, ce fut l'appel de l'alouette qui m'attira à ma fenêtre. Je cessai de faire les cent pas dans ma chambre et me penchai à l'extérieur pour mieux l'entendre. Rien qu'un instant, mon impatience se dissipa tandis que j'écoutais sa chanson me parler de peine et d'amours perdues. J'avais beau l'avoir écoutée des centaines de fois, jamais elle ne s'était achevée sur une note joyeuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NunaKneazlleNunaKneazlle   10 octobre 2015
-Quel est le mot latin pour "cœur" ? demandai-je à Henry à voix basse.
-Cor, chuchota-t-il.
Je croisai son regard. Ses yeux gris, plongés dans les miens, semblaient recéler un autre secret - un secret que seul Henry détenait.
-Vous pourriez la nommer Cora, murmura-t-il avec un petit sourire. Ainsi, personne ne devinerait.
Il savait. En un seul regard, il avait tout compris de moi. Il avait compris que ce chat serait le réceptacle de mon cœur et que personne ne devait le savoir. A part lui. Pour une raison qui m'échappait, je ne voyais pas d'inconvénient à ce qu'il soit au courant. Je m'écartais de lui et m'éclaircis la voix.
-Cora, annonçai-je à voix haute. Je vais l'appeler Cora.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NunaKneazlleNunaKneazlle   10 octobre 2015
-C'est elle, murmura Carson. L'alouette.
Je fermai les yeux, laissant le chant de l'oiseau déverser dans mon âme toute sa mélancolie, sa peine et sa beauté. Lorsqu'il se tut, je posai la main sur ma poitrine, m'assurant que mon cœur était toujours en place, avant d'ouvrir les yeux. En clignant des paupières pour chasser les larmes, je me tournai vers Henry pour m'assurer que lui aussi l'avait entendu.
Il me regardait, et je vis dans ses yeux le reflet de ce que je ressentais. La tristesse, la beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TinkerChaTinkerCha   28 juillet 2015
Lorsque je pense à quel point je suis coincée ici, à ce que l'on attend de moi, à ce que l'on m'autorise faire et au peu de pouvoir que j'ai et que je n'aurai jamais, simplement parce que je suis née fille - je sens comme un million d'ailes se mettre à battre en moi, si fort que c'en est une torture.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Julianne Donaldson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julianne Donaldson
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
-----------------------------------------------------------
Les livres cités : *Amoureuse et un peu plus de Pamela Morsi : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/04/amoureuse-et-un-peu-plus.html *Blackmoore de Julianne Donaldson : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/10/blackmoore.html *Le goût de la vie d'Anouska Kniight : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/05/le-gout-de-la-vie.html
*In the after de Demitria Lunetta : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/06/in-after-tome-1.html *In the end de Demitria Lunetta : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/07/in-after-tome-2-in-end.html *Une braise sous le cendre, tome 1 de Sabaa Tahir : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/10/une-braise-sous-la-cendre-tome-1.html *Inhuman, tome 1 de Kat Falls : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/02/inhuman-tome-1.html *Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit de Patricia Briggs : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/08/mercy-thompson-tome-8-la-faille-de-la.html *L'héritière, tome 1 : Melinda Salisbury : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/09/lheritiere-tome-1.html *The book of Ivy, tome 1 d'Amy Engel : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/03/the-book-of-ivy-tome-1.html *Fille des cauchemars, tome 1 : Anna de Kendare Blake : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/11/filles-de-cauchemars-tome-1-anna.html *Le joyau, tome 1 d'Amy Ewing : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/08/le-joyau-tome-1.html *Le joyau, tome 2 : La rose blanche d'Amy Ewing : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/10/le-joyau-tome-2-la-rose-blanche.html *Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove de Fredrick Backman : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/06/vieux-raleur-et-suicidaire-la-vie-selon.html *Red Queen, tome 1 de Victoria Aveyard : http://bloggalleane.blogspot.fr/2015/03/red-queen-tome-1.html
-----------------------------------------------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Galleane/137798319627169?ref=hl Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/I3EDLGFMHCOZ Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/galleane/?goto=wishlist
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Reflection (Mulan)
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Julianne Donaldson (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3508 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..