AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811206779
Éditeur : Milady (17/02/2012)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Les sociétés les plus avancées de la galaxie dépendent toutes de la technologie des Prothéens, une espèce antique disparue il y a cinq mille ans. Après la découverte d'équipement prothéen sur Mars en 2148, l'humanité, la plus jeune des espèces interstellaires, se lance à travers l'univers et lutte pour se faire une place au sein de la communauté galactique.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  15 mars 2013
La présentation de l'éditeur ne sert pas le livre. Celui-ci est beaucoup plus intéressant.
Je ne connais pas le jeu vidéo, mais cette novélisation est, pour moi, une réussite dans le sens où j'ai immédiatement accroché à l'univers proposé ainsi qu'à l'histoire de ce premier tome.
Le background : Plusieurs civilisations extra-terrestres ont profité de la technologie d'une race disparue depuis 50.000 ans, les Prothéens, pour essaimer dans la galaxie. Ces races forment une communauté galactique, présidée par le conseil de la citadelle, qui loge dans un immense artefact des prothéens.
Ils utilisent une technologie permettant de voyager plus vite que la lumière ainsi que des relais cosmodésiques (sortes de porte des étoiles pour vaisseaux spatiaux, permettant le voyage instantané dans la galaxie).
L'espèce humaine est la petite dernière du groupe. Après avoir découvert sur mars la technologie prothéenne et un relais cosmodésique aux alentours de pluton, l'humanité va s'unir produisant la charte de l'alliance humaine. Elle va découvrir les autres races, en commençant par une guerre (dite la guerre de premier contact) avec les Turiens, guerre, à laquelle il sera rapidement mis un terme par le conseil de la citadelle.
Le lecteur n'est absolument pas perdu dans cet univers, car l'auteur, qui n'est autre que l'un des principaux auteurs du jeu vidéo, pose et explique son univers dès les premiers chapitres du roman.
De plus une chronologie en fin de livre résume les principaux événements de Mass effect et situe les différents tomes du jeu vidéo et des livres en préparation.
L'histoire : Elle se passe en 2165 soit 18 ans avant le jeu vidéo et 17 ans après la découverte sur mars , L'alliance (l'humanité), commence déjà à rivaliser avec les grandes races, pourtant présentes depuis 3.000 ans sur la citadelle pour la plus ancienne. L'alliance s'est fait une réputation d'espèce agressive prédisposée à l'opposition. Alors qu'elle conduit des expériences interdites sur une base secrète, cette dernière est attaquée. le lieutenant Anderson est alors chargé d'enquêter pour en trouver les commanditaires. le conseil de la citadelle charge un de ses super-agent (un spectre) d'en faire autant de son côté. Mais le commanditaire n'a pas l'intention de se laisser démasquer sans réagir.
Ce que j'en pense :
Les races extra-terrestres ne sont pas présentées comme des béni oui-oui, intellectuellement, diplomatiquement, ou criminellement inférieures aux humains. C'est un plus.
Le style est simple, efficace, direct. de la violence et de l'action, pas de temps mort. On ne s'ennuie pas une seconde et l'univers proposé est clair et bien expliqué.
Un peu de sf militaire, des soldats avec boucliers cinétiques et énergies (pour coller au jeu vidéo?), des organisations mercenaires multiraciales (au sens galactiques du terme), juste assez de vocabulaire technique et "scientifique" pour expliquer l'univers.
Un livre d'action et d'aventure extrêmement divertissant.
Une palpitante préquelle du jeu vidéo Mass effect, plusieurs fois récompensé et best-seller sur la liste du New York Times (publicité sur la couverture du livre).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          574
finitysend
  14 octobre 2016
Un agréable space op .
Ce roman est une bonne surprise et même si je ne connais pas le jeu de près , je me suis risqué à entreprendre cette lecture mouvementé sous licence .
L'intrigue est bien structurée et les personnages bien que un rien clichés et quelquefois très prévisibles , sont fonctionnels et attachants néanmoins .
Certains aspects concernant l'univers et qui viennent évidement du jeu , sont véritablement spectaculaires ou intrigants .
Certaines scènes d'actions sont remarquablement construites et très « absorbantes « et des descriptions pointues contribuent à crédibiliser solidement l'univers d'une façon générale .
Finalement , nous sommes embarqués dans une histoire bien rythmée , assez surprenante et qui tient autant de la SF militaire que du thriller , avec des aliens et des factions sur le mode : en veux-tu , en voilà ....
L'univers est conceptuellement bien pensé dans ses aspects futuristes , tout en étant assez légers quand même sur le plan des mises en oeuvre mais cela fonctionne bien dans l'ensemble .
C'est un assez bon petit moment de space op au final ...
L'arrière-plan jeu vidéo ne crée pas un cadre trop contraignant qui génèrerait un cadre narratif « prison « pour ce roman qui reste donc léger et spontané et c'est très appréciable .
Bref : c'est un véritable roman et , un pas mauvais du tout .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          474
Ssugoer
  18 mars 2012
Mass Effect Révélation reprend à son compte la trame scénaristique mise en place pour (l'excellent) jeu vidéo Mass Effect.
L'auteur, Drew Karpyshyn, a officié comme scénariste sur ce dernier, et offre au lecteur l'opportunité de se replonger dans cet univers riche et travaillé.
L'intrigue du livre prend place plusieurs années avant les évènements présentés dans le jeu. Mass Effect Révélation pourra donc séduire autant les amoureux de la licence que les nouveaux-venus.
Si l'ensemble reste un brin convenu, et qu'on n'échappera pas à quelques clichés propres au genre aventure/action, on suivra néanmoins avec plaisir les aventures d'Anderson, menées tambour battant. C'est rythmé, ponctué de scènes d'action et le lecteur ne s'ennuie pas une seconde.
En somme, une exploitation de licence qui en donne pour son argent. Pas de tromperie sur la marchandise : c'est un livre apéritif, à déguster comme un bon gros blockbuster au cinéma.
À qui s'adresse ce livre ?
- Aux amoureux de la licence Mass Effect
- À tous les fans de space-opera, de science-fiction/anticipation
- À ceux qui aiment les récits d'aventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sebulon
  08 mars 2012
Mass Effect est tout d'abord un jeu vidéo comportant trois volets actuellement. le dernier doit d'ailleurs sortir aujourd'hui il me semble.
Disponible sur PS3 (sauf le 1er volet) et X-Box360.
Je n'ai pour ma part joué qu'au second.
Mais venons-en à ce qu'il nous intéresse ici, les bouquins !
Ma grosse inquiétude était d'avoir un livre écrit à la va-vite histoire de surfer sur le succès du jeu vidéo. Mais en apprenant qu'il était écrit par l'un des scénaristes de Bioware (créateur du jeu), cela a quelque peu apaiser mes angoisses. En voilà un qui sait de quoi il parle au moins !

L'histoire ressemble à une sorte d'enquête policière. Qui et pourquoi a attaqué la base de Sidon ?
Au court de son investigation, Anderson croisera de nombreuses espèces à l'aspect, aux caractères et aux coutumes très différentes.
Avoir joué au jeu aide grandement à se familiariser avec toutes ces informations qui sont délivrés au lecteur au fil des pages à un rythme parfois soutenu.
Y compris au niveau du langage technique. Boucliers et pouvoirs mentaux sont de la partie !
L'histoire principale est assez basique je dirais, mais elle se développe dans un univers très riche en possibilités.
Le personnage d'Anderson est trop lisse à mon goût. Tout le contraire de celui avec lequel il devra s'allier, Saren. Il a la fonction de Spectre, une sorte d'agent double zéro avec la permission de tuer et torturer. Il est au service des grands conseillers de la Citadelle.
Il est de la race des Turiens, la première rencontrée par les Humains. Et cette rencontre fût loin d'être amicale.
Ce Saren est le personnage le plus intéressant du bouquin. Il est prêt à tout pour accomplir la tâche qui lui ait confié. La torture et le meurtre ne lui font ni chaud ni froid, pourvu que cela serve sa cause.
Plusieurs séquences le montrent très clairement d'ailleurs.
Il me fait penser à un Jack Bauer extra-terrestre. ^^
En plus extrême !

Un bouquin sympathique avec le personnage de Saren plein de promesses et un univers qui ne demande qu'à se développer de plus en plus au fil des tomes.
Pour finir,
La petite question que je me pose est : Si l'histoire ne se déroulait pas dans l'univers de Mass Effect, aurais-je lu ce livre ?

S'il y a des lecteurs-joueurs dans la salle, je ne saurais trop leur conseiller de se procurer les jeux-vidéo. Et si vous avez le choix, prenez-les sur XBOX 360, puisque le 1er volet n'est dispo que sur cette console (et PC ?).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nathoue_lecture74
  04 décembre 2015
J'avais ce roman depuis un petit moment dans ma PAL (acheté en ebook grâce à une promotion chez Milady), puis Roxane du blog Once Upon A Time In A Book a commencé à jouer au jeu vidéo et est vite devenu grande fan. Avant que je ne me plonge aussi (je n'y ai encore jamais joué), elle m'a proposé de faire une lecture commune de ce tome 1, qui est la préquelle du jeu.
Au XXIIème siècle, l'humanité fait d'énormes progrès technologiques : après avoir découvert les ruines d'un équipement extraterrestre (surnommés Prothéens) sur Mars en 2148, et un relais cosmodésique (un genre de portail pour se téléporter) aux alentours de Pluton, la science va connaître une évolution stupéfiante puisque basée sur cette technologie extraterrestre. L'humanité va enfin s'unir, qu'importe les pays, la politiques, etc… et créer une Alliance interstellaire, anticipant l'idée d'une guerre.
Après la « Premier Guerre de Contact » contre les Turiens, qui sera leur premier contact extraterrestre, l'humanité découvre le Conseil de la Citadelle, qui négociera la signature d'un accord de paix entre les humains et les Turiens.
Après s'être adaptés à une vie en communauté interstellaire, des recherches menées par les Humains vont à nouveau menacer la paix galactique.
L'auteur a une plume très fluide, il est très facile à suivre malgré la complexité de l'univers, due au nombre de civilisation différentes. Il prend le temps de tout mettre en place, sans que ce soit longuet : il explique beaucoup de choses à propos des différentes races, coutumes, habitudes, etc… sans que ce soit lourd. Tout est donné au compte-goutte, ce qui laisse le temps aux néophytes de tout retenir.
J'ai bien aimé le fait que l'auteur détaille certains langages corporels des différentes espèces (les inclinaisons de tête dans certaines situations) qui permettent d'en apprendre plus sur la culture des extraterrestres, comme si nous étions nouveaux dans cet univers et forcés de s'adapter.
J'ai eu un gros problème avec l'ambassadrice de l'Alliance : réunie devant le Conseil de la Citadelle pour répondre de certains actes, elle prouve que l'humanité n'est pas civilisée par rapport aux autres espèces et qu'elle n'est pas prête à cohabiter en paix. Pour elle, ce n'est pas à l'humanité de s'adapter aux règles galactiques, mais aux autres races de s'adapter à l'arrivée de l'humanité. Cette arrogance est pitoyable et prouve ce manque d'ouverture d'esprit propre à l'Humain.
En soit, l'auteur fait un très bon résumé de l'Humanité à travers cette ambassadrice : elle est stupide, inconsciente et insupportable.
Au contraire j'ai beaucoup apprécié le Spectre, Saren, qui est bien loin d'être le gentil de l'histoire et qui n'hésite pas à employer les grands moyens pour parvenir à ses fins. Il fait un « sale boulot » mais il le fait bien, sans pitié et avec détermination, comme un bon mercenaire. J'adore !
L'intrigue met un petit moment à se mettre en place évidemment, puisqu'il faut prendre le temps de poser l'univers, les différents personnages, les liens entre eux… mais les expériences menées par les Humains avec les répercussions qu'elles vont avoir sont bien menées et construisent une bonne base à l'histoire.
La fin est très prenante, et on se doute que la suite sera encore plus intéressante.
L'ambiance est spéciale (peut-être que d'avoir écouté la musique du jeu a aidé ^^'), puisque j'ai à la fois découvert l'univers, avec les différentes races, mais j'avais en même temps l'impression de m'adapter très facilement ; je passais très vite du point de vue du lecteur à celui du personnage principal, qui connaît déjà tout de cet environnement.
En conclusion, un roman qui se met en place lentement mais ce n'est que pour notre bien : entre la chronologie de l'histoire, les différentes espèces, les planètes… il faut le temps de s'imprégner de tout ça avant de passer à l'action, au risque de ne pas comprendre grand-chose. Quoi qu'il en soit, l'histoire promet d'être palpitante et c'est un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CallieCallie   11 mars 2012
Anderson fronça les sourcils, réfléchissant longuement avant de répondre.
- Je crains que nous n'ayons pas d'autre choix, mon amiral, dit-il en prenant garde à bien choisir ses mots. Battre en retraite n'est pas envisageable. Maintenant que les extraterrestres sont au courant de notre existence, ils ne vont pas se contenter d'attendre à Shanxi les bras croisés. Soit nous combattons, soit nous déposons les armes.
- Et pourquoi excluez-vous la reddition?
- Je doute que l'humanité parvienne à se satisfaire du joug extraterrestre. M'est avis que notre liberté vaut sans conteste les plus terribles sacrifices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
finitysendfinitysend   03 août 2016
Son idiolecte s’inspirait largement du parler multiculturel propagé partout par l’éducation électronique , les réseaux d’information et la déferlante intarissable de jeux vidéo et de tubes musicaux assenés au public par l’industrie mondiale du divertissement .
Commenter  J’apprécie          140
finitysendfinitysend   28 avril 2012
Derrière la vitre ,la colossale station Arcturius s'etait faite desormais plus massive que le New Delhi .Grouillant autour d'elle telles les innombrables gouttes d'un océan d'acier filaient en tous sens les vaisseaux de l'alliance
Commenter  J’apprécie          90
pvdpvd   16 décembre 2018
Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule!"?
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2744 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre