AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207115267
Éditeur : Denoël (25/04/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Sur une île des Caraïbes, la disparition d’une jeune femme déclenche une tempête politico-médiatique. À l’ère de l’info toute-puissante, tous les coups sont permis…

Stanley Jones, ancien correspondant du Times, dépressif et alcoolique, est devenu reporter pour la presse à sensation. Le Royal, fer de lance des tabloïds britanniques, l’envoie sur Tortola, dans les îles Vierges britanniques, couvrir l’événement qui fait les gros titres à travers le mond... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
inclassable1
  10 août 2014
Sur l'ile de Tortora, dans les Caraïbes, une jeune Américaine en vacances disparait, évènement dont s'empare la presse tabloïd mondiale. Des journalistes venus des 4 coins du monde, les camions satellite permettant la diffusion des images débarquent sur Tortora, paradis pour des vacances de jeunes fortunés qui passent leur séjour ivres d'alcool et de marijuana.
Parmi les journalistes, Stanley Jones, ancien du Times, a sombré dans l'alcoolisme et la médiocrité, en raison notamment de la mort de sa soeur, sa béquille, dans un attentat en Angleterre.
Il n'a pas son pareil pour maintenir le feu, monter en épingle les évènements ou carrément les inventer à renfort de dollars.
Il rencontre sur la plage Colleen, jeune étudiante en rupture de ban, en conflit avec ses parents, éternellement ivre, et cette rencontre va servir de point de départ pour la rédempton de Stanley qui va devenir sobre et s'intéresser réellement au sort de la jeune Américaine disparue, Mary Waters.
Stanley va épauler Lawrence O'Connor, le chef de la police de Tortola, tout en inventant un vrai faux coupable.
Tabloïd Circus est une attaque féroce contre le goût des populations occidentales pour le sensationnel, la consommation de meutres et de disparitions, et une dénonciation féroce des méthodes journalistiques des tabloïds : l'achat de témoignages est la règle, la création de faux évènements un moyen de maintenir l'attention, la vérité n'est qu'accessoire.
A un autre étage, la volonté de domination des Etats-Unis sur leur environnement géographique proche, le trafic de drogue à destination du même pays sont dans la ligne de mire de Kent Harrington.
Ce livre navigue entre cynisme, humour, avec pour fil rouge une histoire d'amour entre deux très écorchés vifs, l'enquête policière étant parfois vue d'assez loin, la fin du roman pêchant un peu sur ce plan.
Titre : Tabloïd Circus
Auteur : Kent Harrington
Editeur : Denoël (collection Sueurs Froides), 416 p.
Prix :
- Denoël (25/04/2014) : 26 €
- Format numérique : 15,99 €
Titre original : Satellite Circus
Traduction : Nordine Haddad
Lien : http://occasionlivres.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jeannedesaubry
  09 juillet 2014
Tabloïd Circus
Kent Harrington
Denoël, Collections Sueurs Froides 2014
Prenez un journaliste britannique. Stanley. Alcoolique en manque, suant, épuisé, débarquant après un vol interminable, sur une île des Caraïbes exclusivement dédiée aux vacances de type Sea, Sex and Sun des étudiants américains fortunés. Jetez-lui dans les pattes une étudiante de ce type, alcoolisée jusqu'aux yeux qu'elle a fort beaux, en conflit interminable et répétitif avec sa mère.
Situez ces deux-là au milieu d'une meute de journalistes assoiffés de scandale, bardés d'appareils-photos, caméras, et antennes paraboliques pour les retransmissions. Laissez les tous affronter les doutes existentiels d'un chef de police locale encombré de complexes d'infériorité refoulés en raison de sa couleur de peau. Car si sur l'île tout le monde est noir, les touristes, eux sont blancs. Alors, forcément, seul un noir peut être coupable de l'horreur qui a rameuté tout ce monde : la disparition d'une jeune, riche et jolie étudiante blanche…
Cynique, drôle et touchant, ce roman vous en apprendra beaucoup sur les moeurs des tabloïds, mais peut-être aussi sur la politique internationale. Car qui sait ce qui se cache sur cette île paradisiaque, quelles vraies fausses raisons agitent-elles les personnages politiques ?
...
Lire la chronique entière sur le blog de Jeanne Desaubry

Lien : http://jeanne.desaubry.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
prettyrosemary
  13 février 2018
J'ai adoré Tabloïd Circus parce que ce roman recelle une infinités de jeux. D'abord, il y a le plus évident, celui qui fait de ce roman un polar : le jeu de l'enquête. le décor insulaire est propice à l'intrigue : où est la jeune Waters ? Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Des questions basiques, toutes simples, mais qu'on se pose tout au long du bouquin et qui ne sont jamais tout à fait balayées au profit d'une réflexion plus grande, qui, il faut l'avouer, est au coeur du propos.
Je suis particulièrement sensible à l'écriture qui consiste à planter un décor sans en faire trop dans la description naturaliste mais qui aboutit merveilleusement à ce que j'appellerai une adaptation cinématographique dans ta tête : ici un hôtel au luxe poisseux, au milieu de l'essaim grondant des gratte-papiers, des hélicos et des camions, sur fond de sexe tarifé et d'alcool tiède.
Ensuite, au delà de l'intrigue, le traitement des médias, du cirque. le grand jeu absurde dont on parle vraiment. autour de cette affaire de disparition, c'est tout le fond du bidet de l'information qui se regroupe : les tabloïds, les talk-show mais aussi la presse dite « sérieuse » : Kent Harrington met ici en relief la frontière ténue, limite inexistante entre les deux : les mêmes intérêts, les mêmes journalistes employés de part et d'autre (Stanley le premier). Et c'est aussi là que le jeu de l'écriture est le plus frappant : le thème des miroirs et du double est partout : entre deux presses, entre deux parcours (Stanley et l'indécente et trop jeune et géniale Colleen)… L'auteur forme des duos, assemble des choses, des personnages pour mieux dévoiler leurs incohérences.
Tout est affaire de cycle : un sujet qui passionne, qui rapporte, jusqu'à épuisement, jusqu'à un nouveau meurtre ou la sortie du prochain album de Britney. Et en attendant le vide du contenu, la création du néant.
Lien : https://prettyrosemary.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lesaule
  05 mars 2016
La fille d'un dignitaire américain disparaît sur une île des Caraïbes... Suspense et exotisme pour un bouquin fascinant, qui nous replonge dans la douloureuse histoire de la traite des Noirs et de l'esclavage. Prenant !
Lien : https://kentharringtonleblog..
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
LeMonde   30 juin 2014
Un bouquin âpre et fort.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2014
Autrefois, les femmes comme elle quittaient l’île pour se rendre dans les grandes villes d’Europe ou des États-Unis et tenter de vivre comme des Blanches. Les yeux bleus et de « bons » cheveux étaient leur ticket de sortie de la « négritude ». Il se demanda si ces femmes, mariées à des Blancs dans des banlieues discrètes, avaient jamais entendu l’appel du tambour ? Senti l’odeur de la mer ? Songé au voyage de leurs ancêtres et à ce qui s’était passé à fond de cale, qui leur valait d’avoir ces « bons » cheveux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2014
Aucune autre femme ne pouvait lui convenir. Il avait eu quelques occasions, bien sûr, mais chaque fois qu’une autre femme avait croisé son chemin il s’était montré indifférent — non pas à la beauté féminine, mais parce qu’il manquait toujours cette chose indescriptible qui fait que la présence de quelqu’un vous devient aussi indispensable que l’air ou la nourriture. Il ne s’imaginait pas vivre sans elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2014
Le mur qui séparait la presse à sensation du vrai journalisme était battu en brèche de toute part, sapé par des rédacteurs en chef trentenaires qui n’avaient qu’une ambition dans la vie : parvenir au sommet. Être le type aux commandes, tout en haut, celui qui fait la pluie et le beau temps.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2014
Il se remémora la liste des ingrédients : lait de coco, ananas, rhum. Il aimait bien ce cocktail, mais lui préférait la margarita, les deux étant toutefois considérés comme des boissons de femme dans les bars fréquentés par les journalistes. Même l’alcoolisme n’était pas exempt d’une certaine misogynie étroite.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2014
Il ne reste plus une once d’amour en elle maintenant, ni quoi que ce soit d’autre probablement. Elle est la sécheresse même. Le lait de la bonté humaine définitivement tari.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Kent Harrington (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kent Harrington
Teaser officiel de "The Rat Machine", le dernier thriller de Kent Harrington (à paraître prochainement en français)
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le jour des morts" de Kent Harrington.

Quel mois commence le roman ?

octobre
novembre
décembre

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le jour des morts de Kent HarringtonCréer un quiz sur ce livre