AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Françoise Ruscak (Autre)Francesco Trifogli (Autre)
EAN : 9782731650280
112 pages
Les Humanoïdes associés (13/10/2021)
3.85/5   13 notes
Résumé :
Et si la clé de la vie éternelle n’était distante que de quelques systèmes planétaires ? Une expédition hétéroclite est envoyée sur Verfébro, à la recherche d’un fabuleux élixir. Celui-ci est supposé couler dans les veines d’une féroce espèce locale : les Dracs. Coûte que coûte, en dépit des dangers mortels et des sabotages suspicieux, les membres de l’expédition feront tout pour percer les mystères que renferme cette planète.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Erik_
  30 octobre 2021
Qui n'a jamais rêvé d'être éternel ? Pour cela, il suffit de boire le sang d'un immortel. Encore faut-il le trouver dans toute la galaxie ! Une riche compagnie organise alors une expédition aux confins de l'univers pour explorer une planète bien dangereuse où se trouve une espèce produisant cet élixir de vie tant convoité.
La composition de cette équipe est la suivante: une aventurière chasseuse spécialiste du combat, un mercenaire sans foi ni loi qui ne jure que par l'argent, une médecin scientifique ayant un enfant gravement malade ainsi qu'un religieux observateur représentant du Saint-Sacre finançant un tiers de la mission. La chasse au drac est ouverte !
En un seul album, les auteurs ont su développer un univers assez intéressant emprunté un peu à la faune et à la flore d'un certain Léo et ses mondes d'Aldebaran ce qui n'est pas pour me déplaire. Il y a de bonnes idées qui y sont exploités avec une certaine intelligence dans la mise en scène. On regrette presque que tout ceci soit concentré dans un seul tome. Cela fait beaucoup quand même mais le pari est réussi dans l'ensemble.
En effet, même si la trame de ce récit de science-fiction demeure assez classique, on est vite pris dans cette aventure qui réserve quelques surprises au niveau des rôles exactes et des desseins de chacun de ces protagonistes en quête d'immortalité pour le compte d'une compagnie pas aussi bienveillante que cela.
Il y aura quelques petites maladresses comme quand notre héroïne comprend le dialecte indigène en bousculant son nouveau compagnon un peu menteur. On n'échappera pas non plus à une foule de stéréotypes comme le religieux fanatique par exemple. Cependant, le plaisir de lecture demeure intact malgré tout.
Par ailleurs,le dessin, réaliste et précis, fait lui aussi beaucoup pour l'intérêt et la fluidité de cet album dont je recommande la lecture. Certaines planches sont tout simplement superbes. C'est désormais une BD que je range soigneusement auprès de mes séries cultes et je pense me faire le plaisir de la relire très bientôt.
Enfin, je tiens à remercier les Humanoïdes Associés ainsi que Babélio de m'avoir permis de découvrir ce magnifique album dans le cadre d'une masse critique avec une couverture sublime et une histoire prenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
gloubik
  06 novembre 2021
Merci à Babelio de m'avoir fait découvrir cette BD dans le cadre d'une masse critique. Et c'est avec d'autant plus de plaisir que j'ai découvert cette BD que je ne connais pas le roman de Laurent Genefort dont elle est l'adaptation. Merci donc aux éditions Critic et Les humanoïdes Associés.
Au printemps j'avais déjà eu le privilège de découvrir un autre roman de cet écrivain adapté en BD : Peaux-épaisses des mêmes éditeurs, mais pas du tout la même équipe artistique. Et je ferai le (seul et unique) même reproche : le graphisme de la couverture est nettement différent de celui de l'intérieur. Mais là au moins, c'est le même dessinateur qui est au crayon dans les deux cas. le dessin est sympa et les couleurs agréables, bien que, sur certaines planches, je l'es aurais aimé un peu plus pétantes.
Et le scénario ? Comme je vous le disais, je ne risque pas de le comparer avec le roman. Tient-il la route ? Je dirai oui même si ça fait un peu trop attendu pour certains événements. Trop classique, quoi. Ah ! Si ! Il y a un petit truc qui me chagrine : à la fin de l'album, il y a une section intitulée Voyage sur Verfébro qui décrit la planète et un certain nombres d'éléments juste esquissés dans la partie BD. Verfébro serait une planète océan à la surface de laquelle flotte et dérive un gigantesque radeau constitué de déchets organiques et de racines de plantes et d'algues. OK ! mais dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi nos héros croisent autant de rochers, de plages de sable fin, de fleuve tumultueux... et un volcan. Bref, les paysages que vous admirez pendant toute l'histoire ne sont pas en accord avec la description de la planète qui est faite après. C'est du moins mon ressenti.
En bref : Une BD très agréable qui me donne envie de découvrir à la fois le roman de Laurent Genefort et les autres travaux de Françoise Ruscak et Francesco Trifogli. À suivre donc.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
KrisPy
  31 octobre 2021
Merci aux Humanoïdes Associés et aux Editions Critic, ainsi qu'à Babelio pour l'envoi de cette bd, le Sang des Immortels, avec au scénario Françoise Ruscak et au dessin Francesco Trifogli, d'après l'oeuvre de Laurent Genefort. Ouf. Voilà, ça c'est fait, parlons maintenant de ce qui nous intéresse vraiment, l'histoire : An 2347, l'Univers n'est plus une zone inaccessible, on s'y promène, on découvre, on tente de coloniser… Rien de nouveau sous les étoiles. Ah, si, un vaisseau revient d'expédition avec à son bord le dernier survivant de l'expédition vers Verfébro partie il y a 6 ans et enfin de retour. Malheureusement, le professeur Glarith, ce dernier survivant, est bien mal en point, il devrait d'ailleurs être mort au vu de son état de délabrement. Mais son corps, enfin, ses cellules, semblent se multiplier et se régénérer malgré le fait qu'il soit au bord de la mort. Serait-il immortel ? Seuls les derniers enregistrements retrouvés sur le vaisseau pourront répondre à ce mystère, car le professeur s'est suicidé en se jetant dans le vide stellaire.
Que s'est-il passé sur Verfébro ? Existe-t-il vraiment là-bas un animal capable de donner aux humains l'immortalité ?
Pour le savoir, une équipe est envoyée sur place, une équipe composée de deux mercenaires, un homme et une femme qui seront chargés de capturer un de ces animaux mythiques, d'un prêtre, car oui, si immortalité il y a, ça serait un sacré problème pour la religion, non ? Une médecin biologiste, chargée de toutes les analyses les accompagne aussi, et pour compléter cette dream-team, une brochette de militaires chargés de la protection de la mission.
Tout ce beau monde débarque sur Verférbro, et là commence l'inconnu...
J'ai passé un bon moment dans cette bd SF de qualité, mais un peu brève. Et oui, quand on se sent bien dans un récit, il est toujours trop court. Les dessins sont réalistes, relativement clairs, la mise en couleur est belle et juste, bien que celle-ci induise parfois quelques confusions dans l'action, mais dans l'ensemble, c'est lisible et clair malgré le foisonnement de créatures et de végétaux. Car Verfébro semble bien vivante, bien habitée, ça grouille de vie.
Bon, on peut regretter que les Immortels ressemblent un peu trop aux créatures de Monsieur Ridley Scott, mais on leur pardonne, car la ressemblance est brève et comme subliminale.
J'ose espérer qu'il y aura un deuxième tome, car l'histoire le mérite et la fin laisse penser que c'est possible. Peut-être, si c'est le cas, approfondir les personnages et leur back-ground… ?
En tout cas, j'ai aimé et je recommande pour les fans de SF graphique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lunalithe
  14 janvier 2022
Une BD à partir d'un roman de Laurent Genefort, voilà qui me vendait du rêve. Adaptation du roman du même nom, premier roman de l'auteur, nous plongeons dans une histoire qui commence plutôt simplement, pour devenir de plus en plus complexe au fur et à mesure. Une expédition part sur Verfébro pour ramener un Drac (un animal énorme et terrifiant), qui aurait la propriété d'être éternel... Et donc d'octroyer la vie éternelle à ceux qui mangeraient de sa chair.
L'expédition tourne rapidement au désastre, dû à des actes de sabotages - mais qui en est à l'origine ?! Ils trouvent les Dracs (redoutables animaux), mais aussi un membre d'une autre expédition, et une mystérieuse autre race, habitant la planète. Nous allons de découvertes en découvertes, dépaysés (sans être perdus non plus), et de multiples questions se posent, la première étant déjà : est-ce que l'immortalité est-elle souhaitable pour l'Humanité ?
L'intrigue est bien menée, riche, on ne s'ennuie pas une seule seconde, et on se laisse porter par le récit et par les illustrations plutôt agréables. Les personnages sont loin d'être des enfants de choeur, ils sont même plutôt caricaturaux, toutefois ça ne m'a pas dérangé - je me suis même attaché à eux.
L'histoire se clôt plutôt bien, avec une fin ouverte qui permet tous les fantasmes !
Une fois l'ouvrage refermé, on a qu'une envie : se jeter sur le roman, et retourner sur Verfébro !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
weatherwax
  23 octobre 2021
Scénario impeccable : même si on devine très vite « qui »...(je ne dirai pas quoi pour ne pas spoiler), d'autres éléments du récit m'ont surprise.
Certains trouveront peut-être les personnages un peu cliché (et ils n'auront pas tort), mais je me suis laissée porter par l'histoire d'une traite.
Je ne serai pas aussi enthousiaste sur le dessin : la couverture est attrayante, j'eusse préféré ce style dans les pages intérieures : graphisme classique auquel je ne reproche que les traits noirs, trop présents ou trop épais, des ombres sur-accentuées qui renforcent l'aspect cliché des personnages, un genre de lissage informatique, d'uniformisation -je ne trouve pas très bien les mots justes.
Tout cela semble bien négatif alors que j'ai passé un très bon moment : ce doit être une forme de déception quand on imagine le potentiel.
En même temps c'est toujours facile de critiquer, hein !
Mais j'aime les univers de Laurent Genefort (ah !! Omale...)et je trouve celui-ci un peu desservi.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   30 octobre 2021
L'immortalité serait la fin de toute spiritualité dans l'univers.
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de Laurent Genefort (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
Laurent Genefort vous présente son ouvrage "Les temps ultramodernes" aux éditions Albin Michel.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2587131/laurent-genefort-les-temps-ultramodernes
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : planèteVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La horde L'ascension du serpent

Que donnent les pierres extraitent d'un crâne de dragon?

Force et rapidité
Pouvoir et longévité
Pouvoirs magiques
Vision nocturne

20 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, tome 1 : L'ascension du serpent de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre