AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213598940
Éditeur : Fayard (11/06/1997)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :

L'Asie centrale demeure l'un des points névralgiques du monde et depuis deux siècles les grandes puissances convoitent ses richesses. Sur ces terres millénaires, l'Orient et l'Occident n'ont en fait jamais cessé de se rencontrer ou de s'affronter. Darius et Alexandre, puis des généraux chinois ou arabes ont porté leurs étendards dans les immenses steppes qui s'étendent de l'Amu-Daryia au Sinkiang, avant que Gen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Acerola13
  05 août 2014
J'ai entamé ce livre après avoir terminé ma lecture de l'ouvrage du même auteur "Histoire des Turcs" ; je n'ai donc pas lu l'Asie centrale dans son ensemble, mais en me concentrant uniquement sur les passages qui m'intéressaient et qui n'avaient pas été traités dans le très précis ouvrage cité ci-dessus.
Je me suis donc concentrée sur les chapitres traitant des empires perses et afghans, ainsi que sur la formation du Tibet et de son expansion à travers la Chine.
D'abord plus aisé que L Histoire des Turcs, l'Asie centrale doit cet aspect à son objectif plus vaste et moins concentré ; les informations sont néanmoins riches et précises et permettent d'approfondir des connaissances souvent bien minces sur l'histoire du Tibet et l'expansion du bouddhisme dans toute l'Asie centrale, sur la diffusion des religions telles que le mazdéisme, le zoroastrisme, le manichéisme ou encore le christianisme nestorien, que l'on oublie trop souvent face à un Islam qui semble l'unique identité de l'ensemble du Moyen-Orient et de l'Asie centrale. On en apprendra également beaucoup sur les anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale, et notamment sur l'Ouzbékistan, où se trouvent aujourd'hui les antiques cités de Samarkand et Boukhara ,étapes clef de la route de la soie, qui fut si fertile pour les échanges commerciaux, mais aussi et surtout intellectuels et religieux.
Entre nombreuses précisions sur les arts de telle contrée à telle époque, sur telle religion et son expansion, sur tel peuple et sa situation actuelle, Jean-Paul Roux nous livre les secrets d'une partie du monde disparue dans l'URSS et que l'on considère aujourd'hui bien en deçà de sa valeur historique et culturelle de berceau de l'humanité.
L'actualisation des derniers chapitres est bienvenue, et permet de mieux cerner les problèmes qui éclatent à ce jour au Sin-kiang, au Tibet, et surtout en Afghanistan ; la pertinence avec laquelle sont traitées les questions kurde et arménienne met également en relief le point de vue d'un spécialiste historique de la question, détaché des entraves de la politique.
Un ouvrage complet et passionnant donc, mais que je conseille de lire après L Histoire des Turcs si ce dernier sujet vous intéresse ; il est plus facile à mon sens d'éviter les passages sur les Turcs de l'Asie centrale que de sauter les redits dans L Histoire des Turcs sans manquer des précisions fort intéressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
liberligerliberliger   30 janvier 2013
Le nomade de l'Asie centrale est le meilleur soldat du monde. Il possède la meilleure et la plus nombreuse cavalerie et le meilleur armement. D'une robustesse sans égale, il peut se passer de boire, de manger, de dormir. Il est discipliné et obéissant quand il a reconnu un chef. Il a toujours la supériorité de l'offensive, car il peut décider où et quand frapper, car on ne peut l'attaquer que si l'on sait où il est, et il a toujours la possibilité de se dérober.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   30 janvier 2013
Dès les temps les plus anciens, dès que des hommes se sont accrochés à la glèbe pour en tirer leur nourriture, les nomades et les sédentaires se sont fondamentalement opposés. Tout les sépare et les pousse à se mépriser. Pour les uns, seuls comptent la chaumière enfumée, le petit village, le sillon où la charrue précède la semence, ce sillon miraculeux qui rendra cinq ou dix fois plus qu'on ne lui aura confié. Les autres préfèrent les grands espaces, la liberté, le troupeau qui porte la vie. Les nomades sont pillards, toujours prêts à déferler sur les agriculteurs qui n'ont même pas la ressource de fuir et, une fois leur butin amassé, ils repartent aussi vite qu'ils sont venus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Acerola13Acerola13   05 août 2014
Cet ouvrage n'obéit pas à une règle, qui me semble trop fréquente, et qui consiste à construire une pyramide reposant sur la pointe, c'est-à-dire à augmenter le nombre de pages au fur et à mesure qu'on se rapproche de notre siècle. Mon souci a été de mettre en lumière les périodes les moins connues de l'Histoire, souvent celles où les Turcs ont tenu leur plus grand rôle et ont donné la mesure de leur génie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Video de Jean-Paul Roux (1) Voir plusAjouter une vidéo

Ca va saigner
Cet Apostrophes "saignant" est consacré au "sang", décliné dans tous ses aspects, couleurs, fonctions et chatoiements et fantasmes.Jean-Paul ROUX, historien et professeur, présente son livre "Le sang, mythes, symboles et réalités". Il évoque le rôle fondamental du sang dans la vie de l'homme et son ambivalence "la vie de l'homme ne peut pas s'expliquer sans Le sang" :...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1180 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre