AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Freddy Michalski (Traducteur)
ISBN : 2869301820
Éditeur : Payot et Rivages (01/09/1988)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 155 notes)
Résumé :
Fritz Brown est un détective privé spécialisé dans la récupération de voitures dont les traites sont impayées, jusqu'au jour où un caddy obèse l'engage pour surveiller sa jolie sœur ; elle vit en compagnie d'un homme qui pourrait être son père. C'est alors que Brown plonge dans l'univers noir et désespéré des bas-fonds californiens.

"Brown's Requiem" est le premier roman de James Ellroy.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Fx1
  28 septembre 2014
Le premier Ellroy ...
Tout à fait digne d'intéret , méme si le style à évolué et que la maitrise est plus grande .
Il est vrai que finalement le roman noir lui va trés bien . On est surpris qu'il n'y est pas plus de livre de ce style dans son oeuvre .
On le devine à l'aise malgré que ce soit un premier livre .
L'histoire tient la route , les personnages sont trés bien contruits , c'est une trés bonne expérience qu'on aurait voulu voir davantage dans son oeuvre .
Parfait pour rentrer dans son univers .
Commenter  J’apprécie          120
Philemont
  19 mars 2013
Fritz Brown, ex-flic du LAPD devenu détective privé spécialisé dans la récupération de voitures dont les traites sont impayées, se voit engager par un caddy pour surveiller sa soeur qui vit avec un homme qui pourrait être son père. Brown plonge alors dans l'univers noir et désespéré des bas-fonds californiens.
Premier roman de James ELLROY, première incursion dans l'univers glauque de Los Angeles. Tous les ingrédients qui ont fait la qualité et le succès du Dahlia Noir et de bien d'autres oeuvres de l'auteur sont là. Il y a cet ex-flic complètement désespéré ; il y a aussi l'univers de la mafia californienne ; il y a encore cette galerie de personnages désespérés et une belle brochette de flics véreux.
Mais cette fois-ci l'intrigue se déroule à la fin des années soixante-dix et n'a pas la dimension historique des oeuvres les plus connues de l'auteur. le roman ne comporte pas non plus de dimension politique comme dans American Tabloid, par exemple. Enfin, on ne retrouve pas non plus le lyrisme des oeuvres les plus marquantes de l'auteur.
Pour autant l'intrigue de Brown's requiem est déjà délicieusement noire et complexe, ELLROY posant de manière brillante les marques d'une carrière de romancier exceptionnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
anthony44
  01 juillet 2013
Brown's Requiem est le premier roman de l'écrivain James Ellroy. On retrouve bien dans son premier bouquin tout ce qui fera sa reconnaissance. La ville de L.A est bien sûr présente et le héros est un éternel looser en quête de rédemption. Fitz Brown est un ancien flic, viré pour cause d'alcoolisme, il devient détective privé. Il s'occupe de très peu d'affaires jusqu'au jour où un caddie lui demande d'enquêter sur un homme d'affaires. le détective va alors découvrir une machination.
Le personnage de Fitz Brown est vraiment attachant malgré ses nombreuses failles. Il veut tout simplement faire une bonne action, changer de vie et essayer d'enterrer son passé. Une des qualités d'Ellroy est que ses personnages ne sont ni bon ni mauvais mais au contraire humain avec leurs qualités et leurs défauts. Malgré son premier roman, on fait tout de suite attention à son écriture, descriptive avec énormément de détail. Il nous dépeint un Los Angeles dépravé et glauque à souhait.
Brown's Requiem lance vraiment le style de Jammes Ellroy avec son écriture si particulière et la description réussie de la ville des Anges. le héros de l'histoire est en quête de rédemption ce qui en fait un héros attachant. Assurément, un grand livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BlueGrey
  27 août 2009
Fritz Brown est un ancien "flic merdique, la honte du service" qui s'est reconverti dans la récupération de voitures impayées. A côté de cette activité, gentiment lucrative, il s'offre pour des raisons fiscales une façade de détective privé. Cette astuce comptable va l'entraîner dans une enquête de trois cent cinquante pages serrées, (où toutefois l'action incessante s'épuise parfois dans une longue poursuite) quand un caddy dingo l'engage pour surveiller sa jolie soeur qui vit en compagnie d'un homme qui pourrait être son père.
Malgré un récit de construction chronologique, Ellroy excelle dans la mise en place d'une narration aussi déstructurée et hallucinée que les errances mentales et affectives de son héros, ce qui égare autant que subjugue le lecteur qui ne sait plus que croire et comment assembler les pièces du puzzle et qui est tenu de bout en bout par l'intrigue !
Et si "Brown's requiem" est le premier roman de James Ellroy, on y lit déjà ses obsessions : référence à l'affaire du Dahlia noir ; un personnage principal ambivalent, à la fois dur et fragile, désespérément en quête d'amour, de morale et de rédemption ; des excès de violence ; et, en filigrane, la détestation de l'Amérique : « Les devantures de cette avenue noyée de smog mettent en scène les exemples de tous les projets, tous les rêves, tous les attrape-nigauds que l'esprit américain fatigué peut concevoir. C'est au-delà du tragique, au-delà du vulgaire, au-delà de la parodie. C'est l'innocence suprême », rumine Fritz Brown en parcourant le Ventura Boulevard de Los Angeles.
Ellroy a donc écrit son premier roman selon une trinité du polar classique mais efficace : sexe, argent et violence.
Lien : http://descaillouxpleinleven..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
eireannyvon
  06 juin 2008
Requiem et grandes messes.
Premier roman de James Ellroy, il est amusant de constater que je ne l'avais trouvé, ni chez un bouquiniste, ni dans une médiathèque alors qu'il date de 1981 en version originale et de 1988 pour la traduction française.
Lire la suite ici: http://eireann561.canalblog.com/
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
strummerstrummer   15 juin 2012
Je ne suis pas un libéral, mais j'ai appris une chose en étant flic : qu'il y a des gens qui sont obligés de faire ce qu'ils font, qu'ils ne peuvent pas s'en empêcher. j'ai essayé d'expliquer ça à mes collègues, mais il se sont foutus de moi en disant que j'étais une mauviette.
Commenter  J’apprécie          70
GrouchoGroucho   31 décembre 2014
Lorsque je songe à ce qui s'est passé cet été là, je ne pense pas à moi, mais à toutes les personnes impliquées.
Rien de ce qui existait avant, rien de ce qui se passera après, ne peut atteindre cet été-là où j'avais été partie prenante de la musique folle et tragique de tant de vies humaines.
Cet été-là avait été mon concerto pour orchestre - tous les instruments de l'orchestre ont la même importance, mais la voix de chacun d'eux est distincte de celle des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de James Ellroy (70) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Ellroy
James Ellroy présente en exclusivité, à ses fans français, son prochain livre, La Tempête qui vient, parution le 06 novembre aux Editions Rivages.
autres livres classés : los angelesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

James Ellroy

De quelle couleur est le célèbre Dahlia ?

rouge
blanc
multicolore
noir

13 questions
121 lecteurs ont répondu
Thème : James EllroyCréer un quiz sur ce livre