AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253934530
384 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/10/2019)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.13/5 (sur 1573 notes)
Résumé :
Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (469) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  08 mai 2018
Ah, les idées reçues …
Quelle plaie !
Et moi qui me targue d'être plutôt ouvert, je suis toujours passé devant les livres de Virginie Grimaldi sans jamais m'arrêter. En levant le nez même. D'un air hautain et dégouté. J'imaginais des bluettes un peu naïves, des héroïnes un peu cruchonnes et des baisers langoureux toutes les deux pages. Danielle Steel qui aurait avalé un mix de 50 nuances plus ou moins sombres (ou claires) et de la Soupe Aux Choux …
Puis, un jour, j'ai lu une chronique sur Instagram. Puis deux. Puis dix …
Mince, serais-je en train de passer à côté de quelque chose !??
J'ai fait ni une, ni deux, ni douze, je me suis acheté le dernier roman de Virginie Grimaldi.
Et pif, paf, pouf ! Je l'ai lu en deux jours.
C'est frais. C'est vivant, touchant et tellement pas prétentieux que ça fait du bien.
L'histoire de cette maman, au bord du précipice, qui va tout lâcher et partir pour « sauver » ses filles, m'a touché !
Les chapitres alternent les trois points de vue. Anna, la maman. Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans.
Les passages du journal intime de Lily valent vraiment leur pesant de graine de tournesol. J'ai ri de très bon coeur à sa douce folie et à sa manière de mélanger les proverbes de la langue française ! Un hilarant méli-mélo !
Oui, c'est plein de bons sentiments mais pas jusqu'à l'écoeurement, loin de là !
J'ai goûté à un vrai page turner, avec toujours cette envie de connaître la suite. Et ça, c'est la preuve qu'on est en train de lire un bon bouquin, lorsqu'on n'arrive pas à le lâcher.
Bon, faut arrêter de bailler aux étoiles ! Il est grand temps de rattraper mon retard ! J'ai d'autres livres à découvrir de cette auteure !
Et Virginie, pardonnez moi d'avoir mis le temps pour vous rencontrer. Je suis là maintenant.

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21832
Ladybirdy
  22 novembre 2018
Des étoiles, des étoiles, il y en a partout de belles petites étoiles dans ce roman de Virginie Grimaldi. de bons ingrédients qui m'ont tantôt serré le coeur tantôt fait sourire.
Anna, 37 ans, a du mal à boucler ses fins de mois. Entre son épuisement dans son job de serveuse et les factures qu'elle ne parvient plus à honorer, il y a ses deux filles Chloé et Lily qui semblent elles aussi à bout. Un père absent qui manque à l'une et pas du tout à l'autre, une crise d'adolescence épicée et difficile, Anna réagit quand malgré elle, on lui offre son c4. Elle embarque sa tribu pour un road-trip, direction la Scandinavie.
Tout n'est pas rose bonbon et même au pays des aurores boréales, les casseroles restent lourdes à traîner avec soi.
Pourtant, le temps du rassemblement et de moments complices laissent place peu à peu aux sourires et à l'espoir.
Roman choral à trois voix où chacun s'exprimera selon son âge et avec les moyens du bord.
Lily, 12 ans décrit très bien ses émotions dans son journal intime, Marcel. C'est une petite fille rusée et très drôle. Les aventures de la benjamine et sa complicité avec Marcel (puis Josiane ;-) sont très sympathiques.
Chloé, 17 ans s'exprime quant à elle dans son blog au rythme de ses tourments d'adolescente.
Le tout forme un roman crédible et rafraîchissant. Un zeste d'humour, une pincée d'émotions, le tout agrémentant une famille qui cherche à se trouver et à ne plus se quitter.
Belle surprise !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10311
iris29
  31 juillet 2018
♫ Oh putain qu'il est blême son HLM… ♫ , à Anna .
Et ses dettes , colossales…
Alors quand son patron désire la licencier , elle demandera une petite enveloppe , histoire de rembourser tout ça. Mais constatant que ses filles ( les prunelles de ses yeux), ne vont pas fort du tout, elle décide sur un coup de tête de modifier ses plans.
Direction, la Scandinavie , à bord d'un camping- car , avec ses loulouttes dans le but de resserrer les liens , de partager de futurs beaux souvenirs et de leur mettre des étoiles plein la tête.
Alternant les voix des trois donzelles, sous forme de blog pour Chloé (17 ans ) et sous forme de journal pour la petite Lily (12 ans), Virginie Grimaldi nous offre un récit plein de fraicheur et de sourires. La cadette est particulièrement drôle , avec sa façon de prendre un mot pour un autre, ça a été mon personnage préféré , mon coup de coeur.
C'est un vrai roman feel-good, de ceux qui te font du bien . Virginie Grimaldi a le chic pour créer une galerie de personnages intergénérationnels , ce qui fait que tout le monde s'y retrouve.
Je ne voit que deux contre indications à la lecture de ce roman :
- il va vous donner envie de voyager "dans le Noooooord " de l'Europe, ( ce qui n'était peut- être pas prévu dans votre budget vacances. )
- Vous allez avoir furieusement envie de: (rayer les mentions inutiles )
1/ acheter un camping-car.
2/ voler un camping- car ( ce qui n'était pas forcément prévu dans votre parcours de vie !)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          612
jeunejane
  15 juillet 2019
Anna, 37 ans perd son emploi de serveuse dans un restaurant. Elle est criblée de dettes.
Elle aurait pu obtenir un autre travail en son temps car elle est titulaire d'un diplôme de comptabilité.
Elle a préféré élever calmement ses deux filles lorsqu'elles étaient petites. Elle était sans doute motivée par la perte de sa maman lorsqu'elle n'était encore qu'une gamine.
Le fait qu'elle ait quitté son mari n'arrange pas la situation.
Chloé, sa fille de 17 ans, a de réelles capacités d'étude mais tient à travailler pour aider financièrement sa mère, Anna .
Lily a douze ans. C'est la plus jeune d'une famille et comme dans la plupart de ces cas, sait se réfugier dans une bulle.
Anna emprunte le camping-car de son père et part avec ses deux filles pour aller admirer les aurores boréales.
En chemin, elles rencontrent d'autres camping-caristes et décident de se joindre à eux.
L'originalité du récit tient au fait qu'il est partagé entre les trois femmes :
-Anna qui prend la parole en tant que narratrice à la première personne.
- Chloé qui utilise aussi la première personne . Ses chapitres s'intitulent chaque fois "Les chroniques de Chloé"
- Lily qui s'adresse à son carnet qu'elle nomme "Marcel". Elle est hilarante car elle a l'art de voir les évènements avec une bonne distance et un humour certain.
Au final, ce voyage n'aura pas réglé tous les problèmes mais aura rapproché Anna et ses deux filles juste le temps de "rallumer les étoiles".
Le roman contient quelques petites longueurs qui m'ont empêchée d'aller plus loin dans mes étoiles attribuées mais Virginie Grimaldi développe bien l'idée de précarité des mères célibataires avec un père qui n'assume pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
sabine59
  21 mars 2019
Comme Juju, je passais mon chemin devant les livres de Virginie Grimaldi, et puis celui-ci s'est trouvé par hasard entre mes mains. J'en voulais un peu à l'auteur d'avoir repris à son compte la belle formule d'Apollinaire...mais elle s'applique parfaitement bien à ce roman .
Le ciel s'est éteint pour Anna, qui peine à s'en sortir avec ses deux filles , Chloé, 17 ans, hypersensible, et Lily, 12 ans, dont les pages de journal intime m'ont bien fait rire.Elle vient en plus de perdre son travail. L'huissier est passé ...
Comment rallumer les étoiles? Comment retrouver l'éclat dans les yeux, l'espoir dans le coeur?
Je vous réponds: camping-car et Scandinavie! Oui, oui! Drôle de road-moavie...Emotions garanties...
Peut-être trouvera-t-on les bons sentiments un peu trop bons, les coïncidences un peu forcées, les jeux de mots de Lily agaçants à la longue, mais quel bonheur de lecture, quelle fraîcheur bienfaisante dans la tête, quelle chaleur à partager! Entre deux romans plus sombres, une scintillante constellation!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          493

critiques presse (1)
Actualitte   06 juillet 2018
En abordant avec simplicité et humour des sujets universels et essentiels, Virginie Grimaldi impose son évidence : celle de son cœur. Et nous en avons toutes et tous grand besoin… Parce que Virginie Grimaldi c’est Anna, c’est Chloé, c’est Lily et c’est moi.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (256) Voir plus Ajouter une citation
MeloonaMeloona   01 juin 2020
J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent avant le terminus. On ne peut pas le freiner, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible.
Commenter  J’apprécie          40
LaCabaneDeMesLivresLaCabaneDeMesLivres   01 juin 2020
"L'adolescence est une météo instable."

"On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde."

"En fait, j'ai peur d'avoir peur. J'ai peur de moi."

"J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent avant le terminus. On ne peut pas le freiner, on ne peut pas l'arrêter quelques instants, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible."

"C'est douloureux, ce passage entre l'enfance et l'adolescence, quand les illusions volent en éclats et les rêves se fracassent contre la réalité."

"Parce qu'on ne fait pas des enfants pour devenir leurs enfants."

"Le rire est la meilleure doublure des larmes."

"Mais finalement, je veux toujours rester différente. Je ne veux jamais devenir comme les autres. C'est bête d'être les autres alors qu'on est soi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MeloonaMeloona   01 juin 2020
Nos enfants ne nous appartiennent pas, nous sommes comme des tuteurs de plantes qui les aident à grandir. Un enfant qui prend son envol est une récompense.
Commenter  J’apprécie          00
Livrepassion16Livrepassion16   30 mai 2020
Parce qu'on ne fait pas des enfants pour devenir leurs enfants.

Une mère ne peut pas être heureuse si l'un de ses enfants ne l'est pas.
Commenter  J’apprécie          60
MeloonaMeloona   01 juin 2020
Après le décès de ma mère, combien de fois ai-je regretté de n'avoir ni frère ni sœur pour partager mes souvenirs.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Virginie Grimaldi (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginie Grimaldi
"Et que ne durent que les moments doux", le nouveau roman de Virginie Grimaldi sera disponible en librairie dès le 17 juin. En savoir plus : https://bit.ly/VirginieGrimaldiMomentsDoux
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3726 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..