AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-France de Paloméra (Traducteur)
ISBN : 2757807056
Éditeur : Points (03/01/2008)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 76 notes)
Résumé :
S'agit-il d'un crime sexuel ? Un jeune couple, tué d'une balle dans la tête, est retrouvé dans une Ford Mustang.
De la fille, on ne sait rien. Le jeune homme s'appelle Gavin Quick. Il était suivi par une psychothérapeute célèbre et médiatique, Mary Lou Koppel, qui refuse de coopérer. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'un de ses patients est assassiné.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
bdelhausse
  14 novembre 2017
Un thriller "à l'ancienne", où le lecteur suit les pas des enquêteurs et sait (quasiment) tout ce qu'ils savent en même temps qu'eux. On est loin des nouveaux thrillers déconstruits. Loin des romans scandinaves, glauques et malsains. Ici, on est sous le soleil. Et les villas resplendissent. Les filles sont blondes et pulpeuses, les garçons capotés et les voitures décapotées.
Même l'intrigue est à l'ancienne. Très classique. Même si le lecteur ne sait pas tout de suite le fin mot, on élimine très vite les fausses pistes pour se concentrer sur l'essentiel. Là aussi, il y a matière à faire la fine bouche. C'est en divagant (presque) que les deux enquêteurs esquissent les motifs des crimes. Et mettent fin à une machination implacable, mise au point par des personnages intelligents et peu scrupuleux... en une semaine à peine. Les ficelles sont un peu grosses. Kellerman se retranche alors derrière la théorie du grain de sable. Tout dérape et le pot aux roses est découvert à cause d'un grain de sable qui grippe la machine. Sur l'air du "si seulement..."
Il faut reconnaître à Kellerman une écriture fluide, souple, nerveuse, à grand renfort de dialogues et de clichés. La lecture est rapide. C'est le bon côté des choses.
Par contre, j'aurais aimé une petite postface pour un éclairage sur les rouages concernant les lois, les subsides et les aides publiques dont il est question dans le roman. Jusqu'où est-ce réel et/ou possible, voilà qui mériterait un peu d'information. L'incursion vers l'exploitation de la misère humaine, le génocide rwandais, etc. aurait mérité un meilleur traitement également. C'est très light, histoire de ne pas trop choquer en donnant quand même bonne conscience aux lecteurs (sans doute lectrices...).
Rien de mémorable. A classer en lecture de plage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
theo2b
  27 novembre 2011
superbe découverte que ce roman de J. Kellerman que je ne connaissais pas. J'ai adoré le fait que l'on ne change pas de cadre espace-temps à chaque chapitre, même si cet artifice est très prisé de romans policiers habituels. Pour une fois le style d'écriture et le déroulé de l'enquête nous entraîne et, justement, à chaque fin de chapitre on se jette sur la suite.
Il serait désagréable de changer de décor à ce moment-là. le suspense est ménagé quand même.
De plus j'ai été agréablement surpris par la révélation progressive de l'intrigue qui fait douter le lecteur pratiquement jusqu'à la dernière page.
Je vais donc m'arranger pour lire d'autres aventures des deux héros de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          40
vdujardin
  27 avril 2012
Le début de l'histoire : un jeune couple est découvert assassiné dans une voiture, lui d'une balle dans la tête, elle avec en plus une barre de fer en pleine poitrine. Tous deux sont à moitié dénudés. Lui était suivi par une psychiatre, dont une autre patiente a été assassinée quelques mois plus tôt. Coïncidence ? Puis la psy est à son tour éliminée, je vous laisse au fil des 400 pages suivantes découvrir l'intrigue et sa résolution.
Bon, ce n'est pas le polar du siècle, mais il se laisse lire, on ne voit pas passer le temps, pas mal traduit je suppose.
Lien : http://vdujardin.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          40
Pirouette0001
  10 février 2013
Se lit, mais livre construit sur la même recette que les autres de l'auteur. Et il n'y a pas de discours sous-jacent comme j'en avais trouvé dans Dr la mort.
Donc un livre distrayant mais qui ne parque pas la mémoire, ni par l'intrigue, ni par le style.
Commenter  J’apprécie          10
cathlivres
  05 août 2015
Bon policier avec du suspens et deux héros toujours gagnants.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BardaneBardane   28 février 2014
- Des indices dans les vêtements ?
- Chemisier NKNY, string et soutien-gorge rembourré Calvin Klein, pas de logo de marque sur le caleçon. Bonnes chaussures. D'excellente qualité... des Jimmy Choo. A ce qu'on m'a dit, c'est un sérieux investissement. Comme il y a justement une boutique Jimmy Choo à Beverly Hills, dans Little Santana Monica, j'y ai fait un saut.
Nous parlons de cinq, six cents dollars pour un talon aiguille avec une bride.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
caryatidecaryatide   24 octobre 2015
Il reprit l'émission. Le présentateur tombait à bras raccourcis sur une auditrice qui ne sentait pas responsable de son obésité. Il la coupa net pour laisser la place à une publicité pour tisane amaigrissante.
- Ces émissions, tu en penses quoi ?
- Les excès de la liberté d'expression. Et de la grossièreté. Tu aimes ?
- Oh, que non, j'entends assez d'horreurs au boulot, mais si j'en crois le journal, notre Mary Lou doit passer dans une heure.
- Non ? Et tu vas l'écouter ?
- Je crois à l'éducation permanente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GrouchoGroucho   24 décembre 2014
Cinq ans auparavant, un juge par ailleurs bien avisé m'avait demandé de me prononcer sur une fillette de sept ans prise dans une sanglante affaire de divorce. Les deux parents étaient des conseillers conjugaux expérimentés.
Ce qui aurait du largement nous alerter.
.../...
Aucun des parents ne voyait d'inconvénient à infliger à un enfant de sept ans une navette de cent cinquante kilomètres entre la maison en faux adobe du père à l'ashram, et le meublé sans joie de la mère à Glendale.
.../...
Le nœud du problème tenait en réalité à leur haine mutuelle, à deux cent mille dollars sur un compte de placement sous le régime de la communauté et à la prétendue rapacité vénale des quatre petites amies du père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GrouchoGroucho   24 décembre 2014
Sonny Koppel avait dit la vérité pour ce qui était de Planning caritatif, mais cela signifiait quoi ?
Une stratégie de défense consistant à livrer des vérités partielles ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jonathan Kellerman (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Kellerman
The masterfully plotted and addictive series of psychological thrillers from Jonathan Kellerman, the No.1 bestselling author and creator of Alex Delaware - The Crime Reader.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1783 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre