AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259218628
Éditeur : Plon (07/02/2013)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Johnny Hallyday existe dans nos vies, dans nos imaginaires, dans notre patrimoine depuis plus d’un demi-siècle. Il agace, il passionne, il divise, il galvanise, jamais il ne laisse indifférent. Il est notre seule star. Sagan, Duras, Labro, Rondeau se sont penchés sur Johnny Hallyday. Les mythes vivants sont rares et les écrivains sont des vampires. Quand l’idée de ce livre nous est venue, j’ai su que c’était important pour moi. Mes névroses de femme et d’auteur sont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  11 mars 2013
Quoi mon livre! Qu'est-ce qu'il a mon livre?
Quelque chose ne va pas?
Il ne te revient pas?
Quoi mon livre! Mais qu'est-ce qu'il a mon livre?!

Et bien effectivement, il a plusieurs petites choses qui ne me reviennent pas dans ce livre né de la collaboration entre Johnny Hallyday et Amanda STHERS.
D'abord, c'est mal écrit. Choix délibéré d'une auteure qui a voulu laisser parler son sujet plutôt que d'imposer son style? Difficile à dire puisqu'à la lecture, on n'a pas franchement l'impression d'entendre la voix du chanteur et que n'ayant jamais rien lu de cette auteure, je n'ai aucun point de comparaison.
Ensuite, tout cela est bien insipide. Qu'on l'aime au point de vouloir lui ressembler ou qu'on le trouve ringard, Johnny est tout de même LE rockeur français, une idole, un monument national! Il méritait un peu mieux que 200 petites pages de fadaises sans réel intérêt. Amanda STHERS dit qu'elle a passé presqu'un an à ses côtés, à lui parler, à l'écouter et qu'en plus, il avait "beaucoup à dire"...Ce n'est pas franchement, ce que l'on ressent. Certes, il se confie, il aborde de nombreux sujets -son enfance, ses parents, ses femmes, ses enfants, ses amis, l'alcool, la drogue -mais de manière très superficielle et le fan de base devait sans doute déjà connaitre tout ce qui est dit ici.
Mais si l'on fait abstraction de tout cela, il reste l'histoire d'un homme abandonné par son père, délaissé par sa mère, qui s'est construit une vie de paillettes sans jamais guérir de ses blessures d'enfance. Adulé par les foules depuis plusieurs décennies, Johnny au fond est un homme seul et infiniment triste...

C'est un chanteur abandonné
Qui a vécu sans se retourner.
Sûr que le blues est inventé
Pour lui, cette nuit.
Parce qu'il a su s'abandonner
A ceux qui ont voulu l'aimer
Il a donné ce qu'il avait
Mais lui, il se demande qui il est.
Abandonné, oui, abandonné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          366
Bazart
  01 août 2014
Je me rappellais de la sortie en février 2013, de "Dans mes Yeux", l'autobiographie de Johnny Hallyday co-écrite avec l'ex femme de Patrick Bruel Amanda Sthers pour de mauvaises raisons , à savoir l'action en justice intentée par Adeline Blondeau, une des ex femmes de Johnny décrite comme une "hystérique"qui "balançait les chaises par la fenêtre à la moindre contrariété", "un serpent qui me cocufiait tout le temps, me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches".
D'ailleurs, si je n'avais pas suivi l'issue du procès, je me suis dit que l'ex actrice de la mythique série "Sous le soleil" avait eu gain de cause, vu que tous les passages litigieux de cette autobiographie ont disparu de la version poche, parue chez Pocket il y a quelques semaines et dans laquelle je me suis plongé avec un plaisir certain, vu mon gout prononcé pour les biographies musicales.
Plaisir pas vraiment littéraire d'ailleurs, l'auteur annonçant dans la préface qu'elle avait envie de se mettre totalement dans la peau de Johnny et de le faire parler comme si c'était lui qui conversait avec nous. Visiblement, l'auteur a passé presqu'un an à ses côtés, à l'écouter se confier à elle, mais malheureusement on ne ressent pas énormément la profondeur de ses échanges.
Le livre aborde en gros tous les sujets concernant de près ou de loin le mythe de la chanson française, (-son enfance, ses parents, ses femmes, ses enfants, ses amis d'Eddy Mitchell à Michel Sardou), l'alcool, la drogue, son récent coma, son rapport avec les fans -mais tout semble abordé seulement en surface sans jamais être creusé, et personnellement sans être fan de la première heure de Johnny, j'avais l'impression de ne pas apprendre grand chose sur le personnage( sauf en une ou deux occasions, avec notamment un déjeuner de travail avec Godard pas piqué des vers), alors j'imagine la frustration des gros fans qui lisent tout sur leur idole.
Cela dit, Johnny arrive quand même à nous paraitre plutôt sympathique, ce mélange de fausse naiveté et de simplicité malgré cette vie à tutoyer ces extrêmes le rend profondément humain , et ce sentiment de voir Johnny raconter sa vie défilier devant lui par ce long monologue est plutot plaisant à suivre.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
RJuillet
  12 avril 2013
Ah, Johnny !!
On m'a offert ce livre "Dans mes yeux" pour mon anniversaire. A vrai dire, en le voyant, j'ai été déçue. C'était le dernier livre que j'avais envie de lire. Les librairies croulent sous les bons romans, et j'avais tellement envie d'un tas d'autres livres ... de plus, j'étais en train de lire Les Grandes Espérances de Dickens avec le club de lecture Babelio. A la télé, dans toutes les émissions, on ne cessait de voir les bobines de Johnny et Amanda Sthers. Les critiques que je lisais sur ce livre étaient loin d'être élogieuses. J'ai donc mis ce bouquin de côté en me disant que j'allais le donner à ma "môman" qui aime potins et célébrités.
Mais voilà ... avant de refiler le bébé, j'ouvre le bouquin et je survole les premières pages ... et je ne l'ai pas refermé avant de l'avoir terminé !!
Je suis née dans les années soixante et je me rends compte que Johnny m'a accompagnée durant toute ma vie et bizarrement, sans jamais avoir été mon chanteur préféré, il est toujours associé dans ma mémoire à d'heureux souvenirs, à des joies, à des rires, à des émotions !! Incroyable !! Johnny, c'est mon enfance avec le film "D'où viens tu johnny ?" qui se passait dans ma région, en Camargue. Ceux qui se souviennent de ce film ne doivent pas être nombreux, car il le dit lui-même, il n'a pas marqué les mémoires. Et pourtant, gamine, je l'ai vu ce film et je m'en souviens !! Johnny, c'est mon adolescence avec les posters "Salut les Copains" sur les murs de ma chambre. Johnny c'est un concert d'été aux arènes du Grau du Roi, à chanter à tue tête "Que je t'aime". Johnny, c'est Gabrielle, la chanson préférée de mon papa. Johnny, c'est Diego de Berger ; c'est L'Envie de Goldman. Johnny, c'est la boite à coucou des Guignols. Johnny, c'est des crises de fou rire au cinéma avec "Jean Philippe" et Luchini. Johnny, c'est "Il suffira d'une étincelle - D'un rien, d'un geste - Il suffira d'une étincelle - Et d'un mot d'amour - Pour ... allumer le feu - Et faire danser les diables et les dieux - Allumer le feu - Et voir grandir la flamme dans vos yeux ...
Ce livre, je l'ai lu comme un roman. Avec une drôle d'impression, celle de connaître l'histoire dans ses grandes lignes mais avec, en bonus, tous ces détails nécessaires à sa compréhension.
Quelle bonne idée de l'avoir fait écrire par Amanda Sthers qui a su se mettre à la place de Johnny et le laisser parler. Car on l'entend parler. Les mots glissent.
J'ai apprécié ce livre et je me dis que, finalement, la personne qui me l'a offert doit bien me connaître ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
canelle_tor
  23 mai 2013
J'ai eu envie de me pencher sur la vie de Johnny Hallyday, notre rocker national, à travers son roman biographique écrit avec l'aide d'Amanda Sthers, « Dans mes yeux ».
On en a entendu tellement de mauvaises critiques relayées par tous les médias !
En fait, j'ai lu un livre sur la vie d'un homme et non pas d'une star, d'un homme meurtri, blessé par la vie depuis sa plus tendre enfance. Abonnés, lui et sa mère, par un père alcoolique, avec une enfance assez tumultueuse, brinquebalé de droite et de gauche. Très timide. Puis sur sa vie d'adulte faite de multiples rencontres, de séparations, de folie, de drogue, d'alcool, de gloire.
Bien sûr, il y a ce côté « star » dont il fait état aussi, c'est normal, cela fait partie de sa vie, mais là n'est pas le principal, je crois.
Quant aux personnes sur qui il aurait cassé du sucre sur le dos... bin, je n'ai pas vu où ; il ne fait qu'évoquer des faits qui lui ont fait mal, qui pourraient arriver à tout un chacun.
Après tout, une biographie sert à ça, non ? À raconter sa vie ? À dire le bon comme le mauvais ? Il n'est pas le premier ni le dernier à en écrire une. Il n'est pas le premier ni le dernier à parler en bien ou en mal de gens qui l'ont entouré de près ou de loin.
Alors, bon ! Tous ces dénigrements de la presse parce que c'est Johnny Hallyday ?
Le seul petit bémol qu'il pourrait y avoir, à propos de ce roman « Dans mes yeux », pour un amoureux des mots, c'est que ce n'est pas de la grande et belle littérature. Il est écrit comme Johnny Hallyday parle, tout simplement. Au moins, on est sûr que c'est du Johnny Hallyday !
Hé bien, voilà ! C'est un livre que j'ai lu avec plaisir, sans prise de tête.
Et pour terminer, comme beaucoup de gens, je suis de celles qui ont été bercées toute leur vie par les chansons de Johnny.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YsaM
  09 janvier 2018
On m'a dit "ce livre n'est pas extra" je n'ai pourtant pas regardé les critiques et je l'ai demandé en cadeau pour Noël, Johnny venait de nous quitter et j'avais tout à coup un irrépressible besoin de lire tout ce qui le concernait, peut-être simplement pour prolonger  les instants où je le savais encore vivant.
Bien sûr je connais plus ou moins la vie de Johnny, -pas totalement parce que je ne suis pas intime-, mais quand on est fan depuis 44 ans, on s'intéresse à ce qui paraît sur notre idole, le tout est de savoir faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas.  
Avec ce livre, la question ne se posait pas puisqu'il a l'aval de Johnny et qu'il en est quelque part le maître d'oeuvre. 
Je l'ai lu pratiquement d'un trait, je ne pouvais plus le quitter et tant pis pour les gens qui ont critiqué ce bouquin mais moi il m'a enchantée.
Je pense qu'il ne faut pas l'aborder comme un livre ordinaire, parce que si vous vous attendez à une romance, une histoire avec une intrigue, des descriptions, des personnages clé, c'est certain, vous allez être déçus.
J'ai parcouru ce livre comme une conversation, j'étais là dans mon canapé et j'avais mon idole face à moi, il me racontait des bribes de sa vie, les moments importants, les succès, les descentes aux enfers, les trahisons, les femmes de sa vie. J'étais tellement dedans que j'entendais presque sa voix et c'était un moment magique.
Finalement j'ai découvert un tas de petites choses que je ne savais pas, des informations où j'étais totalement passée à côté et ça m'a fait un bien fou, parce que depuis ce 6 décembre 2017, je suis comme beaucoup, j'ai du chagrin et j'ai aussi énormément de mal à imaginer que mon idole nous a quittés. 
Amanda STHERS a fait un travail formidable,  durant une année, elle a écouté Johnny parler et elle a aussi appris à entendre ses silences, sans jamais essayer de lui soutirer ce qu'il ne voulait pas dire.  C'est lui qui menait la danse, il distillait ce qu'il voulait avec la sincérité qu'on lui connaît . Elle a retranscrit au plus près possible les souvenirs du boss sans rien taire, sans en rajouter, parfois sur la pointe des pieds, comme si elle avait peur de déranger ou de trahir des secrets. 
Bien sûr, je pourrais en parler des heures et surtout citer de jolies phrases, -parce que Johnny disait les choses simplement, sans fioriture et sans tricher- c'est ça qui les rendaient si belles, c'est ça qui le rendait si attachant.
Oui vous allez dire que je ne suis pas objective, c'est mon idole alors je ne peux qu'aimer..... 
Pour ceux qui ne connaissaient pas Johnny j'ai envie de dire "allez y, c'est le moment de le lire" c'est le moment de le découvrir et peut-être de faire tomber vos préjugés. Pour les autres, les "initiés" allez y les yeux fermés.
A Amanda STHERS, j'ai envie de dire merci d'avoir posé ses mots mais aussi ses maux sur le papier, merci pour cette retranscription authentique et pour cette vraie transmission. 
C'est un beau livre..... J'aimerai juste citer la  dernière phrase de Johnny  : "La première fois que je suis mort je n'ai pas aimé ça alors je suis revenu".....
Oh Johnny si tu savais..... Comme j'aimerais qu'il en soit ainsi..
Lien : https://jaimelivresblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (3)
LaPresse   26 juin 2013
Bien que le texte soit rédigé au «je», c'est la plume d'Amanda Sthers qui fait de ses «confidences» autre chose qu'une pseudo-autobiographie: sens de l'image, rythme, fluidité, avec parfois des ellipses qui font mouche.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Lhumanite   11 février 2013
Dans 
mes yeux sonne comme un règlement de comptes et un récit vérité dans le style atypique que cultive avec naturel le vieux chanteur.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Telerama   06 février 2013
Hélas... Dans mes yeux ne propose qu'un survol parcellaire et déséquilibré d'une vie entière, une confession truffée d'ellipses, d'impasses et de raccourcis frustrants.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchkanadiouchka   06 décembre 2017
Les gens m'appellent l'idole des jeunes
Il en est même qui m'envient
Mais ils ne savent pas dans la vie
Que parfois je m'ennuie

Je cherche celle qui serait mienne
Mais comment faire pour la trouver
Le temps s'en va, le temps m'entraîne
Je ne fais que passer.

Dans la nuit je file tout seul de ville en ville
Je ne suis qu'une pierre qui roule toujours
J'ai bien la fortune et plus et mon nom partout dans la rue
Pourtant je cherche tout simplement l'Amour

Plus d'une fille souvent me guettent
Quand s'éteignent les projecteurs
Soudain sur moi elles se jettent
Mais pas une dans mon cœur.

Dans la nuit je file tout seul de ville en ville
Je ne suis qu' une pierre qui roule toujours
Il me faut rire et danser et le spectacle terminé
S'en aller ailleurs au lever du jour

Les gens m'appellent l'idole des jeunes
Il en est même qui m'envient
Mais s'ils pouvaient savoir dans la vie
Combien tout seul je suis
Combien tout seul je suis.
.....................
Petit hommage à notre Johnny



























































Les gens m'appellent l'idole des jeunes
Il en est même qui m'envient
Mais ils ne savent pas dans la vie
Que parfois je m'ennuie

Je cherche celle qui serait mienne
Mais comment faire pour la trouver
Le temps s'en va, le temps m'entraîne
Je ne fais que passer.

Dans la nuit je file tout seul de ville en ville
Je ne suis qu'une pierre qui roule toujours
J'ai bien la fortune et plus et mon nom partout dans la rue
Pourtant je cherche tout simplement l'Amour

Plus d'une fille souvent me guettent
Quand s'éteignent les projecteurs
Soudain sur moi elles se jettent
Mais pas une dans mon cœur.


Dans la nuit je file tout seul de ville en ville
Je ne suis qu' une pierre qui roule toujours
Il me faut rire et danser et le spectacle terminé
S'en aller ailleurs au lever du jour

Les gens m'appellent l'idole des jeunes
Il en est même qui m'envient
Mais s'ils pouvaient savoir dans la vie
Combien tout seul je suis
Combien tout seul je suis.






+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
ChimereChimere   22 août 2018
p. 122: "Je ne suis pas pour que les gens pauvres le soient. C'est malheureux, il faut les aider. Mais pas en leur faisant l'aumône. Il y aura toujours des gens plus riches que d'autres, certains en meilleure santé, des plus laids, c'est injuste mais c'est comme ça. Et le talent, comment on fait pour partager le talent?
Je n'aime pas les sociétés d'assistés. On voit bien que la politique a ses limites. Je ne parle pas des exclus, des chiens sans colliers. Je sais ce que c'est d'avoir faim, de se sentir rejeté. J'ai beaucoup chanté sur ça. En 1971, j'ai composé une musique sur laquelle Labro m'a écrit un texte génial, "L'autre moitié", où je demande aux mecs riches d'aller de l'autre côté du périphérique, vers les banlieues, pour voir les clandestins qui crèvent la dalle. Dans "Ton fils", Goldman m'a fait parler des immigrés aussi. Je n'aima pas qu'on me fasse passer pour un type sans coeur sous prétexte que j'ai une sensibilité de droite. Je pense juste qu'il ne faut pas leur faire l'aumône, il faut leur donner la chance d'avoir la même vie que les autres, un boulot, de l'espoir. J'ai peur quand je vois la montée de la pauvreté. Quand mon grand pote Coluche a monté les Restos, on pensait que ce serait juste pour une ou deux années, le temps que les choses "aillent mieux". Tu parles! C'est Michel Mallory qui m'abvait présenté Coluche, ils étaient amis d'enfance. C'est l'histoire d'un mec... le plus mal dans sa peau et le plus généreux qui soit. J'ai fait les quatre premiers concerts des "Enfoirés". C'était bien. C'était juste des chanteurs. Maintenant c'est la kermesse. C'est formidable parce que c'est pour une bonne cause mais je peux vous dire que c'est pas dans l'esprit de départ.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RJuilletRJuillet   12 avril 2013
J'ai encore un tas d'envies, je suis trempé de rêves ...
ll me reste des premières fois. Des premières fois qui me font lever le matin. J'en ai eu tellement, des premières fois, jamais au même moment que les autres gens. Ceux qui rêvent de mes premières fois à moi ne savent pas ce qu'elles représentent.
Commenter  J’apprécie          20
BazartBazart   30 juillet 2014
Les grands chanteurs, c’est comme les boxeurs. Soit tu gagnes le match, soit tu crèves.
Commenter  J’apprécie          80
secondosecondo   07 janvier 2018
J'avais commencé les cours de chant avec madame Fourcade. Tous les chanteurs français sont passés chez cette dame. Elle m'a expliqué comment chanter avec le diaphragme, tout en bas, avec le ventre, avec mes tripes. C'est aussi ce qui me valait de chanter les jambes bien écartées pour prendre appui et c'est devenu une de mes marques de fabrique. Toutes les grandes voix vont chercher de la puissance avec cette posture, regarder Céline Dion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Johnny Hallyday (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Johnny Hallyday
Artistes de France - Johnny Hallyday raconté par Mouss Amokrane
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
669 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..