AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Ein Lee (Illustrateur)
ISBN : 2918857076
Éditeur : Nobi Nobi ! (19/05/2011)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Alors qu’il part dans la forêt, Makoto, un jeune paysan, trouve sur son chemin une grue blessée. Il soigne l’animal, puis le regarde s’envoler. Le soir même, une jeune femme nommée Saori frappe à sa porte : la tempête qui se prépare l’empêche de rentrer chez elle. Avec le temps, les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre et décident de ne plus se quitter. Le couple vit heureux, mais l’hiver s’installe et les provisions viennent vite à manquer. Saori propo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Shereadsabook
  26 décembre 2011
Il y a fort longtemps sur les côtes du japon, Makoto, jeune paysan, se levait tôt pour aller couper du bois et pour trouver des plantes à vendre sur le marché. Toute ses journées étaient travail car une fois rentré dans sa petite maison, Makoto devait s'occuper des bêtes. L'hiver, Makoto se couchait épuisé, le dos douloureux et les mains gercées par le froid et la dureté du travail.
Un soir de l'hiver, quittant la forêt pour retourner chez lui, Makoto entend des petits gémissements comme si quelqu'un était blessé. Makoto découvre alors une superbe grue blanche blessée, prisonnière d'un piège de chasseur. Il libère l'oiseau dont la respiration était déjà faible, et il soigna la grue blanche avec délicatesse. On aurait pu voir, des yeux de l'oiseau, de la reconnaissance pour le jeune paysan. Et la grue blanche s'envola dans un vol majestueux.
Makoto rentre chez lui, se prépare une soupe pour le réchauffer. C'est alors qu'il entend cogner à sa porte. Lorsqu'il ouvre, Makoto découvre une jeune femme d'une beauté rare au teint pâle, vêtue d'un superbe kimono de soie blanche. Cette jeune femme se présente à Makoto sous le prénom de Saori. Elle lui explique que par ce vent, cette neige, et la nuit tombante, elle ne peut retrouver son chemin. Elle demande à Makoto s'il peut l'héberger jusqu'au lendemain.
Il invite la jeune femme à entrer.
Le lendemain, la tempête persiste. Saori ne peut repartir. Pour remercier Makoto de son hospitalité, elle lui confectionne des repas. Et puis, les jours passant, Makoto et Saori ne se quittent plus. Saori reste avec Makoto, et ils tombent amoureux.
L'hiver est rude, et les provisions viennent à manquer. Alors Saori propose à Makoto de tisser une étoffe qu'il pourra ainsi vendre au marché pour pouvoir acheter des provisions. Mais pour cela, Makoto doit promettre à sa bien-aimé de ne jamais entrer dans la pièce où elle confectionne l'étoffe.
Une fois l'étoffe tissé, Saori sort de la pièce en étant épuisée. Elle donne l'étoffe à Makoto qui part sur le champ la vendre au marché. Les passants sont admiratifs devant la superbe étoffe, jamais ils n'ont vu une telle merveille. le tissu part quasiment de suite.
Mais l'hiver est plus long et plus rude cette année, et pour de nouveau avoir des provisions, Saori propose à Makoto de se remettre à tisser.
Makoto mourait d'envie d'ouvrir la porte pour voir Saori travailler… Et Saori sortit seulement au bout de 5 jours, très fatiguée. L'étoffe était encore plus précieuse que la première. L'étoffe trouve un acquéreur, un riche marchant de tissu, qui n'a jamais vu un tel chef-d'oeuvre, une telle finesse de trame.
Et je vous laisse découvrir la suite de ce superbe conte Japonais...

COUP DE COeUR TOTAL !!!
C'est une vraie splendeur tant au niveau du conte en lui-même, que des illustrations.
Je n'ai pas de mot devant ces magnifiques illustrations d'une finesse incroyable. le coup de crayon d'Ein Lee est remarquable, d'une fluidité légère telle à l'effigie de l'envol de la grue. Les couleurs sont elles aussi magnifiques, tantôt des couleurs chaudes pour les instants tranquilles et chaleureux du petit logis ou de l'amour qu'éprouve l'un envers l'autre Saori et Makoto, tantôt des couleurs froides pour les moments plus difficiles entre le froid du rude hiver et le manque de provisions. Et parfois même des couleurs vraiment chatoyantes aux contrastes extraordinaires (du rouge, du blanc, de l'or pour les soieries, des bleus, roses, violets, or...). C'est absolument subjuguant. Cette luminosité est tout autant superbe. On a l'impression réellement de voir sur les kimonos, les paravents... la luminosité qui reflète sur la soie.
L'histoire est elle aussi magnifique. Christelle Huet-Gomez a su adapter ce conte traditionnel Japonnais. Et je vous affirme qu'il n'est absolument pas que pour les enfants. C'est un récit qui nous plonge dans le Japon traditionnel rempli de sensibilité. le récit aborde différents thèmes où l'on ressent l'entre-aide, l'amour, la liberté, la tristesse… Il y est également mis en avant un certain secret que protège Saori quant à la fabrication des magnifiques étoffes et la difficulté pour Makoto de parvenir à maintenir sa curiosité. Une curiosité de plus en plus grandissante au fur et à mesure que la jeune femme tisse les étoffes. Il en ressort donc une morale, celle de faire confiance à l'autre et ne pas systématiquement chercher à connaître les secrets de chacun.
L'émotion est forte dans ce récit, il est parfois poignant. C'est pour cela que je vous disais un peu plus haut que cet album n'est pas que pour les enfants. C'est riche en émotions, riches en émerveillements.
En prime, à la fin de l'album, on découvre des pages consacrées à Ein Lee et Christelle Huet-Gomez ainsi qu'une explication sur le conte folklorique très connu dans son pays d'origine. Et puis, on découvre aussi les coulisses de l'album avec les recherches des personnages, une étude de l'anatomie d'une grue, les esquisses des tenues…
Je n'ai pas assez de mots pour décrire tant de beauté et de grâce.
Vous comprenez qu'il s'agit là d'un énorme coup de coeur.
Un album d'une qualité rare qu'il faut absolument découvrir.
Lien : http://1erchapitre.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dunky
  19 décembre 2011
Je vous présente ce soir un conte japonais : le secret de la grue blanche.
Celui-ci est édité par Nobi Nobi !, une maison d'édition qui se concentre sur des livres destinés aux plus jeunes et qui sont inspirés de la culture asiatique et plus précisément Japonaise.
Je me suis donc laisser envoutée par cette petite histoire, celle d'un jeune paysan, Makoto, qui un jour sauve une grue blanche trouvée dans la forêt et qui fait la connaissance de Saori, qui le soir même vient frapper à sa porte. C'est le début d'un amour sincère mais qui malheureusement ne pourra perdurer. Malgré destiné aux plus jeunes, cette histoire nous présente une morale à retenir qui évoque notamment la liberté de chacun, le respect de l'autre, et la jalousie qui peut parfois amener un couple à se détériorer.
Ce petit conte japonais est accompagné de magnifiques illustrations ! Cela a été un réel plaisir pour les yeux et un énorme point fort pour familiariser les plus petits à la culture japonaise et à ses traits délicats et particuliers.
Ce qui est également très intéressant sont les pages « bonus » qui présentent un lexique composé de mots japonais, les premières esquisses de Saori et des autres ou encore des explications à propos du conte.
Bref, ce livre regroupe selon moi tous les ingrédients pour être irrésistible, c'est-à-dire, une histoire d'amour touchante, des illustrations magnifiques et un petit côté japonais à croquer !
Je remercie Babelio et les éditions Nobi Nobi ! pour ce partenariat !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Poniel
  27 avril 2014
Dans le secret de la grue blanche, l'hiver fait rage au début de l'histoire, et Makoto un jeune paysan au grand coeur, travaille dur pour pouvoir subvenir à ses besoins. Un jour, en rentrant, il tombe sur une grue blanche prisonnière du piège d'un chasseur. Il la libère, et la laisse s'envoler. le soir même, une jeune femme vient taper à sa porte pour lui demander l'hospitalité, le temps que la tempête passe. Makoto accepte. Quelques jours passent, et la tempête ne se calme pas. La jeune femme reste donc avec Makoto, et petit à petit, ils finissent par tomber amoureux.
Mais l'argent commence à manquer, et avec lui, la nourriture. La jeune femme, pour aider, va s'enfermer plusieurs jours dans une pièce pour tisser une étoffe d'une grande beauté, que Makoto pourra vendre. Mais le jeune homme, en échange, ne doit pas essayer d'ouvrir les portes de la pièce où elle tisse, et cela sous aucun prétexte.
L'étoffe tissée par la jeune femme est tellement belle qu'elle attire l'oeil de beaucoup en ville. Seulement, chaque fois que la jeune fille tisse, elle ressort tellement affaibli qu'on dirait qu'elle va mourir. Makoto ne veut pas la voir souffrir... Que se passe-t-il derrière ses portes ? Makoto résistera-t-il à la tentation de regarder ?
J'aime beaucoup les illustrations d'Ein Lee, qui sont belles et douces. le texte de Christelle Huet-Gomez est facile à suivre et est très beau. On entre vraiment bien dans l'histoire, et même si on voit venir la fin, on se met à la place de Makoto, et on a autant de peine que lui !
Ce livre n'a malheureusement pas de vraie "happy end", mais ne finit pas mal pour autant. La légende qui a inspiré cet album est respectée.
C'est un vrai plaisir que de le lire. On plonge dans une belle histoire, avec ce qu'il faut de magie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collegeronsard91
  22 janvier 2019
Résumé : C'est l'histoire d'un jeune homme dont le nom était Makoto.
C'était un jeune paysan qui demeurait sur les côtes du Japon et qui, pour vivre, vendait des plantes et du bois au marché. Un soir il vit une grue blessée. Il décida de la soigner, puis elle s'envola. Plus tard, une jeune fille, nommée Saori, frappa à sa porte et lui demanda de l'héberger une nuit. Makoto accepta avec gentillesse . Les jours passèrent et Makoto lui demanda de partager sa vie. Ils vécurent désormais ensemble. Elle tissait et vendait les produits de son art. Ils gagnaient de l'argent. Mais un jour, Makoto découvrit son secret et elle partit…
Avis sur le conte : Nous avons bien aimé le livre, bien que cela manque de péripéties. La fin est un peu triste, en effet la cause du départ de Saori est émouvante. Nous avons beaucoup apprécié l'art du tissage évoqué dans le conte.
Critique de Nolwenn et Lylia
********
Résumé : C'est l'histoire d'un jeune paysan qui se nomme Makoto. Il vit sur les côtes du Japon. Chaque jour, il se lève tôt pour aller couper du bois. Un soir d'hiver, dans la forêt, il voit une grue blanche, prisonnière d'un chasseur, qui le supplie de l'aider . Il accepte et la délivre. le soir-même, le jeune homme rencontre une jeune fille qui toque à sa porte. Il l'accueille chez lui, le temps passe, et ils poursuivent leur vie ensemble. Mais un événement dramatique attend Makoto…
Nous avons aimé ce livre car le personnage principal est généreux, plein de bonté, et on s'attache à lui. Les descriptions des personnages sont efficaces et courtes. Il y a également beaucoup d'action. de plus, le livre est facile à comprendre.Nous avons enfin beaucoup aimé ce conte car il appartient au genre merveilleux : on y découvre par exemple des métamorphoses surprenantes, en particulier à la fin du récit…
Critique de : Lenny et Tom
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tsukihime
  02 décembre 2011
Livre très court pour les petits à partir de 6 ans, les dessins avec de magnifiques couleurs, sont mis en avant à travers les double pages.
Le texte, intercalé dans un coin "vide" pour mieux faire parler les images, s'en trouve allégé mais pas moins important. Savamment dosé, l'histoire m'a ravie, car en plus d'être bien écrite, elle laisse assez de liberté pour que chacun puisse ressentir le livre à sa manière.
La fin, très nippone, pourrait choqué les habitués des contes version Disney. Car après tout, il est question de morale ici plus que de fantaisie au sens propre.
Les enfants adoreront, les fans du Japon aussi ; par contre, j'ai peur que les non initiés le boude un peu. Personnellement, il m'a donné envie de continuer à suivre les deux auteurs.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ignatus-reillyignatus-reilly   08 janvier 2012
Un jour, ne supportant plus de voir son bien-aimé ainsi, Saori prit sa main et le regarda tendrement :
- Installe le métier à tisser dans la chambre que j'occupais quand le suis arrivée ici. Puis laisse moi à mon ouvrage quelques jours sans jamais venir me voir. Si tu me fais confiance, nous pourrons de nouveau manger à notre faim.
Commenter  J’apprécie          20
ignatus-reillyignatus-reilly   08 janvier 2012
Au matin du septième jour, n'y tenant plus, Makoto poussa la porte, faisant fi de sa promesse.
Mais dès qu'il entra dans la pièce, il fut pris d'effroi !
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Christelle Huet Gomez (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christelle Huet Gomez
Coffret "Petits billets doux", incluant un superbe album et ses lettres + enveloppes illustrées. écrits par Christelle Huet-Gomez, illustré par Sandrine Lhomme, aux éditions [MiC_MaC] !
autres livres classés : contes japonaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
402 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre
.. ..