AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782363762412
65 pages
Éditeur : Walrus (06/03/2014)
4.07/5   7 notes
Résumé :
Cassandra est une étudiante un peu particulière : héritière de l'antique famille royale des Galata, la jeune princesse prépare une thèse de Magie à l'université. Passant en revue les grimoires les plus vénérables et les plus prestigieux, l'académicienne mène une vie rangée et, pour tout dire, un peu ennuyeuse : elle rêve par-dessus tout d'aller sur le terrain et de devenir enfin Chasseuse de livres. Car la Magie a beau avoir déserté le pays depuis quatre siècles, ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lildrille
  30 novembre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=45320
J'ai mis la note de : 18/20
Mon avis : Cette réédition, offerte par la maison actuSF, se compose de deux oeuvres se déroulant dans l'univers de la série Sorcières associées, également écrite par Alex Evans. Comme dans Sorcières associées, les intrigues des différents personnages se déroulent après que le retour de la magie ait eu lieu, ce qui amène de nombreuses complications, des démons à ressortir de leurs cachettes et des objets mystiques à récupérer leur usage originel.
Cependant, contrairement à dans Sorcières associées, les récits se situent à l'opposé de la ville de Jarta, dans une région moins commerçante, et donc moins ouverte, dans laquelle tout est à découvrir. Les lecteurs d'Alex Evans y reconnaîtront de nombreuses références et comprendront les clins d'oeil. Pour les nouveaux venus, ces informations constitueront d'autres points à assimiler mais, n'étant pas nécessaires à la compréhension de l'histoire, ils pourront s'oublier sans perturber la lecture. Une carte, fournie dans les premières pages, permet de se retrouver facilement.
Avec La machine de Léandre, la première histoire, l'atmosphère steampunk est plus vivace que jamais. L'héroïne porte des corsets, bien qu'elle n'aime pas particulièrement cela, et travaille dans un laboratoire très particulier, pour découvrir de nouvelles propriétés des ondes du Pouvoir, la source magique de l'univers, grâce à des outils, des matériaux, aux rouages sophistiqués. Les théories scientifiques avancées par les personnages, bien que pas forcément compréhensibles dans les détails, restent passionnantes à suivre.
Ces axes alambiqués donnent une dimension complexe à l'univers créé par l'auteure. Les dialogues entre scientifiques, ainsi que les explications de la narratrice, apportent à l'imaginaire du lecteur des pistes intéressantes pour s'immerger dans cette ambiance fantasy-steampunk originale, prenante. Comme l'héroïne, qui nous fait part de sa passion pour les sciences et les mystères, le lecteur se plonge avec fascination dans cette aventure, au rythme efficace et aux rebondissements de qualité.
La machine de Léandre, bien plus qu'un éloge sur les sciences de l'occulte et de l'alchimie, constitue un récit d'enquête bien construit, aux nombreux mystères, qui se termine en apothéose et en explosions. L'héroïne évolue au fil des pages, dévoile ses véritables capacités, petit à petit, et nous surprend par la maîtrise de ses émotions en pleine action. La poésie des dernières pages, tout en chanson et mélodie, offre une belle fin, et répond à toutes les questions que le lecteur aurait pu se poser lors de la lecture.
La présence d'un succube apporte une petite touche rafraîchissante à l'histoire, notamment par ses insinuations insolites et ses discours malaisants. Contre toute attente, ce personnage étonnant s'avèrera finalement utile et apportera une aide bienvenue à l'héroïne.
La seconde oeuvre, intitulée La chasseuse de livres, est plus courte que La machine de Léandre. La chasseuse de livres ne comporte qu'un seul chapitre, contrairement à l'autre oeuvre qui en comptabilisait huit, dont un court épilogue. La chasseuse de livres est en fait une nouvelle. L'héroïne, bien que différente sur quelques points, reste finalement plutôt similaire à celle de la machine de Léandre. Cela n'est en rien dérangeant, au contraire. le lecteur se familiarise ainsi plus rapidement à la personnalité de Cassandra. Ce ne sont pas les sciences qui intéressent la jeune femme cette fois-ci, mais L Histoire.
On la suit dans une aventure digne des Indiana Jones, où ruines mystérieuses, bandits malfaisants, cultes religieux, et magiciens douteux s'entremêlent pour embrouiller les neurones et la piste de l'apprentie Lara Croft. Les recherches de Cassandra, ainsi que ses différents voyages, nous tiennent en haleine jusqu'au bout. Les dernières pages constituent les moments les plus épiques de cette nouvelle, et nous récompensent d'une belle manière. Comme toute bonne nouvelle qui respecte ses codes, le récit comporte une chute inattendue, au ton plutôt comique. Une véritable bouffée d'air frais qui clôt le récit de manière parfaite.
Les passages de recherche de la jeune femme, bien que prenants, nous font part de multiples informations qui ne sont pas toujours évidentes à retenir, surtout lorsqu'elles ne sont que rarement reprises. Les noms, les périodes, les lieux, les liens familiaux de personnages célèbres s'enchaînent et perdent quelque peu le lecteur. Ces paragraphes denses en renseignements demandent de la concentration.
La machine de Léandre et La chasseuse de livres sont deux récits passionnants, de qualité quasi identiques, originaux et mettant en scène deux héroïnes attachantes. L'univers de fantasy-steampunk d'Alex Evans a encore énormément à nous offrir.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jentissier
  19 mars 2014
Une autre bonne surprise parmi mes premiers achats numériques : un début archi classique : la chasse au trésor qui est un grimoire de nécromancie dans un univers steampunk. On part dans une aventure à rebondissement dans le style de Tinitin ou Indiana Jones. Et après, le lecteur va réellement de surprise en surprise. L'auteur semble avoir eu un malin plaisir à prendre à rebours les conventions du genre, jusqu'à la chute finale qui tombe dans les dernières lignes. Enfin en filigrane, une réflexion sur le rôle du livre et de l'écriture, le tout dans un style simple, très facile à lire.
Commenter  J’apprécie          10
Deslivresetlesmots
  15 juillet 2016
Alex Evans nous présente un monde mélangeant steampunk et magie dans cette nouvelle, avec un personnage intéressant qui ne se laisse pas faire et qui compte bien devenir une « chasseuse de livres » et d'artefacts rares, dans un monde où la magie prime sur le reste. Elle ne refuse donc pas la proposition de Tamora Caton, malgré les suspicions qu'elle peut avoir à son égard et le danger qui l'attend !
On se rend vite compte que l'entourage de Cassandra est principalement constitué d'hommes, qui sont soit malsain, soit très condescendant dans leur position de patriarche type. du style « petite, je sais mieux que toi donc écoute ». Je ne suis pas sûre que ce soit une volonté de l'auteure, mais quelques lignes ont suffi à me rendre ce personnage très antipathique.
Heureusement, Cassandra est un poil tête brûlée et elle n'écoute personne, bien déterminée à réaliser son rêve et profiter de cette opportunité de faire ses preuves. Bien sûr, il va lui arriver quelques mésaventures à force de foncer tête baissée, dont certaines qui auraient pu être évitées – c'est toujours une mauvaise idée de descendre seule dans une cave en « calant » la trappe, sachant que quelqu'un lui veut possiblement du mal…
Bref, c'est une histoire sympathique mais avec des rebondissements un peu trop prévisibles à mon goût, ce qui a un peu réduit le plaisir de la lecture. Mais j'ai trouvé en revanche que le format de nouvelle (novella ? J'ai toujours pas compris la différence, faudra que je me penche sur la question) était très bien appréhendé, avec un univers bien décrit, des personnages construits et une intrigue précise dans un nombre limité de pages. En tous cas, je jetterai un oeil aux autres productions de l'auteure !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Satinesbooks
  20 septembre 2019
Petit plus qui se trouve à la fin du livre, une nouvelle. Vous savez que je ne suis pas forcément hyper fan du format. Ici, on a quand même une bonne cinquantaine de pages et c'est franchement plaisant d'avoir une nouvelle avec de la matière.
On fait la rencontre de Cassandra cette fois ci. Jeune étudiante qui prépare son mémoire, elle se retrouve catapulter dans une mission dangereuse : celle de retrouver un roman perdu depuis des siècles.
Cassandra est un personnage qui doute. Elle ne comprend pas pourquoi elle a été choisie alors que des chasseurs de livres professionnels se sont cassé les dents sur cette recherche. Elle ne manque pas de courage ni de réflexion. Elle va au bout des choses et ne se laisse pas ennuyer par des hommes qui se moquent d'elle puisqu'elle est une femme.
J'ai adoré ce côté féministe qu'elle dégage. C'est très sympathique et intéressant dans ce monde où les hommes semblent régner en maître.
Nouvelle sympathique, elle permet de voyager un peu dans ce monde qui est le même que pour la machine de Léandre. On se trouve juste à un endroit différent (une carte au début du roman est présente et très appréciable !)
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Louisia
  04 août 2016
J'ai adoré ! Il y a tous les éléments qui me passionnent dans un livre : un univers riche, une héroïne haute en couleur, des livres, des ruines archéologiques mystérieuses et de la magie. Que demander de plus ? Tout de suite, j'ai été emporté dans cette chasse au trésor, car elle est subtilement amenée. le roman est équilibré, on a tout d'abord une mise en place des personnages, des lieux et de l'intrigue, puis on a l'aventure, le danger et enfin le final. J'ai lu cette novella assez vite, car en plus d'être passionnante, l'écriture d'Alex Evans est fluide et sans anicroche. J'ai bien aimé la fin, même si j'attends avec impatience qu'une suite soit publiée. On a vraiment envie d'en savoir plus sur cet univers et ses personnages. L'ensemble tient très bien debout et il y a une conclusion, qui à mon sens est superbe (surtout le dernier mot !). Néanmoins, je vais quand même lancer une incantation (où se trouve mon Appel aux Auteurs, hum… peut-être au fond de cette crypte…) et je vais demander à ce que l'auteur écrive une suite, car j'ai vraiment accroché.
Lien : http://www.lesactus.fictives..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
shamandalieshamandalie   29 janvier 2016
Je suis une princesse.
Une vraie.
Mes ancêtres ont régné sur ce pays depuis des temps immémoriaux. Le sang de générations et de générations de rois, princes, seigneurs et chevaliers coule dans mes veines. Mais ça, c'est du passé. Les monarques n'existent plus.
[...] Les rois, c'est du passé. Moi, je veux vivre au présent et avoir un futur.
Commenter  J’apprécie          00
shamandalieshamandalie   29 janvier 2016
Je ne voulais pas être enfermée, je voulais être sur le terrain. Je voulais être chasseuse de livres. J'aime chasser.
Pas un métier pour une femme, disait-on. Mais je n'ai jamais rien fait comme tout le monde.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3580 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre