AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Ménard (IV) (Traducteur)
EAN : 9782080686688
393 pages
Éditeur : Flammarion (07/03/2006)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Stella a treize ans, des parents tout juste divorcés et un don lourd à porter : elle devine à l'avance quand et comment les gens vont mourir. Affectée par l'éclatement de sa famille, Stella essaie d'échapper à une mère trop étouffante et cherche à trouver un sens à ce don extraordinaire dont elle a hérité à l'adolescence. Mais sa vie bascule lorsque son père est accusé de meurtre. Persuadée qu'elle est la seule à pouvoir le sauver, Stella retourne alors dans son vil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
MyaRosa
  16 février 2010
Dès les premières pages, j'ai été envoûtée par l'écriture d'Alice Hoffman qui décrit à merveilles les sentiments humains. On découvre ainsi l'amour fou que porte Jenny à sa fille Stella dès sa naissance, et on en apprend un peu plus sur les femmes de la famille Sparrow, qui se voient dotées d'un don particulier le jour de leurs treize ans. Stella n'échappe pas à la règle, malgré les prières de sa mère, et découvre ainsi comment les gens vont mourir rien qu'en les regardant. Lors d'un dîner au restaurant avec son père, Stella voit qu'une jeune femme assise à une table voisine va être assassinée. Elle fait promettre à son père de faire quelque chose pour éviter cela, et celui-ci se retrouve peu après accusé de ce meutre. Afin de préserver Stella, ses parents décident de l'envoyer chez sa grand-mère maternelle qu'elle n'a jamais rencontré car sa mère est partie de chez elle lorsqu'elle avait dix-sept ans et n'y a plus jamais remis les pieds.
Stella, habituée à la ville, se retrouve dans un petit village où tout le monde se connait, et où des rumeurs étranges circulent sur sa famille, et sur Cake House, la maison de sa grand-mère...
J'ai eu un sentiment étrange en lisant ce livre, car je lui ai trouvé beaucoup de défauts et pourtant je l'ai beaucoup aimé. le rythme est lent, il n'y a pas beaucoup d'action, si vous cherchez un livre fantastique plein de rebondissements, passez votre chemin. Je comprend maintenant pourquoi sur la couverture on nous parle de "réalisme magique", car ce n'est pas vraiment un livre fantastique, mais plutôt une romance saupoudrée de magie. Ce livre parle avant tout de l'amour sous toutes ses formes, des relations difficiles entre mère et fille, des opposés qui s'attirent, de l'amour insoupçonné ou inavoué qui peut perdurer toute une vie,...
Alice Hoffman est vraiment douée pour créer une ambiance ensorcelante, une atmosphère particulière que l'on retrouve dans tout le livre et qui m'a vraiment charmée. Elle sait décrire les lieux et les odeurs comme personne, on s'y croirait. Moi qui n'aime pas les descriptions trop longues, il y en a énormément dans ce livre et pourtant ça ne m'a pas dérangé, au contraire, j'ai eu l'impression de connaître cet endroit, de m'être baladée autour de Cake House, d'avoir passé des heures autour du lac et je sens encore l'odeur des pâtisseries de Liza!
J'ai particulièrement aimé les passages concernant l'histoire de la famille Sparrow, l'arrivée de Rebecca ainsi que son triste sort, les dons de toutes ces femmes. Cette histoire de chasse aux sorcières m'a vraiment passionnée !
Je suis vraiment contente d'avoir découvert ce livre, et je vais maintenant me pencher sur les autres oeuvres d'Alice Hoffman que j'ai bien envie de découvrir aussi.
Lien : http://mya.books.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Hilde
  11 novembre 2015
J'ai passé de très bons moments de lecture avec ce roman, n'y trouvant aucune longueur malgré ses 537 pages. Ce roman n'est pas très rythmé, plutôt porté sur les descriptions mais ça ne m'a pas dérangée. L'atmosphère est tellement agréable, lumineuse, et un peu envoûtante. Je me suis laissée porter par la narration du début à la fin.
L'écriture a parfois une tonalité poétique. Alice Hoffman évoque la beauté de la nature (les roses du jardin d'Elinor), des saisons...
Les relations humaines sont aussi très bien décrites. Je me suis vite attachée aux femmes de la famille Sparrow, avec leurs histoires sentimentales, familiales, saupoudrées d'une petite pincée (très légère) de fantastique.
La romance est omniprésente et pourtant, supportable de mon point de vue.
Une belle découverte et un roman émouvant, qui pique un peu les yeux, par moment.
Commenter  J’apprécie          10
Alittlepieceof
  09 août 2010
Alice Hoffman a indéniablement un grand talent de conteuse. Dès les premières pages, ses descriptions sont nombreuses, riches et donnent à son récit un ton plutôt réaliste.
Pendant toute ma lecture je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer cette histoire portée à l'écran. Peut-être justement à cause de ces très nombreuses descriptions, les images me venaient tout de suite en tête. Alice Hoffman ferait une très bonne scénariste et j'imagine très bien ce roman adapté en téléfilm. Vous savez, ce genre de téléfilm que l'on regarde en automne, niché sous un plaid, avec un cappuccino à la main ?
Je ne sais pas trop pourquoi mais tout en lisant le livre j'avais l'impression d'être dans un épisode de "Gilmore Girls" (version surnaturel). Je ne saurais pas l'expliquer mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti.
Les personnages sont attachants, à part Will (quelle tête à claque !) et l'histoire mêlant la réalité du passage à l'adolescence et la fiction des dons surnaturels des femmes de la famille Sparrow tient la route.
Petit bémol toutefois, j'ai trouvé ce roman trop long....Plusieurs passages m'ont semblé superflus et l'auteur m'a plusieurs fois laissé sur ma faim en passant d'un personnage à l'autre alors que je me sentais vraiment emporté par ce qu'il se passait. Une façon de conserver le suspens certes mais qui moi m'a empêché de me plonger pleinement dans l'histoire.
Une lecture agréable toutefois.
Lien : http://bouquetdebamboo.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pyrouette
  31 décembre 2010
Du réalisme maqique. Une intrigue, des gens normaux et..... celles qui ont un pouvoir! Une histoire qui se lit très bien.

"Stella a treize ans, des parents tout juste divorcés et un don lourd à porter : elle devine à l'avance quand et comment les gens vont mourir..."
Commenter  J’apprécie          10
stokely
  18 février 2015
Je n'ai pas aimée ce livre, j'ai trouvé cela très long comme lecture, c'est vrai que je ne suis pas une lectrice du genre fantastique mais plutôt des polars beaucoup plus rythmés. le don de Stella est intéressant mais la majorité du livre ne tourne pas qu'autour de cela.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MayuSMayuS   01 septembre 2014
L'amour est comme ça, capable d'apporter lumière et réconfort au moment où on a le plus besoin. et de rendre l'espoir quand cela paraît impossible.
Commenter  J’apprécie          60
MayuSMayuS   01 septembre 2014
Ce qui passaient à première vu attirant finissaient bien souvent par s'avérer empoisonné. Un pas de trop, et on risquait de le regretter toute sa vie...
Commenter  J’apprécie          50
NoraMaelNoraMael   09 mai 2014
Menteur menteur, c'est ton heure. Quel conte vas-tu nous sortir ? Quelles âmes crédules assoupir ? Quel piètre alibi fournir ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alice Hoffman (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice Hoffman
Les ensorceleuses
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr