AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782877677424
100 pages
Editions Kaléidoscope (30/08/2012)
4.37/5   67 notes
Résumé :
Sans le A…carotte devient crotte, à une lettre près, le mot devient autre, une seule lettre lui manque et son sens a changé. Apprendre à lire et à écrire tout en amenant l’enfant à réfléchir entre deux éclats de rire, c’est la gageure relevée par cet époustouflant abécédaire.

Michaël Escoffier est né en France en 1970. Élevé par une famille de tricératops, il se découvre très vite une passion pour l’écriture. Il vit aujourd’hui à Lyon avec sa femme et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 67 notes
5
16 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Nastasia-B
  10 octobre 2013
Cet abécédaire est vraiment étonnant et très intéressant, notamment au CP pour éveiller tant la conscience phonologique (un peu) que la conscience orthographique (beaucoup).
Le principe en est simple. Pour chaque lettre, un mot est présenté et aussi ce que devient ce mot si l'on retire la lettre en question.
Cela donne des choses dans le genre : " Sans le M, CAMILLE est une CAILLE. "
Essayez-le, vous verrez, c'est très plaisant de voir son enfant prendre conscience de telle ou telle proximité entre deux mots qui n'ont, a priori, rien à voir ni à l'oreille, ni dans le signifié, mais qui sont écrits en français avec quasiment les mêmes lettres.
Une expérience concluante mais je précise qu'il faut que l'enfant soit lecteur ou apprenant en lecture car sinon, cela tombe complètement à l'eau, comme dans l'exemple proposé, car les sons ne se soustraient pas forcément sans modification.
On peut aussi proposer ensuite, l'exercice inverse qui consiste à ajouter une lettre donnée à un mot afin de constituer un nouveau mot existant.
Mais bien sûr, vous faites ce que vous voulez et vous ne serez peut-être pas RAVIS qui sans le R ne devient que mon AVIS, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
milamirage
  08 octobre 2012
Ah, la magie des lettres que l'on peut associer à loisir pour former des mots... ensuite, rien de plus simple que d'en supprimer une pour en former d'autres. Vous étiez-vous jamais rendu compte que sans le U la mouche était moche ou que sans le Y le canyon résonne comme un canon... Un livre pour jouer à l'infini... mais aussi pour développer son vocabulaire et parfaire son orthographe...
Mon avis : Cet album au format original (17 X 31,5) se défini lui-même comme étant un anti-abécédaire. Il m'a été confié à analyser dans le cadre du comité lecture jeunesse auquel je participe toutes les six semaines environ. Je sais déjà qu'il ne retournera pas à la librairie, je vais l'acheter immédiatement après l'avoir résumé et critiqué. Bien sûr, nous avons déjà plusieurs abécédaires dans les rayonnages " documentaires pour les petits, ou docs simplifiés " de la médiathèque, dont ceux appartenant à la collection « alphabooks » que j'ai d'ailleurs chroniqués sur Babelio il y a quelques mois. Ils m'avaient séduite pour tout l'humour qui s'y déployait. « Sans le A » y ajoute un incontestable côté ludique et éducatif. Une double page est consacrée à chaque lettre : sur celle de gauche, la lettre, stylisée et un peu rétro, est illustrée en gros format précédée par la mention « sans le » ; sur celle de droite une petite phrase contenant le mot choisi et celui qui le remplace une fois qu'une des lettres a été escamotée (exemple : sans le O, le gorille reste derrière la grille). Les illustrations sont très simples, presque naïves et un rien désuètes mais rendent bien le comique des situations, renforcent le côté humoristique des choix de l'auteur d'autant qu'elles mettent en action ou en relation les deux termes. Je suis absolument certaine qu'après le plaisir de la découverte, mes jeunes lecteurs auront envie de le prolonger en créant eux-mêmes des phrases « aux mots tronqués ».
Public : à partir de cinq – six ans mais ne pas hésiter à utiliser avec des enfants plus grands pour débrider leur imagination…
Si vous voulez vous rendre sur le blog de l'auteur, Michaël Escoffier, vous pouvez suivre cette adresse :
http://michaelescoffier.canalblog.com/
Si vous voulez vous rendre sur le blog de l'illustratrice, Kris di Giacomo, vous pouvez suivre cette adresse :
http://krisdigiacomo.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
jeunejane
  23 novembre 2016
Deuxième fois avec ma jeune compagnie que nous allons à la découverte d'un livre de Michaël Escoffier et Kris di Giacomo. Un régal!
Cette fois, les lettres de l'alphabet sont toutes passées en revue et à chaque page, un mot est présenté et la lettre disparaît.
C'est ainsi qu'une chouette se voit garnie d'une couette et ainsi de suite.
Les illustrations sont très attrayantes, avec des tons doux, humoristiques et un peu "vintage". En même temps, elles sont très claires et compréhensibles.
Ce petit livre génial convient pour les enfants en fin de CP et en toute autonomie en CE1 pour certains.
On peut prolonger le jeu avec d'autres mots de la langue française et on en trouve beaucoup et pourquoi pas les illustrer également...
Gros coup de coeur pour "L'antiabécédaire : sans le A" !
Commenter  J’apprécie          260
Mimimelie
  14 février 2022
Sans le A La carotte fait crotte
Sans le B le boeuf fait l'oeuf
Sans le C Mes crayons sont des rayons
Sans le d'Mon dentier n'est pas entier
Sans le E Mon genou croise un gnou
Sans le F Mes moufles sont des moules
Sans le G L'aigle bat de l'aile
Sans le H Les chouettes ont des couettes
Sans le I Ma valise danse la valse
Sans le J Je saute de joie comme une oie…
Etc…
Voilà voilà …. les enfants….
Pour les grands, voilà comment en occultant le contexte d'une phrase, en dissimulant ou édulcorant une petite part de l'histoire ou d'un évènement, en appauvrissant le vocabulaire… etc. etc., tout comme en ôtant un ingrédient à une recette, on obtient un ersatz de vérité, une sauce frelatée.
Commenter  J’apprécie          131
Jangelis
  21 janvier 2016
J'ai beaucoup aimé l'idée de base : ici , ce n'est pas "un seul être vous manque et tout est dépeuplé" , mais une seule lettre vous manque, et tout est transformé !!
J'apprécie le jeu qui consiste à montrer aux enfants comme on peut changer chaque mot, juste avec une lettre en moins.
Et chaque fois, il y a une vraie phrase, une petite mise en scène, pas juste 2 mots illustrés.
Je n'ai pas aimé les illustrations. C'est personnel je sais. D'ailleurs, j'avais déjà remarqué cet album sans avoir envie de l'emprunter.
Ce n'est que après en avoir lu un commentaire et une explication qu'il m'a tentée.
Je regrette le complice illustrateur habituel de Michaël Escoffier (Matthieu Maudet) dont les images me plaisent et m'amusent beaucoup plus.
Et ce que j'ai encore plus regretté sur cet album : j'aurais aimé que la lettre et le dessin soient d'un côté, et la phrase avec les deux mots au dos, ce qui aurait permis d'en faire un jeu, deviner le mot. Impossible là, la solution saute aux yeux.
Mais ça donne des idées de jeux avec les mots par contre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Telerama   27 novembre 2012
Superbe album plein de trouvailles linguistiques, où l'illustration mêle le rétro et le moderne, dans des tons gris-bleu, entre les grottes de Lascaux et le dessin publicitaire des années 1950
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   25 septembre 2013
Sans le O, le GORILLE reste derrière la GRILLE.
Commenter  J’apprécie          360
milamiragemilamirage   04 octobre 2012
Sans le H
les chouettes
ont des couettes.
Commenter  J’apprécie          180
jeunejanejeunejane   23 novembre 2016
Sans le L
Mes MOUFLES sont des MOULES
Commenter  J’apprécie          90
JumaxJumax   02 octobre 2012
Sans le B
le boeuf fait l'oeuf.
Commenter  J’apprécie          80
SanchanSanchan   16 mars 2013
Sans le U
la Mouche
est Moche
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Michaël Escoffier (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michaël Escoffier
Pourquoi Palomino s'appelle Palomino ? À L'occasion de la sortie des dernières aventure du célèbre cheval dans « Bonnes vacances, Palomino » aux éditions de l'École des loisirs, Matthieu Maudet et Michaël Escoffier répondent avec complicité aux questions posées par des lecteurs et dévoilent les coulisses de cette série drôle et palpitante.
autres livres classés : AbécédairesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17955 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre