AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782234075641
360 pages
Éditeur : Stock (04/06/2014)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 115 notes)
Résumé :
Thomas Post, trente ans et des poussières, gauche et dégingandé, est maître de conférences à l’Université de Londres. Il fait autorité dans le domaine des coïncidences qui ne sont, selon lui, que le jeu du hasard et de la nécessité. Sa thèse est mise à mal le jour où la séduisante Azalea Lewis, une jeune femme marquée par la vie, lui lance ce défi : dénouer le fil sinueux de sa vie, gouvernée par un malheureux enchaînement de coïncidences.
C’est le début d’un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
aaahhh
  06 juillet 2014
Le génie des coïncidences, c'est Thomas Post, jeune universitaire qui voue sa carrière à l'étude des hasards de la vie et qui s'évertue à prouver que le destin n'existe pas et que tous nos petits miracles personnels et autres étonnantes coïncidences peuvent très facilement s'expliquer avec un peu de logique et de statistiques... Mais notre maître es concours de circonstances, va se trouver, bien malgré lui, face au cas troublant d'Azalea Lewis, qui vient le consulter car là où Thomas ne voit que hasards et nécessités, la belle quant à elle croit dur comme fer que le destin, la providence ou autre main invisible mais agissante, s'acharne à lui troubler la vie... En effet, le passé de la jeune Azalea et celui de sa famille semblent être étrangement régis par des lois de répétitions et d'infortunes... Et face à son étonnante existence, même notre génie des coïncidences va avoir du fil à retordre pour démêler le hasard de ce faisceau d'éléments qui ressemblent bien à une fatalité...
Alors coïncidences ou destinée?... Les paris sont ouverts et les dés sont jetés...
Dans ce beau roman, John Ironmonger nous entraîne tout à la fois dans une jolie histoire d'amour, dans un incroyable voyage au Royaume Uni et en Afrique, et dans une réflexion philosophique des plus intéressantes. Et quel que soit l'angle abordé, c'est avec profondeur et intelligence que l'auteur nous promène dans son récit où l'on passe, sans aucun sentiment d'irréalité, des années soixante-dix à nos jours et de Londres à l'Ouganda... Avec un réel talent et sans se donner d'airs, l'auteur nous invite à réfléchir au déterminisme et à la question du libre arbitre, à la situation politique en Afrique de l'est et aux limites de la différence dans le couple… le tout, tout en retenant sa respiration devant le suspense de l'intrigue… Chapeau Monsieur Ironmonger ! Dans la catégorie « multiples facettes », vous rivalisez avec les meilleurs !
J'ai personnellement pris beaucoup de plaisir à la lecture et je garde un souvenir fort de certaines idées, lieux et personnages. Je déplore néanmoins certaines longueurs dans la seconde moitié du roman : alors qu'au début de l'histoire il m'avait été impossible de poser le livre tant l'intrigue était prenante et les pistes de réflexions inventives et invitantes, je dois dire que, malheureusement, j'ai lu les derniers chapitres avec beaucoup moins d'enthousiasme. Des explications un peu répétitives et tirées par les cheveux autour des théories du déterminisme et du hasard, ainsi que l'inactivité déroutante du personnage principal m'ont rendu le temps un peu long et je regrette de n'être donc pas arrivée à la conclusion (pourtant bonne !) de l'histoire, avec l'intérêt et l'engouement ressentis à ses débuts…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Patsales
  20 octobre 2015
Le Manuscrit trouvé à Saragosse de Potocki est un roman rationaliste du XVIII° siècle qui évoque les Mille et une nuits avant de les renier en démontrant que le merveilleux n'existe pas et que la raison seule gouverne l'univers. Thomas Post, dont le prénom indique assez ses prétentions à l'incrédulité, nous refait le coup plusieurs siècles après: à grand renfort de calculs de probabilités, il repousse toute théorie qui postulerait l'intervention du Destin.
Mais que serait une histoire sans coïncidences? Thomas tombe amoureux d'une héroïne de roman dont la vie est un défi permanent aux lois mathématiques. Notre siècle a depuis longtemps renoncé à la raison triomphante et Thomas, contrairement au héros de Potocki, constatera que le doute et l'humilité sont nécessaires pour vivre dans ce monde ensauvagé.
Autant dire que la réussite de ce roman subtil et passionnant ne tient pas du hasard.
Commenter  J’apprécie          170
Pirouette0001
  20 février 2015
J'avais été séduite par l'enthousiasme d'une libraire, qui l'avait lu en été. Et sans doute est-ce un bon roman de vacances, une romance facile à lire à la plage.
A part cela, rien à signaler, si ce n'est quand même, pour une maision d'édition comme Stock, un nombre trop grand de fautes de français, de phrases où il manque des mots, etc.
J'aurais pu passer mon chemin, je n'aurais rien manqué.
Commenter  J’apprécie          103
MAPATOU
  25 janvier 2017
Trentenaire, plutôt solitaire, Thomas Post est maître de conférences à l’université de Londres. Son domaine de prédilection : la recherche des signes de l’absence d’aléatoire dans un monde aléatoire, c’est à dire en langage plus simple : les coïncidences, le hasard.
Thomas excelle dans son domaine. Mais un jour, suite à un « banal accident » dans le métro, sa route va croiser celle d’une jeune femme charmante ; laquelle jeune femme, de façon tout à fait inattendue, va venir frapper à la porte de son bureau. Or, Azaléa ignorait que le spécialiste à qui elle vient demander de l’aide n’ est autre que le jeune homme sur lequel elle est tombée dans le métro, lui cassant ainsi le bras.
Alors, hasard ou serenpidité ?
Si Thomas tombe sous le charme d’Azaléa, il ne peut réellement adhérer à ce qu’elle lui expose : sa propre vie ne serait qu’une succession de coïncidences troublantes. Et même s’il l’accompagne parfois sur le terrain à la recherche d’indices de son passé, il ne peut souscrire complètement à la thèse de la jeune femme : l’existence d’un plan établi régissant nos vies.
» L’expérience allait prouver à l’humanité que seul le hasard et nos décisions gouvernent le déroulement de nos vies ; qu’aucun être surnaturel ni aucune fantasmagorie ne peuvent énoncer clairement quel sera notre destin… Thomas défiait le cosmos ».
Ce roman entremêle deux histoires : celle de Thomas dont les convictions scientifiques vont être malmenées et celle d’Azaléa dont la vie dès l’enfance a été très particulière, la menant de l’Ile de Man à l’Ouganda. Ce pays est d’ailleurs très présent dans le livre car l’on y découvre les atrocités commises par Joseph Kony depuis le début des années 2000.
Je ne révélerai pas si Thomas et Azaléa vont finir par trouver un terrain d’entente et s’ils vont pouvoir vivre une histoire d’amour. Ce que je peux vous dire, c’est que personnellement je crois aux coïncidences, et que je savais en choisissant ce livre que je passerai un très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kathel
  05 septembre 2014
Nombres de romans utilisent à plus ou moins bon escient les coïncidences comme ressort romanesque, en voici un qui le revendique clairement et qui réussit à donner à ces coïncidences des explications tout à fait rationnelles. Il faut dire que c'est le thème de la recherche de Thomas Post, trentenaire londonien spécialiste du hasard et des statistiques, pour qui toute rencontre fortuite est rendue hautement probable dès lors qu'on se penche sérieusement dessus. Mais lorsqu'il rencontre Azalea Lewis, il en vient à douter, tellement la vie de la belle et rousse jeune femme est remplie, tragiquement remplie même, de tours du destin… Azalea retrouvée à l'âge de trois ou quatre ans errant seule dans une fête foraine, adoptée par un couple d'enseignants, et partie vivre en Afrique dans une mission, ce qui n'empêchera pas son chemin de croiser celui de ses pères potentiels…
J'étais en train de lire Notre-Dame-du-Nil de Scholastique Mukasonga, lorsque j'ai décidé de commencer en parallèle celui-ci, que je prenais pour un roman se déroulant aux Etats-Unis, et je me suis aperçue qu'il allait me ramener presque dans la même région d'Afrique, dans une mission britannique… dans la vie de mes livres aussi, j'adore les coïncidences !
Cette parenthèse faite, il me reste à donner mon avis sur ce roman, que j'ai trouvé brillant et où on ne s'ennuie pas une minute. Il mélange habilement les genres, n'hésite pas à repose sur des faits et personnages réels parfois (malheureusement réel dans le cas de Joseph Kony) et à démêler astucieusement un écheveau d'époques, de personnages et de situations ! Je ne pense pas avoir trop défloré le roman, comme ça !
Lien : http://lettresexpres.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (3)
Telerama   06 août 2014
Enquête à la Sherlock Holmes, thriller à la James Bond, roman picaresque, document sur les enfants soldats en Ouganda, histoire d'amour et conte des Mille et Une Nuits, cette pure fantaisie littéraire fait rire et surprend sans cesse.
Lire la critique sur le site : Telerama
LesEchos   29 juillet 2014
Avec « Le Génie des coïncidences », son deuxième roman – mais le premier traduit en français –, John Ironmonger revisite avec brio l’œuvre du touche-à-tout des Lumières et nous livre le récit des amours de Thomas Post. Et si tel n’était pas son propos… la coïncidence n’en serait que plus belle.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Chro   08 juillet 2014
Roman qui n’était probablement pas mal du tout : vu la réussite de celui-ci, ce serait tout sauf un hasard.
Lire la critique sur le site : Chro
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Pirouette0001Pirouette0001   19 février 2015
Vous avez un cerveau dans la tête.
Et deux pieds dans vos chaussures.
Vous pouvez prendre la direction de votre choix.
Commenter  J’apprécie          150
claraetlesmotsclaraetlesmots   26 juin 2014
Les gens ne voient là qu'une occupation fantaisiste. Ils adorent venir me voir pour m'exposer une coïncidence qu'ils me mettent au défi d'expliquer. Mais ce n'est pas particulièrement difficile. En général, en quelques calculs simples, leur tour est joué. Certains évènements sont improbables, bien entendu, mais cela n'en fait pas pour autant des miracles.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2014
– À l’époque, beaucoup de gens ont prétendu que la survie de Violet Jessop allait au-delà d’une simple coïncidence. Certains ont vu là la preuve d’une intervention divine.
– Peut-être était-ce le cas. Peut-être cette femme n’était-elle pas destinée à périr en mer.
– Ou alors peut-être est-ce le fait d’un hasard. Car si on fouille un peu, on découvre que Violet Jessop n’était pas une passagère du Titanic, mais une hôtesse de bord, employée de la White Star Line. À cette époque, un paquebot qui coulait n’était pas chose rare. Une hôtesse de bord comme Violet pouvait donc raisonnablement s’attendre à essuyer un naufrage un jour ou l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2014
Les boules ne possèdent pas de libre arbitre. Elles obéissent toutes sans exception aux règles de base de la physique – tout comme chaque particule de l’univers, y compris chaque atome de votre corps et de votre cerveau. La théorie de la boule de billard suggère donc que chaque particule composant l’univers ne fait qu’obéir à un ensemble de règles de base qui existent depuis le commencement des temps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AifelleAifelle   20 novembre 2014
"Ce jour là, à Langadi, le jour qui devait tout changer pour Azaléa, la matinée se déroulait pourtant selon son cours habituel. On avait trait les chèvres, servi le petit-déjeuner, récité le bénédicité. Les garçons de ferme s'étaient chamaillés. Maria l'infirmière en chef avaient mené ses orphelins à la baguette. Rebecca avait pris le temps de siroter son thé et fumer sa cigarette ; Luke, de savourer son café. Les deux travailleurs humanitaires bénévoles, singulièrement collés l'un à l'autre, avaient fait des messes basses".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de John Ironmonger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Ironmonger
Payot - Marque Page - John Ironmonger - Sans oublier la baleine
autres livres classés : ougandaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de John Ironmonger (1) Voir plus





.. ..