AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B088MGWLKX
134 pages
Actes Sud (06/05/2020)
3.6/5   43 notes
Résumé :
Après le succès des recueils Contes curieux des quatre coins du monde (Babel n° 818) et Contes très merveilleux des quatre coins du monde (Babel n° 1258), Praline Gay-Para nous offre une savoureuse sélection de récits et légendes du monde entier dont les héros sont des héroïnes : princesses, paysannes ou jeunes filles en fleur, épouses, grands-mères ou enfants, elles brillent par leur ingéniosité, leur indépendance, leur courage, leur audace.
Que lire après Contes pour jeunes filles intrépides : Des quatre coins du mondeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ce recueil rassemble 24 contes et légendes des quatre coins du monde.

Comme dans les contes « traditionnels », on y croise entre autres de beaux et riches princes charmants, de méchantes reines, des frères ou soeurs aigris de jalousie, des ogres amateurs de chair fraiche, mais la particularité de ceux-ci, ce qui peut être les distingue, ce sont leurs intrépides héroïnes : qu'elles soient jeunes ou moins jeunes, riches ou pauvres, elles ne s'en laissent pas conter !

Loin d'être effrayées par l'adversité, elles sont déterminées à prendre en main les rênes de leur destin pour façonner leur bonheur, quitte à bousculer au passage les règles établies et provoquer quelques dommages collatéraux.

Voilà qui est revigorant !

Et décapant.

Ce n'est pas toujours tendre. Les travers des hommes ne sont pas nécessairement l'apanage des méchants et la morale est parfois ambiguë. Comme dirait l'adage, la fin justifie les moyens. L'un des contes sur la vengeance est d'ailleurs particulièrement édifiant. Beaux princes, vous avez intérêt à filer droit !

Mais un conte peut en cacher un autre. Les situations sont très variées et chacun devrait y trouver son compte. Même si je ne les ai pas tous appréciés de manière égale, j'y ai trouvé le mien en tout cas.

Certains contes m'ont amusée avec l'inversion des rôles entre le beau prince et sa valeureuse prétendante. D'autres sont vraiment inattendus, comme celui par exemple qui aboutit à l'union de deux jeunes filles (sans parler du pied de nez final absolument irrésistible !). D'autres encore sont plus classiques dans leur approche, plus gentillets aussi, comme ces légendes distillées çà et là qui apportent un souffle de magie et de douceur, bien qu'elles manquent pour certaines d'un peu de poésie dans la forme.

Mes préférés sont plutôt concentrés en début d'ouvrage, ce qui a eu pour effet de me laisser une impression diffuse de déséquilibre. Pourtant, ils ont tous un petit charme singulier qui leur est propre, un éclat d'imprévisibilité. On ne peut s'empêcher de se demander ce que le prochain conte va nous réserver. Que ne faut-il faire pour vivre heureux ! Une lecture originale et surprenante.
Commenter  J’apprécie          475
"Elles étaient une fois ..." des jeunes filles intrépides, dans des contes des quatre coins du monde (Monde Arabe, Afrique, Mexique, Chili, Portugal, Sicile, Sibérie, URSS, Ecosse, Corée)

On découvre comment les contes que l'on connaît si bien se transforment - se métamorphosent par l'intervention de ceux qui transmettent ses histoires. On comprend mieux le pourquoi de la variation des contes ; par le pouvoir de la réécriture.
Commenter  J’apprécie          100
Magie des contes, enchanteurs et surprenants ; bien que les éléments nous soient connus, on ne se lasse pas des multiples variantes.
Des soeurs jalouses, des princes amoureux, des bûcherons pauvres, des ogres et ogresses, la richesse qui récompense l'astuce, un soupçon de vengeance, des mères soucieuses de leurs enfants, trente-huit voleurs et trois chasseurs, des jeunes femmes intrépides qui triomphent de situations dangereuses et trompeuses par leur intelligence et leur astuce.
Praline Gay-Para transmet ces histoires issues de traditions diverses dans un style de conteuse limpide et parfois un brin ironique, car, au pays des contes, les morales ne sont pas toujours sauves.
Commenter  J’apprécie          80
« Dans les contes, les jeunes filles n'attendent pas le prince charmant, elles prennent leur destin en main. Elles transgressent les interdits, même quand elles semblent s'y plier. Elles savent séduire celui qu'elles ont choisi, se faire passer pour un homme, déjouer la roublardise des puissants, échapper aux monstres, imposer leur volonté, pour arriver à leurs fins. Comme dans la vie, elles empruntent les chemins de traverse pour aller au-devant de leurs désirs. Drôles, créatives, amoureuses, téméraires, culottées, futées, courageuses, exigeantes et surtout imprévisibles, elles nous surprennent. Ces contes les mettent à l'honneur. »

L'avis de Chloé, 13 ans : Les histoires sont relativement courtes mais bien développées et les personnages intéressants. J'ai bien aimé ce livre car il m'a fait découvrir des contes qui m'étaient inconnus et m'ont permis de voyager à travers eux.

L'avis de la rédaction : C'est intéressant de voir comme les histoires des “quatre coins du monde” s'inspirent les unes des autres. le lecteur trouve ici des variantes aux contes qu'il connaît bien. Dans certains passages, le style est relâché, familier, et c'est dommage.
Commenter  J’apprécie          40
Des dizaines de contes venus des quatre coins du monde, aux héroïnes toutes plus intéressantes les unes que les autres. Elles sont intrépides, audacieuse et d'une rare beauté, mais aussi dotée d'une grande ingéniosité, de sagesse. Toutes empreintes d'une humanité.
Leur romance et histoire ont des morales curieuses, poétiques.
C'est calme, c'est joli. La plume qu'use Praline Gay-Para est simple mais puissante ; sans s'extasier sur des fioritures, elle se concentre sur l'essentiel.

Je connaissais la poésie en prose, celle en rime, les haïkus et les fables ; j'ai tout simplement découvert la poésie en contes.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
-J’en ai assez du ciel ! Je veux vivre avec les gens.
-Mais ici, tu peux jouer avec les nuages, tu peux danser avec mes rayons, chanter avec le vent. Les humains sont d’étranges créatures, un rien les offense, ils sont si susceptibles.

[Comment la joie est venue au monde]
Commenter  J’apprécie          222
Dans les contes, les jeunes filles n’attendent pas le prince charmant, elles prennent leur destin en main. Elles transgressent les interdits, même quand elles semblent s’y plier. Elles savent séduire celui qu’elles ont choisi, se faire passer pour un homme, déjouer la roublardise des puissants, échapper aux monstres, imposer leur volonté, pour arriver à leurs fins. Comme dans la vie, elles empruntent les chemins de traverse pour aller au-devant de leurs désirs. Drôles, créatives, amoureuses, téméraires, culottées, futées, courageuses, exigeantes et surtout imprévisibles, elles nous surprennent. Ces contes les mettent à l’honneur.
Commenter  J’apprécie          00
Il y avait autrefois une jeune fille et un jeune homme qui s’aimaient depuis qu’ils étaient tout petits. Il leur était impossible de se marier, car leurs pères étaient des ennemis jurés. Une telle alliance était inimaginable.
Commenter  J’apprécie          10
Ils ont vécu heureux et à l'abri des soucis, et nous laissent sans nourriture et sans abri.
Commenter  J’apprécie          20
Akanidi était la fille unique du Soleil. Comme son père, elle sillonnait les cieux et admirait la terre d’en haut. Elle réchauffait les rennes, les créatures des forêts et des collines, les poissons des lacs et des mers.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Praline Gay-Para (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Praline Gay-Para
Praline Gay-Para est l'autrice de « Pomine et Pomette », un magnifique récit raconté à la manière d'un conte, joliment illustré par Lauranne Quentric et publié aux éditions Didier Jeunesse. Dans cet épisode de L'Intention, elle nous raconte comment la relation de deux de ses amis l'a inspirée pour écrire ce texte merveilleux, qui célèbre l'amour sous toutes ses formes, au-delà des normes. L'album de Praline Gay-Para, s'il évoque la gestation pour autrui et la famille homoparentale, prend sa pleine dimension une fois entre les mains des lecteurs.
Concept éditorial: Hachette Digital en collaboration avec Lauren Malka Voix et interview: Laetitia Joubert et Shannon Humbert Écriture: Lauren Malka Montage, musique originale: Maképrod Conception graphique: Lola Taunay Extrait musical : « Diaraby Nene » d'Oumou Sangaré (chanteur, compositeur), album Moussolou, 1991
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (129) Voir plus



Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
573 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..