AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070179794
192 pages
Éditeur : Gallimard (15/04/2016)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Nadia l'attend depuis neuf mois. Neuf mois qu'il a été incarcéré. Elle lui écrit tous les jours, de longues lettres où elle lui raconte ce qu'elle fait, ce qu'elle pense. Elle lui parle comme s'ils se trouvaient encore l'un à côté de l'autre. Jusqu'à quand une jeune femme aussi belle et indépendante continuera-t-elle de tenir à lui ? Jusqu'à quand pourra-t-il accepter qu'elle continue ? Le narrateur est un étudiant égyptien à l'âme rebelle, farouchement épris de lib... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
TRIEB
  06 juillet 2016

C'est un texte original et pleinement actuel que nous offre Mahmoud Hussein , pseudonyme qui inclut en réalité deux essayistes , Baghad El Nadi et Adel Rifaat .Le narrateur est un jeune étudiant égyptien .Il est idéaliste, rebelle, généreux, avide de justice et d'équité pour les citoyens de son pays .Pour calmer quelque peu les ardeurs de ces révolutionnaires trop bouillants et excessivement impatients, Nasser décide de les interner, au cours d'une grande rafle survenue en 1959,dans le camp de concentration du Fayoum. le récit du narrateur pourrait ressembler à bien d'autres témoignages du même type, ceux des anciens prisonniers ou victimes de régimes autoritaires ; il ne tombe pas dans ce piège et emprunte une autre voie, beaucoup plus efficace, celle dune autocritique lucide, celle d'une interrogation sur la nature même de ses engagements moraux .Ainsi le narrateur repense-t-il à un vieux paysan, entrevu avant son incarcération, un être humain symbole de ce qu'il veut combattre : la fatalité, le conservatisme, la résignation : « J'aurais dû lui en vouloir, mais je comprenais son indifférence. Au fond, j'éprouvais la même à son égard .Le monde dont je rêvais pour lui répondait d'abord à mes souhaits à moi .Une Egypte indépendante et fière où chacun serait libre de penser et de faire ce que bon lui semblerait, ce n'était pas son souci. »
Poursuivant son introspection sur la justesse de ses convictions, le narrateur parvient, aisément, à situer l'importance numérique de ses partisans, et leur représentativité : « Qui étions-nous ? Que représentions-nous ? Un millier d'opposants de gauche, globalement catalogues comme marxistes (….) désormais disséminés dans différents camps de concentration. »
Ce qui séduit aussi dans ce roman, c'est l'évocation du passé du narrateur, de son enfance, des personnages ayant composé son entourage .Il y a Aziza, une voisine de son père à Faraskour, un chef-lieu .L'époux de cette dame est marin .Elle lui raconte des histoires, et notre narrateur est marqué par son charme : « Elle fut ma découverte de la grâce. »
Notre jeune enfant découvre aussi les livres, les classiques et c'est par la lecture de L'Iliade et l'Odyssée qu'il perçoit le message d'Ulysse , qui lui dit que la liberté et la volonté peuvent modifier le destin des hommes, que ces derniers peuvent « tenir tête aux dieux ».Enfin, et c'est à ce passage que le roman fait une jonction avec des interrogations brûlantes et actuelles, le narrateur, sans renier l'islam, base de la civilisation de son pays, découvre le penseur qui lui fait entrevoir la possibilité de la dissociation du religieux et du politique :Khaled Muhammad Khaled .
On est conquis par le ton général de ce roman, par sa capacité d'autocritique du phénomène de l'engagement, et par ses éclairages sur ce personnage qui doute, qui resitue les sources de ses opinions, reste amoureux en captivité car il correspond, dans son imaginaire, avec une jeune femme nommée Nadia, rencontrée à l'université avant son incarcération au camp du Fayoum .Il nous touche pour toutes ces raisons .Ce n'est pas le moindre atout de cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
miriam
  18 février 2020
Mahmoud Hussein est le pseudonyme réunissant deux auteurs : Bahgat El Nadi et Adel Rifaat.
 Ce court roman (167 pages) se déroule dans l'Egypte de Nasser en 1959.
Le héros est un jeune étudiant en médecine idéaliste, marxiste mais hésitant à se définir communiste.  Il a été raflé comme de nombreux opposants au régime, interné sans jugement, à la Citadelle du Caire puis dans un camp au Fayoum. Nadia lui écrit chaque jour. Ses lettres, sa présence qu'il sait faire surgir lui donne la force de garder sa dignité devant les humiliations de ses geôliers. 

S'opposer aux dieux, ce titre avec les dieux au pluriel en Egypte, m'avait fait penser aux dieux des pharaons. Erreur! le jeune homme fait allusion à Homère qu'il a découvert avec la littérature étrangère et Marx. Ulysse, en tuant le Cyclope, et les boeufs du soleil, a provoqué la colère des dieux. Pénélope lui fait penser à la fidélité de Nadia. Les épreuves d'Ulysse, aux siennes. 
S'opposer aux dieux, s'opposer aux gardiens. Pour conserver les lettres de Nadia il a su provoquer le terrible chef aux lunettes noires du camp d'Al-Fayoum. En s'opposant à lui, il a gagné l'estime de ses camarades. Au bagne d'Abou Zabaal, il conservera cette ligne de conduite malgré les coups. L'éditeur laisse à la fin un cahier de feuilles blanches. Pour que le lecteur en écrive la fin? 
On peut lire ce livre comme un roman d'amour, ou comme un roman historique se déroulant dans l'Egypte de Nasser. 
Lien : https://netsdevoyages.car.blog
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
LeFigaro   18 mai 2016
Le dernier ouvrage d'Bahgat Elnadi et d'Adel Rifaat, signé sous le pseudonyme de Mahmoud Hussein, raconte la grande rafle de 1959 ordonnée par Nasser à travers le regard d'un étudiant.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TRIEBTRIEB   06 juillet 2016
Qui étions-nous ? Que représentions-nous ? Un millier d’opposants de gauche, globalement catalogues comme marxistes (….) désormais disséminés dans différents camps de concentration.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Mahmoud Hussein (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mahmoud Hussein
Mahmoud Hussein3 .Interview Mahmoud Hussein
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3929 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre