AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782732466798
201 pages
Editions de la Martinière (21/08/2014)
3.67/5   6 notes
Résumé :

Vienne 1900. Tout le monde est là : Freud, Mahler, Schnitzler, Loos, Schiele. Et Arnold. Arnold est compositeur. De sa musique complexe et avant-gardiste, personne ne veut. Les spectateurs sifflent, les insultes fusent, les portes claquent. Mais, avec l'aide de ses disciples, Anton et Alban, Arnold insiste, persévère.

Seulement les goûts du public ne sont pas l'unique obstacle à sa réussite. En cette première moitié du XXe siècle, des boulever... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
timassia
  24 novembre 2014
Vincent Jolit raconte ici l'histoire d'Arnold Schönberg, compositeur autrichien et inventeur du dodécaphonisme. Il retrace les étapes clés de la vie du musicien en brossant le portrait d'un homme plein d'amertume, qui a essuyé maintes critiques tout au long de sa vie et que ses contemporains n'ont pas compris.
L'écriture enlevée de l'auteur m'a complètement séduite et le personnage s'est révélé très touchant malgré la distance marquée au début du roman.
Mon ignorance en matière de musique classique n'a pas du tout été un frein à la lecture. Et par ailleurs, l'époque durant laquelle Arnold (ainsi que l'appelle l'auteur) a vécu est tellement riche qu'elle ne peut que susciter la curiosité. Dans le désordre, on y côtoie des théoriciens de l'art (Adorno, Benjamin), des artistes exilés (Stravinsky, Kandinsky) auxquels se mêlent L Histoire, les grandes guerres, les nazis, la propagande, les prémices de la culture de masse... Et toutes les questions que se posent Arnold sur la réception de son art, sur le public, sur la religion qui viennent encore enrichir son histoire.
Ce livre a été une très agréable découverte. Je ne me serais probablement pas arrêté sur cette lecture en temps ordinaire, mais grâce à Masse critique et aux Editions de la Martinière, j'ai eu l'occasion de lire cet ouvrage avec grand plaisir.
Après avoir écouté les oeuvres de Schönberg, je suis intriguée par le Docteur Faustus de Thomas Mann. Harmonie Harmonie a attisé ma curiosité et j'espère en apprendre plus sur le personnage et son univers. En bref, cette biographie romancée est tout ce que j'attends de ce type d'ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
girardmaxime
  05 décembre 2014
Arnold Schönberg, compositeur autrichien et inventeur du dodécaphonisme qui aura une influence marquante au XXe siècle, est ici le personnage avec qui nous allons suivre, en quelque sorte, le malheur. Musicien amateur, ce livre m'a énormément plu. Ce livre m'a aussi fait repenser à un autre compositeur Erik Satie qui lui aussi en son temps était mal vu pas ses contemporains.
Entre roman et biographie, le style de Vincent Jolit est soigné, précis et dynamique.
Comme ça fait du bien d'être plongé dans cet univers musical malgré les dures réalités qu'a connues Schönberg tout au long de sa carrière. Mais grâce à ses disciples qui le poussent, il ne s'arrêta pas et continua à exploiter son talent jusqu'au Psaume moderne inachevé en 1950.
A lire absolument par tous les musiciens !
Commenter  J’apprécie          50
poupy
  29 mai 2016
J'ai acheté ce livre par hasard attirée par le graphisme de la couverture. J'ai eu du mal au départ car il y avait peu de personnages sympathiques et une certaine froideur dans le style. Mais ensuite le personnage m'a plu lorsqu'il a réfléchi à ses origines et qu'il s'est engagé. L'approche historique m'a plus convaincue que l'approche musicale, mais ce livre reste assez singulier. L'écriture est belle, mais le livre est difficile à décrire et à recommander.
Commenter  J’apprécie          70
Dominique-Joelle
  05 décembre 2014
Ecrire sur l'exigence artistique face à la culture de masse était certes une gageure. le livre est bien écrit, très documenté. Pourtant il n'a pas réussi à me passionner. J'ai dû rester dans la masse pourtant je suis sensible aux délicats chemins de la création. Sans doute est-ce dû à la personnalité de Schönberg qui n'a pas été épargné et à la morosité actuelle. Je pense malgré tout que c'est un bon livre. Un peu déprimant de constater car elle est très bien décrite la solitude du créateur. Heureusement on peut créer aussi en s'intéressant aux autres. C'est une fiction mais qu'elle est douloureuse. a lire par une belle journée ensoleillée.
Commenter  J’apprécie          50
ComiteromansPoissy
  20 janvier 2015

Harmonie harmonie ne restitue pas la vision d'un spécialiste de la musique contemporaine, ni celle d'un admirateur de l'oeuvre de Schönberg. Vincent Jolit reconnaît même avoir du « se faire violence » pour entrer dans l'univers musical de son personnage. C'est donc un regard personnel sur un des compositeurs marquants de la première moitié du vingtième siècle, bien que resté souvent « dans les marges ». Vincent Jolit n'est pas toujours tendre avec son personnage, dépeignant son caractère austère et parfois rigide, ou décrivant les vicissitudes de sa vie personnelle. Mais il montre aussi comment son extrême exigence artistique lui a permis de révolutionner la musique occidentale, et de persévérer dans son travail alors qu'il faisait face à l'incompréhension de ses contemporains, parfois aux sifflements et aux insultes. Très bien évoquées, les relations ambigües avec ses disciples et élèves, Alban Berg et Anton Webern, oscillant entre admiration, respect mutuel et jalousie. Un ouvrage agréable à lire, qui n'a pas la prétention de nous livrer des clés de compréhension de la musique atonale, mais qui nous permet simplement de nous immerger dans une époque, et de suivre l'aventure personnelle et artistique d'un personnage hors du commun.
Florence (Le Vésinet)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dominique-JoelleDominique-Joelle   05 décembre 2014
Aridité des sentiments, aridité du public, aridité des plaisirs contenus, des joies incertaines et des longues journées d'attente. Tout ne fut que désert, tout ne fut qu'immense étendue d'eau, sans réelles et durables joies, sans générosités. Etendue de pierres et de poussières, de mauvaises herbes et de reptiles. Arnold se dit que, sa vie durant; il n'a cessé de traverser un désert, entreprenant une longue marche dans l'espoir d'atteindre une oasis de consécration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
girardmaximegirardmaxime   09 décembre 2014
Pourquoi le public ne m'entend-il pas ? Est-il sourd ? Ou peut-être suis-je incapable de communiquer avec lui ? Offrir mon œuvre, donner la possibilité d'une nouvelle ère musicale, ne suffit-il pas pour être entendu ? Des questions, beaucoup de questions que se pose Arnold.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Vincent Jolit (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Jolit
Nadia Butaud présente "Un ours qui danse" de Vincent Jolit .Nadia Butaud vous présente "Un ours qui danse" de Vincent Jolit. Parution le 18 août aux éditions La Martinière. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/jolit-vincent-ours-qui-danse-9782732480527.html Notes de Musique : t don't mean a thing by ProleteR . Free Musique Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : biographie romancéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1321 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre