AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jane Fillion (Autre)
EAN : 9782070378272
252 pages
Éditeur : Gallimard (09/11/2001)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Gueule-Rose cherchait la malle pour laquelle tant d'Imbéciles et de crapules étaient morts, à Harlem, à Brooklyn, et même chez les rupins de Riverside...
Gueule-Rose suait abondamment et la peinture se délayait, tombait en grosses gouttes, noires comme l'encre, sur le sol.
— T'as vu ce négro? dit un gardien. J'ai bien entendu dire que les Noirs suent de l'encre. Mais c'est la première fois que j'en vois un.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
vellard
  19 juin 2019
Parfois ,une seconde lecture, quelques années plus tard, a du bon.....parfois , non!.....on est déçu....le souvenir est largement supérieur à ce que nous pouvons ressentir lors de ce nouveau moment de lecture
C'est ce qu'il m'est arrivé en relisant " Ne nous énervons pas" du grand Chester Himes .
Même si j'ai eu du plaisir à retrouver Fossoyeur et Ed Cercueil,ces deux flics blacks New-Yorkais pour le moins atypiques ,sans oublier le style si singulier de l'auteur, l'intrigue m'a semblé totalement "foutraque", décousue, décevante.
Je me suis quelque peu ennuyé et, pour tout dire, j'aurais largement préféré garder le souvenir enthousiaste de ma première lecture
Et si, tout simplement, j'avais vieilli ! A moins que ce ne soit l'ouvrage de Himes qui ait pris un sacré coup de vieux!...Ou encore les deux!....Va savoir!
Commenter  J’apprécie          50
AliceW
  14 mars 2013
Ed Cercueil et Fossoyeur Jones sillonnent les rues de Harlem à bord de leur Plymouth. Les deux flics noirs sont craints dans le ghetto. Ils sont du cru, ils connaissent le terrain, leurs méthodes sont douteuses, et les gars du coin le savent.
Toujours à l'affût de crimes et d'histoires louches, ils tombent sur Gueule-Rose, un noir albinos géant, qui pétoche pour un de ses amis semble-t-il sur le point de se faire zigouiller. Ed Cercueil et Fossoyeur prennent l'affaire à bras le corps, dans des ruelles qui brûlent de chaleur et de tension. L'oreille aux aguets, ils partent à la rencontre de l'Africain, de Ginny la femme de Gus qui reste introuvable, Soeur Paradis ancienne tapineuse désormais guérisseuse par la foi en guise de couverture pour refourguer sa drogue, Oncle Saint le vieux drogué ventriloque, Gueule-Rose qui se teint pour passer inaperçu, et quelques gangsters peu aimables.
Harlem n'est pas qu'un décor, c'est un personnage à part entière, tellement les personnages transpirent la misère du ghetto. Pour autant, les romans de Chester Himes ne sont pas misérabilistes. Au delà de la violence ambiante, de la noirceur évidente et d'une injustice certaine, la rage et la révolte prennent le pas. Et au passage, on en apprend beaucoup sur le ghetto américain des années 50.
Harlem, « le cancer de l'Amérique », dixit l'auteur.
Un regard lucide, une langue qui claque, les graviers des trottoirs qui crissent sous la dent, des pointes d'humour, et du cynisme à souhait. Chester Himes ne fait pas dans le détail. Les balles fusent, les coups partent dans tous les sens, les morts tombent à la pelle et nos deux inspecteurs sont mis à mal. Pas de batifolage, la tension est palpable, l'atmosphère sombre.
Chester Himes (1909-1984) a commencé à écrire en prison, alors qu'il purgeait une peine de 20 ans pour vol de bijoux et voiture. Libéré au bout de sept ans pour bonne conduite, il poursuit l'écriture et publie une vingtaine de romans et nouvelles, dont 9 avec les inspecteurs Ed Cercueil et Fossoyeur Jones. Ils apparaissent pour la première fois dans La reine des pommes, que je ne saurais que trop vous recommander.
A la fois voyou, révolté et engagé, Chester Himes n'a eu de cesse de transcrire son regard sur la condition des noirs et les relations entre noirs et blancs avec son style vif et nerveux.
Lien : http://casentlebook.fr/ne-no..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
medsine
  30 janvier 2012
Sixième et dernier roman pour moi de la série Cercueil et Fossoyeur. Je dois rendre le pavé du Cycle de Harlem qui m'a été prêté sans avoir le temps de lire les deux derniers épisodes ("Retour en Afrique" et "L'aveugle au pistolet"). C'est dommage, mais je commençais de toute façon à me lasser un peu.Cette fois-ci, les deux flics noirs de Harlem recherchent un gros paquet d'Héroïne et cherchent pour cela à mettre la main sur un mystérieux albinos noir qui se teint pour passer inaperçu ! Cette fois encore les personnages ne manquent pas de piquant : Soeur Céleste dealeuse et ancienne tapineuse, Oncle Saint un vieux drogué ventriloque et tueur à ses heures et Sheba un énorme canidé qui va connaître une chienne de vie. Les coups vont pleuvoir et ça va saigner encore plus que d'habitude. Les deux inspecteurs vont aussi pas mal dérouiller.Pour moi toute la série restera la belle révélation de cette année. Une écriture imagée et efficace qui nous permet d'explorer, de l'intérieur et avec un humour corrosif, la faune sixties de Harlem par un des tout premiers écrivains noirs américains. Perle noire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lehibook
  03 décembre 2019
Un noir albinos qui se teint en noir et qui se surnomme Gueule Rose, Toujours à l'affût de crimes et d'histoires louches, ils tombent sur Gueule-Rose, une malle au contenu mortel , une arnaque au retour en Afrique , des arnaques à la religion , de la drogue et du sang : pas de quoi s'énerver pour Cercueil et Fossoyer … Et que ça swingue !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AliceWAliceW   14 mars 2013
Une population à moitié nue se perchait sur le rebord des fenêtres, s’entassait sur les échelles de secours, traînait la savate sur les trottoirs, rôdaillant dans les rues, dans les bagnoles déglinguées.
Il faisait trop chaud pour dormir. Les gens étaient trop mal en point pour faire l’amour. Il y avait trop de bruit pour se laisser aller à rêver d’un plongeon dans un creux d’eau à l’ombre des arbres à chapelets.
Des milliers de radios faisaient un boucan à déchirer la nuit ; des chats en folie miaulaient à vous crever le tympan ; des rires hystériques éclataient, entrecoupés de coup de klaxon, d’injures stridentes, de disputes à pleine gorge et des cris de guerre des batailles au couteau.
Les bars étaient fermés ; chacun avait sa bouteille et buvait au goulot. Que faire d’autre ? Boire jusqu’à plus soif un sale whisky, avoir encore plus soif et, après ça, voler ou se bagarrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   03 décembre 2019
Il se rendit alors à la cuisine ,avala deux tasses de café bouillant.C'était si épais que la cuiller s'y plantait debout.Le café dans son estomac vide , entra en effervescence,tel un jet d'eau sur une cuisinière chaude .Mais il y resta. La benzédrine lui avait coupé l'appétit,lui laissant un goût âcre et râpeux dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          10
vellardvellard   02 juin 2019
Si t'es blanc, marre-toi! Si t'es brun, gaffe-toi ! Si t'es noir, barre-toi!
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Chester Himes (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chester Himes
“Cercle Polar” est confiné, mais il en faudrait plus à nos deux critiques pour les empêcher de vous présenter le meilleur des romans noirs du moment. Au programme : "Temps noirs" de Thomas Mullen qui nous emmène sur les traces de flics noirs à Atlanta en 1950. 
"Temps noirs" de Thomas Mullen. Formidable série en devenir. La vie mouvementée des premiers policiers noirs à Atlanta dans les années 1950. Chronique à la fois policière, quotidienne et politique, subtilement incarnée. Après Darktown qui reparaît en poche, voici Temps noirs. Mêmes personnages, mêmes qualités, sens du détail, humanité du regard. Et l'occasion de lire ou de relire les grands prédécesseurs de Thomas Mullen, à commencer par Chester Himes. Les livres sont le meilleur remède au confinement !
Traduit de l'américain par Anne-Marie Carrière, éd. Rivages/Noir. Disponible en version numérique : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782743649890
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (122) Voir plus




Quiz Voir plus

Les titres des romans de Chester Himes

Quel est le titre correct ?

La Reine de la nuit
La Reine de glace
La Reine des neiges
La Reine des pommes

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Chester HimesCréer un quiz sur ce livre