AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811208291
Éditeur : Milady (28/09/2012)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Quand l'actrice Gloria Lamark se suicide, Thomas, son fils dévoué, a le cœur brisé. Il ne peut pas l'accepter. Pour lui, quelque chose ne tourne pas rond dans un monde où une telle tragédie peut se produire.
Comment le docteur Tennent, son psychiatre, la coqueluche des médias, a-t-il pu échouer à sauver une personne tellement spéciale et à qui Thomas vouait un amour aussi particulier ?
Thomas lui faisait pourtant confiance. II n'aurait pas dû. Le docte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  08 décembre 2014
Lire Deuil a été pour moi comme regarder un bon film d'action : on sait dès le départ qu'on ne se fera pas une hernie au cerveau, qu'on ne sera pas surpris par la fin, mais on reste cependant scotché dans son canapé, ébloui par la virtuosité de l'auteur, par la technique impeccable, tenu en haleine par le suspense, incapable de décrocher une seconde, pressé de connaître l'épilogue en retenant son souffle.
Deuil est un très bon thriller, dans lequel Peter James a réuni tous les ingrédients, à la fois nécessaires mais qu'il est aussi nécessaire de savoir bien doser et agencer pour un résultat optimal : un serial killer perturbé dans son enfance par une môman détraquée, ex-star de cinéma tombée dans l'oubli, une héroïne jeune et belle séquestrée, son tout récent amoureux-psychiatre se livrant à une course contre la montre effrénée pour la retrouver, un flic tenace mené par son intuition, et qui, faute de moyens budgétaires, poursuit « sur son temps libre » une enquête à propos d'un décès que sa hiérarchie a classé à la rubrique "suicides".
603 pages écrites serrées, dans la version Milady, et pas une de trop. Pas de longueurs, pas de « délayage » pour faire durer une histoire qui aurait pu être une nouvelle. de l'action, une écriture nerveuse et intelligente, des dialogues utiles et subtils. Une jolie romance entre Michael et Amanda, une bonne documentation sur les troubles psychologiques qui affectent Thomas. Une histoire bien plantée dans son décor urbain, décrit avec précision. Au total, un roman qu'il est difficile de lâcher une fois commencé, et que j'imagine facilement transcrit sur grand écran. Mais, au fait, Peter James n'aurait-il pas été scénariste dans une vie antérieure ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
cocaine
  16 décembre 2014
Une mère incestueuse et son fils ce n'est pas courant et personne n'en parle, Tabou !
Peter James a osé aborder le sujet tout en finesse sans vulgarité et sans excès.
Par contre le résultat, lui, est apocalyptique sur le psychisme.
Comment fabriquer un psychopathe ? La recette est ici …
Franchement « Deuil » a englouti presque tout mon week-end, je l'ai dévoré pour ne pas qu'il me dévore, lui !
Du rythme, du suspens, du sang … si, si, un peu quand même. Quelques passages à éviter pour les âmes trop sensibles !
Un Peter James comme j'en redemande.
Commenter  J’apprécie          50
Didilit
  04 avril 2016
Quand l'actrice Gloria Lamarck se suicide, son fils Thomas qui lui voue une passion sans limite est effondré.
Il se persuade que le psychiatre de sa mère, le Dr TENNENT en est responsable.
Après tout, il a bien laissé un message sur le répondeur de Gloria pour s'excuser de l'avoir perturbé lors de leur dernier RDV!
Le Dr TENNENT et tous ceux qui ont pu manquer de respect au talent de sa mère devront en payer le prix.
Ca c'est du thriller... bon sang!!! pour le coup on n'a pas envie de décrocher avant de connaître la fin... mais on est bien forcé puisque le bébé fait plus de 600 pages.
Des scènes HORRIBLES (quand Thomas se venge, il ne le fait pas à moitié!!!), des innocents torturés par Thomas sur qui on découvre au fil des pages ce qui a pu lui arriver pour le transformer en monstre.
C'est très bien écrit, bien que trop glauque et trash pour mon goût mais on ne s'ennuie pas.
MAIS QUEL TRAUMATISME A SUBIT PJ POUR PONDRE DES HORREURS PAREILLES ( inceste, persécution, tortures, empoisonnement, mutilations, .... et croyez moi j'en passe!!!!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
simonjean
  08 avril 2017
Ce roman de Peter James ne se situe pas à Brighton et n'est pas une enquête de Roy Grace .On y voit cependant Glen Branson à ses débuts d'enquêteur . La majeure partie de l'action fait intervenir le psychiatre Michaël Tennent qui veut à tout prix retrouver , Amanda , sa petite amie disparue . On est pris par l'action dès le début ; certaines scènes sont éprouvantes car le coupable , plus que perturbé psychologiquement et animé d'une soif de vengeance , n'hésite pas à mutiler les personnes qu'il enlève . Les derniers chapitres sont haletants . On passe un bon moment , on ne s'ennuie pas un instant ... que demander de plus ?
Commenter  J’apprécie          20
MesCarnetsLitteraires
  22 octobre 2018
Ce n'est pas le meilleur roman de Peter James, loin de là ...
Je n'ai pas trouvé l'intrigue formidable car il ne se passe pas grand chose hormis le fait que le personnage principal a envie de tuer toutes les personnes qui ont, de près ou de loin, eu un lien avec sa mère. du coup, j'ai trouvé le livre un peu ennuyeux à la longue et la fin était sans grande surprise.
Aucun personnage n'a été véritablement attachant et j'ai également été souvent mal à l'aise par les détails sordides sur la relation entre le personnage principal et sa mère.
Malgré tout, ça reste du Peter James donc ça se lit très vite malgré le nombre de pages impressionnant.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
namelessnameless   01 décembre 2014
Mais je me console en me disant que la médiocrité est incapable de reconnaître quelque chose qui la dépasse. Il faut du talent pour reconnaître le génie.

Page 498 - Édition Milady
Commenter  J’apprécie          70
namelessnameless   03 décembre 2014
Le mahatma a dressé la liste des sept péchés sociaux modernes de l'humanité : richesse sans travail ; jouissance sans conscience ; éducation sans caractère ; commerce sans morale ; science sans humanité ; religion sans sacrifice ; politique sans principes.

Page 433 - Edition Milady
Commenter  J’apprécie          40
namelessnameless   03 décembre 2014
On ne nous prépare pas à la mort. Ca devrait figurer au programme de toutes les écoles. Mais non, à la place, on apprend aux enfants que, dans un triangle rectangle, le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés. Je garde cette pépite de savoir dans ma tête depuis vingt-cinq ans et je n'en ai jamais eu besoin.

Page 23 - Edition Milady
Commenter  J’apprécie          20
namelessnameless   03 décembre 2014
Il détestait la loterie. Il détestait les petites boules colorées qui sautillaient dans la sphère en verre. La loterie donnait de l'espoir aux gens, alors qu'en réalité, il n'y en avait aucun. Les perdants étaient malheureux. Pour les gagnants, la vie devenait un enfer. Dans les deux cas, le malheur était au rendez-vous.

Page 161 - Edition Milady
Commenter  J’apprécie          10
namelessnameless   03 décembre 2014
On accepte difficilement que le véritable talent soit intemporel.

Page 498 - Edition Milady
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre