AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elisabeth Galloy (Traducteur)
EAN : 9782253076582
414 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/1995)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Brillante avocate, Jess Koster a réussi à faire poursuivre pour meurtre et viol Rick Ferguson. Mais la femme qu' il a violée disparait brusquement et Jess fait un rapprochement avec la disparition mystérieuse de sa mère quelques années plus tôt. Jess va avoir toutes les raisons de se méfier des hommes qui l' entourent : son collègue marié qui la poursuit de ses assiduités ; son beau-frère, macho impénitent ; son ex-mari dominateur qui a l'art de surgir dans les en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
domdu84
  28 juin 2012
Premier livre de Joy Fielding que je lis, et je pense que ce ne sera pas le dernier.
C'est l'histoire d'une jeune substitut, Jess, qui doit se débrouiller dans deux enquêtes et prouver qu'un violeur (défendu par son ex-mari Don) qui est en train de harceler sa victime est bien le violeur. Par la suite son ex-mari se mêle de la vie de Jess, qui a des visions de sa mère disparue quelques années plus tôt, et cherche à l'influencer sur le présumé coupable Nick.
Elle n'a pas la vie facile, car sa famille ne facilite pas les choses.
C'est une intrigue bien mené et on prend fait et cause pour Jess, tant les mésaventures lui arrivant l'accablent et on aimerait l'aider.
Joy fielding arrive a nous emmener dans son monde et on n'a pas envie de le quitter.
Commenter  J’apprécie          40
SebastienCreo
  23 novembre 2013
Comment je pourrais vous raconter ce thriller judiciaire digne des soaps d'après-midi. C'est sûr que ce roman est fait pour les femmes, tout d'abord une héroïne de talent; une grande avocate qui défend une meurtrier présumé de viol et de meurtre très vite sa vie sera une véritable enfer. Je vous laisse le temps d'imaginer tellement les ficelles de ce roman son grossière et je trouve qu'on sous évalue notre intelligence. Et surtout , ce qui me tape sur le système ce n'est pas son divorce que subit le personnage principale mais la façon de décrire ses états d'âmes comme pour plaire à son public cible. Je vois beaucoup de ressemblance entre ce roman-ci et les oeuvres de Mary Higgins Clark.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
domdu84domdu84   27 juin 2012
– Tout le problème est celui de la provocation, réitéra Jess. Il y a eu récemment dans le Michigan une affaire dans laquelle le jury a considéré que le mari d’une magistrate était seulement coupable d’homicide involontaire, alors qu’il avait tué, dans sa propre salle d’audience, sa femme qui l’avait quitté. Le jury a considéré que la rupture l’avait poussé à l’acte. Dans une autre affaire à New York, un homme d’origine chinoise a obtenu une condamnation avec sursis, avec sursis, après avoir frappé sa femme à mort à l’aide d’un marteau. La femme était infidèle, et le juge a déclaré que, vu le milieu culturel du mari, l’infidélité constituait une provocation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
domdu84domdu84   28 juin 2012
– On raconte tellement de choses, poursuivit Maureen. C’est difficile de savoir où on en est. Un jour il faut éviter la viande rouge, le lendemain c’est bon pour la santé. On n’arrête pas de nous mettre en garde contre les dangers de l’alcool, avant de nous démontrer qu’un verre de vin par jour prévient les crises cardiaques. Un jour un truc est bon, le lendemain il est mauvais. En ce moment, les fibres sont à la mode, mais plus les graisses. L’année prochaine, ça sera sans doute le contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
domdu84domdu84   27 juin 2012
Le cauchemar commençait toujours de la même façon : Jess était assise dans la salle d’attente d’un cabinet médical, en train de lire un vieux magazine tandis qu’un téléphone sonnait non loin d’elle. « C’est votre mère », l’informait le médecin en sortant un téléphone de sa grosse sacoche noire pour le lui tendre.
« Maman, où es-tu ? demandait Jess. Le docteur t’attend.
– Retrouve-moi au John Hancock Building dans un quart d’heure. Je t’expliquerai tout quand je te verrai. »
Jess était tout à coup face à une série d’ascenseurs, mais aucun n’arrivait, bien qu’elle n’ait cessé d’appuyer sur le bouton d’appel. Repérant l’escalier, elle se précipitait en bas des sept étages pour trouver fermée la porte de sortie. Elle poussait, tirait, suppliait, criait. La porte ne voulait pas bouger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
domdu84domdu84   27 juin 2012
La salle d’attente était assez plaisante et Jess le remarqua en écoutant le bruit d’un ascenseur ouvrant et refermant ses portes au bout du couloir. Les murs et la moquette étaient d’un ton de gris très doux, les deux fauteuils placés contre un mur avaient d’agréables rayures vert menthe et gris. Une table basse était couverte des derniers numéros des magazines de mode et d’actualités. L’ensemble était chaleureux, accueillant. Rassurant, même.
– Il faut que je sorte d’ici, dit Jess à haute voix.
– C’est vous, Jess ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : thriller juridiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1893 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre