AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290108960
Éditeur : J'ai Lu (09/03/2016)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Bâtard du duc de Villiers, Tobias Dautry a grandi dans la rue. Devenu manufacturier, il souhaite épouser Laetitia Rainsford. Elle est peut-être bête, mais elle est si belle et si docile. En échange de son entregent, il lui apportera sa fortune. Après tout, le mariage est une transaction comme une autre. Toutefois, pour redorer son blason inexistant, il doit d’abord remettre en état son manoir. C’est ainsi qu’il fait appel aux talents de décoratrice de lady Xenobia I... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
3Moopydelfy
  08 avril 2016
le héros navigue entre deux, à la fois doux et brutal. L'un des meilleurs personnages de James à mes yeux, viril, intelligent, sûr de lui, déterminé, rugueux, dur. le mâle alpha dans toute sa splendeur. le voilà en quête d'une épouse. Mais pas n'importe laquelle. Il souhaite une femme douce, charmante, docile, calme, vertueuse, un coeur en or pour ses enfants. Pour lui, cette perle repose en une jeune personne: Laetitia Rainsford, fille de marquis. Seulement pour la séduire et obtenir sa main, Tobias doit devenir un vrai gentilhomme, courtois, serein. Autant vous dire que les leçons ne seront pas sans mordants. Pour y parvenir, il fait appel à Lady Xenobia.
Quelle rencontre. Quelle étincelle. Cette tornade magnifique apporte dès le premier regard toute la chaleur qu'il manquait dans son âme. le hic, tout n'est pas si simple. La jeune femme Lady Xenobia India Saint Clair est pleine de charme, de peps, indépendante, elle gagne son propre argent, au nez et à la vue de tous ses pairs. Organisatrice, elle reprend en main les foyers mal en point contre une somme, le tout chaperonné par sa tante. L'héroïne est un pur délice. J'ai adoré son personnage, cette sensualité ignorée, cette attitude frondeuse, cette langue bien pendue. Rhaaa, j'ai pris un plaisir infini à découvrir les joutes verbales, les attaques, les tacles des deux parties. Lady X et Thorn se cherchent, ne cessent de s'asticoter, de se titiller, de se quereller. La tension sexuelle, l'attirance charnelle mais aussi intellectuelle grandit au fil des chapitres. le tout dans un mélange parfois hilarants de répliques, de moments et de coups plus ou moins bas. Les deux vont devoir s'associer pour le bien de Thorn. Son domaine souffre d'une mauvaise réputation presque autant que le sienne. Pour blanchir les rumeurs, le talent de Xenobia sera mis à contribution. L'ouvrage de ses oeuvres devra séduire en un battement les yeux de la sublime Laetitia (un personnage limite un peu trop innocent, mais qui réserve son lot de surprises).
Au final, Les duchesses, Tome 7 : Trois semaines avec Lady X par Eloisa James malgré son scénario simple, un instant un peu trop improbable, conte une romance rempli de bons sentiments, d'humour, sexy en diable, offrant la part belle à ses deux héros Thorn et India, sans délaisser ses protagonistes secondaires. Je n'ai pas regretté une seule fois d'avoir ouvert le roman. Les duchesses sont parvenues à me surprendre, à me tenter, à me séduire une fois de plus. Mon petit coeur a battu de ravissement.
Lien : http://www.newkidsonthegeek...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Moonshine
  04 mai 2016
Il est enfin temps pour moi de vous parler du dernier tome paru en français d'Eloisa James, Trois semaines avec Lady X, septième tome de sa série des duchesses et premier tome d'une nouvelle série qui fait suite. Mais je vous ai déjà expliqué tout ça la dernière fois. Une nouvelle série/suite qui s'intéresse à la nouvelle génération et plus particulièrement ici au premier fils naturel du Duc de Villiers, Tobias Dautry, mais qui préfère que nous l'appelions Thorn (épine en anglais …).
Après avoir passé les premières années de sa vie dans les quartiers malfamés de Londres, gagnant de quoi survivre en plongeant dans la Tamise, Thorn a été récupéré par De Villiers à l'âge de treize ans et a reçu l'éducation qui lui a permis de faire fortune (mais attention, si son éducation l'a très certainement aidé, il y est arrivé par lui-même). Il a maintenant de l'argent à ne plus savoir que faire mais il lui faut une femme, et pour avoir une femme, il doit se montrer plus respectable et cela passe avant tout par une demeure digne de ce nom. Une fois l'achat effectué, il faut la remettre en état. Sur les conseils de sa belle-mère Eleanor, il fait appelle à Lady Xenobia India, véritable designer à la mode à l'époque (en me permettant un petit anachronisme). Il compte sur elle pour faire de sa propriété un véritable écrin qui lui permettra d'obtenir la main de Laetitia Rainsford. (suite sur le blog)
Lien : http://lune-et-plume.fr/troi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mara
  05 mars 2017
Ce septième tome ouvre une nouvelle ère dans la saga de Eloisa James avec une nouvelle génération de héros. D'ailleurs en VO, il s'agit d'une sous-série: The desperate duchesses by the number.
Le premier héros de cette nouvelle ère est le fils ainé du duc De Villiers, Tobias, que nous avions rencontré dans le tome précédent. Il a bien grandi et il a décidé de se marier. En prévision de son futur mariage, il a acheté une grande demeure. Mais pour la rendre habitable, il a besoin de Lady Zenobia India qui s'est fait une spécialité de réaménager les demeures de la noblesse. La jeune femme va s'installer à demeure pendant trois semaines pour réaliser un miracle…
J'ai été agréablement surprise par ce tome. Après 6 tomes, Eloisa James a réussi à innover et à nous proposer une relation très intéressante. Tobias est un bâtard qui connait sa place dans le monde mais qui entends bien se faire un nom. Alors qu'il est très riche, il ne lui manque plus qu'une femme. Et il a jeté son dévolu sur une jeune femme d'apparence simplette. Mais ce serait sous-estimer la jeune femme. Laetitia est un personnage que j'ai beaucoup aimé.
Mais l'héroïne, c'est Lady X. Forte tête, indépendante, elle n'hésite pas à affronter Tobias (alias Thorne) quand elle n'est pas d'accord avec lui. Une rencontre explosive entre les deux!
Si j'ai beaucoup aimé la relation entre Tobias et Xenobia, j'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Rose. Cette petite est unique en son genre et j'espère avoir la chance de lire son histoire un jour.
Un tome que j'ai beaucoup aimé! Et puis en bonus, on a le droit d'avoir des nouvelles De Villiers et Eléonore.
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tachan
  23 janvier 2018
Nouveau tome, nouveau coup de coeur surtout que j'ai été entendue et qu'on retrouve les Villiers avec Tobias-Thorn. J'ai adoré le personnage, de même que son acolyte Vander (vite le prochain tome !). Sa romance avec India est très belle. Leurs échanges sont piquants et plein d'humour. J'ai adoré l'ajout de Rose que j'espère retrouver un jour. Et revoir le duc et Eléanor était un bonheur. Encore un régal !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 avril 2016
Le seul fait de penser à elle fit naître en lui une nouvelle bouffée de désir. Quelle absurdité ! Cette femme était fille de marquis. Quand il avait atteint l’âge adulte, son père lui avait vivement conseillé de ne pas s’intéresser aux demoiselles de haut rang. Un chien ne pouvait regarder un évêque, ni un bâtard une fille de marquis.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   10 avril 2016
Eh bien, si la mère de Laetitia refuse nos fiançailles, je chercherai une épouse ailleurs. Comme on dit, une de perdue dix de retrouvées.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   10 avril 2016
La perspective de dépendre d’un mari lui tordait l’estomac. C’était compréhensible.
Elle réussirait pourtant à surmonter son appréhension. À une condition : elle devrait trouver un homme doux et gentil, et suffisamment intelligent pour comprendre que c’était à elle de régenter la maisonnée.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 avril 2016
Les enfants nantis d’une gouvernante sont généralement bien nourris et bien vêtus.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   10 avril 2016
Papa pensait que, dans une maison, les femmes n’amènent que des complications inutiles.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Eloisa James (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eloisa James
Eloisa James and Maya Rodale on American Ladies in London
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre