AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2720402737
Éditeur : Nouvelles Editions Oswald (01/02/1989)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Résumé : Londres, 1894 – Le silence têtu de monsieur Holmes et Watson, les démentis répétés de Scotland Yard, n’empêcheront plus la vérité d’éclater : le professeur James Moriarty, que la presse et l’opinion publique tenaient pour mort, n’a pas péri aux chutes de Reichenbach.

Aujourd’hui la terrible menace de celui que l’on a surnommé le Napoléon du Crime pèse à nouveau sur Londres et c’est tout l’Empire Britannique qui tremble. Mais dans quel but Mor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
belette2911
  11 mars 2012
Moriarty, sa vie, son oeuvre…
La lecture de ce roman m'a déconcertée car je m'attendais à un combat entre Holmes et son vieil ennemi, Moriarty. Que nenni ! Ce livre, c'est uniquement consacré au Napoléon du Crime et à son organisation criminelle. Une sorte de livre de bord de sa « criminelle entreprise » qui ne connaissait pas la crise et le fait qu'il reprend les rênes que Moran avait laissée un peu trop lâche sur l'encolure de leur « personnel » si particulier. Bref, le syndicat du crime vient de retrouver son président après trois ans d'absence.
Holmes est fort peu présent dans ce livre, contrairement à ce que le quatrième de couverture pouvait laisser croire en notant « le détective de Baker Street acceptera-t-il de se dresser à nouveau contre celui qui fut, de toute éternité, son plus mortel adversaire ? ». Holmes est plus ténu qu'une ombre puisque l'on ne fera jamais que référence à sa présence, entre autre lorsque Moran va se positionner en face de chez lui pour le dézinguer ou quand Moriarty repense à ce qu'il s'est réellement passé aux chutes de Reichenbach. D'ailleurs, je dois souligner que l'explication de Moriarty est une de celle que je n'avais pas encore lue. Elle a le mérite d'être crédible. Nous avons eu droit aussi à une autre théorie : comment ce paisible professeur de mathématique est-il devenu cet homme à la tête d'une organisation criminelle à faire pâlir de jalousie les autres ? Je dois dire que l'astuce est bien trouvée.
Bref, ce livre est tout entier consacré à Moriarty et à la manière dont il a repris les rênes des affaires lors de son retour. On descendra dans les bas-fonds en compagnie de gens fort peu fréquentable et on découvrira qu'il vaut mieux ne pas doubler l'homme.
Moriarty a organisé sa bande en véritable « famille », donnant pour mieux recevoir, et tenant tout le monde dans une main de fer. Une sorte de mafia anglaise dirigée par son Parrain.
Malgré quelques passages un peu plus lents, le livre se lit avec facilité et bien que détestant le Napoléon du Crime, je dois reconnaître que le livre est bien écrit et je ne regrette pas la lecture.


Lien : http://the-cannibal-lecteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Eric75
  29 janvier 2011
La grande originalité de ce roman holmésien est d'inverser le positionnement habituel du couple Holmes-Moriarty, en donnant le rôle principal au professeur James Moriarty, en le plaçant au centre de toutes les intrigues, et en favorisant le processus d'identification du lecteur avec ce génial "Napoléon du crime", sorte de parrain de la pègre londonienne que l'on découvre sans pitié, intelligent, rusé, mais aussi avisé, sensible et parfois humain et magnanime avec ses fidèles. Holmes n'est pas ici relégué au rang de simple figurant, mais de fantôme : il n'apparaît que dans les conversations, comme une silhouette à sa fenêtre, il n'est jamais présent dans l'action et s'imagine être le seul survivant des Chutes du Reichenbach (conformément au canon,d'ailleurs). C'est donc l'inspecteur Crow, de Scotland Yard, chargé de l'enquête sur l'assassinat dans sa prison du Colonel Moran, qui soupçonne le retour de Moriarty.
Ce roman nous fait découvrir la formidable organisation de l'empire Moriarty, son mode de fonctionnement et ses principaux membres, en montrant beaucoup plus que ce que Conan Doyle n'avait fait que suggérer. Il légitime ainsi complètement la réputation de Moriarty. Nous découvrons dans le détail le milieu criminel de Londres en 1894, et nous prenons connaissance au passage des dessous secrets de plusieurs affaires bien réelles, citons à titre d'exemples la disparition inexpliquée du célèbre Jack l'Éventreur et l'assassinat du président Sadi Carnot par un obscur anarchiste italien.
Ce roman, constitue une pièce maîtresse de l'univers holmésien, par l'utilisation habile de plusieurs personnages secondaires issus de l'oeuvre de Conan Doyle. Il développe de nombreuses intrigues d'une grande cohérence, avec un art consommé du suspense et de la mise en scène, dont le rythme s'accélère jusqu'au dénouement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : jack l' éventreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre