AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266160117
718 pages
Pocket (18/11/2005)
4.14/5   168 notes
Résumé :
Deux mille ans d'histoire d'une famille juive de cette aube de l'an 70, où le scribe Abraham quitte Jérusalem en flammes, à ce jour de 1943, où l'imprimeur Abraham Halter meurt sous les ruines du ghetto de Varsovie.
Cent générations qui, à travers les siècles et les tribulations, du Proche-Orient à l'Afrique du Nord et dans l'Europe entière, se sont transmis le "Livre familial", mémoire de l'exil.
Jusqu'à Marek Halter, le dernier "scribe" qui, aujourd'... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 168 notes
5
10 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
1 avis

migdal
  15 mars 2020
Emmener le lecteur à travers deux mille ans d'histoire et suivre la trace d'une famille de Jérusalem en l'an 70 (destruction du temple de Jérusalem) jusqu'en 1943 dans le ghetto de Varsovie, en passant par Alexandrie, Rome, Carthage, Tolède, Cordoue, Narbonne, Troyes, Strasbourg, Venise, Constantinople, Lublin, Amsterdam, Odessa, Varsovie, etc. en laissant entendre qu'il s'agit de l'histoire de la famille de Mark HALTER, offre une fresque passionnante et émouvante qui peint une centaine de générations se transmettant leur généalogie sur un parchemin. Au fil des pages, cette famille subit pogroms, invasions, déportations mais reste fidèle à sa foi, sa culture et son idéal de progrès. Ce roman est bouleversant et instructif.
Mais de la même façon qu'Alexandre DUMAS a réinventé l'histoire de France en s'appuyant sur une équipe de « nègres » qui aurait compté quarante « collaborateurs » dont Auguste MAQUET, auteur des Trois Mousquetaires, Vingt ans après, le Comte de Monte Cristo, le Vicomte de Bragelonne et la Reine Margot, comme l'a démontré Bernard Fillaire dans son essai "Alexandre Dumas, Auguste Maquet et associés, Éditions Bartillat » … Marek HALTER a employé une équipe de « documentalistes » dont Patrick GIRARD et a laissé à Jean-Noël GURGAND la rédaction finale comme le rappellent ses héroïnes Lia et Avelina qui portent les prénoms de la fille du « nègre » et de la meilleure amie de celle-ci… (voir Claude Durand dans « Usage de faux », Editions de Fallois et Piotr SMOLAR dans son analyse publiée par la revue XXI).
La Mémoire d'Abraham rencontre un immense succès justifié par sa qualité romanesque indéniable. Mais il serait aussi imprudent d'y voir une étude historique que de lire l'histoire de France en parcourant les oeuvres signées Alexandre DUMAS.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          827
barjabulette
  19 novembre 2013
La brique fait 620 pages et franchement, jusqu'à quasi la fin on ne voit pas le temps qui passe.
Une histoire extraordinaire. Alors, j'ai lu que les détracteurs de Marek Halter disait de lui qu'il avait des problèmes de mémoire, qu'il inventait des évènements....fatalement, perso, je ne connais personne de vivant qui peu se venter d'avoir cotoyé Gutenberg !
Il y a sans doute, dans ce roman, une part d'invention mais quelle invention ! quelle merveille, c'est haletant, bien écrit, on se perd un peu parfois dans les personnages mais l'auteur situe à chaque fois les personnages et chaque personne est le "héros" d'une histoire qui lui est toute personnelle.
C'est un bouquin qui, de nouveau, fait ressurgir en moi plein de questions quant aux persécutions des Juifs (pourquoi ce peuple, pourquoi se sont ils laissés faire) et les connaissances de l'auteur donne des réponses à ce questionnement.
Vraiment, je recommande 100 000 fois la lecture de ce roman, vous ne serez pas déçu
Commenter  J’apprécie          252
Edouard_Jhil
  25 septembre 2019
#souvenirdelecture
"La Mémoire d'Abraham", de Marek Halter.
📗📘📙
Lectrices, lecteurs, bonjour !
Un grand moment de lecture avec cette fresque historique passionnante et émouvante, qui raconte l'histoire d'une famille juive à travers l'Histoire du peuple Juif.
Depuis la chute de Jérusalem en 70 en Judée et la destruction du Second Temple (dont subsiste encore aujourd'hui le mur d'enceinte occidental, actuel "Mur des Lamentations", en Israël) au ghetto de Varsovie, nous suivons l'écriture et la transmission d'un livre, du Livre familial, au fil des générations de scribes, d'écrivains publics, d'imprimeurs, et de romancier en la personne de l'auteur lui-même qui nous transmets à son tour ce Livre.
Ce roman est à la fois une série de nouvelles centrées sur la transmission générationnelle et une suite de chroniques historiques, le tout sublimé par le don de la narration qui caractérise l'auteur. le lecteur s'attachera sans peine à cette famille dispersée à travers le monde, sera plongé au coeur de la vie d'un peuple continuellement persécuté, et comprendra un peu mieux, au fil du récit, les grandes étapes qui marquèrent la vie des israélites, comme l'exil de Judée, la diaspora, les ghettos, ou encore l'importance des traditions et des prières dans la culture hébraïque.
Le livre est un beau pavé (700 pages en poche), possède sa propre carte et son glossaire, et pourtant, on pourrait regretter qu'il s'arrête un peu tôt (en 1943): publié en 1983, l'on aurait pu s'attendre à ce qu'il s'achève en 1948, avec la fondation de l'État d'Israël, fermant ainsi une belle boucle géographique et temporelle avec le premier chapitre, tant au point narratif qu'historique. Peut-être l'auteur souhaitait-il y consacrer un autre roman à part entière !
Un livre très immersif, le genre de bouquin qui vous prend et que l'on a du mal à lâcher.
-Edouard Jhil-
"Lisez ce que vous voulez, mais lisez !"
➡️Retrouvez-moi également sur Facebook et Instagram 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Tbilissi
  04 février 2022
Près de deux mille ans d'histoire du peuple juif, racontés de père en fils par le "rouleau d'Abraham" qui se transmet de génération en génération : voilà qui est alléchant. L'histoire commence en 70 après JC lors de l'expulsion des juifs de Jérusalem pour s'achever en 1942 dans le ghetto de Varsovie. Une carte en fin d'ouvrage précise le cheminement des protagonistes de l'histoire, c'est donc pleine d'entrain que je me suis lancée dans la lecture de ce pavé.
Quelle déception !
Les générations défilent sans que l'on ait le temps de s'attacher à qui que ce soit, le style est monotone et impersonnel, le projet du livre mal défini entre témoignage, fiction et arrangements avec la réalité. L'auteur fait part de son avancement avec sensibilité, mais à aucun moment de ces plus de 600 pages je ne me suis laissée prendre par son émotion. J'ai mis plus d'un mois à venir à bout de ce roman, et même si j'ai appris bon nombre de choses, je dois dire que je le quitte avec soulagement.
Commenter  J’apprécie          120
dcombier
  11 août 2017
Marek Halter raconte l'histoire du Peuple Juif à travers l'histoire de sa propre famille, imaginée et reconstituée à partir des documents qu'il a pu recueillir lors de ses recherches ou exacte pour la période contemporaine.
A travers les pérégrinations de ses aïeux, il narre celles du Peuple Élu, ses joies, ses peines, les persécutions, les pogroms, depuis la destruction du temple en l'an 70 jusqu'à la guerre du Kippour.
Le livre peut paraître répétitif, mais c'est le destinée des juifs qui s'avère répétitive. Comment ce Peuple a t-il pu ne pas disparaître en étant régulièrement pourchassé et persécuté dans une région du monde ou une autre ?
Quelle somme de fatalisme, de résistance et de résilience lui a t-il fallu pour traverser près de 2 000 ans, être capable de créer un État libre et de produire tant d'hommes et de femmes remarquables ?
Ce livre est édifiant surtout les dernières pages, la résistance du ghetto de Varsovie, qui arrachent des larmes.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
hema6hema6   14 février 2011
Il se disait que l'essentiel était de combattre, par la plume sinon par l'épée, contre l'injustice et contre l'oubli.
Commenter  J’apprécie          370
DanieljeanDanieljean   11 mai 2019
En ce neuvième jour du mois d'Av, un an après la chute de Jérusalem, je déchire mon vêtement en signe de deuil. Jusqu'au jour où les pierres du Temple, disjointes comme les bords de ce tissu, se rejoindront, puisse l'appel de ces noms que j'ai inscrits, et que d'autres inscriront après moi dans ce livre, déchirer le silence et, du fond du silence, répare l'irréparable déchirure du Nom. Saint, Saint, Saint, Tu es l'Éternel. Amen
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
barjabulettebarjabulette   18 novembre 2013
L'idée qu'il fallait, pour militer dans un parti politique, se vêtir d'une "armure d'obéissance" comme les chevaliers du Moyen Age, le choquait profondément. Que des hommes, et parmi les plus intelligents, pussent adhérer à une telle morale ! C'était à n'y pas croire.
Commenter  J’apprécie          70
Edouard_JhilEdouard_Jhil   25 septembre 2019
-Nous écrivons de père en fils, dit-il. Mon père, Aaron, est le halter de Benfeld. Mon aïeul Abraham était scribe à Jérusalem... J'ai étudié à Mayence et je copie des rouleaux de la Tora, et les heures des jours ne me suffisent pas... C'est pourquoi j'ai parlé à Herr Gensfleisch...
-Tout le monde m'appelle Gutenberg.
Commenter  J’apprécie          50
THonigerTHoniger   22 janvier 2014
Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Marek Halter (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marek Halter
Un roman vrai sur un incroyable exode oublié "La Juive de Shanghai" de Marek Halter, disponible en librairie et en ebook. https://bit.ly/la-juive-de-shanghai
autres livres classés : diasporaVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre