AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228881302
651 pages
Éditeur : Payot et Rivages (31/10/2001)

Note moyenne : 4/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Cet ouvrage qui englobe vingt-cinq siècles d'histoire dévoile le secret même de l'évolution de l'Asie, la loi qui a présidé à la renaissance ou à la mort des Empires immémoriaux. Cette loi, c'est la lutte du nomade et du sédentaire, de l'homme de la steppe et de l'homme des cultures. L'histoire de l'Asie étudiée sous cet angle devient comme une immense leçon de géographie humaine. Atti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Birhacheim
  23 novembre 2009
Heureux ceux qui n'ont pas encore lu René Grousset !
Ils vont découvrir un historien et un conteur exceptionnel.
René Grousset est un historien rare qui a marqué le 20ème siècle d'une empreinte définitive. Il nous a laissé une oeuvre exceptionnelle dont je ne citerai que quelques monuments parmi tant d'autres: Figures de proue, Bilan de l'histoire, Histoire des Croisades et du Royaume franc de Jérusalem et son Empire des Steppes.
Dans cet « Empire des Steppes », René Grousset va embrasser près de 20 siècles de l'histoire de l'humanité, 20 siècles de l'histoire de l'Asie centrale, 20 siècles au cours desquels des peuples sortis de nulle part vont fondre sur des cités et des civilisations sans que personne ne puisse les arrêter.
Scythes, Huns, Turcs et Mongols sont les plus connus. Peuples nomades, archers à cheval, il faudra finalement la poudre et le fusil pour mettre fin à leurs grandes chevauchées à travers l'Asie et l'Europe.
Le moindre des talents de René Grousset n'est pas d'être capable d'embrasser une période historique aussi ample, il est aussi de nous entraîner dans les civilisations orientales dont il est un grand spécialiste. Avec Grousset, on découvre les conditions de vie, la culture et les arts de civilisations peu connues.
Mais l'histoire des peuples et des hommes qui les menèrent est également bien présente. A l'érudition de l'historien, René Grousset associe le talent et la plume du conteur.
Vous l'aurez compris, René Grousset est l'un de mes historiens favoris et j'envie désespérément tout homme ou femme qui va le lire pour l première fois. Moment rare.
Lire également son « Histoire de la Chine » aux éditions Payot.
Lien : http://www.bir-hacheim.com/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
raydel
  01 décembre 2017
René Grousset fait remonter la présence indo-européenne dans les steppes eurasiatiques à l'existence des Cimmériens, des Sarmates et des Scythes. Pour lui les Cimmériens sont originaires de Thrace et les Scythes et Sarmates du Nord de l'Iran. Il est donc à contre-courant de ceux qui pensent, non sans raison, que l'origine même des Indo-européens se situe dans les steppes eurasiatiques, autour du Dniepr, de l'Ukraine, de la Volga notamment, aux environs de 4000 avant notre ère. Les ancêtres de tous les peuples indo-européens étaient déjà à cette époque, pasteurs semi-nomades, ils sont les premiers à domestiquer le cheval comme animal de trait (et non plus seulement pour la boucherie) : cet animal est donc dressé. Ils construisent aussi des kourganes. Les tombes à char resteront une des caractéristiques de diverses cultures indo-européennes sorties des steppes ultérieurement
Commenter  J’apprécie          20
liberliger
  27 octobre 2012
La somme majeure sur le sujet. Un récit très documenté, très riche, parfois même un peu trop, mais quelle épopée !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
liberligerliberliger   01 novembre 2012
Cette descente des hordes de la steppe qui viennent périodiquement asseoir leurs khans sur les trônes de Tch'ang-ngan, de Lo-yang, de K'ai-fong ou de Pékin, de Samarquand, d'Ispahan ou de Tauris, de Qonya ou de Constantinople, est devenue une des lois géographiques de l'histoire. Mais il est une autre loi - opposée- celle qui fait lentement absorber les envahisseurs nomades, par les vieux pays civilisés ; phénomène double, démographique d'abord : les cavaliers barbares, établis à l'état d’aristocratie sporadique, sont noyés et disparaissent dans ces denses humanités, dans ces fourmilières immémoriales ; phénomène culturel ensuite : la civilisation chinoise ou persane vaincue, conquiert son farouche vainqueur, l'enivre, l'endort, l’annihile. Souvent, cinquante ans après la conquête, tout se passe comme si elle n'avait pas eu lieu. Le barbare sinisé ou iranisé est le premier à monter la garde de la civilisation contre les nouvelles vagues d'assaut de la Barbarie[...] Le Turco-Mongol n'a ainsi vaincu les vielles civilisations que pour finalement mettre son épée à leur service.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JacopoJacopo   29 août 2018
La Haute Asie, bien plus que la Scandinavie de Jornandès, se présente ainsi comme la matrice des nations, vagina gentium, comme une manière de Germanie d’Asie, destinée dans le tumulte de ses Völkerwanderungen, à donner des sultans et des fils du Ciel aux vieux empires civilisés. Cette descente des hordes de la steppe qui viennent périodiquement asseoir leurs khans sur les trônes de Tch’ang-ngan, de Lo-yang, de K’ai-fong ou de Pékin, de Samarqand, d’Ispahan ou de Tauris, de Qonya ou de Constantinople, est devenue une des lois géographiques de l’histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Charles732Charles732   01 août 2020
Les préférences de Khoubilaï pour le bouddhisme ne l’avaient nullement empêché de montrer de la sympathie pour le nestorianisme. Aux grandes solennités chrétiennes, à l’exemple de ses prédécesseurs, il se laissait présenter par les prêtres nestoriens attachés à son ordou les évangiles qu’il encensait et baisait pieusement.
Commenter  J’apprécie          90
Nostradamus27Nostradamus27   01 août 2020
Les abords septentrionaux de la Grande Muraille, du côté de la Mongolie, au nord de la province du Chan-si, étaient gardés pour le compte des Kin par des Turcs fédérés, les Turcs Öngüt qui professaient le christianisme nestorien.
Commenter  J’apprécie          80

Dans la catégorie : Histoire de ChineVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire de l 'Asie>Histoire de Chine (88)
autres livres classés : mongolsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2278 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre