AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368524398
Éditeur : Kurokawa (08/06/2017)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Sur le mur d'une salle de banque est découvert un étrange symbole peint en pleine nuit. Sherlock devine rapidement que ce message a été inscrit à l'intention d'un des employés nommé Van Coon. Mais celui-ci est retrouvé mort dans son appartement…
Cryptogrammes et meurtres en série sont au programme de ce deuxième épisode de l'adaptation de la célèbre série TV Sherlock !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  11 février 2020
Rien de tel qu'une enquête à mener pour tirer Sherlock de son ennui. Et le salut vient d'un de ses amis, un banquier qui lui demande de faire la lumière sur une étrange intrusion dans sa banque. Des bureaux ont été visités par un mystérieux cambrioleur qui n'a rien emporté mais a laissé en guise de signature un graffiti sur le mur. Très vite, Sherlock soupçonne que ce message s'adresse à un employé, le sieur van Coon. Mais il ne sera d'aucune aide puisqu'on le retrouve assassiné dans son appartement. Et ce n'est que le début d'une série de meurtres avec toujours un graffiti, en chinois et un lotus noir en origami. Lancés sur la piste d'une mafia chinoise, Sherlock et Watson frôlent le danger pour arrêter le massacre.
Mafia chinoise, trafic d'oeuvres d'art et tueur insaisissable, les deux amis ont fort à faire dans cette deuxième enquête qui encore une fois suit très fidèlement l'épisode de la BBC. Pour les fans, c'est un plaisir, pour ceux qui ne connaissent pas c'est une bonne introduction au travail de Moffat et Gatiss qui ont réussi à renouveler les personnages de Conan Doyle en les transposant dans le XXIè siècle avec maestria, aidés en cela par le charisme de Benedict Cumberbatch et le travail, plus en retrait mais tout aussi performant, de Martin Freeman.
Si le manga est dispensable, la série vaut le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
belette2911
  05 octobre 2017
Mon amour et ma passion pour Sherlock Holmes ne faiblissant pas (après autant d'années…), je me suis ruée sur le tome 2 qui met fidèlement en scène le Sherlock de la série BBC.
Le graphisme et le scénario est fidèle au deuxième épisode de la saison 1 de Sherlock et on pourrait se dire "Mais pourquoi l'acheter en manga puisque c'est le même que l'épisode ?".
Je vous répondrai par deux choses : la première est que chez moi, la collectionnite aiguë ne se soigne plus, et que, deuxièmement, relire l'épisode permet de mieux l'appréhender puisque l'on va à son rythme.
De plus, je me le suis remise en mémoire et je dois dire que ça ne me fait pas de tort car cet épisode était assez rapide et on n'a pas toujours le temps de prendre du recul face aux différentes informations qui sont bombardées à un rythme effréné.
Maintenant, ne nous leurrons pas, ceci est un peu produit commercial surfant sans aucun doute sur la vague du succès de la série Sherlock ! Et moi, comme toute bonne holmésienne qui se respecte et qui est un peu zinzin sur les bords, je me suis ruée dessus et je me ruerai sur les autres.
Faut dire aussi qu'ils nous ont soigné la chose avec ce manga édité dans un plus grand format que ses collègues, avec une belle couverture soignée qui donne envie d'acheter le manga.
Une lecture qui m'a rafraichit l'esprit, qui m'a remis cette enquête en tête, et que compte bien continuer la série parce que vous le savez, chez moi, ça ne se soigne plus.
Quant à vous, faites ce que vous voulez : soit vous appréciez la série et vous voulez la découvrir sous une autre forme, soit vous ne la connaissez pas encore et les mangas sont une belle occasion pour vous de vous laisser succomber à la tentation.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
MissSherlock
  14 septembre 2017
Quand j'ai vu qu'Une étude en rose était sorti en manga, je ne me suis pas jetée dessus parce que les mangas et moi, ça fait deux. Je n'aime pas trop le noir et blanc, j'ai du mal avec le sens des cases, je n'aime pas le graphisme...
Mais l'autre jour, errant tel Belphégor entre les rayonnages de la médiathèque, je tombe sur le volume 2 : le Banquier aveugle. Je me suis mise à le feuilleter et j'ai trouvé le graphisme moins moche que je ne m'y attendais. Sherlock/Benedict est très ressemblant. John/Martin également même s'il a un air plus revêche que dans la série. Les autres persos ne sont pas mal non plus.
Je me suis donc installée dans un bon gros fauteuil et je l'ai lu en entier assez rapidement. Il faut dire que Gatiss et Mofat ne se sont pas foulés puisqu'il s'agit du même scénario que celui de la série. Scénario que je connais par coeur puisque je possède les DVD que je me repasse régulièrement.
J'imagine que certains aiment collectionner tous les produits dérivés de la série donc ils doivent être aux anges avec ce manga. Personnellement, je n'y vois beaucoup d'intérêt mis à part pour les dessins de Jay et pour le compte banque des créateurs de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          86
kobaitchi
  24 septembre 2017
On avait déjà bien compris avec le tome 1 que cette série s'adressait aux fans pur.e.s et dur.e.s. Aucune nouveauté par rapport à la série télé, aucune exclusivité non plus. Au mieux on l'achète pour le coté collector. Et tant qu'on est au courant on ne peut pas vraiment se plaindre de cela.
Il faut dire que l'édition est soignée. Plus haut qu'un manga traditionnel, une couverture au titre en verni sélectif argenté et 4 pages couleurs, c'est un beau bouquin qu'on a plaisir à toucher et à feuilleter. Et tu sais si j'adore ce genre de détails.
Pour ce second tome, un peu plus de liberté a été prise avec le texte, nous n'avons plus ici un simple copié collé des dialogues de la série télé. Bien que ça reste presque identique, cette distanciation fait gagner en fluidité tout en restant pas loin de 100% fidèle au matériel d'origine.
Au niveau du dessin on a quelque chose de très soigné. Ça manque peut-être un peu de mouvement mais je soupçonne l'envie de coller aux plans filmés d'y être pour quelque chose. A part ça, graphiquement c'est joli. Les décors sont rendus avec minutie, les personnages sont expressifs et l'ambiance est scrupuleusement respectée.
Malgré tout, il en ressort comme une impression vaguement étrange. Si on garde les codes du manga, l'ensemble du récit à un coté très occidentalisé qui perturbe un peu l'oeil averti. Ça se ressent en partie à la taille, gigantesque, des nez et au coté surréaliste observé lorsque l'auteur se permet des déformations, souvent liées aux expressions, comme les yeux ronds et la bouche grande ouverte pour signifier la stupéfaction. Si celles ci collent bien au style manga traditionnel, elles semblent un peu hors de propos dans des scènes aussi réalistes qu'ici. Elles ne sont d'ailleurs pas énormément utilisées et ce n'est pas un mal.
[...]
Lire la suite sur le blog.

Lien : http://kobaitchi.com/sherloc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SylvieBelgrandReims
  22 octobre 2018
Le bouquin du jour : Sherlock, le banquier aveugle. Manga de Jay., sur un scénario de Steven Moffat et Mark Gatiss.
Cet opus est le deuxième volume de l'adaptation en manga de la série TV de la BBC, elle-même adaptée des romans de Arthur Conan Doyle, à ceci près que l'histoire est transposée à notre époque.
Même si le bouquin suit très fidèlement l'épisode de la série, ce manga vaut la peine d'être lu pour son graphisme très fin et élégant. Jay tient particulièrement bien la route sur le personnage de Benedict Cumberbatch. Il est plus caricatural sur Martin Freeman, le docteur Watson, mais ça reste du bon boulot.
Une curiosité à découvrir si vous aimez la série.
#sherlock #lebanquieraveugle #jay #manga #BD #romangraphique #kurokawa
Le quatrième de couverture :
Sur le mur d'une salle de banque est découvert un étrange symbole peint en pleine nuit. Sherlock devine rapidement que ce message a été inscrit à l'intention d'un des employés nommé van Coon. Mais celui-ci est retrouvé mort dans son appartement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SylvieBelgrandReimsSylvieBelgrandReims   22 octobre 2018
Nous ferions mieux d'élever leur niveau de surveillance.
Le niveau de surveillance de qui ?
De Sherlock Holmes et John Watson.

Phrases d'ouverture du livre.
Commenter  J’apprécie          00
HaleahHaleah   13 avril 2018
Mycroft : Nous ferions mieux d'élever leur niveau de surveillance.
Anthea : Le niveau de surveillance de qui ?
Mycroft : De Sherlock Holmes... et John Watson.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
915 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre