AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811231705
Milady (13/06/2018)
4.04/5   81 notes
Résumé :
À trente et un ans, Catherine Parr est une jeune veuve et vit l'idylle parfaite avec Thomas Seymour. Mais lorsque Henri VIII, le souverain d’Angleterre qui a conduit quatre de ses femmes au tombeau, l’invite à l’épouser, elle doit se résigner à un choix qui n'en est pas un. Brillante et indépendante d'esprit, elle est une cible toute désignée pour ses adversaires politiques qui l'accusent d'hérésie, crime puni par le bûcher et dont l'ordre d'exécution est signé… par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 81 notes
5
17 avis
4
9 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

TheWind
  03 août 2020
C'est le troisième roman de la série "Tudor Court" de Philippa Gregory que je lis et j'avoue que je suis vraiment bluffée à chaque fois.
Chaque roman est dédié à une ( ou des ) narratrice différente et cela suffit à lui donner son caractère propre.
Mary Boleyn avait soufflé une fragrance de romance teinté de tragédie et de trahison.
Anne de Clèves, la sérieuse, avait apporté une note plus politique, Jane Boleyn, la jalouse, une envie de vengeance et Catherine Howard, la charmante ingénue, un parfum voluptueux et capiteux.
Avec La Dernière Reine, Catherine Parr, le ton donné se veut plus pédagogue et réfléchi.
Cette dernière n'en est pas à ses premières noces et semble plus aguerrie que les cinq épouses d'Henri VIII qui l'ont précédée dans la couche royale. Femme habile et instruite, elle saura plaire au roi à sa manière et sera la première à rassembler les trois enfants du roi à la Cour.
Pour autant, la vie auprès d'Henri VIII, homme aigri, devenu obèse, vieillissant et pourrissant n'est pas de tout repos.
Il convient de surveiller ses arrières, de ne laisser aucune trace compromettante, et même de s'avilir face à ce roi aux allures de Barbe Bleue.
A l'instar des deux précédents, j'ai beaucoup aimé ce tome. Il est très instructif sur les derniers moments de la vie d'Henri VIII, cet homme érudit, épicurien, charmeur mais également si versatile, colérique et dénué d'empathie. Ce roman donne aussi un éclairage fort intéressant sur la Réforme anglaise et les différents clivages religieux qui en résultent.
le glas sonne pour ce roi tyrannique et annonce d'ores et déjà un héritage compliqué qui ne manquera pas d'attirer les vautours.
Suite au prochain numéro avec Reines de sang !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          368
Jeneen
  20 juin 2018
Une bonne surprise que ce roman historique. le sujet (la dernière femme du roi Henri VIII d'Angleterre) est original car rarement traité à ma connaissance dans les romans. On lui préfère en général les cinq épouses (si, si !) qui l'ont précédée dont deux décapitées !
Le roman est à la première personne, c'est donc la voix de cette reine qu'on entend, qui dut épouser contre son gré Henri VIII, roi tyrannique envers son entourage, amis, famille, enfants, conseillers, et bien sûr épouses.
Le premier atout de ce roman, c'est ce personnage de reine, femme intelligente, cultivée et très fine, capable de vivre auprès d'un homme impulsif et d'humeur changeante, et même de lui survivre. Car elle sait que, comme les cinq autres épouses avant elle, sa vie ne tient qu'au bon vouloir du roi. Et contrairement aux précédentes, elle va mieux gérer cette situation. Elle est attachante car honnête, droite malgré les désillusions et les revers, et qu'elle ne se laisse pas aller, elle lutte, sait profiter des instants de répit, de pouvoir aussi.
Le second atout, c'est l'érudition de l'auteure qui s'est vraiment très bien documentée sur le sujet : on apprend énormément sur la vie des femmes à la cour d'Henri VIII, les machinations royales pour parvenir à des fins pas toujours avouables, sur les âpres batailles de religions entre deux clans rivaux, sur la folie et l'impulsivité de ce roi connu qui régna 38 ans en imposant terreur et manipulations à son entourage.
J'avais lu de cette auteure "deux soeurs pour un roi" mais ce roman -ci est bien plus intéressant historiquement, et plusieurs fois je me suis surprise à consulter dictionnaires et encyclopédie pour vérifier des faits, consulter des tableaux célèbres, etc...Il y a des moments forts dans la vie de cette reine très digne, très humaine notamment avec les enfants royaux de son époux, tous appelés à régner, elle sait rester sobre et rebondir même humiliée.
En bref, un très beau personnage de femme, et des évènements historiques méconnus très bien rendus, dans une écriture fluide. le seul bémol concernerait les longueurs lorsque l'auteure évoque la bataille religieuse, certes importante mais il y a tant de redondances qu'il m'est arrivé de passer quelques pages.
Cela reste un très bon roman, à lire pour découvrir une page de l'histoire de ce roi controversé, et un beau personnage de femme. Je le conseille vivement, surtout si vous êtes fans de romans historiques et/ou de l'auteure.
Merci aux éditions Milady -Bragelonne et à NetGalley pour la lecture de ce roman.
#LaDernièreReine #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
fabien2830
  14 janvier 2021
Les quelques longueurs n'ont pas enlevé mon plaisir à mieux comprendre les mentalités, moeurs de cette époque riche en conflits, intrigues, guerres. Dès le début du roman, nous sommes transportés à la cour d'Henri VIII, roi entièrement centré sur lui-même, la place des femmes et les querelles religieuses.
L'histoire de Catherine Parr est fascinante. Femme, libre dans ses pensées, mais contrainte par la société de son époque. Elle sera une cible pour ses adversaires politiques qui l'accusent d'hérésie, crime puni par le bûcher et dont l'ordre d'exécution est signé par le roi. le roi Henri VIII est entouré d'une cour prête à toutes les flatteries serviles pour obtenir ses faveurs et évincer leurs rivaux.
Commenter  J’apprécie          241
Bislys
  24 août 2019
Henri VIII, roi d'Angleterre, vient tout juste de faire décapiter sa cinquième épouse qu'il jette son dévolu sur Catherine Parr, une jeune veuve. Mais celle-ci n'est pas aussi docile et naïve que ces prédécesseuses et elle compte bien jouer finement pour arriver à rester dans les bonnes grâces du roi.
Qu'on se le dise, Philippa Gregory est certainement l'auteure de romans historiques que je préfère. Elle raconte l'Histoire d'une manière passionnante, sans que ce soit cul-cul ou ennuyeux, et à chaque fois je dévore ses romans. Avec le changement d'éditeur (Gregory est passé de l'Archipel à Milady), j'avais peur que la traduction soit de moins bonne qualité, mais il n'en est rien et j'ai retrouvé le style que j'aime tant. L'auteure s'intéresse ici à la dernière femme d'Henri VIII, reine que l'on connait finalement assez peu (et que je ne m'imaginais pas du tout comme ça), une érudite réformiste qui fit publier ses traductions de la Bible sous son nom, une première! Féministe avant l'heure, elle croyait que les femmes devaient penser par elle-même! Une hérésie pour l'époque! Autant dire que Catherine Parr en impose face au roi, et cela a d'ailleurs bien failli lui coûter sa tête. On ne compte plus les complots et les retournements de situations qu'elle a du affronter. Sa chance a finalement été de lui survivre. Obligée d'épouser le tout puissant Henri VIII, elle finira tout de même par se marier avec son grand amour. Tout est bien...
Rien à redire sur ce roman qui est une vraie réussite, Philippa Gregory est définitivement LA reine du roman historique. Dommage que tous ces romans ne soient pas traduits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          184
Lilylivre
  28 juin 2022
À trente et un ans, Catherine Parr est veuve pour la seconde fois. Elle a une relation passionnée avec le beau Thomas Seymour jusqu'au jour où le roi Henri VIII lui demande sa main. Un roi à la réputation impitoyable soupçonné d'avoir conduit quatre de ses précédentes femmes au tombeau. Prise au piège, Catherine n'a pas d'autre choix que d'accepter. le moindre faux pas pouvant lui être fatal, Thomas et Catherine jurent que leurs regards ne se croiseront plus...
Mais cette sixième épouse d'Henri VII est instruite, intelligente et douée de discernement... Il n'en faudra pas plus pour attirer les foudres de ses adversaires politiques...
Je ne pouvais pas passer #lemoisanglais sans un roman de Philippa Gregory. Une fois de plus j'ai eu un coup de coeur pour ce roman. L'autrice a le don de redonner vie à une Histoire datant de plusieurs siècles. A chaque fois je traîne des pieds à ouvrir ces petits pavés historiques et pourtant à chaque fois la magie opère !
Catherine Parr accepte de faire une croix son son amour Thomas pour devenir la sixième épouse d'Henri VII. Elle abandonne les bras de son bien aimé pour passer ses nuits avec un roi à la jambe en putréfaction. Marchant sur les pas de ses cinq précédentes épouses, elle doit dormir sur le matelas où l'une d'elle a perdu la vie, revêtir leurs robes et porter leurs plus beaux bijoux...
Commence alors une nouvelle vie dans laquelle elle joue son rôle de reine, où chaque jour elle doit prendre garde à ne pas froisser le roi pour ne pas finir sur le bûcher. Et si ce dernier semble sous le charme de sa nouvelle épouse, très vite des stratagèmes se mettent en place pour que Catherine n'ait plus ses faveurs. Au centre de leurs querelles, l'Eglise avec d'un côté les réformistes et de l'autre les papistes. Catherine, ayant à coeur de traduire les textes religieux en anglais pour les rendre accessibles à tous, s'attire peu à peu les foudres des papistes. Accusée d'hérésie, elle doit alors redoubler d'efforts pour déjouer tous les pièges qui semblent se refermer sur elle.
Philippa Gregory rend le tout incroyablement fluide, diaboliquement addictif. Au rythme des complots et des trahisons, la tension monte au fil des pages. On se demande comment Catherine échappera à ce roi geôlier que l'on qualifie de Barbe Bleue...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
sagesse66sagesse66   28 juin 2018
Tout le monde se fiche comme d'une guigne qu'une femme vive ou meure, dans cette Cour.
Devant chaque reine se dresse sa jolie remplaçante, et derrière elle, un fantôme.
Commenter  J’apprécie          380
TheWindTheWind   02 août 2020
Je balaie la Cour du regard, considérant tous ces gens occupés à se servir de pleines assiettées, à claquer des doigts pour que les serviteurs leur apportent toujours plus de vin. Cette Cour est devenue un monstre qui se dévore lui-même, un dragon qui se dévore la queue par goinfrerie.
Commenter  J’apprécie          150
perla1digiacomoperla1digiacomo   13 avril 2021
Une épidémie de peste s’abat sur Londres, et le roi décrète que notre
mariage sera confidentiel et intime sans affluence de gens du commun
susceptibles de nous contaminer. La cérémonie n’aura pas lieu en grande
pompe à l’abbaye de Westminster, le vin ne coulera pas des fontaines, le
peuple ne fera pas rôtir des boeufs à la broche et ne dansera pas dans les
rues.
Commenter  J’apprécie          20
perla1digiacomoperla1digiacomo   16 avril 2021
— C’est toi, qui te trompes, petite idiote. Il avait fait Catherine
d’Aragon régente. Il a ordonné que des messes d’action de grâce soient
célébrées dans tout le pays pour Catherine Howard. Il peut faire volte-face
dans l’instant et tuer dans la même semaine
Commenter  J’apprécie          30
alapagedesuziealapagedesuzie   27 juillet 2018
Tout le monde se fiche comme d’une guigne qu’une femme vive ou meure, dans cette Cour. Devant chaque reine se dresse sa jolie remplaçante, et derrière elle, un fantôme.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Philippa Gregory (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippa Gregory
Bande annonce de la série The Spanish Princess (2019), basée sur les romans The Constant Princess et The King's Curse de Philippa Gregory
autres livres classés : angleterreVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La Dernière Reine, de Philippa Gregory

Henri VIII a eu plusieurs épouses, Catherine Parr était la...

La deuxième
La quatrième
La sixième

12 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La dernière Reine de Philippa GregoryCréer un quiz sur ce livre