AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221156145
Éditeur : R-jeunes adultes (22/01/2015)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 551 notes)
Résumé :
Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus...Nos faces cachées nous conte l'histoire de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (295) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
  23 août 2015
Je dois tout d'abord vous dire que j'ai débuté cette lecture pendant mes vacances en ayant le désir de lire quelque chose de facile. Il était donc tout naturel que je me tourne vers du Young Adult.
Ce roman n'est pas un roman de jeunes filles à l'eau de rose, non, c'est un e magnifique histoire de tolérance, pleine de sensibilité et de bon sens.
J'ai presque versé ma larme, oui je dis presque car juste avant j'ai lu Pandemia, il est donc difficile de parler de larmichette car on bascule entre deux lectures tellement différentes.
Allez, soyons sérieux, Nos faces cachées est certes un roman qui parle de d'amour et de premiers émois entre jeunes gens, mais il parle surtout du handicap, de l'acceptation de l'autre, d'ouvrir les yeux sur la vraie beauté, celle de l'âme.
Des personnages riches et adorables, des moments d'humour et de profondes émotions.
Une lecture que je ne peux que recommander aux jeunes et aux moins jeunes, car nombreux sont ceux et celles qui comme moi, tout en étant adulte confirmée aiment se tourner vers la littérature jeunesse, lorsque les histoires sont belles et intelligemment écrites ce qui est tout à fait le cas ici.
Résumé:
Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romances, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus…Nos faces cachées nous conte l'histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui partent à la guerre. C'est une histoire de deuil. de deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d'identités perdues. L'histoire de l'amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l'histoire de l'amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l'histoire d'une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d'un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de la Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu'il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
iris29
  05 mars 2016
Je suis venue à ce livre par le deuxième roman de l'auteur ( L'infini +un ) que j'ai largement préféré à "Nos Faces cachées ".
Ambrose Young est la star incontestée du lycée , beau gosse, lutteur surdoué doté d'une voix magnifique , jusqu'au jour où il revient de la guerre en Irak ,complètement défiguré et détruit par la mort de ses copains .
Fern est totalement amoureuse de lui depuis qu'elle est petite . Et son nouvel aspect n'y changera rien . Fille de pasteur , elle est habituée depuis toute petite à s'occuper de son cousin handicapé ,(atteint d'une maladie grave et condamné à très brève échéance ). Elle "est " ses bras, ses mains, ses jambes . Elle a appris à regarder au delà de l'apparence, à voir la beauté intérieure .

J'ai un avis assez mitigé sur cette oeuvre .
D'abord parce qu'il brasse énormément de thèmes : (deuils, maladie, handicap, femme battue, attentats du 11 septembre 2001, guerre en Irak , soldats défiguré, beauté/laideur , divorce, amitié , l'amour, la solidarité, la générosité, la religion ) et ça fait beaucoup...
Je pense que c'est un peu trop pour un seul livre, que l'auteur aurait gagné à se concentrer sur un ou deux thèmes .Là , tout est abordé de façon trop superficielle , pour moi .
Une des raisons du succès de ce livre aux USA , est que ça parle aux américains , de leur vécu, de leur histoire (leurs attentats, leur guerre). Le tout porté par une auteure qui connait son sujet (son petit frère a fait la guerre en Irak) . Il souffle un vent très patriote sur ce roman, cela m'a laissée en tant que française , complètement sur la touche .
Une autre chose m'a gênée ,c'est le coté moralisateur et religieux . Certaines amies babélio parlent de" bons sentiments " , ont relevé un coté , je cite : "mielleux" , "puritain", "mièvre" . Je vous livre la dernière ligne de l'auteur , en toute fin de roman ,(elle y remercie ses proches et même Dieu) ) : " Et enfin , à notre Père qui est aux cieux , et qui met de la beauté dans la laideur" .
Gainsbourg disait : "la beauté cachée des laids, des laids, se voit sans délai, délai "...
Le message de ce roman est vraiment clair : Aimez vous les uns et les autres ; Prenez soin les uns des autres; Allez au delà des apparences etc...
Comment aller contre ces idées pleines de bon sens et de générosité . A l'heure actuelle, où les adolescents sont bercés par de fausses valeurs ,dans les médias et autres, moi , je dis que cela ne peut pas faire de mal que de temps en temps un OVNI littéraire leur rappelle qu'il ne faut pas être dupes de l'apparence , de la superficialité ,de tout ce qu'on nous vend à longueur de temps.
.. J'aurais aimé adorer ce roman, cette histoire d'amour , de bons sentiments . J'aurais aimé être totalement sous le charme .
Je l'ai été envers le personnage de Bailey, le cousin . J'ai aimé son humour , sa philosophie, le recul qu'il a sur sa maladie et son handicap .
Et c'est déjà pas si mal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
livrevie
  16 mars 2016
S'il y a bien un livre qui avait déclenché un véritable raz-de-marée à sa sortie, c'est celui-ci. J'étais assez perplexe à l'époque, je me méfie des raz de marée. Alors j'ai préféré attendre et le garder dans un coin de ma mémoire. Il n'y a pas longtemps, il a croisé ma route. Si je me souvenais de l'engouement qu'il avait suscité, les qualificatifs utilisés pour le décrire étaient flous. Ma lecture n'allait donc pas être orientée, conditionnée. J'étais un peu comme une page vierge, l'idéal pour le découvrir.
Le roman refermé, je me dis que j'ai bien fait d'attendre, et que malheureusement pour moi, il n'y aurait sans doute jamais eu de moment idéal.
La base de ce roman est pourtant intéressante et courageuse. Les thèmes abordées sont multiples : le passage de l'adolescence à l'âge adulte, les premiers émois, l'amitié, la tolérance, voir au-delà des apparences, l'acceptation de soi, la maladie, la violence, le drame et j'en passe. Beaucoup de sujets, peut-être trop d'ailleurs, car ils sont ébauchés sans jamais être développés vraiment. le succès aux États-Unis vient, je pense, du fait que ce roman aborde les attentats des tours jumelles avec pour conséquence ce patriotisme qui s'est mué en engagement dans l'armée de beaucoup de jeunes. Ce point est d'ailleurs assez bien traité.
Les personnages sont relativement bien choisis, même s'ils n'échappent pas aux stéréotypes. Ça ne me dérange pas, j'aime bien les stéréotypes. Mention spéciale pour Bailey, bien sûr, qui porte bon nombre de passages.
Mais, je suis restée hermétique à cette lecture. Pas une larmichette, pas de gorge qui se serre, pas de gloussement, pas de grand huit des émotions. Pas d'attachement aux personnages. Et clairement, c'est ce que j'attendais de ces pages.
L'écriture est trop plate, va trop vite. L'auteure assène de jolies vérités sans les insérer dans des situations suffisamment étoffées pour qu'elles prennent vraiment de l'ampleur. Tout est esquissé, mais aurait vraiment gagné à être développé. J'ai le sentiment que dans ce roman, on est tombé un peu dans les travers du young adult. Des sentiments, des sujets graves, mais en peu de pages. Et comment traiter du mal-être humain, du regard de l'autre, de la maladie, de la mort, de l'emprisonnement personnel auquel nous conduisent certaines situations en ne faisait que survoler ces thèmes ?
La construction des personnages passe par le biais de flash back. Ce choix, pertinent au début, a perdu de son intérêt et de son sens ensuite. L'auteure a voulu donner une dimension à Fern, Ambrose, Bailey etc... par ce moyen, mais je m'y suis égarée. Je reconnais même en avoir sauté certains.
Malgré cette critique plutôt négative, je comprends l'engouement suscité. C'est un roman qui se lit vite, des mots simples, de la lecture « facile », qui brasse beaucoup de choses, mais je crois que j'aurais aimé justement que ce ne soit pas une « lecture facile ».
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          259
MelM
  06 avril 2015
16,5/20
Dans une petite ville des États-Unis se déroulent les mêmes évènements que partout ailleurs. Il y a les populaires et il y a les autres. Les athlètes que tout le monde admirent et ceux qui passent inaperçus. Sauf qu'à Hannah Lake, les athlètes savent admirer ceux qui ne le sont pas et que la jeune fille qui passe inaperçu peut espérer conquérir le coeur d'un athlète. Mais après l'attentat du 11 septembre, rien n'est plus comme avant à Hannah Lake. Pour Ambrose Young et pour Fern Taylor, rien ne sera jamais plus comme avant. Fern pourra-t-elle aider le grand athlète Ambrose à se relever, à réparer ses blessures invisibles? La vie leur sourira-t-elle enfin?
Qui n'a pas entendu parlé de Nos faces cachées? Depuis sa sortie en janvier dernier, et même bien avant grâce aux lecteurs VO et aux nombreuses publicités, ce roman fait énormément parler de lui et en très bons termes généralement. J'appréhendai quelque peu cette lecture, n'étant pas forcément une habituée de la romance contemporaine et j'avais surtout très peur de ne pas apprécié ma lecture. J'avais peur de ne pas ressentir beaucoup d'émotions ou de trouver le récit lassant, au final, j'ai passé un très bon moment de lecture bien que le contemporain ne soit pas mon genre préféré. J'ai beaucoup aimé l'univers que j'ai découvert, sans être transcendant, il reflète la dure réalité de la vie et j'y ai passé un très bon moment de lecture malgré mon appréhension. J'ai découvert une plume très fluide et facile à lire qui nous livre l'histoire émouvante et touchante de jeunes gens qui traversent le passage de l'adolescence à l'âge adulte avec beaucoup de difficultés, des personnages auxquels on s'attache très vite et donc au final une histoire qui se lit très rapidement et qui véhicule énormément d'émotions.
Nos face cachées commence on ne peut plus sobrement, nous rencontrons une jeune fille banale, Fern, amoureuse du plus beau garçon du lycée, Ambrose, adulé de tous et champion de lutte. Mais rapidement, l'auteur parvient à installer deux éléments permettant de dynamiser le récit: le début de la relation épistolaire entre Fern et Ambrose, et le choc qui bouleversa les États-Unis après l'attentat du 11 septembre. L'auteur installe son univers tout doucement, nous laissant le temps de nous attacher aux différents protagonistes, de nous plonger dans l'histoire qu'elle nous narre et j'ai vraiment adoré le petit cocon qu'Amy Harmon nous installe. Nous découvrons les personnages et ce qui fait leurs personnalités, nous suivons l'évolution de leurs relations et de leurs mentalités et tout ceci est on ne peut plus addictif et ce roman se révèlera au fil des pages être bien plus qu'une simple romance contemporaine.
L'écriture d'Amy Harmon n'ôte rien au plaisir de la lecture de ce récit; celle-ci est très facile à lire et sa fluidité rend les pages encore plus rapide à tourner. Elle sait comment rendre son récit le plus prenant et addictif possible: elle ne s'encombre pas de détails ou de descriptions inutiles, elle va droit au but pour nous faire vibrer. de plus, elle utilise habilement les nombreux flash backs dont elle ponctue son récit, qui nous permettent de découvrir toujours plus en profondeur les personnages grandioses qui portent ce roman. Une plume simple, fluide et extrêmement efficace, il n'en faut pas beaucoup plus pour dévorer ce roman à la fois dur et plein de tendresse, riche en émotions et en messages forts. Une belle plume qui a su m'emporter et qui a contribué à faire de Nos faces cachées un très bon moment de lecture.
le récit se décompose en deux parties bien différentes mais pour autant toutes les deux aussi savoureuses. Chacune apporte sa pierre à l'édifice qu'est ce roman, chacune livre des messages forts et importants, chacune est riche en émotions et fait passer le lecteur par une myriade de sentiments, le faisant rire ou sourire, pleurer ou retenir son souffle et bien d'autres encore. Une chose est donc sûre, ce roman ne vous laissera pas indifférent.
La première moitié du roman est celle de la mise en place. Elle nous permet de découvrir les personnages et leurs caractères, et d'apprendre à les apprécier. Nous rencontrons Fern, jeune fille banale, et Bailey, jeune garçon atteint de la myopathie de Duchenne, tous deux sont cousins mais aussi meilleurs amis, ainsi qu'Ambrose, champion de lutte du lycée; autant dire qu'ils appartiennent à deux mondes différents. Néanmoins, il arrive que deux mondes diamétralement opposés s'entrechoquent, et c'est le cas ici, donnant lieu à de très belles scènes pleines d'émotions. Quand Fern accepte d'écrire des lettres d'amour pour Ambrose à la place de son amie Rita, elle ne peut en aucun cas prévoir ce qu'il va se passer.
Dans cette première partie, l'auteur laisse planer de nombreuses interrogations concernant la relation entre Fern et Ambrose et sa poursuite ou non dans le futur, elle installe un amour naissant et compliqué très touchant et agréable à découvrir. Mais Amy Harmon n'hésite pas non plus à malmener ses personnages, et après l'attentat du 11 septembre, leurs personnalités vont s'affirmer et Ambrose et ses amis vont prendre la plus grande décision de leurs vies.
J'ai beaucoup apprécié cette première partie très agréable qui pose les bases du récit et qui nous apporte néanmoins son lot d'émotions. Mais cette première partie est un bonbon sucré, un simple avant goût, comparé au grand huit d'émotions que nous réserve la seconde moitié du roman, quand toute la vie des personnages aura changée.
Nos faces cachées n'est pas seulement une bonne surprise au niveau de l'histoire mais aussi au niveau des personnages et des émotions qu'ils véhiculent. Chacun possède sa propre personnalité et son caractère pour apporter son petit plus au roman. J'ai vraiment beaucoup apprécié le travail qu'il y a derrière chaque personnage et, moi qui avait peur d'être déçue, j'ai au contraire été comblée à ce niveau-là.
Tout d'abord, il y a bien sûr Fern et Ambrose, les deux personnages centraux de l'histoire. Fern, d'abord timide et solitaire, s'ouvre de plus en plus au fil des pages et devient un personnage fort. Elle se livre à Ambrose avec sincérité et lui permet de s'accepter tel qu'il est. Elle ne le juge pas, elle est douce et gentille. Fern est vraiment un personnage auquel on s'attache très vite et que l'on apprécie suivre tout au long du récit. Ambrose, d'abord sûr de lui et fort, va ensuite devoir apprendre à retrouver sa place dans ce monde avec l'aide de Fern. C'est le personnage qui évolue le plus dans le roman, il est lui aussi très attachant et l'empathie du lecteur vis-à-vis de lui ne peut qu'augmenter au fil des pages. Ce duo de personnages est vraiment magique. Leurs échanges sont très intéressants à suivre, j'ai adoré leurs échanges épistolaires ou à travers le tableau, leur façon de se découvrir peu à peu. Leur relation est vraiment très belle et j'ai beaucoup aimé la découvrir.
Ensuite, il y a les personnages secondaires, dont un qui prend vraiment une grande place, il s'agit de Bailey, le cousin de Fern. Si la relation entre Fern et Ambrose est superbe et fait ressentir beaucoup d'émotions au lecteur, c'est le personnage de Bailey qui assure l'autre moitié des émotions que nous ressentons. Amoureux de la vie, courageux et aussi extrêmement drôle, il fait parfois preuve d'une très grande maturité et c'est donc un personnage extrêmement attachant que nous découvrons là. J'ai beaucoup aimé le suivre et découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité, c'est un personnage qu'on ne peut qu'aimer.
Dans la seconde moitié du roman, nous retrouvons des personnages changés, autant physiquement que mentalement, ils ont énormément évolué et sont devenus des adultes, malgré les épreuves que la vie leur a imposées. Ils se cherchent, ils essayent de comprendre qui ils sont vraiment et c'est au travers de leur amour naissant qu'ils parviennent à reprendre le contrôle de leurs vies. Amy Harmon en fait vraiment voir de toutes les couleurs à ses personnages et n'hésite pas à traiter différents sujets forts et actuels avec justesse et de façon adaptée à un lectorat young adult, nous faisant passer par tout un panel d'émotions fortes, toutes plus intenses les unes que les autres.
Nos faces cachées n'est pas seulement un roman de romance contemporaine, c'est bien plus que ça, c'est une peinture de notre société actuelle vraiment très bien menée. Nous ne découvrons pas simplement l'histoire d'amour entre Fern et Ambrose, il y a tellement d'autres pistes à explorer, d'autres sujets à traiter, et c'est vraiment ce qui permet à ce roman d'être aussi captivant; il possède une vraie structure, ce n'est pas qu'une simple colonne vertébrale, il y a des os, des muscles, etc, tout est pensé pour rendre ce roman épatant et palpitant à sa façon, et on ne peut qu'adhérer.
La seconde moitié du roman est plus rythmée que la première, plus addictive, plus dure aussi pour nos glandes lacrymales, mais c'est vraiment celle qui rend ce roman aussi bon, c'est grâce à cette partie que j'ai encore plus apprécié ma lecture, on ne s'ennuie pas une seule seconde et chaque page est un délice à lire.
La fin est vraiment extrêmement riche en émotions, dans la continuité du roman. La fin est vraiment très dure mais aussi très belle, elle permet de remettre chaque chose à sa place et annonce un renouveau prochain. Néanmoins, c'est l'épilogue qui m'a un peu déçue, trop prévisible, trop rapide, j'aurais aimé qu'il soit plus travaillé pour être à la hauteur du reste de l'histoire.
Les +: l'histoire, l'écriture de l'auteur, les personnages, les émotions, le fait que ce ne soit pas qu'une simple histoire d'amour
Les -: l'épilogue, des rebondissements parfois trop prévisibles, j'en attendais encore plus
C'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai commencé Nos faces cachées, avec la peur d'être déçue par l'histoire et de ne pas ressentir les émotions que l'auteur voulait nous faire passer. Après la dernière page tournée, le verdict est tout autre: j'ai passé un très bon moment de lecture. Une histoire intéressante et très bien menée qui ne tourne pas essentiellement autour de l'histoire d'amour entre Fern et Ambrose, des personnages avec un coeur immense et qui nous font ressentir énormément d'émotions, un rythme agréable à suivre, le tout porté par une écriture simple, fluide mais surtout très efficace, on ne peut qu'adhérer et dévorer ce roman. Tout est là pour faire de Nos faces cachées une très bonne lecture mais il reste quelques petits défauts, tout à faits subjectifs, selon moi: l'épilogue trop rapide et beaucoup d'évènements très prévisibles. C'est donc une très bonne lecture qui m'a surprise et emportée (même si j'en aurais voulu encore plus) grâce à beaucoup de points positifs, et j'espère qu'il en sera de même pour vous.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sousweet
  20 décembre 2017
Le résumé : une fille, Fern, pas très populaire, pas très jolie, plutôt banale qui en pince secrètement pour Ambrose, le beau-gosse du lycée, sportif incompris. Quel cliché!! Mais attention ne vous fiez surtout pas à ce résumé, l'histoire de ces deux là est tellement plus profonde. Entre dictat de l'apparence, incompréhension, guerre, maladie..., chacun d'entre eux vit son lot d'épreuve. Cette histoire c'est le rapprochement entre deux âmes qui si elles n'avaient pas vécu toutes ces blessures ne se seraient probablement jamais trouvées. Je découvre l'auteur Amy Harmon avec ce roman et j'adhère totalement à son style, à sa plume, autant dire que ce ne sera pas le dernier.
Commenter  J’apprécie          280

critiques presse (3)
LaPresse   24 avril 2015
Un roman émouvant, plein de lumière et d'espoir.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeJournaldeQuebec   07 avril 2015
Nos faces cachées est un roman d’une beauté désarmante! Je te garantis qu’il te fera vivre de très beaux moments. Une lecture incontournable !
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Lexpress   17 février 2015
Malgré de grosses ficelles lacrymales, Nos Faces cachées, d'Amy Harmon, possède une indéniable puissance narrative, des sous-intrigues assez malignes, et des personnages secondaires soignés.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (143) Voir plus Ajouter une citation
AnnandhiAnnandhi   07 février 2015
Si Dieu façonne nos visages, a-t-il ri quand il a créé le mien?
Façonne-t-il des jambes qui ne marchent pas et des yeux qui ne voient pas?
A-t-il bouclé les cheveux sur ma tête jusqu'à ce qu'ils se rebellent sauvagement?
Clôt-il les oreilles du sourd pour le rendre dépendant?
Mon apparence est-elle un hasard ou un mauvais tour du destin?
S'il m'a façonnée, ai-je le droit de le détester pour tout ce que je n'aime pas chez moi?
Pour les défauts qui s'aggravent chaque fois que je me contemple dans un miroir?
Pour ma laideur, pour le mépris et pour la peur?
Nous sculpte-t-il pour son plaisir ou pour accomplir un dessein qui m'échappe?
Si Dieu façonne nos visages, a-t-il ri quand il a créé le mien?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Ninie067Ninie067   01 février 2015
Un murmure parcourt le gymnase. Non pas parce qu’il chante mal, bien au contraire : son timbre est celui d’un ange, un timbre qui correspond parfaitement à son emballage extérieur, à la fois suave, profond et incroyablement puissant. Si le chocolat noir pouvait chanter, il chanterait comme Ambrose Young. Fern frissonne. Les inflexions l’ont accrochée comme une ancre, prenant racine dans son ventre et l’attirant sous la surface. Elle ferme les yeux derrière ses épaisses lunettes et se laisse submerger par le son. C’est incroyable.

— O’er the land of the free…

La voix d’Ambrose atteint un ultime sommet et elle a l’impression d’avoir gravi l’Everest, à bout de souffle, enthousiaste et triomphante.
— … and the home of the brave !

L’assemblée rugit autour d’elle, mais elle est toujours suspendue à la dernière note.

— Fern ! s’exclame Rita.

Cette dernière lui donne un petit coup dans la jambe. Fern l’ignore. Elle vit quelque chose de spécial. Avec ce qui est, d’après elle, la plus belle voix de la planète.

— Fern a eu son premier orgasme, constate l’une des copines de Rita en ricanant.

La jeune fille ouvre brusquement les yeux et découvre que Rita, Bailey et Cindy Miller la contemplent, un grand sourire aux lèvres. Les applaudissements et les cris de joie ont heureusement empêché les gens d’à côté d’entendre le commentaire humiliant de Cindy. Fern est petite, pâle, rousse et banale. Exactement le genre de fille à qui on ne prête pas attention, qu’on ignore facilement et dont on ne rêve jamais. Elle a traversé l’enfance sans drame ni éclat, parfaitement consciente de sa propre médiocrité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NympheaNymphea   28 août 2015
Bailey réfléchit pendant une minute avant de laisser tomber sa mâchoire et d'écarquiller les yeux. Il laissa pendre la langue sur le côté comme un gros chien.
- Tu regardes quelque chose de délicieux, hasarda Fern.
- Sois plus précise, répondit Bailey avant de recommencer.
- Mmmm. Tu regardes une énorme glace, tenta Fern.
Il rentra la langue et sourit avec insolence.
- Non. C'est la tête que tu fais chaque fois que tu vois Ambrose Young.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
AelleAelle   23 octobre 2016
- Je suis amoureux de Rita. Depuis toujours. Et elle a épousé un connard, ce qui est égoïstement réconfortant. Si elle était mariée avec un mec cool, sympa et génial, je serais plus malheureux.
Ambrose éclata de rire.
- Tu es incroyable, Bailey ! Ta logique est imparable.
- C’est assez drôle, tu vois. Dans le sens ironique. Fern dit que les garçons courent après Rita depuis toujours. A cause de ça, elle n’a jamais eu l’occasion de s’arrêter suffisamment longtemps de courir pour découvrir qui elle était vraiment et quel genre de mec il lui faut. Le fait qu’elle et moi soyons amis est logique, puisque je ne pourrai jamais lui courir après. C’est peut-être ça le bon côté des choses. Je ne pouvais pas la poursuivre, alors elle ne s’est jamais enfuie.
Page 284
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mamanzabeillemamanzabeille   12 mars 2015
Me voici donc pour donner mon avis sur ce livre. C'est compliqué j'ai l'impression d'être un OVNI lol
J'ai lu tellement de bons avis sur ce bouquin que je m'attendais à être transportée, encore plus qu'avec la petite reine de bahia que j'avais adoré ou même After. J'ai peut-être trop attendu , car j'avais du coup placé la barre très, très haut. Ce qu'il ne faut jamais faire pour ce genre de livre, car je n'ai pas réussi à être prise totalement par l'émotion...
La première partie du livre est basique, on prend un tournant décisif à la moitié du livre environ ce qui fait que les premières pages m'ont parues rébarbatives et que j'aurais bien aimé lâché le roman, je me suis entêtée quand même Wink
Fern est une fille pas très jolie, elle a un cousin, Bailey, qui est myopathe et qui se trouve en fauteuil roulant, pour ainsi dire ils sont toujours fourrés ensemble.
Le père de Bailey (et donc l'oncle de Fern) entraîne l'équipe de lutte de la ville qui possède son champion, le magnifique Ambrose Young, invaincu depuis 4 ans . Évidemment la petite Fern est absolument dingue de lui, pour Bailey il est un héros , Ambrose ne remarque ni l'un ni l'autre.
Il change peu à peu d'avis , surtout après vécu un drame à la guerre.
Je ne vais pas vous en dire plus , il faudra le lire pour en savoir davantage.
Ma note est mitigée j'en attendais sans doute trop du coup j'ai été un peu déçue de ne pas ni pleurer, ni être transportée de joie. Je dirais donc un 3,5/5.
Un bon livre mais pas transcendant à mon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Amy Harmon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amy Harmon
???? PLUS D'INFOS SUR LA VIDEO???? Quelques livres de la vidéo : http://amzn.to/21a6mLO / http://amzn.to/1GRbw3v / http://amzn.to/1UUOEMb
? Les livres présentés dans la vidéo :
- Did I Mention I Love you de Estelle Maskame : http://amzn.to/21a6mLO - Les messagers des vents de Clelie Avit : http://amzn.to/1mosNOc - Treize raisons de Jay Asher : http://amzn.to/1JCd3e9 - Maybe Someday de Colleen Hoover : http://amzn.to/1GRbw3v - Max : http://amzn.to/1AJUZfe - La voleuse de livres : http://amzn.to/1F9hxx3 - Paranoïa de Melissa Bellevigne : http://amzn.to/1WT4jZR - Nos âmes jumelles de Samantha Bailly : http://amzn.to/1S4GVHM - L'ange mécanique de Cassandra Clare : http://amzn.to/1UUOEMb - Nos faces cachées de Amy Harmon : http://amzn.to/1Q2JXaM
? Les chaines cités dans la vidéo :
Margaud : https://www.youtube.com/user/corentyne23 Emilie : https://www.youtube.com/user/bulledop Lili : https://www.youtube.com/user/drawinthecity
_________________________________________
Système de notation :
?????????? : Coup de coeur ! ????? : J'ai vraiment adoré adoré ma lecture ! ????? : Une lecture très agréable ! ????? : Une lecture comme une autre ????? : Une lecture en demi teinte, un avis mitigé ????? : J'ai été déçue ????? : Je n'ai pas aimé DU TOUT DU TOUT.
_________________________________________
Retrouvez-moi sur :
? Facebook : http://www.facebook.com/NiNeGorman ? Twitter : http://twitter.com/#!/NiNeGorman ? Instagram : http://instagram.com/NiNeGorman ? Goodreads : https://www.goodreads.com/ninegorman ? Blog : http://www.ninehank.com ? Mail : nine(@)ninehank.com ? Wattpad : w.tt/1X4b4rq
_________________________________________
Si j'ai pas répondu à ton commentaire alors que j'ai répondu aux commentaires au dessus ou en dessous du tien, c'est surement parce que tu ne m'as pas ajouté à tes cercles Google + et que je suis dans l'impossibilité de te répondre.
_________________________________________
Tu veux connaître tous les romans que j'ai lu, ceux qui sont dans ma pile à lire, ainsi que ceux que je lis actuellement ? Toutes ces informations sont disponible sur mon profil Goodreads que je mets à jour quotidiennement ! https://www.goodreads.com/ninegorman
_________________________________________
? Pour m'écrire :
NiNe Gorman 8 impasse du Romarin BP24 83210 La Farlède France
_________________________________________
Tous les liens vers Amazon sous mes vidéos sont des liens affiliés, ce qui veut dire que je touche un petit pourcentage ( autour de 5% ) quand vous achetez via ces derniers. Cela ne veut en aucun cas dire que vous payerez les produits plus cher, le prix reste le même. D'ailleurs, vous n'êtes en aucun cas obligé d'acheter via mes liens, mais si vous le faites je vous en remercie, c'est un bon moyen d'apporter votre soutien à la chaine si vous le désirez :)
_________________________________________
+ Lire la suite
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

L'infini+un

Comment Bonnie et Finn se rencontrent-ils ?

au supermarché
Finn empêche Bonnie de sauter d'un pont
chez le père de Finn
au concert de Bonnie

5 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : L'infini+un de Amy HarmonCréer un quiz sur ce livre
.. ..