AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782376650690
175 pages
Éditeur : Contre Allée (08/10/2021)
4.62/5   4 notes
Résumé :
Traductrice de l’anglais, et notamment de nombreuses autrices engagées, comme Julia Serano, bell hooks ou encore Dorothy Allison, Noémie Grunenwald cherche sans cesse à retranscrire cet engagement féministe au sein de ses traductions, questionnant les formes d’ écriture, le choix des termes, se heurtant aux manques, aux absences, et élaborant de nouvelles stratégies dans une pratique politique, militante, de la traduction. Convoquant les autrices et auteurs qui ont ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
soeurcierelitteraire
  03 octobre 2021
Noémie Grunenwald est la traductrice en français de Dorothy Allison, Silvia Federici, Julia Serano, Sara Ahmed, bell hooks... Elle est entrée en traduction « par effraction », c'est-à-dire sans formation en traductologie, mais en voulant comprendre des textes inaccessibles en français.
« Sur les bouts de la langue – Traduire en féministe/s » est un essai narratif sur son expérience du métier et les choix de traduction qu'elle a opérés, mais également une belle réflexion générale sur la langue en tant qu'alliée. Écrire en féministe/s, ce n'est pas juste ajouter un point médian par-ci, par-là, c'est un ensemble de choix politiques.
La traduction est un métier de l'ombre, majoritairement féminin (« En 2020, 74% des membres de l'Association des Traducteurs [sic] Littéraires de France étaient des femmes ») alors que les institutions littéraires sont, je ne vous apprends rien, gouvernées par les hommes. La traduction est pourtant essentielle dans un effort de transmission des savoirs. À quand la mention des noms des traductrices sur les couvertures ?
Noémie Grunenwald tisse des liens entre les écrits féministes et rend hommage au collectif, d'où le pluriel de « féministe/s » dans le titre. Je recommande ce livre à toutes les personnes qui traduisent, écrivent, lisent de manière politique car il leur donnera de la force dans laquelle puiser pour lutter contre les impensés, pour les impensées de la langue. À découvrir absolument en librairie dès le 8 octobre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
soeurcierelitterairesoeurcierelitteraire   03 octobre 2021
L'invention, l'adaptation et le recyclage m'ont appris qu'on avait le droit de construire une langue et un langage qui nous parlent, c'est-à-dire non seulement qui s'adressent à nous, mais aussi qui sont capables de parler de nous, de dire nos réalités complexes. Que la langue pouvait être autre chose qu'une puissance vorace vouée à nous engloutir chaque jour davantage. Qu'elle pouvait être une alliée précieuse pour se comprendre, une camarade pour lutter, une complice pour traduire ce « nous » qui construit notre libération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : engagementVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura