AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9798749096828
224 pages
Auto édition (05/05/2021)
4.77/5   13 notes
Résumé :
L'arrivée fracassante d'une nouvelle série policière en compagnie de la commissaire Victoire Guinot.
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,77

sur 13 notes
5
9 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Aujourd'hui je suis partie à la découverte du roman de Sylvie Grignon qui je remercie chaleureusement pour sa confiance. Une nouvelle série qui voit le jour me titille les neurones et éveille ma curiosité. l'emblème de ce nouveau roman est une pierre dite "thérapeutique" : Un puissant bouclier contre les énergies négatives. Pierre tranchante, donne l'accès à la vérité. Favorise la concentration lors de la méditation. L'obsidienne noire (argenté ou oeil céleste) dissout les colères. Voilà pour ce que j ai lu sur ces bienfaits.

Victoire Guinot est le principal personnage de cette histoire. Elle est en retraite forcée à la campagne, très éloignée du centre ville; seule au monde. Elle qui pensait être au calme dans un coin où rien ne se passe, hé bien elle s est franchement trompée. C est à croire qu elle attire les enquêtes bien pourries et tordues. Victoire va être à nouveau sollicitée pour une histoire aux ramifications étonnantes où les neurones vont chauffer... Il y a un grand nombre d autres personnages qui vont entourer notre héroïne pour le plus grand plaisir du lecteur et je vous laisse faire leur connaissance en lisant ce récit.

L histoire est excellente. Elle est recherchée aussi bien au point de vue des relations humaines que des intrigues. Les enquêtes sont loin d être simples. Je dirais que Sylvie Grignon à une plume acérée, imaginative et entraînante. Après avoir lu sa précédente série reprenant comme thème les couleurs, je suis convaincue que celle-ci sera fabuleuse car on retrouve tous les ingrédients indispensable à une lecture immersive: actions, rebondissements, confiance, amour et amitié. L'auteure à mis un point d'honneur à entraîner son lecteur dans la résolution de chaque enquête et que celle-ci se dévoile complètement à la fin du roman. Les descriptions sont minutieuses, les sentiments qui traversent chaque personnage sont mis en avant afin de donner du relief et que l'on puisse mieux comprendre leur façon de réagir.

Ce roman est un diamant à l état brut. Je suis certaine qu'il est le premier d une longue série où les pierres thérapeutiques seront l élément clé. Hâte de découvrir la suite des aventures de Victoire qui je suis sûre me fera vibrer intensément. Merci pour cette excellente découverte et ce délicieux moment.

Commenter  J’apprécie          00

Très bon polar engagé

La commissaire Victoire Guinot a été mise au placard, pour une enquête trop bien menée dans les cercles du pouvoir. Mais voilà, le jardinage n'est pas sa passion, et lorsque la police locale l'appelle à la rescousse pour une affaire de meurtre, elle replonge avec délice dans son job. D'autant plus qu'elle flaire le parfum d'une histoire aux implications multiples… et que commandant de police local est très séduisant. Dans le même temps, son ancienne équipe à Paris commence à enquêter sur un cadavre découvert près d'un camp de migrants. Des points communs étranges vont apparaître entre les deux affaires, mais loin de résoudre l'énigme, ils vont la rendre plus indéchiffrable.

La commissaire Guinot n'a pas sa langue dans sa poche, et plus rien à perdre au niveau professionnel… sa manière de mener l'enquête s'en ressent ! La galerie de personnage est exemplaire : les histoires personnelles des différents protagonistes ajoutent au plaisir que l'on a à suivre cette étrange affaire. Entre ésotérisme et technologie de pointe, entre migrants peinant à survivre, multinationales brassant des millions, pouvoir politique, Victoire va devoir louvoyer pour résoudre les meurtres qui s'accumulent.

Un très bon polar, souvent drôle, dont la trame est renforcée par la plongée très réaliste dans le monde de la police d'investigation.

Commenter  J’apprécie          20

Un polar tendu et nerveux qui nous fait découvrir le milieu de la police judiciaire comme si on y était ; à croire que Sylvie Grignon était de la maison avant de devenir romancière. Pourtant, je crois savoir selon des sources autorisées qu'elle était prof en zone "prioritaire", également dénommée "sensible" ou "difficile" (la terminologie change à chaque remaniement ministériel...). Bref, vu son cursus, Sylvie Grignon est assurée de finir au paradis: on peut d'ores-et-déjà souhaiter paix à son âme et surtout à son esprit... Mais je m'égare : revenons à nos moutons ou plus exactement à nos poulets. L'auteure nous plonge donc dans les méandres de la PJ avec un réalisme confondant et fait vivre sous nos yeux ébahis tout ce petit monde au gré des rebondissements d'une enquête tour à tour glauque et captivante, ponctuée ici et là de digressions crues mais touchantes sur l'amour, l'amitié, le temps qui passe et la jeunesse qui s'étiole. L'intrigue nous transporte du périph parisien avec ses camps sordides de migrants et de gitans jusqu'aux confins du Berry, une terre chargée d'histoire, de spiritualité et de mysticisme. Les sciences occultes et modernes ne sont pas en reste, les médecines douces (lithothérapie, aromathérapie, magnétisme...) mettant leur grain de sel dans les nanotechnologies pas toujours utilisées à bon escient. Je ne vais bien évidemment rien spoiler mais la fin est étourdissante, comme dans tout bon polar qui se respecte. Tout cela est éclectique, très bien documenté et rondement mené...

Commenter  J’apprécie          10

J'ai beaucoup apprécié ce polar de Sylvie Grignon, et pourtant le polar n'est pas mon genre préféré.

Le roman est clairement maîtrisé de bout en bout et l'autrice se montre très expérimentée dans l'écriture à travers la conduite de son intrigue, multipliant les pistes et les impasses. le suspense est présent jusqu'au bout, les personnages sont bien cernés avec leurs côtés attachants et leurs fêlures.

Très ancré dans la réalité technologique d'aujourd'hui, ce récit nous montre la complexité du monde dans lequel nous vivons, le recours aux médecines dites douces et parallèles, le cynisme des puissants…

Mais ce roman a quelque chose de plus. C'est aussi un combat. L'autrice nous incite, mine de rien, à nous poser des questions, dénonce l'inacceptable ou plutôt les inacceptables que nous banalisons, à force de faire semblant de ne plus voir, à force aussi de ne plus savoir quoi faire...

Sylvie Grignon est une autrice militante qui nous offre un étonnant recul sur les choses, la vie, sur les gens, tout simplement. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc, cela serait trop simple. Chacun fait parfois ce qu'il croit être le mieux et le mieux est parfois l'ennemi du bien.

Continuez à nous éclairer Sylvie Grignon. Et longue vie à la commissaire Victoire Guinot.

Commenter  J’apprécie          20

UN POLAR TRÈS ORIGINAL : TROIS NUANCES DE STYLE

On y parle d'aromathérapie, de lithothérapie, de magnétisme, de magie, et d'aujourd'hui avec les nanosciences et les nanotechnologies. Intriguant de bout en bout. Une fin étourdissante.

Le sujet est lourd. Très lourd. Une enquête entre le Berry et Paris qui nous est contée tantôt sur un ton léger : l'amitié et les amours naissantes, tantôt sur un ton sérieux : l'enquête et les interrogatoires, tantôt sur un ton révolté : le sort des migrants sous les ponts de Paris et surtout celui des enfants.

Un voyage dans le temps : le passé, intriguant, le présent, dur, le futur, effrayant.

Une fin qui nous chamboule l'esprit, le coeur et l'âme.

Une fin qui nous interpelle, qui nous révolte, qui nous angoisse.

Impossible de ne pas penser à la pandémie : y-a-t-il un responsable, comment, qui, pourquoi ? Et s'il y a un pourquoi, il y a de quoi s'inquiéter...

La science, surtout médicale, peut devenir la meilleure comme la pire des choses. La meilleure, lorsqu'elle reste dans le domaine de la science. La pire lorsqu'elle passe aux mains des militaires.

Sylvie Grignon nous en donne un exemple. Comme elle, informez-vous, cherchez... Indignez-vous !

La fin est ouverte et c'est avec impatience que j'attends la suite des aventures de ces policiers bien sympathiques.

Quel est le rôle de l'obsidienne noire ?...

Évidemment, je ne vous ai pas raconté l'histoire. On ne raconte pas un polar et surtout sa fin. Vous voulez la connaître ?... Lisez-la !

Et méditez...

Commenter  J’apprécie          00


Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Noir" de Sylvie Grignon.

Quel jour Camille est-elle morte ?

le 22 mai
le 25 avril
le 28 mars

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Sylvie GrignonCréer un quiz sur ce livre