AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205002252
Éditeur : Dargaud (07/06/1996)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Son petit chapeau, son gros ventre et sa canne sont connus de tous : Achille Talon, l'archétype parfait du français moyen, hante les pages de PILOTE depuis 1963. Greg, son créateur, lui façonne un petit monde à sa mesure : un pavillon coquet en banlieue résidentielle, un voisin agaçant (Lefuneste), une fiancée snobe (Virgule de Guillemets), un père amateur de bière et aussi une brave maman qui lui bichonne de bons petits plats. Achille possède un coeur gros comme ça... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gill
  09 juin 2016
En 1966, Achille Talon, cerveau choc, avait exposé, dans un premier album indispensable, quelques unes de ses meilleures idées.
Mais Achille Talon n'avait pas tout dit.
En 1967, il revient, sot mais glorieux, pour quelques gags supplémentaires et quelques fumeuses tartes à la crème ...
Décidément, "Achille Talon aggrave son cas !"
Il ne recule devant rien !
Hop !
Il a décidé, au congrès des adversaires de la bande-dessinée, d'être le défenseur du 9ème art.
Depuis le palais de la Vaste Érudition, il veut porter la contradiction aux débats :
"laideur primitive des personnages"
"jargon primitif des dialogues"
"absence de subtilité de la pensée"
Le professeur Martin Tinmilou de la faculté de Saixprimay n'a qu'à bien se tenir !
Il va trouver à qui parler ...
Ce premier congrès des ennemis de la bande-dessinée - Pouah ! - n'est qu'une infamie ! ...
La lecture de ce deuxième album est un régal.
Le format des gags s'est élargi. Il est passé d'une à deux planches.
Les personnages se sont étoffés.
La couleur s'est éclaircie.
Achille Talon, en 1967, est, chaque semaine, toujours présent dans "Pilote", le journal d'Astérix et Obélix.
L'auteur s'appelle Greg.
Un certain Lefuneste aurait aimé l'entretenir en particulier !
"Etang pis pour les conséquences", "sapinrlipopette !"
"Entendons-nous", "l'animal de Talon", s'il n'est pas encore le roi de la science-diction, est déjà indispensable ! ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
BazaR
  30 janvier 2015
Re-hop !
Et voici le deuxième album du sieur Talon qui gagne son diplôme d'humour avec mention très bien.
Les gags passent de une à deux pages et peuvent donc prendre le temps de lambiner tranquille pour notre plus grande joie. Mais comme l'histoire d'un album commence toujours par la page de droite, chaque gag s'étale sur une feuille, début à droite et fin à gauche, et il faut donc attendre le temps infini du tournement de page pour voir s'éteindre notre angoisse à la lecture de la chute du récit, et souvent du héros d'ailleurs. Retenez-ça parce que j'y reviendrai bientôt et y aura peut-être interro.
Deux moments forts liés à l'introduction de personnages incontournables. D'abord et avant tout le géniteur : Papa Talon en personne, même format tonneau que Chichille son fils, une moustache rousse de bière en plus, la manie de désobéir aux injonctions de la maréchaussée chevillée à la canette, et l'habile fourberie nécessaire pour la ridiculiser, cette faiblesse de l'ordre, ah mais !
Ensuite le ptit chef teigneux insupportable, caricature de Goscinny ? ptet ! J'ai nommé le rédacteur-en-chef du journal Pilote pour qui le cerveau-choc d'Achille dévisse ses engrenages en échange de quelques émoluments qui ferait rire Vincent Poursan si ces quelques écus devaient être utilisés pour acheter ses marchandises. Petit tyran égoïste et incomplaisant donc, toujours à courir après Achille qui a parfois du retard pour terminer sa deuxième page vu qu'il n'est pas encore habitué. Il est génial, je le hais !
Les gags s'enchainent bien. Parfois vertueusement bavards, mais pas trop encore, parfois muets quasi. Un bon cru. D'ailleurs c'est obligé car Papa Talon y participe, sinon il ne le boirait pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
HORUSFONCK
  18 octobre 2017
Achille Talon continue sa vie bourgeoise et pavillonnaire, dans ce second opus aussi drôle que le premier.
Le journal Polite, s'est attaché un personnage aussi phraseur que péremptoire.
Les gags? Je ne me lasse jamais de les relire, avec ces philactères bien remplis et des détails de dessin parfois captivants.
L' hebdomadaire Pilote de la grande époque, comptait un de ses héros de légende...
Commenter  J’apprécie          70
umezzu
  05 décembre 2015
Excellent album qui présente la particularité de ne contenir que des gags double page, commençant d'un côté à droite et finissant au verso à gauche (comme Talon va longuement l'expliquer au rédacteur en chef de Pilote dans l'album suivant :Achille Talon persiste et signe).
Le trait définitif de Talon est en place dans cet album de 1967. Les gags sont des plus classiques, mais font mouche. Ils explorent les thèmes habituels de la série, les relations de voisinage, le commerçant malhonnête (« Talon : Mais c'est du banditisme, Vincent Poursan : Je vous préviens : la flatterie ne change rien au prix »), l'égo surdimensionné de Talon (« Je suis incapable de voir petit » dit Talon en se présentant à un bal costumé en dinosaure, taille réelle bien entendu) et la bande dessinée (avec le premier congrès des ennemis de la bande dessinée, qui finit par élire à sa présidence... Talon évidemment).
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   24 janvier 2015
Achille:
"Me disputer avec Brutus Chataigne, un mètre quatre-vingts, 91 kilos, dont vingt grammes de graisse, dix de cerveau et le reste de muscle! Signe particulier: aime faire des trous dans le trottoir en y enfonçant le doigt!!!
-- J'ai cédé à un instant de faiblesse!
-- Je suis perdu!
-- Dans les clauses en petits caractères des contrats d'assurances-vie, toutes les compagnies signalent qu'aucun dédommagement n'est consenti aux assurés s'étant fâchés avec ce gars là!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
gillgill   08 juin 2016
Pour réussir une réussite, que faut-il ?
De l'intelligence, des réflexes fulgurants, un zeste de malhonnêteté et cinquante et une cartes ...
Commenter  J’apprécie          240
BazaRBazaR   07 février 2015
L'onomatopée, un procédé nuisant à la phrase bien construite? Pffrrtt! Dites! Hein? Ta, ta, ta, ta, ta! Allons, hop: assez de blablabla, ouste! Quoi, non? Mh?
Pof!
Turlututu!
Commenter  J’apprécie          180
umezzuumezzu   05 décembre 2015
Achille Talon : Mais c'est du banditisme !!!
Vincent Poursan : Je vous préviens : la flatterie ne change rien au prix.
Commenter  J’apprécie          30
nanou1418nanou1418   08 février 2017
Ce n'est plus une facture, c'est l'arme absolue ! A côté d'un chiffre pareil, la dette mondiale à l'O.N.U ressemble à une étiquette de monoprix !
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3491 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre