AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732460265
Éditeur : Editions de la Martinière (22/08/2013)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Lorsque le docteur Louis achève la rédaction de son premier roman, il demande à Aimée, la secrétaire du dispensaire de Clichy, de le dactylographier. Son titre : Voyage au bout de la nuit. De cette secrétaire et de son travail, nous savons infiniment peu de choses.

Alors Clichy invente. Il fait réapparaître la première lectrice effacée. Il nous raconte son enfance, ses désirs d'émancipation et la tâche gigantesque qu'elle a accepté d'accomplir. Il lui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
Bazart
  29 août 2013
Tout le monde connait bien évidemment "Voyage au bout de la nuit", le chef d'oeuvre de Lous Ferdinand Céline, mais le commun des mortels ( dont votre hubmel serviteur) en connait beaucoup moins sur la génèse de cette oeuvre monumentale, le premier roman de celui qu'on a appellé le docteur Louis.
Personnellement, j'ignorais totalement que la rédaction et plutôt la tape du manuscrit (énorme, forcément) avait été confiée à la très discrète Aimée, la secrétaire du dispensaire de Clichy, où travaillait l'auteur.
Visiblement, cette secrétaire a été totalement oubliée par l'histoire, et Vincent Jolit, dans son premier roman (que j'ai pu lire dans le cadre de ma sélection du prix Fnac) se propose de la réhabiliter, en inventant, à partir des rares élements tangibles sur sa vie une fiction sur la façon dont elle a appréhendé ce travail très long et fastidieux.
Ignorant énormément de choses sur ce best seller que j'ai lu avec l'école il y a très longtemps, j'ai été assez interessé par tout ce qui a trait au travail d'écriture et de réecriture de ce roman. Visiblement, les fans de l'oeuvre de Céline se sont insurgé des facilités que l'auteur prend avec l'histoire et de la façon dont Céline est décrit ici, un type assez méprisant envers ses subalternes et qui aurait totalement oublié de rendre à sa secrétaire la reconnaissance qu'elle méritait.
Personnellement, ce parti pris ne m'a pas géné ( Céline n'étant pas connu comme le plus sympathique des hommes) et le roman a pour lui l'avantage d'être,dans son fond et dans sa forme, modeste et humble, à l'image de son héroine.
"Clichy" manque certes d'un peu de souffle, et parait parfois un peu scolaire dans son approche, mais ce roman ne m'est pas du tout tombé des mains, contrairement à d'autres de cette rentrée dont je parlerais prochainement ....ou pas!!

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
alaiseblaise
  12 mars 2015
« Pour Aimée, le texte qu'elle a sous les yeux n'est pas français. Ou alors, si, du français comme l'écrivent les enfants: ponctuation aléatoire, excitation improbable, enchaînement incohérent.»
1929 à Paris.
«Paris et ses monuments, l'émerveillement des grandes avenues, la majesté de la tour Eiffel, la douceur des parcs, le bruit réconfortant des bistrots.»
1929 à Clichy.
«Clichy, à cette époque, on ne sait pas trop ce que c'est. Plus vraiment la campagne, pas encore Paris. Une ville poisseuse, grise et humide. Déjà l'endroit où la capitale déverse ses déchets et ses indésirables.»
1929. La Grande Guerre se cicatrise…en attendant la prochaine…
Aimée est secrétaire au dispensaire du 10, rue Fanny, à Clichy.
Dispensaire d'hygiène sociale où l'on soigne toute la misère du monde.
Habillé de tricots mangés par les mites, pouilleux comme ses malades, un certain Louis Ferdinand Céline reçoit les tuberculeux et autres syphilitiques. Un médecin des pauvres.
Aimée, fille unique de bretons émigrés à Paris.
Aimée, on pourrait l'oublier.
Céline écrit son «Voyage au bout de la nuit
Céline, on ne l'oubliera pas.
L'écrivain propose à Aimée de dactylographier son premier roman.
Céline lui apporte ses brouillons dans une brouette.
Aimée sera donc la première lectrice de ce roman qui va révolutionner la littérature.
Aimée choquée, dégoûtée par ce style anarchique, ces expressions vulgaires, ces personnages lubriques.
Cette Aimée est très attachante. La troublante relation qui, petit à petit, s'installe entre Aimée et Louis est touchante à lire.
J'ai trouvé ce livre vraiment agréable. Un très bon moment de lecture, c'est déjà beaucoup non ?
Vincent Jolit est né en 1978 à Hyères dans le Var. Après l'obtention de son DEA de Lettres modernes consacré à l'intertextualité romanesque, il devient bibliothécaire à la médiathèque de Hyères. Il vit actuellement à Toulon.
«Clichy» est son premier roman. Et là je dis : «Bravo et merci !»
«L'originalité est très peu de chose. C'est plutôt une petite technique, nouvelle, par exemple comme le crawl à la place de la brasse…» (Céline)
Le style de Céline invente un crawl littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meldc
  31 octobre 2013
Autant le dire tout de suite : entre Céline et moi, ce n'est pas le grand amour. J'ai essayé de le lire il y a quelques années, je n'ai jamais accroché à son style. L'histoire de Voyage au bout de la nuit ne me tente pas plus que ça (elle a l'air fondamentalement déprimante quand même) et je ne vous parle même pas de la personnalité de l'auteur. J'étais donc plutôt bien placée pour comprendre ce qu'avait pu ressentir la pauvre secrétaire qui a dactylographié le texte la première. Elle a eu de la chance, elle a été la première personne à découvrir cette oeuvre. Et, si on en croit ce que dit l'auteur de ce texte, elle n'en a pas été absolument ravie...
Le principal problème de ce roman est évidemment qu'on ne peut que croire ce que dit l'auteur du texte : la secrétaire en question n'a laissé aucune trace dans L Histoire, ne s'est apparemment pas vantée de son travail auprès de ses proches, n'a pas répondu à des journalistes inquisiteurs... Bref, il s'agit juste d'une personne anonyme qui a croisé un jour la route d'une autre personne, qui allait l'être un peu moins (anonyme... suivez un peu !)
On est donc à la frontière entre le réel et la fiction, et le texte ne cesse de nous le rappeler : il ne fait qu'imaginer ce qui a pu se passer. Ce postulat laisse un goût mitigé, celui de lire un livre entier écrit au conditionnel "on dirait que je suis une secrétaire et que je n'aime pas le texte que monsieur Destouches me fait mettre au propre".
Il est néanmoins intéressant, parce qu'il explore une autre facette de l'auteur, mais aussi parce qu'il nous laisse imaginer ce qu'on peut ressentir des personnes à la première lecture de cette oeuvre, avant qu'elle ne devienne un "classique". C'est toujours appréciable de remettre les choses dans leur contexte.
Il est court, donc se lit rapidement, d'autant qu'il est plutôt bien écrit. Il ne m'a pas spécialement donné plus envie de lire Céline mais ce n'est pas grave, ce n'était pas mon but. Je ne sais toujours pas jusqu'à quel point ce que j'ai lu relève de la réalité ou de la fiction, mais finalement, dans la littérature, tout est toujours un peu fictionnel, non ?
Lien : http://made-in-mel.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alexandraouinez
  18 octobre 2013
Un premier roman au sujet intéressant : la vie d'Aimée, la secrétaire du dispensaire de ClichyLouis-Ferdinand Céline travaille, qui va à la demande de ce dernier dactylographier son premier roman : "Voyage au bout de la nuit". On ne connait presque rien d'Aimée, l'auteur dès lors invente sa vie et ses rapports avec Céline. Un parti pris intéressant mais un style trop scolaire à mon goût, qui ne refroidi pas non plus. On a bien envie de creuser cette fiction et de relire "Voyage au bout de la nuit". Une jolie découverte donc mais un style à travailler.
Commenter  J’apprécie          20
mediatheque_lisieux
  19 septembre 2013
Lorsque le docteur Louis acheva la rédaction de son premier roman, il demanda à Aimée, une secrétaire du dispensaire de Clichy de le dactylographier. Son titre : "Voyage au bout de la nuit". de cette secrétaire et de son travail, nous savons infiniment peu de choses, on l'oublia, pour ainsi dire, tout simplement.
Roman biographique à l'écriture soignée. Enorme plaisir à le lire. Incite à se plonger ou se replonger dans le chef-d'oeuvre de Céline. A offrir sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (1)
Lexpress   18 septembre 2013
Vincent Jolit dépeint avec brio l'empêchement qu'avaient les femmes à oser revendiquer leur dû, leurs droits. Et à les "taper" en lettres majuscules.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Videos de Vincent Jolit (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Jolit
Nadia Butaud présente "Un ours qui danse" de Vincent Jolit .Nadia Butaud vous présente "Un ours qui danse" de Vincent Jolit. Parution le 18 août aux éditions La Martinière. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/jolit-vincent-ours-qui-danse-9782732480527.html Notes de Musique : t don't mean a thing by ProleteR . Free Musique Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : secrétaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Comment je suis devenu Malcolm X (10 exemplaires à gagner)

Quel est le véritable nom de Malcolm X ?

X est son véritable nom
Malcolm Little
Malcolm Xavier
Malcolm Exe

5 questions
815 lecteurs ont répondu
Thème : Comment je suis devenu Malcolm X de Ilyasah ShabazzCréer un quiz sur ce livre