AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 221370970X
Éditeur : Fayard (02/05/2018)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 263 notes)
Résumé :
Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.
Lily, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (160) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  08 mai 2018
Ah, les idées reçues …
Quelle plaie !
Et moi qui me targue d'être plutôt ouvert, je suis toujours passé devant les livres de Virginie Grimaldi sans jamais m'arrêter. En levant le nez même. D'un air hautain et dégouté. J'imaginais des bluettes un peu naïves, des héroïnes un peu cruchonnes et des baisers langoureux toutes les deux pages. Danielle Steel qui aurait avalé un mix de 50 nuances plus ou moins sombres (ou claires) et de la Soupe Aux Choux …
Puis, un jour, j'ai lu une chronique sur Instagram. Puis deux. Puis dix …
Mince, serais-je en train de passer à côté de quelque chose !??
J'ai fait ni une, ni deux, ni douze, je me suis acheté le dernier roman de Virginie Grimaldi.
Et pif, paf, pouf ! Je l'ai lu en deux jours.
C'est frais. C'est vivant, touchant et tellement pas prétentieux que ça fait du bien.
L'histoire de cette maman, au bord du précipice, qui va tout lâcher et partir pour « sauver » ses filles, m'a touché !
Les chapitres alternent les trois points de vue. Anna, la maman. Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans.
Les passages du journal intime de Lily valent vraiment leur pesant de graine de tournesol. J'ai ri de très bon coeur à sa douce folie et à sa manière de mélanger les proverbes de la langue française ! Un hilarant méli-mélo !
Oui, c'est plein de bons sentiments mais pas jusqu'à l'écoeurement, loin de là !
J'ai goûté à un vrai page turner, avec toujours cette envie de connaître la suite. Et ça, c'est la preuve qu'on est en train de lire un bon bouquin, lorsqu'on n'arrive pas à le lâcher.
Bon, faut arrêter de bailler aux étoiles ! Il est grand temps de rattraper mon retard ! J'ai d'autres livres à découvrir de cette auteure !
Et Virginie, pardonnez moi d'avoir mis le temps pour vous rencontrer. Je suis là maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13321
iris29
  31 juillet 2018
♫ Oh putain qu'il est blême son HLM… ♫ , à Anna .
Et ses dettes , colossales…
Alors quand son patron désire la licencier , elle demandera une petite enveloppe , histoire de rembourser tout ça. Mais constatant que ses filles ( les prunelles de ses yeux), ne vont pas fort du tout, elle décide sur un coup de tête de modifier ses plans.
Direction, la Scandinavie , à bord d'un camping- car , avec ses loulouttes dans le but de resserrer les liens , de partager de futurs beaux souvenirs et de leur mettre des étoiles plein la tête.
Alternant les voix des trois donzelles, sous forme de blog pour Chloé (17 ans ) et sous forme de journal pour la petite Lily (12 ans), Virginie Grimaldi nous offre un récit plein de fraicheur et de sourires. La cadette est particulièrement drôle , avec sa façon de prendre un mot pour un autre, ça a été mon personnage préféré , mon coup de coeur.
C'est un vrai roman feel-good, de ceux qui te font du bien . Virginie Grimaldi a le chic pour créer une galerie de personnages intergénérationnels , ce qui fait que tout le monde s'y retrouve.
Je ne voit que deux contre indications à la lecture de ce roman :
- il va vous donner envie de voyager "dans le Noooooord " de l'Europe, ( ce qui n'était peut- être pas prévu dans votre budget vacances. )
- Vous allez avoir furieusement envie de: (rayer les mentions inutiles )
1/ acheter un camping-car.
2/ voler un camping- car ( ce qui n'était pas forcément prévu dans votre parcours de vie !)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
sylvaine
  24 avril 2018
Le printemps est arrivé, les beaux jours pointent leur nez et le dernier Grimaldi arrive en librairie le 2 mai ! Coïncidence me direz-vous ? Allez savoir...
Il est grand temps de rallumer les étoiles est l'histoire d'une mère Anna et de ses deux filles, Chloe qui passe le bac et Lily jeune collégienne. La vie n'est pas facile pour Anna restée seule avec ses deux filles après son divorce. Les dettes s'accumulent , les soucis sont là , elle est débordée. Alors quand elle découvre que ses filles vont mal elle décide sur un coup de tête de partir pour un grand voyage en camping- car , direction la Scandinavie. Défi lancé ,relevé, assumé. En route . Il leur faudra tout ce temps pour se redécouvrir , réaliser qu'elles sont indispensables les unes aux autres et qu'une famille se mérite et se construit au fil des jours .
Un beau voyage en Scandinavie, Suède, Finlande , Norvège,Danemark, des paysages, des aurores boréales, la faune, la flore et des rencontres inoubliables.
SI Virginie Grimaldi nous offre encore une fois un roman plaisant , enjoué, lumineux , véritable bouffée d'oxygène , la narration à trois voix donne du relief au récit. En vrac l'adolescence, les premiers émois, le harcèlement au collège, les relations entre la mère et ses filles , entre les deux soeurs, entre le père absent et les filles sont les principaux sujets abordés . Je n'oublierai pas non plus Noé l'enfant autiste que Lily arrivera à apprivoiser.
Un ressenti de lecture très positif . Un moment de lecture détente , un interlude entre deux lectures plus sombres . Merci aux Editions Fayard via NetGalley pour ce brin de muguet .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
llamy89
  13 avril 2018
Virginie Grimaldi est une conteuse rare. De sujets douloureux, sérieux, sans peser, elle tire une histoire pleine d'espoir de jours meilleurs avec tendresse et humour.
Les portraits de Lily, Chloé, Anna, de la grand-mère d'Anna, de Julien et Noé ou des deux papys fugueurs, sont justes, savoureux, délicats.
Un roman réconfortant qui allumera des étoiles dans vos yeux, vous donnera des envies d'aurores boréales. Les chemins que l'on emprunte parfois deviennent sombres, sinueux et l'on se perd. Anna décide de se recentrer sur l'essentiel, sa famille. Ne pas être raisonnable peut parfois être la solution. Anna veut voir le verre à moitié plein, tant pis si elle se trompe !
Merci à Virginie Grimaldi de nous embarquer dans ces tendres voyages où l'essentiel nous est démontré, tout semble possible, même de couper le cordon et de donner son envol aux oisillons encore fragiles.
Je suis définitivement fan. Merci pour ces moments délicieux, réconfortants de lectures où l'on est transporté par les émotions. Les quelques heures passées entre Anna, Chloé et Lily ont illuminé ma journée. Comme les précédents, ce roman tient toutes ses promesses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
Saiwhisper
  13 mai 2018
Après avoir tant aimé les autres titres de l'auteure, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau roman dont les critiques positives abondaient déjà sur la toile alors que l'ouvrage sortait à peine… Et je dois dire que je rejoins la masse ! Même si j'ai préféré « Tu comprendras quand tu seras plus grande », cet ouvrage m'a émue et m'a fait passer une petite nuit blanche jusque deux/trois heures du matin tant j'étais prise par ce road-trip ! À mon sens, les lectrices seront principalement plus touchées par ce récit, car on est vraiment sur le rôle de la mère ainsi que les relations mère-filles. de plus, les hommes n'ont pas forcément une belle image, en particulier l'ex d'Anna, l'héroïne. Celle-ci s'est toujours sacrifiée pour donner une vie correcte à ses deux enfants. Elle a donc beaucoup travaillé pour subvenir à leurs besoins et ne demande d'aide à personne. le père ne verse aucune pension et, pour une raison que l'on découvrira plus tard, ne voit plus ses filles. Anna s'est éloignée de ces dernières à force de faire des heures supplémentaires… Jusqu'au jour où elle apprend qu'elle va être licenciée. Les dettes ne tardent pas. Chloé, l'aînée, propose alors d'abandonner ses études pour travailler et aider la famille. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. le tout pour le tout, Anna décide de tout plaquer et de partir pour la Scandinavie. Ce voyage va permettre aux trois femmes de se retrouver, de dire ce que chacun a sur le coeur, de rencontrer d'autres compagnons de route et de faire des découvertes inoubliables. On ne s'ennuie pas un seul instant !
Anna est une héroïne a qui on peut facilement s'identifier même si l'on n'a pas d'enfants. En effet, cette maman est dévouée aux siens, courageuse, taquine, douce, patiente, sensible et déterminée. Elle va devoir beaucoup prendre sur elle pendant le trajet et encaissera énormément de choses, en particulier les reproches de Chloé ou les menaces de son ex-mari. Chloé est une adolescente avec des problèmes relationnels. Elle souffre de l'absence de son père et ne supporte plus sa génitrice. de plus, elle enchaîne les relations, n'hésitant pas à répondre aux avances des garçons, espérant ainsi devenir un couple. Hélas, une fois que les garçons ont obtenu ce qu'ils veulent, ils la plaquent quelque temps après. Une solide réputation de fille facile lui colle donc à la peau. Pour garder le cap, la jeune fille tient un blog intitulé « Les chroniques de Chloé » où elle raconte sa vie, expose ses émotions ainsi que ses peines. Une sorte de journal intime en ligne qui m'a bien plu. Lily, sa cadette, tient également un journal intime, mais papier, qu'elle a appelé « Marcel » ! Cette demoiselle a été mon personnage coup de coeur : j'ai adoré sa manière de voir les choses, son humour décalé et le fait qu'elle utilise des expressions qu'elle mélange (ex : tout vient à point à qui ménage sa monture). Complètement dans sa bulle, son sens de la répartie m'a arraché plus d'un sourire ainsi que plusieurs gloussements, en particulier lorsqu'il s'agissait de Mathias, un rat à qui elle a donné le même prénom que son père. Afin d'avoir une vision d'ensemble, la narration va osciller entre les trois femmes. le concept est vraiment agréable, car il permet de développer la personnalité de chacun. Et cela fonctionne : très vite, on s'attache à elles !
Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Il y a par exemple, le beau Julien qui ne laisse pas Anna insensible, son fils autiste Noé, la grand-mère d'Anna qui aura réussi à me surprendre, l'adorable Marine ou encore le duo de veufs Diego et Edgar. J'ai été très touchée par tout ce petit monde ! On prend plaisir à voir les liens se tisser et des vérités éclater. Honnêtement, on se croyait avec le groupe de voyageurs. On avait l'impression d'être avec eux durant les soirées jeux/p'tits verres entre adultes, les lieux à couper le souffle, les expériences inédites comme les sources chaudes alors qu'il fait froid, etc. Un régal ! Certaines situations m'ont beaucoup plu comme, par exemple, le moment où les deux soeurs ont mis de côté leurs différents pour se liguer contre leur mère. En effet, au début, elles vont tout faire pour interrompre le voyage en agissant dans l'ombre… Une balade du rat alors que leur mère déteste cet animal, de la harissa dans les boulettes de viande, des mensonges gros comme des pâtés de maisons… Mais on n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces. Leur chère maman a plu d'un tour dans son sac !
Un panel d'émotions vous attend avec ce nouveau roman de Virginie Grimaldi ! On a là un très beau message d'amour à toutes les femmes et plus particulièrement les mères. C'est frais, enjoué, drôle, sans prétention, touchant et vivant… Certes, certaines choses sont un peu guimauve ou prévisibles et j'ai un doute du côté de la maturité de Chloé dont elle fait preuve néanmoins, je trouve qu'on a là un roman feel good très sympathique avec des thématiques bien traitées. Parfait pour un week-end ou une lecture au soleil pour se détendre !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          227

critiques presse (1)
Actualitte   06 juillet 2018
En abordant avec simplicité et humour des sujets universels et essentiels, Virginie Grimaldi impose son évidence : celle de son cœur. Et nous en avons toutes et tous grand besoin… Parce que Virginie Grimaldi c’est Anna, c’est Chloé, c’est Lily et c’est moi.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
KeytiaKeytia   18 octobre 2018
"Il y a dix-huit ans, on posait sur moi un être de quarante-neuf centimètres, qui a immédiatement pris toute la place. À l’instant où ma fille poussait son premier cri, je redoutais déjà celui où elle partirait. Un mètre et quinze centimètres plus tard, nous y sommes. J’espère que je parviendrai à avancer sans tomber dans le vide qu’elle va laisser."
Commenter  J’apprécie          00
KeytiaKeytia   17 octobre 2018
"On s’est quittés avec regret, en sachant qu’on ne se reverrait pas, mais qu’on ne s’oublierait pas non plus."
Commenter  J’apprécie          30
NathVBNathVB   10 mai 2018
Les parents sont des funambules. On marche sur un fil tendu entre le trop et le pas assez, un colis fragile entre les mains.
Il faut être attentif, mais ne pas laisser croire à notre enfant qu'il est le centre du monde; il faut lui faire plaisir sans qu'il devienne blasé; il faut équilibrer son alimentation sans le priver; il faut lui donner confiance, mais qu'il reste humble; il faut lui apprendre à être gentil, mais à ne pas se laisser faire; il faut lui expliquer les choses, mais pas se justifier; il faut qu'il se dépense et qu'il se repose; il faut qu'il apprenne à aimer les animaux, mais à s'en méfier; il faut jouer avec lui et le laisser s'ennuyer; il faut lui apprendre l'autonomie tout en étant présent; il faut être tolérant mais pas laxiste; il faut être ferme mais pas rude; il faut lui demander son avis, mais pas le laisser décider de tout; il faut lui dire la vérité sans atteindre son innocence; il faut l'aimer sans l'étouffer; il faut le protéger, mais pas l'enfermer; il faut lui tenir la main tout en le laissant s'éloigner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
iris29iris29   31 juillet 2018
( …), ils n'ont pas la valeur de l'argent, c'est pour ça que leurs parents veulent leur montrer autre chose. Je ne comprend pas trop comment on peut ne pas avoir la valeur des choses, moi je peux te dire que, si j'avais un frigo qui fabrique des glaçons, je lui ferais un massage tous les jours pour le remercier.
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   30 juillet 2018
[ journal de Lily , 12 ans ]

Aujourd'hui, c'était la grève au collège, les profs étaient partis faire un défilé de mode dans la rue et, comme Chloé était au lycée, ma mère voulait que j'aille chez papy, mais passer la journée avec des gens de soixante ans, merci bien, je ne suis pas antiquaire.
Commenter  J’apprécie          191
Videos de Virginie Grimaldi (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginie Grimaldi
Nous laissons la parole à Virginie Grimaldi pour vous parler de son prochain livre, "Chère Mamie" ! Tendre, hilarant, illustré, comprenant des chroniques inédites... On ne vous en dit pas plus, à part qu'il paraîtra le 31 octobre, et que 1?50 sera reversé pour chaque livre à l'association CKDB!
#ChereMamie http://bit.ly/ChereMamie
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
369 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre
.. ..