AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350870677
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (25/10/2007)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le noble art n'est guère charitable avec ses champions. Un jour, ils quittent le carré de lumière du ring, clarté d'une gloire éphémère, pour aller se fracasser sur le sombre destin qui les attend à la sortie des cordes. "Qui a tué Davey Moore?", s'interrogeait Bob Dylan. Et Sonny Liston, et Benny "Kid" Paret ? La mafia, l'alcool, les femmes fatales? Eternelles escortes de ces héros, mêmes lorsqu'ils ont raccroché les gants. Comme si leur vie devait se résumer à un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Madamedub
  10 juin 2013
Lionel Froissat, journaliste sportif passionné, nous narre en « 12 rounds » 12 portraits de boxeurs. le titre ne vous aura pas induit en erreur, Les boxeurs finissent mal en général retrace le parcours de 12 personnages dont le parcours aura marqué la boxe, et dont la fin aura défrayé les chroniques…
En va-t-il comme des histoires « d'A » pour reprendre la chanson ? Les boxeurs finissent-ils mal en général ? Pour beaucoup, la violence de ce sport ne peut qu'entraîner la déchéance de celui qui s'y adonne avec trop d'enthousiasme ; tôt ou tard, il rencontre plus fort que lui. Mais ne nous y trompons pas, la boxe n'est même pas dans le top 5 des sports les plus dangereux, et arrive bien après l'alpinisme, l'équitation ou les courses automobiles…Peu de boxeurs sont réellement morts sur le ring. Quelques cas célèbres, contredisent cet énoncé ; celui des combats de Benny Kid Parret contre Emile Griffith, et Deuk-Koo Kim contre Ray Mancini, dans les années 80. Ces combats avaient tellement choqués l'opinion publique que la boxe ne fut plus retransmise en direct sur les chaînes gratuites aux Etats-Unis pendant près de 10 ans. Deuk-Koo Kim et Benny Kid Parret ont ceci de touchant, c'est d'avoir incarné un peu le rêve américain du sportif qui avait tout misé sur la boxe pour s'en sortir. Pour le jeune coréen, c'était même son premier combat face à un détenteur du titre. Sa mort, des suites du combat quelque jours plus tard, entraînera le suicide de sa mère et de l'arbitre, mais aussi des réformes importantes dans le domaine de la réglementation : de 15, les rounds furent ramenés à 12, et autorisation fut donnée à l'arbitre de compter jusqu'à 10 quand il le juge nécessaire.
Mais la mort sur le ring n'est presque pas la fin la plus tragique qui soit embusquée sur le chemin du boxeur. Comme pour beaucoup de jeunes pour qui la gloire survient trop tôt, trop fort, trop vite et de façon trop éphémère, le succès et ses vices firent tourner beaucoup de têtes. L'alcool et la drogue reviennent comme les principaux fléaux du sportif, qui doit pourtant s'entretenir dans une discipline de fer. le célèbre Charles Sonny Liston perdit sa ceinture de champion du monde des poids lourds face à un jeune Mohammed Ali déchaîné. Il reste un boxeur emblématique mais sera retrouvé mort chez lui à Las Vegas, d'overdose vraisemblablement.
Le boxeur français Laurent Dauthuile, dit le Tarzan de Buzenval, faillit arracher de peu sa ceinture des poids moyens à un Jake Lamotta revenu à lui au 15ème round. Sa carrière impressionnante, qu'il prolongea en tant que catcheur, ne l'empêcha pas de sombrer dans la bouteille et de disparaître dans l'anonymat.
La boxe, on le sait, a souvent fait que trop bon ménage avec la mafia. L'histoire des paris, il faut le reconnaître, est intimement mêlée à celle de la boxe. le jeu d'argent a souvent pris l'ascendant sur le sport. Si Jake Lamotta reconnu avoir truqué son combat avec Billy Fox afin que la mafia le laisse concourir au titre de champion, il a toujours nié que son match avec Cerdan, match au cours duquel il devint champion du monde des suites d'une blessure à l'épaule de son challenger ait pu être arrangé. C'est un milieu, on l'aura compris, où il fait bon avoir de bonnes relations sociales et politiques. Mélangeant toujours engagements politiques et combats sur le ring, le boxeur nicaraguayen Alexis Arguello milita farouchement au côté de la cause sandiniste, avant d'être privé par son propre parti de toutes ses possessions. Il sera retrouvé mort, une balle dans la poitrine, des années plus tard, après avoir prolongé son engagement en devenant maire.
Lionel Froissat évoque également quelques accidents célèbres ou spectaculaires : celui bien sûr du boxeur Marcel Cerdan, mort d'un accident d'avion alors qu'il retournait aux Etats-Unis disputer un match retour face à Jake LaMotta. Ou encore l'accident des suites d'une anesthésie de Harry Greb, qui ne se réveilla jamais après une opération chirurgicale du nez.
D'autres parcours mériteront la lecture encore, tant il est vrai les boxeurs finissent mal mais ont également la peau dure.
Lionel Froissat adopte un style différent pour chaque round, entre dans la peau de son personnage et adopte ses manies, ses peurs, ses passions et ses folies. Il s'agit bien sûr d'un roman, ce que l'on serait presque tenté de regretter. Après-tout on voudrait en savoir d'avantage sur le combat « de l'année » qui permis à Jake Lamotta de revenir à la vie au dernier round et de triompher de Laurent Dauthuille qui le menait largement aux points. Ou encore sur le combat qui opposa Sonny Linston, à un jeune Mohammed Ali prêt à en découdre.
On regrettera que certains passages soient trop convenus. Celui de Marcel Cerdan évoque l'inévitable relation amoureuse avec Edith Piaf, et sombre dans un sentimentalisme attendu.
Ce livre a le grand mérite de nous familiariser à ces figures incroyables du sport, ces hommes différents, et pourtant communs dans leur goût de l'extrême, cette quête qui trouve difficilement sa satisfaction.
Le livre se conclue sur un chapitre dédié à Myke Tyson, comme pour nous laisser sur un boxeur qui ne finit pas si mal, finalement, preuve que les généralités sont là pour être contredite.
Emma Breton
Lien : http://www.madamedub.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Heleniah
  30 juin 2015
Divisé en round, ce livre raconte la vie de plusieurs boxeurs célèbres. Certains prennent la parole, d'autres sont nommés par leurs adversaires. On découvre alors l'univers des combats, du ring, des entraînements, mais également des tricheries, des excès qu'ils soient en boisson, drogue ou femmes.
Ces portraits sont bien brossés, avec des styles différents, je reproche en revanche de ne pas plus expliquer, ne serait-ce qu'en note qui sont ces boxeurs et ce qu'il s'est réellement passé, pour les gens qui n'y connaissent rien. En effet, on voit Marcel Cerdan, par exemple, qui monte dans l'avion, point. Si le lecteur ne sait pas que l'avion va tomber et le tuer, comment le deviner ? Un peu plus loin un autre boxeur le mentionne et dit que « puisqu'il n'est pas là », oui, mais il n'a pas choppé la grippe, il est mort quand même ! Il aurait peut-être été judicieux de le signaler. Plus une grosse incohérence dans un des round (une personne morte qui se retrouve miraculeusement vivante à l'arrière d'une voiture accidentée…), mais sinon c'est un roman intéressant pour découvrir l'univers de la boxe !
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JoyeuxDrille
  13 juillet 2018
Douze histoires de boxeurs, comme les douze rounds d'un combat. Douze portraits, et même un peu plus, s'étalant sur près d'un siècle. Des combats, des victoires, mais aussi, et surtout, des défaites. Certaines fatales, d'autres aux conséquences funestes. Circonstances et caractères différents, ces tragédies, racontées selon des points de vue variés, sont aussi des jalons de la légende du noble art.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JoyeuxDrilleJoyeuxDrille   13 juillet 2018
La défaite, mon vieux. On ne l'attend jamais et surtout on ne s'y habitue pas. N'empêche, il vaut mieux s'y préparer.
Commenter  J’apprécie          30
JoyeuxDrilleJoyeuxDrille   13 juillet 2018
Et maintenant, mesdames et messieurs, nos phénomènes de la boxe. Capables de rivaliser de violence sans jamais faiblir, ils encaissent autant qu'ils distribuent. Venez, approchez ! Admirez leurs muscles saillants. Leur mâchoire d'acier. Regardez les spécialistes de la cogne. Venez nombreux assister à ce spectacle unique de deux hommes engagés dans un combat à la vie, à la mort...
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lionel Froissart (1) Voir plusAjouter une vidéo

Lionel Froissart : Ferrari Pininfarina
Assis au volant d'une FERRARI rouge, Olivier BARROT présente l'ouvrage de Lionel FROISSART paru aux éditions ASSOULINE "FERRARI PININFARINA" ; photos d'anciens modèles de FERRARI et des constructeurs Enzo FERRARI et Sergio PININFARINA.
autres livres classés : boxeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre