AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270966366X
Éditeur : J.-C. Lattès (27/02/2019)

Note moyenne : 4.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Palais de Rouen, 569. Galswinthe, la jeune épouse de Chilpéric, l'un des trois petits-fils de Clovis, meurt étouffée dans sa chambre. Juste après, son assassin est retrouvé poignardé. Quatre ans plus tard, la soeur de Galswinthe, la reine Brunehilde d'Austrasie, est persuadée que toute la lumière n'a pas été faite sur cette tragique affaire. Elle charge Arsenius Pontius, un jeune lettré gallo-roman, de se rendre à Rouen pour enquêter en toute discrétion.Sur place, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  14 mars 2019
Ce roman propose une immersion complète au royaume des Francs, dans les conflits qui opposent les fils de Clotaire (dernier fils survivant de Clovis) : Chilpéric qui règne sur la Neustrie, Sigebert roi d'Austrasie et Guntramn, roi de Burgondie.
Galswinthe, la femme de Chilpéric a été assassinée, ce qui arrange bien ce dernier car il va pouvoir épouser Frédégonde, sa concubine. Seulement, Brunehilde, la soeur de Galswinthe et épouse de Sigebert, ne l'entend pas de cette oreille et veut élucider ce meurtre, tâche qu'elle confie à un jeune aristocrate gallo-romain du nom d'Arsenius Pontius, fin lettré filleul de Grégoire évêque de Tours. Officiellement il est chargé d'écrire un long poème pour rapprocher les trois frères.
Quoi qu'il en soit la mission sera compliquée, car tout sera mis en oeuvre pour le mettre en échec, chacun avançant ses pions sur l'échiquier, car il doit trouver qui avait intérêt à maquiller la mort de Galswinthe : certes elle a été poignardée mais ses blessures n'ont as saigné donc elle était déjà morte avant. Frédégonde a pris soin de faire constater le décès par un druide gaulois tout acquis à sa cause : Crixegatos qui contredit les premières constatations faites par le médecin officiel Marileif.
Arsenius part donc pour la Neustrie, chevauchant en compagnie de Gontran-Boson qui cherche à savoir quelle est vraiment la mission.
Arsenius rencontre chez l'évêque de Rouen, Pretextat une jeune fille, Wintrude : princesse thuringienne, esclave de la cour de Neustrie, qui pourchassée par des sbires du palais, a trouvé refuge chez lui. C'est le frère de celle-ci, Arrbald, retrouvé mort quelques jours plus tôt, qui avait été chargé du meurtre de la reine, en échange de leur liberté à tous les deux.
Tous les deux vont s'entraider pour tenter d'élucider le « double meurtre ». Pour simplifier, j'ai écrit les noms des personnages réels en caractères gras et les héros fictifs en caractères normaux.
Nous avons d'un côté le récit des luttes acharnées que se livrent Chilpéric et Sigebert pour s'emparer chacun des terres de l'autre, tandis que Guntramn laisse ses frères se déchirer, comme par exemple à la mort de Charibert qui possédait Paris, il préfère les compromis, la discussion, car il sait qu'il dispose de moins de troupes qu'eux. Il complote en douce avec le clergé pour s'imposer. Il préfère s'occuper de sa terre burgonde.
« A presque quarante et un ans, l'aîné des fils survivants du roi Clotaire était loin de partager le caractère belliqueux de ses frères Sigebert et Chilpéric. Il ne se résolvait à faire appel à son armée que lorsqu'il s'y trouvait contraint. »
Les ravages des guerres sur les terres et les populations sont bien évoqués, ainsi que la lourdeur des combats, les haines fratricides, ou le rôle du haut clergé, chacun ayant son évêque, et ceux-ci ne sont pas en reste pour peser de tout leur poids sur les évènements. Trois royaumes c'est forcément deux de trop ! les épouses ont aussi de fortes personnalités et se détestent cordialement, chacune voulant jouer un rôle important. Ce sont des amantes fougueuses qui ne reculent devant rien…
Parmi les personnages fictifs, plus ou moins « mouillés » dans l'affaire, on rencontre Timoléon, un prêtre, fou de Dieu, auto-flagellant qui veut à tout prix se débarrasser de la belle Thuringienne, suppôt de Satan, le druide gaulois, Crixegatos qui anime des cérémonies païennes en compagnie de Frédégonde, dans la forêt, ou encore Holgunn : palefrenier, ami d'Arrbald…
Arsenius et Wintrude sont deux héros, très sympathiques, même s'ils sont un peu trop des gentils par rapport à tous les autres, et la manière dont ils mènent leur enquête est très intéressantes. Comment résister à cette fille impétueuse, qui refuse de se laisser faire ou à ce jeune homme, un lettré qui cite Terence, « La fortune sourit aux audacieux » ou encore
« Comme l'affirme Terence, « il n'est rien qu'une fausse interprétation ne puisse détourner du droit sens »
Eric Fouassier se base sur tous les travaux consacrés à la mort de Galswinthe, avec une bibliographie intéressante et propose au début la liste des personnages réels ou fictifs de chaque royaume.
Je suis férue de romans historiques, je suis tombée dans la marmite (de potion magique) avec « Les Rois maudits », il y a fort longtemps et ce livre m'a beaucoup plu. Il est un peu de la même veine, en ce qui concerne les personnages historiques. Je ne connaissais pas l'auteur, je vais m'empresser de découvrir son oeuvre.
Très bon moment de lecture pour les amateurs d'Histoire et d'histoires…
Un grand merci à NetGalley et aux éditions Lattès qui m'ont permis de le découvrir.
#ParDeuxFoisTuMourras #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          436
Sagweste
  18 mars 2019
J'ai envie de dire « whaou » ! L'auteur nous plonge dans une époque que l'on connait très mal, celle des mérovingiens, peu citée en cours d'histoire, peu développée quand elle est mise en avant quelques lignes. Déjà, souvenez-vous, les mérovingiens, durant quelles années ont-ils été ces ‘rois chevelus ‘ tels qu'on les surnomme ?
Clovis voit son empire scindé en 3 royaumes francs lors de la succession de son fils Clothaire. Ici, 3 de ses petits-fils, devenus chacun roi (Chilpéric qui règne sur la Neustrie, Sigebert roi d'Austrasie et Guntramn, roi de Burgondie) vont s'affronter, se chercher querelles, de manière noble ou pleine de roublardise. le plus sanguins des trois, Chilpéric est accusé publiquement du meurtre de sa femme, il en paiera le prix. Mais la soeur de la défunte voudra savoir le fin mot de cet assassinat et c'est vers un lettré, Arsenius Pontius, qu'elle va se tourner. Ce dernier devra mettre à profit son ouverture d'esprit et sa logique impitoyable pour dénouer les entrelacs de ce mystère.
De prime abord, Arsenius n'est pas ce guerrier auquel je me serais attendue. Il est plutôt insignifiant physiquement, mais d'une clarté dans ses déductions qui force le respect pour l'époque. Citant généreusement les grands penseurs grecs et romains, il fonde sa culture sur celle de ces anciens. Et si la religion prônée par l'église est pour lui source d'une profusion d'écrits, il se sert avantageusement de tout ce qu'il voit, lis et vit pour ses analyses. Sa rencontre avec Wintrude, au coeur du mystère de l'assassinat de la reine, va le rendre perplexe mais également plus enclin à vivre en dehors des quatre murs de ses recherches. Il va se confronter à la vie des plus grands, leurs vicissitudes, leurs manipulations et malversations. Il en sera plutôt choqué, voudra même laisser tomber plus d'une fois tant les rouages politiques vont l'effarer.
Cette histoire est juste passionnante, bien-sûr tout est romancé mais une grande partie des faits politiques et historiques sont vrais, et cela rajoute à l'immense intérêt que j'ai porté à Arsenius. Aucun temps mort n'est laissé au lecteur pour se poser et assimiler ce qu'il apprend, la construction de l'enquête que veut dénouer notre héros est captivante, mêlant à la fois une dose d'aventures, d'amitiés sincères ou pas, des fins politiques à apprivoiser, de l'asservissement des corps pour y arriver. L'époque est rude et pourtant pas encore complétement versée dans le moyen âge, on y retrouve moultes présences des gallo-romains par leurs bâtiments, leur philosophie, leurs routes…. Tout cela de délite peu à peu, par désoeuvrement, par paresse, par réactions contestataires…
La dernière page tournée sans m'en rendre compte, m'a fait dire : « Zut ! Je dois attendre 2020 pour connaitre la suite ! ». Je voulais vivre ces batailles épiques, ces retournements de situations, ces meurtres inopinés encore et encore !
Merci pour ce livre magnifique Eric, tu as abandonné Héloïse, ta précédente héroïne, pour Arsenius, qui s'avère être un digne successeur pour mener des enquêtes sulfureuses.
Enjoy !
Lien : http://saginlibrio.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charliebbtl
  12 mars 2019
Pour ceux qui ont aimé la précédente trilogie d'Eric Fouassier, ils vont pouvoir retrouver dans ce nouvel opus tout ce qui leur avait plu : de l'Histoire, de la fiction, de l'amour, des personnages prêts à tout pour arriver à leurs fins et des scènes de sauvagerie pas piqués des vers... en somme tous les bons ingrédients pour un excellent polar historique.
Eric Fouassier, encore une fois, nous plonge dans les méandres d'une époque historique qui n'a rien de glamour mais qui, sous sa plume, se transforme en une séduisante aventure mêlant violence, romance et manigances. On découvre ainsi avec bonheur la rivalité qui unit trois frères : Chilpéric Ier, roi de Neustrie, Sigebert Ier, roi d'Austrasie et Guntramn Ier, roi de Burgondie. Alors qu'à eux trois, ils pouvaient être à la tête de l'empire le plus important d'Occident, on découvre que l'aveuglement du pouvoir les a conduits à se quereller et à se combattre sans cesse et ici, plus particulièrement, Chilpéric et Sigebert.
Cependant, comme le dit l'adage "derrière chaque grand homme se cache une femme" et Chilpéric et Sigebert  ne font pas exception car ce sont les femmes qui mènent la danse dans ce roman et qui portent la culotte. Ainsi, Brunehilde s'avère déterminée à se venger de Frédégonde qu'elle estime responsable du meurtre de sa soeur et rien ne l'empêchera d'atteindre son objectif... ou presque. Quant à Frédégonde, elle est sans doute le personnage le plus intrigant du roman. Sorte d'arriviste aux pratiques païennes venue à bout des deux premières épouses de Chilpéric, on saisit difficilement ses véritables intentions. Tantôt sans pitié, elle peut se révéler, parfois, reconnaissante, ce dont sera témoin le personnage d'Arsenius. Mais une chose est sûre : Frédégonde n'est pas genre à abattre toutes ses cartes d'un coup et c'est cela qui la rend si fascinante. Pour ma part, c'est le personnage qui m'a le plus séduit dans ce roman. Enfin, côté personnage féminin, on ne peut pas ne pas évoquer le personnage de Wintrude qui, en quête du meurtrier de son frère, cherche surtout une manière de reconquérir ce dont elle a été privée si longtemps : sa liberté et son statut de princesse. Face à ces trois femmes, les hommes font souvent pâle figure car elles savent ce qu'elles veulent et ce n'est pas la fin du roman qui me contredira. En effet, tournée la dernière page, je n'ai depuis qu'une seule hâte, c'est de connaître la suite car Brunelhilde, Frédégonde et Wintrude vont encore avoir de sacrés rôles à suivre dans le prochain épisode.
En attendant, je me consolerai en essayant de découvrir le reste de la première trilogie de l'auteur, histoire de me remettre à jour. Mais pour ceux qui n'ont pas encore découvert cet opus, qu'ils n'hésitent pas car des voyages dans le temps comme celui-là, on en redemande. Encore un grand merci à Eric Fouassier pour cette nouvelle aventure ainsi qu'aux Editions Jean-Claude Lattès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cecille
  04 mars 2019
Brunehilde, la princesse wisigothe, épouse de Sigebert, roi d'Austrasie, frère de Guntramn et de Chilpéric, souhaite absolument connaître le véritable meurtrier de sa soeur Galswinthe, épouse de Chilpéric, sauvagement assassinée quelques années plus tôt. Elle choisit d'envoyer enquêter à Rouen, un jeune aristocrate gallo-romain, du nom d'Arsenius.
A Rouen, la jeune esclave Thuringienne Wintrude, apprend après la découverte des restes d'un squelette sur lequel elle voit le collier de son frère, Arrbald, disparu mystérieusement quatre ans plus tôt, que c'est lui qui aurait assassiné la reine Galswinthe. Mais qu'en est-il vraiment ?
Arsenius et Wintrude vont se rencontrer, mais comment vont il pouvoir ensemble lutter contre des forces qui les dépassent pour connaître la vérité ? Comment vont-ils parvenir à démasquer l'assassin ?
Quel puissance ce roman ! Tant sur le plan historique que romanesque. Une intrigue menée brillamment du début à la fin qui ne nous laisse jamais au repos mais toujours en alerte. Une histoire palpitante qui nous conduit dans les coulisses du pouvoir de cette époque du moyen-âge. Une lecture que je conseille à tous les passionnés d'Histoire, du Moyen-âge, d'intrigue ...
#ParDeuxFoisTuMourras #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LeslecturesdeMaud
  10 mars 2019
Un très agréable plongée dans l'Histoire. Je découvre avec plaisir cette période mérovingienne. En effet, les différents Royaumes ont leur propre Roi et chacun a sa vision personnelle de gouverner ou de vouloir conquérir. Une période très instable où à tout moment la poudrière peut s'embraser. Imaginez donc les répercussion de l'assassinat de l'une des Reines ? Même si ce meurtre arrange les affaires de son époux qu'en est-il de la vérité ?
Justement cette vérité, on fait beaucoup de remous afin de la préserver, de nombreuses personnes vont y laisser la vie afin de la préserver. Deux protagonistes vont n'avoir de cesse de la découvrir, n'hésitant pas à braver les danger au péril de leur vie. Brunehilde va charger Arsenius de découvrir le meurtrier de sa soeur et de faire toute la lumière sur cette affaire. Arsenius a résolu quelques enquêtes et prend sa mission très au sérieux. Il va faire la connaissance de Wintrude, une esclave mais qui fût une princesse thuringienne. Elle va découvrir que la mort de son frère est lié à l'assassinat de Galswinthe. Ils vont s'unir, enquêter de leur côté, braver de sacrés dangers. Une guerre imminente va accélérer leur plan mais les entraver également. Ils sont courageux, attachants ; ; la menace rôde et il peut être très dangereux d'accorder sa confiance à la mauvaise personne. J'ai apprécié à la fois leur côté candide et leur détermination à mener à bien leur enquête qui deviendra également leur quête de tous les instants.
Je découvre l'auteur avec cette lecture et je suis ravie. Une immersion dans les pages de l'Histoire mais pas que… Une véritable enquête, du rythme, des retournements de situation. J'ai aussi énormément apprécié les dimensions historiques réelles qui nous sont distillées au fur et à mesure de l'avancée dans l'intrigue. L'instabilité de l'époque où le moindre mot d'un des Rois pouvait déclencher une guerre sanguinaire. L'ambiance historique est très bien retranscrite, le lecteur est totalement immergés au milieu de ces jeux de pouvoirs où l'Eglise n'est pas en reste. J'ai passé un très agréable moment de lecture, j'ai appris avec grand plaisir les us et coutumes d'une époque lointaine. Je ne peux que vous recommander ce livre qui vous plongera au temps de Clovis et de ses fils !! Peut-être aurons nous la joie de retrouver Arsenius dans d'autres aventures.
Lien : https://www.facebook.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe   14 mars 2019
Au nombre des spectateurs, mais s’abstenant de toute manifestation, figurait une jeune femme aux traits altiers, affichant un air de dignité qui tranchait avec ses vêtements de laine grossière. Grande, blonde, les cheveux noués en une longue queue de cheval. Des yeux couleur de miel, étirés vers les tempes comme ceux des félins, des pommettes hautes, des attaches solides et une silhouette nerveuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
cecillececille   04 mars 2019
Puis-je faire remarquer humblement à votre grandeur, risqua Arsenius, qu’une sévérité excessive peut déboucher sur l’effet inverse de celui escompté ? En l’occurrence, entretenir un esprit de rébellion et empêcher les cœurs de s’ouvrir à la parole divine. Comme nous l’enseignait Térence dans ses vers, « la justice rigoureuse est souvent une grande injustice ».
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Éric Fouassier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Fouassier
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 16 février 2018 :
Dans les angles morts d'Elizabeth Brundage et Cécile Arnaud aux éditions Quai Voltaire https://www.lagriffenoire.com/103762-divers-litterature-dans-les-angles-morts.html
Dos au mur de Nicolas Rey aux éditions Au Diable Vauvert https://www.lagriffenoire.com/106963-article_recherche-dos-au-mur.html
Les pêcheurs d'étoiles de Jean-Paul Delfino aux éditions Passage https://www.lagriffenoire.com/51441-divers-litterature-pecheurs-d-etoiles-les.html
Les frères Holt de Marcia Davenport et F. de Bardy aux éditions https://www.lagriffenoire.com/17722-romans-les-freres-holt.html
Traité de savoir-rire à l'usage des embryons de Anne Akrich aux éditions Julliard https://www.lagriffenoire.com/102855-romans-traite-de-savoir-rire-a-l-usage-des-embryons.html
Le piège de verre d'Eric Fouassier aux éditions le Masque https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=101080&id_rubrique=363
Et vous avez eu beau temps ? de Philippe Delerm aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/102804-divers-litterature-et-vous-avez-eu-beau-temps-.html
Retrouvez les livres coups de coeur, qui sont présentés dans l'émission ici : https://www.lagriffenoire.com/20-coups-de-coeur-gerard-collard-lci.html
#soutenezpartagezcommentez
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables.
Gérard Collard? Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1573 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre