AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2711748251
Éditeur : Vuibert (19/02/2004)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
La saga des jeux vidéo raconte comment une poignée de créateurs a donné naissance à un langage universel. Fourmillant d'anecdotes et de témoignages, cet ouvrage relate la métamorphose de l'industrie du jeu vidéo durant trois décennies. Que de rebondissements depuis l'apparition dans les années soixante-dix des Pong, Pac-Man et autres Space Invaders... Atari devient l'une des plus grandes sociétés américaines avant de subir de plein fouet la crise de 1983. Mais le je... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
greg320i
  22 décembre 2013
J'adresse cette critique à tous ceux qui ont un jour touché, manipulé, effleuré, caressé, senti vibrer un pad, une manette (autre chose ??) sous leurs doigts .
A tous ceux qui , d'un oeil avide ,nostalgique, passionné , intéressé , exacerbé ,attentionné ont vu leur dévolu sur écran se transformé en lueur naissante d'émotions indécentes. On joue certes,comme on veut .
Car la naissance et la passion des Jeux Vidéo existe bel et bien : vous, moi, les créateurs comme leur détracteurs ne peuvent rester ignorant de ce média mondial génial ,jovial, trivial mais déjà vital pour certains.
Comme un coeur à deux corps , le décor se prend et se suspend à l'écran : l'utilisateur et son ordinateur, duo de chic et de charme, prêt pour le pire et le meilleur, jusqu'à ce que le Game over les séparent
Rivé à sa console, l'Homme se confine alors dans un monde idyllique , élitiste , voir éthylique .
Oui ,, mais le livre ? ( car tous ceci n'était qu'un préambule de votre funambule critiqueur adorateur aussi de cette secte à bits )
Bien annexé ,introduit, chapitré en six parties comme autant de vies et de vues possible sur le milieu, l'auteur qui nous promet du mordant, se plait à n'être jamais gonflant .
Déballage de belles histoires ô combien fascinante de chaque bâtisseur de rêves , le caractère et le rôle imputé à leur fonction et leur ascension fulgurante au sommet tant à prouver que chacun peut partir de rien .

La création du mythe, l'unique médiatisation, la popularisation et même la mystification perfide de certaines autorités nous est passé au crible.
Car la cible est grande , mais fragile : on se souvient d'un procès intenté à une compagnie accusé d'épilepsie sur un jeune anglais ayant trouvé la mort par étouffement
Faisant alors les gros titres " The Sun - 1993 - Nintendo à tué mon fils ! "
N'ayant pas la langue dans la poche (son fils lui l'ayant déjà avalé...) il convient de rappeler qu'il n'y a pas de jeux plus ou moins prétexte à cela ( à moins de s'ébattre sur Kinopanorama tout son soûl ad infinitum )
Revenons donc sur terre ou plutôt dans les lignes. Daniel Ichbiah nous signe là une ode , une féerie , une petite bible qui ira rappeler à chacun ses mémorables parties de furie sur Playstation, Super Nes , Mégadrive, Nintendo 64,,,, etc ( je vous laisse compléter les blancs)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
LibraireTemeraire
  18 juin 2012
On ne présente plus Daniel Ichbiah. Journaliste émérite aux publications diverses et variées : Brassens, Bill Gates, Madonna ou encore les Rolling Stones ont fait partie de ses sujets d'investigation. Il s'est également attaqué au domaine romanesque via des livres comme Les banquiers du temps ou Tremblez DJ's !

La première version de la saga des jeux vidéos est parue en 1997 sous le titre Bâtisseurs de rêves, Enquête sur le nouvel Eldorado des jeux vidéo. Douze années après, ce livre a subi nombre de mises à jour, relatant notamment la saga Playstation et bien évidemment des composantes incontournables de ce média tels Les Sims, World of Warcraft ou encore la Wii.

Cet ouvrage n'est pas à proprement parler une histoire du jeu vidéo, et ce n'est pas anodin si Ichbiah a savamment opté pour le terme de ‘saga' : car il traite par le menu de plusieurs phénomène voire plusieurs familles vidéoludiques. Ainsi pourrait-on même traiter ici de sagas : Atari, Nintendo, Sega, Sony… Les différentes firmes étant ainsi présentées de façon chronologique.

Les quelques quarante années d'exploitation de la ‘chose' vidéoludique sont ainsi passées en revue via Pong, Super Mario ou encore Sonic. Car c'est souvent (pour ne pas dire presque constamment) en partant d'un titre qu'Ichbiah retrace l'itinéraire d'une enseigne (Sonic –Sega, Super Mario-Nintendo) ou encore les caractéristiques d'un phénomène (Doom, World of Warcraft, Les Sims).
Cet ouvrage se décompose en huit parties. du succès de Bushnell et d'Atari à la ‘révolution' opérée par la Wii, nombreuses sont les anecdotes permettant d'en savoir long sur chacun des phénomènes qui ont fait l'histoire du jeu vidéo. Naissance de Myst, couacs de Sega, l'émergence du FPS, Ichbiah nous fait évoluer dans un domaine qui émerge, se découvre puis finit par s'imposer au sein des divertissements mais également de toute une culture. En marge de cette énumération d'anecdotes, Ichbiah traite en filigrane l'itinéraire de Philippe Ulrich (L'Arche du Capitaine Blood, Dune…). L'histoire de ce créatif français est ainsi passée en détail ce qui ne manque pas d'intérêt, bien au contraire, mais une telle orientation saura en déconcerter plus d'un. C'est là le genre de choix qui déroute dans la mesure où l'on en saura long sur le fondateur de Cryo alors que l'on n'apprendra rien sur d'autres jeux assez incontournables. Pour prendre un exemple, Ichbiah ne traite pas de Street Fighter 2 ou encore du jeu de combat en général. Etonnant quand on sait à quel point ce genre de jeu fut incontournable au début des années 90. Simple question de choix.

Les pcistes seront toutefois ravis de savoir que ce livre retrace en grande partie l'histoire des jeux développés pour les ordinateurs, parmi ceux-là on compte notamment Sim City, Myst ou encore Alone in the Dark.
D'autre part, on pourrait regretter que les sources soient si peu exhaustives et les quelques coquilles d'ordre typographique ne manqueront pas de se faire remarquer ; quoiqu'il en soit, il serait mal avisé de se passer de cette lecture que tout passionné de jeu vidéo se doit d'effectuer. Véritable mine d'informations et ouvrage culte s'il en est, La Saga des jeux vidéos se pose comme un livre incontournable en matière d'histoire du jeu vidéo et son éditeur Pix n'love est, depuis quelques temps, en passe de devenir l'éditeur de référence en matière d'histoire vidéoludique, et rares sont-ils dans ce domaine à pouvoir prétendre à une telle pérennité
Lien : http://lelibrairetemeraire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
greg320igreg320i   22 décembre 2013
Il y a beaucoup plus à apprendre dans Sim city ou même dans la résolution de Super Mario que dans la majorité des sitcoms qui enrobent un 20 heures lobotomisé, véritable réplique de 1984, mâtiné de sucrerie.
Il y a plus de beauté dans les îles de Myst, plus de rêve et de citadelles à conquérir dans un Atlantis que dans les programmes de la machine à abêtir pour laquelle nous versons bon an mal an une redevance forcée - Quand bien même le poste ne servirait qu'à connecter une Nintendo 64!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Daniel Ichbiah (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Ichbiah
Interview sur La Saga des Jeux Vidéo - Daniel Ichbiah
>Economie>Production>Les entreprises et leur structure (33)
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1018 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre