AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Annick Le Goyat (Traducteur)
ISBN : 2013224656
Éditeur : Hachette (10/10/2007)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 191 notes)
Résumé :
Skeleton Key, une île des Caraïbes, proche de Cuba.
Ce "paradis" tropical aux eaux infestées de requins est le repaire d'un inquiétant personnage, Alexei Sarov, ancien général de l'Armée rouge, qui a transformé sa propriété en un véritable camp retranché. Alex Rider est chargé par la CIA de découvrir ce qui se trame dans le bunker du général Sarov.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  10 juin 2019
Skeleton Key, l'île du squelette au large de Cuba, 40 km de long, 6 km de large,
Le Général Alex Sarov vient de réceptionner 1 kg d'uranium enrichi pour créer une bombe nucléaire.
Londres,
Depuis sa dernière mission, quatre semaines ont passé. Alex, quatorze ans et espion malgré lui, se retrouve pour commencer les vacances d'été à ramasser les balles sur les courts de Wimbledon pour les premiers matchs du tournoi. Cette couverture doit lui permettre de surveiller le Pavillon du Millénaire, espace réservé aux joueurs et aux officiels, car une semaine plus tôt, un Chinois s'est infiltré en pleine nuit pour commettre un cambriolage. Mais était-ce vraiment un vol ? En peu de temps, Alex découvre que le véritable objectif était de truquer les jeux en droguant les favoris et en faisant gagner les outsiders. Mais en mettant à mal l'une des plus grandes triades chinoises, le Grand Cercle, Alex devient une cible à abattre…
Après avoir échappé à deux tentatives d'assassinat, Alex doit quitter l'Angleterre pour sa sécurité. le MI6 le confie à la CIA qui pour mener à bien une mission a besoin d'un adolescent pour jouer l'enfant d'un couple, des espions chevronnés qui enquêtent sur les agissements du Général Sarov, un ancien de l'ex-URSS. Une terrible menace pèse sur le monde !
Sur la paradisiaque île du squelette, Alex aura fort à faire avec des requins, un général et une bombe nucléaire.
Pour ce troisième récit, nous partons dans les eaux dangereuses des Caraïbes ; un décor de mangroves peuplées de crocodiles et d'une mer infestée de requins. Une fois encore, Alex Rider se retrouve seul pour déjouer un scénario machiavélique naît d'une vengeance personnelle et de la fascination d'un homme pour les idéaux politiques d'un vieux monde. Aventures explosives au service de sa Majesté, l'histoire à la Ian Fleming a de quoi captiver le lecteur !
Depuis la mort de son oncle, Alex n'a presque plus le temps de penser et malgré son inexpérience, il devient un agent redoutable déjà repéré par les plus grands pontes de la criminalité. Dans ce tome, il a quand même le temps de rencontrer une jeune fille, Sabina, qui va être pour lui d'un grand soutien moral… Nous la retrouverons dans le prochain épisode… alors, affaire à suivre !
Une série qui commence à être passionnante et que je n'hésiterai pas à recommander ; jeunes lecteurs, à partir de 8-9 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Megadonut
  04 octobre 2015
Dans ce troisième tome de la série, Alex Rider se retrouve confronté à un dilemme : une triade entière veut sa mort car il a fait échouer leurs plans, et la meilleure solution serait de partir à l'étranger le temps que les choses se calment. Mais s'il part à l'étranger, il sera de nouveau employé comme espion. A l'île du Squelette, paradis des riches touristes, se trouve le repaire du général Alexis Sarov, qui a transformé sa propriété en véritable camp retranché. Et celui-ci a un comportement suspect : il achète un kilo d'uranium juste avant de recevoir le président russe, son ancien ami, chez lui. Notre jeune espion va-t-il réussir à sauver la Russie des plans démentiels de Sarov ?
J'ai bien aimé cette aventure vécue aux côtés de Alex Rider car l'auteur réussit à inventer des stratagèmes, des plans toujours plus fous les uns que les autres. Il réussit aussi à toujours laisser du suspense, pour ainsi nous plonger dans l'aventure. Je suis curieux de voir dans les tomes suivants de quelles autres façons le MI6 réussira à employer Alex Rider et quels autres gadgets aura-t-il avec lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ninon16
  21 avril 2016
Alex Rider est une série que j'apprécie bien qu'elle soit très jeunesse car les aventures de ce jeune espion sont passionnantes malgré une apparence un peu répétitive.
Toutefois, j'ai remarqué un changement par rapport aux deux premiers tomes : l'histoire est beaucoup plus sombre, du au fait qu'Alex refuse de partir en mission, s'y retrouve forcé et en revienne traumatisé. Je me demande du coup comment va être le tome 4... Quant aux aventures en elles-mêmes, elles sont très sympas et rapides à lire !
C'est encore une fois une bonne lecture, que j'aurai peut-être aimé lire plus tôt mais qui me convient malgré tout !
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
Commenter  J’apprécie          90
CDIAxlesThermes
  16 mai 2014
C'est l'histoire d'un pilote qui conduisait un avion pour prendre des photos d'une île, Skeleton key. Il faisait nuit quand le commandant de bord annonça une tempête...
J'ai bien aimé cette histoire parce que j'aime ebaucoup les requins et les îles. J'ai aimé les lieux aussi parce que j'adore les Caraïbes (je suis allé à Saint Martin quand j'étais petit) J'aime voyager, je suis aussi allé à New York avec mes parents quand j'avais huit ans et demi.
J'ai bien aimé les personnages mais j'aimerais bien aussi qu'il y ait quelques illustrations d'eux.
Le livre est bien mené, on ne s'ennuie pas et je le recommande à partir de la 6ème.
Hugo
Commenter  J’apprécie          30
Cathleroy
  14 août 2012
Petite incursion, comme j'aime en faire de temps en temps, dans la littérature pour ados avec le 3ème tome des aventures d'Alex Rider, espion malgré lui !
Une histoire encore une fois bien ficelée, toujours autant d'action et somme toute, un moment de lecture agréable.
Commenter  J’apprécie          51
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   10 février 2019
- Le Cribber ! le Cribber !

Les autres surfeurs hurlaient son nom en poussant des hourras. Alex les voyait danser sur la plage, brandissant leur planche en l'air. Soudain, il sut qu'il devait se jeter à l'eau. Il était trop jeune, les vagues étaient trop hautes, mais jamais il ne se pardonnerait d'avoir manqué une telle occasion.

- J'y vais ! cria-t-il en s'élançant, sa planche sous le bras et relié à sa cheville par une solide lanière d'uréthane.

Du coin de l’œil, il vit Sabina lever la main pour lui souhaiter bonne chance. Il atteignit très vite le rivage et entra dans l'eau froide. Il jeta la planche devant lui et bondit à plat ventre dessus. Son élan le propulsa en avant. Les jambes à l'horizontal, il se mit à ramer furieusement des deux mains.[...]

Il distingua un bruit dans les rugissement de la mer et aperçut le jet-ski qui s'éloignait du rivage. Cela l'intrigua. Ce type d'engin nautique était peu fréquent en Cornouaille, et Alex n'avait jamais vu celui-ci depuis trois jours qu'il était là. En général, les engins motorisés servaient à remorquer les surfeurs vers les plus grosses vagues, mais celui-ci avançait seul. Son conducteur, revêtu et encapuchonné d'une combinaison de plongée noire, comptait-il affronter le Cribber sur sa machine ?

Alex oublia le jet-ski. [...] Soudain, tout sembla silencieux. Il jeta un regard en arrière et fut surpris d'avoir nagé si loin. Sabina était assise sur le sable et l'observait, petit point fragile dans le lointain. Le surfeur le plus proche était à une trentaine de mètres. Trop loin pour lui venir en aide en cas de problème. Alex sentit la peur lui nouer l'estomac et se demanda s'il n'avait pas commis une erreur en s'aventurant ici tout seul. Mais c'était trop tard. Il "le" sentit avant de le voir. C'était comme si la fin du monde avait choisi cet instant pour survenir, comme si la nature prenait une ultime respiration. Il tourna la tête et le vit. Le Cribber arrivait. Il fonçait droit sur lui. Impossible de changer d'avis.

[...]Les gestes techniques appris par Alex longtemps auparavant lui revinrent machinalement.[...] Maintenant ! C'était l'instant les plus difficile, la manœuvre le plus ardue à apprendre mais impossible à oublier. Le take-off, quand le surfeur se lève sur sa planche pour prendre la vague. Il posa les mais à plat sur la planche, arqua le dos, et pousa. En même temps, il ramena la jambe droite en avant, genou fléchi. On appelait cela un goofy. C'est la même chose sur la neige. L'essentiel est de se redresser sans perdre l'équilibre. C'est ce que fit Alex, en utilisant les deux forces principales : la vitesse et la gravité, tandis que sa planche fendait la vague en diagonale.

Il se mit debout, bras écartés, parfaitement centré sur la planche. Il avait réussi ! Il surfait sur le Cribber !

[...] C'est alors qu'il discerna un grondement par-dessus celui de la mer. Un vrombissement de moteur à essence arrivant à vive allure. Le bruit d'un engin mécanique ici, à ce moment, était si invraisemblable qu'Alex crut avoir rêvé. Puis il se souvint du jet-ski. Celui-ci avait probablement contourné la barre de vagues pour revenir. Et il arrivait très vite.

Le jet-ski allait lui couper la route.[...] Alex comprit subitement et avec une totale certitude qu'il était en danger. Ce qui se passait n'avait rien à voir avec la Cornouaille et le surf. Son autre vie, sa vie avec le MI 6, l'avait rattrapé. Il avait déjà été poursuivi sur la pente enneigé d'une montagne, à Pointe Blanche, et la même chose se reproduisait. Qui et pourquoi importait peu. Il n'avait que quelques secondes pour agir avant que le jet-ski ne le percute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   10 février 2019
L'immense stade était bondé et les gradins s'élevaient si haut que les spectateurs semblaient se fondre dans le ciel. On ne pouvait distinguer leurs visages, mais leur excitation fut perceptible dès que les joueurs regagnèrent leur place sur le court, dont la pelouse parfaitement tondue brillait sous le soleil. Il y eut un fracas d'applaudissements, dont l'écho monta très haut, suivi d'un silence soudain. Les photographes étaient à l'affût, pareils à des vautours, derrière leurs énormes téléobjectifs tandis que, dessous, dans des bunkers couverts de bâches vertes, les caméras de télévision pivotaient pour filmer le premier service. Les joueurs se faisaient face. Leur vie entière les avait conduits à cet instant et leur avenir professionnel allait se décider dans les prochaines minutes. L'ambiance était typiquement britannique. Le gazon, les fraises, les chapeaux de paille. Pourtant c'était un sanglant combat de gladiateurs .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   10 février 2019
Sarov leva son revolver. Il saignait abondamment et vacillait.

-Donne-moi la carte ou je te tue.

Alex leva la carte et, d'une pichenette, la lança de l'autre côté. Elle tournoya en l'air puis disparut dans l'eau.

-Allez-y, général. Tuez-moi, si c'est ce que vous voulez. Tirez !

Les yeux de Sarov fixèrent un instant l'endroit ou avait disparu la carte puis revinrent sur Alex.

-Pourquoi...?, murmura-t-il.

-Je préfère être mort que d'avoir un père tel que vous.

Non loin d'eux, il y eut des cris. Puis des bruits de pas qui approchaient en courant.

-Adieu, Alex, soupira Sarov.

Il leva son arme et tira un seul coup de feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   10 février 2019
Écoute le son de ta peur, Alex. Tu l'entends ? Quand tu entendras le silence, dans quelques secondes, tu sauras que tu es mort !
L'index de Conrad se crispa sur la détente.
Sarov abaissa le détecteur.
Les battements se turent.
Alex se crut mort. Le silence soudain le frappa comme un coup de marteau. Comme une balle de pistolet. Il tomba à genoux, vidé, incapable de respirer. Il était là, agenouillé dans la poussière, les mains le long du corps. Il n'avait plus la force de se relever. Sarov baissa les yeux sur lui, le visage empreint d'une immense tristesse.
- Il a compris la leçon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   10 février 2019
Alex réfléchit. Il dévisagea Blunt et Mme Jones, mais ils étaient impénétrables. Combien d'agents s'étaient assis en face d'eux dans ce bureau en écoutant leurs paroles mielleuses ?

« C'est un travail de routine. Tout ce qu'il y a de simple. Vous serez de retour dans deux semaines... »

Son oncle Ian avait été l'un d'eux, envoyé pour une mission de surveillance dans une usine d'ordinateurs sur la côte sud de l'Angleterre. Mais Ian n'en était jamais revenu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anthony Horowitz (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Horowitz
Entretien avec Anthony Horowitz à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 19 mars 2018. Découvrez les 5 mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman "Comptine mortelle".
Un grand merci à Fabienne Gondrand pour l'interprétation.
La page du livre : https://www.babelio.com/livres/Horowitz-Comptine-mortelle/1029323
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'île du crâne

Qui est le personnage principal ?

David Eliot
Jeffrey
Wilams Rufus
Roger Bacon

4 questions
239 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ile du Crâne de Anthony HorowitzCréer un quiz sur ce livre