AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749926513
Éditeur : Michel Lafon (12/11/2015)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Alfie Bloom est un garçon ordinaire, jusqu'au jour où il reçoit un héritage inattendu : un château ! Et pas n'importe lequel, le château d'Hexbridge, un endroit bizarre où les majordomes ont de bien étranges pouvoirs et où les peaux d'ours peuvent voler.
Le garçon y découvre bien vite que les circonstances de sa naissance font de lui l'unique gardien d'une magie vieille de plusieurs siècles. Avec l'aide de ses cousins, Maddie et Robin, il devra tout faire po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
ramettes
  12 octobre 2018
J'ai découvert cette trilogie en commençant par le tome 2. J'avais été un peu frustrée de ne pas avoir lu le tome 1 avant, ensuite j'ai eu aussi le tome 3 en partenariat et c'était déjà mieux, mais il y a avait un manque. J'ai envie pu assouvir mon désir en achetant ce tome 1 ! Sitôt acheté sitôt lu, il n'est pas passé par la case PAL !
Je vais essayer d'écrire ma chronique pour les personnes qui n'ont pas encore commencé la trilogie et ensuite je vous parlerais de mes impressions par rapport à la trilogie.
Dans ce premier tome on va retrouver tous les éléments qui font partie de la mise en place des événements.
Ce que j'ai c'est découvrir un garçon très sympathique qui restera gentil malgré tout ce qui va lui arriver. Il y a beaucoup d'amour dans cette histoire.
On découvre donc un gamin qui termine l'école primaire qui n'a qu'une amie, il a le rôle du souffre douleur. Il vit seul avec son père, sa mère est décédée. Son père est un « Géo Trouvetou », un doux rêveur qui aime son fils, il a un côté rationnel du scientifique et le côté rêveur de l'inventeur fauché. Lorsqu'on leur propose d'aller vivre un château avec des revenus suffisants… rien ne les retient en ville.
On se rapproche de la famille de sa mère avec qui ils ont de bonnes relations. Leur situation financière ils vont l'utiliser à bon escient. Mais Alfie va vite découvrir la contrepartie de cet héritage. Il va vivre des choses extraordinaires, il va devoir faire des choix entre le bien et le mal.
Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette série ados c'est qu'il va former un petit groupe solidaire, car l'union fait la force. Il y Amy de la ville sa meilleure amie, elle sera présente ponctuellement mais elle offre aussi une autre perspective et elle connaît une partie de la vie d'Alfie. Côté village il est secondé par son cousin Robin (la tête) et sa cousine Madeleine (l'action), ils sont jumeaux et très complémentaires. Jimmy et Holly sont en renfort derrière, ils sont au courant de moins de secrets.
On découvre aussi tous ceux qui sont liés au Château de Hexbridge et l'objet des convoitises. C'est la part de magie. Il est sensé découvrir tout en son temps mais les événements feront qu'il va en découvrir certains malgré lui.
L'espace géographique et temporel est bien exposé avec tout un ensemble de secrets, de non-dits, de cachettes, d'énigme.
On retrouve les lieux qui vont partie du quotidien des adolescents : la maison (la famille, la protection et le réconfort), l'école (les copains et les contraintes) et les lieux extérieurs (amis et plaisirs et/ ou dangers). Donc les jeunes lecteurs pourront facilement s'identifier.
Ce que j'aime dans ce tome c'est qu'en dehors du socle fondateur de la trilogie, on va vivre une aventure totale avec un début et une fin. Il reste suffisamment de secrets pour avoir envie de poursuivre l'aventure avec tous se personnages.
Il y a dans ce premier tome le côté « roman de formation » puisque les personnages vont apprendre des choses, apprendre à penser par eux même, apprendre à faire des choix qui auront des conséquences sur leur vie future.
La thématique de l'amitié et très importante pour souder le groupe et déjouer les plans machiavéliques des ennemies jurées d'Alfie.
C'est un roman sur la quête de l'identité, qui sommes nous et d'où venons nous ? Alfie va jusqu'à découvrir des informations sur sa naissance. Ce sont des questionnements que tous les enfants se posent pour pouvoir se projeter dans l'avenir. Il va aussi changer son nom d'Alfred il va insister pour être Alfie, ce n'est pas anodin cette affirmation de soi.
C'est un roman qui fait appel à l'imaginaire et à une certaine attirance pour l'aventure.
J'ai adoré me replonger dans l'univers d'Alfie Bloom. Ce que j'ai noté c'est que ce premier tome donne une vue d'ensemble de la trilogie. Gabrielle Kent avait déjà mis en place des éléments qui n'auront leur véritable portée dans les deux tomes suivants.
A la question : est-ce gênant de lire le tome 1 après les deux autres tomes ? Oui et non. Oui car on sait certaines choses racontées dans les autres tomes pour le lecteur puisse se raccrocher à des souvenirs puisque les trois tomes sont sortis entre 2015 et 2017. Donc l'effet de surprise n'y est plus entièrement. Cependant le lecteur qui sait déjà des choses est aussi très content d'en savoir plus que les personnages. Certains faits qui pourraient être secondaires on voit qu'ici ils sont principaux. Même si on connaît certaines scènes c'est un peut comme lorsqu'on regarde une bande annonce d'un film, on n'a pas tout le cheminement et tous les détails.
Si j'ai bien compris c'est une trilogie alors lire un livre quand on sait qu'un cycle est fini c'est un peu la cerise sur le gâteau quand on a tout mangé !
Cependant malgré ces côtés positifs je vous conseille vraiment de suivre l'ordre autant que possible car il y a une véritable progression dans l'évolution des personnages.
J'ai aussi apprécié la continuité dans les magnifiques couvertures.[...]
Lien : http://ramettes.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aelynah
  08 décembre 2015
Voici un livre jeunesse qui va en ravir plus d'un(e)s.
Tout est dedans.
Magie, humour, personnages tendres, loufoques ou flippants, mystères et secrets enfouis mais surtout une plume fluide et entrainante sont la recette utilisée par Gabrielle Kent pour vous séduire.
Et je l'avoue, pour moi, ça a marché.
Alfie est un personnage maladroit, drôle et attachant qui, du jour au lendemain, quitte un appartement miteux pour un château immense et luxueux.
Cet héritage ne sera pas le seul bien qu'il va se voir posséder mais pour le reste nous le découvrirons en même temps que lui au fil des pages et des mystères.
Car Alfie va vraiment changer de vie en acceptant cet héritage. Après avoir été l'orphelin de mère tout juste toléré dans son ancienne école, le voici accepté, apprécié et même envié et parfois jalousé de ses camarades.
De plus, comme un bonheur n'arrive jamais seul, il retrouve à Hexbridge, ses oncles et tantes maternelles mais surtout ses cousins, les jumeaux Maddie et Robin.
De sacrés gamins aussi ces deux-là, avec leur caractère bien trempé, leur curiosité de tout et leur manière d'être totalement opposée.
Maddie est l'aventurière, toujours les cheveux emmêlés, les genoux cagneux et la bosse qui affleure, elle est tout le contraire de son frère, le cerveau de la bande. Robin est un intellectuel, il veut tout savoir de tout, s'intéresse à tout et retient tout sans pour autant rester en arrière lorsque les péripéties sont au rendez-vous.
Mais malgré leurs différences nos trois compères sont aussi liés que les doigts de la main pour jouer aux aventuriers, visiter un château de fond en comble ou déjouer des complots magiques.
Cette histoire est vraiment géniale pour le lectorat concerné, outre des protagonistes de 12 ans, l'auteure a su nous décrire son monde avec brio. Les ambiances sont toujours palpables et les personnages atypiques.
Pour exemple le notaire et sa secrétaire, les directrices sadiques du collège de Hexbridge ou même le majordome du château secret et cordon-bleu.
Tous semblent ne pas être ce qu'ils veulent bien nous faire croire et le jeune lecteur peut ainsi faire s'échapper son imagination au travers des lignes de ce roman comme à l'intérieur d'un film fantastique.
En conclusion.
Enfants, ados ou adultes ce livre est pour vous en ces temps de fête et de magie, si vous voulez vous détendre, vivre des aventures sans commune mesure avec votre vie de tous les jours, alors venez suivre suivre Alfie Bloome, son papa inventeur en délire et les cousins Maddie et Robin dans leur nouvelle vie à Hexbridge.
Car ici l'auteure a su mélanger tous les ingrédients pour faire de cette lecture un moment de délire, frissons ou de magie qui ne peut que vous transporter entre les âges en compagnie d'Alfie.
Des secrets vous seront révélés, des mystères tout juste évoqués et d'autres résolus, bref, un mélange d'Harry Potter et des Goonies à laisser entre toutes les mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elyza
  08 décembre 2015
J'ai repéré Alfie Bloom sur Booknode quelques semaines avant sa sortie. C'est d'abord sa couverture qui m'a interpelé puis son résumé qui a achevé de me convaincre ainsi que le message enthousiaste que m'a laissé Gabrielle Kent en-dessous d'une de mes vidéos. J'ai eu la chance de recevoir ce livre de la part des éditions Michel Lafon et de Camille que je remercie chaudement pour cet envoi car j'ai passé un très bon moment en compagnie de cette lecture.
La vie monotone d'Alfie Bloom commence à lui peser jusqu'au jour où il hérite d'un étrange et vieux manoir. Sa vie change du tout au tout surtout quand il découvre qu'il est devenu le réceptacle d'une magie druidique très ancienne. En emménageant dans le manoir avec son père, Alfie peut passer toutes ses journées à essayer de percer les secrets de sa nouvelle demeure en compagnie de ses cousins et tenter de s'intégrer dans sa nouvelle école, régentée par deux abominables directrices.
J'avoue que le premier chapitre m'a laissé de marbre. L'écriture était simple et facile à suivre mais Alfie ne m'a pas immédiatement intéressé et j'ai eu du mal à savoir où l'auteure allait en venir. Heureusement, dès que des éléments fantastiques ont commencés à se mettre en branle, je me suis retrouvée happée par l'histoire qui est devenue vraiment addictive. J'ai trouvé que la magie druidique et les créatures surnaturelles imaginées par l'auteure changeaient agréablement des vampires et sorcières auxquels on est habitués ces derniers temps. Par ailleurs, Gabrielle Kent arrive à conserver l'attention de son lecteur en distillant régulièrement des révélations au fur et à mesure que son histoire avance et ça, c'est vraiment bien joué.
Alfie est un adolescent qui ne m'a pas fait grande impression au début du livre mais plus j'ai appris à le découvrir, plus je me suis attachée à lui grâce à son courage et à sa détermination. Il évolue tout au long de l'histoire d'une manière très positive et fait preuve de beaucoup de persévérance dans tout ce qu'il entreprend. Il est accompagné dans ses aventures par ses cousins (une tête brûlée et un intello, rien de bien rare) mais ce que j'ai apprécié voir dans cette histoire c'est l'importance de la sphère familiale avec la proximité de la famille (père, oncle, tante et mamie).
Comme dans tout bon roman qui se respecte, les méchants sont de mise et prennent ici la forme des deux terrifiantes directrices de l'école d'Alfie. J'ai beau savoir qu'elles sont cruelles, j'ai beaucoup apprécié détester Crasse et Mélasse. Rien qu'avec leur nom, le ton était donné et elles se sont révélées à la hauteur de mes espérances par leur cruauté, leur inventivité dans leurs punitions mais surtout le plan diabolique qu'elles ont concocté et qui concerne Alfie de près.
Oui, nous sommes d'accord, c'est une histoire pour un jeune lectorat d'une dizaine d'années, mais du haut de mes 26 ans, j'ai complètement trouvé mon compte avec cette lecture qui ne manque pas de profondeur. J'ai particulièrement apprécié ne pas savoir où aller, ne rien pouvoir anticiper et découvrir les choses au fur et à mesure du bon vouloir de Gabrielle Kent. A la fin du livre il reste d'ailleurs encore beaucoup de choses en suspens! Pour un roman jeunesse, tout n'était pas cousu de fil blanc et j'ai apprécié me rendre compte que je m'étais trompée sur la nature de tel ou tel personnage alors merci à l'auteure de ne pas avoir choisi la facilité!
En résumé, malgré un début un petit peu longuet, j'ai passé une très bonne lecture et il me tarde de découvrir le tome 2 qui s'intitulera en VO Alfie Bloom and the talisman thief selon l'auteure elle-même qui a bien gentiment répondu à cette question de ma part sur Tweeter.
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Colombedelesperance
  09 décembre 2015
Avant de commencer, je tiens à remercier encore une fois les Editions Michel Lafon pour ce partenariat ! Ça a été une très bonne lecture !
Alfie Bloom et l'héritage du druide, rien que le titre en dit pas mal sur l'histoire. Alfie est un garçon somme toute ordinaire, un peu marginal, qui va un jour hériter de façon totalement inattendue d'un château, inhabité depuis 600 ans ! Une chance que le lieu se situe près de la famille de sa mère, il va pouvoir renouer avec ses cousins ! Et ce n'est pas tout, le château pourrait cacher bien des surprises, sans compter qu'Alfie est peut-être bien plus qu'il ne le pense…
Bon, j'avoue, il est assez difficile de vous faire un bon résumé sans spoiler, parce que le roman n'est pas si long et qu'il est plein de révélations super intéressantes. Admettons aussi que cette histoire est définitivement jeunesse et que j'ai souvent reproché à bien des lectures le fait de trop l'être (ou simplement de ne plus correspondre à ce que j'attendais).
Surprise ! L'ensemble est très jeunesse, mais je me suis éclatée dedans ! (pas au sens littéral, évidemment) Alfie est un personnage touchant, un peu buté aussi mais plein de sensibilité à sa façon et j'ai vraiment accroché avec lui. Sans compter que ce qui lui arrive est juste hypra intéressant, intriguant et original !
Oui, original. J'avais un peu peur de tomber encore dans un truc Harry Potter ou allez savoir quoi. Ben non ! Gabrielle Kent a su créer un univers magique différent, qui me rappelle un peu Merlin l'Enchanteur (le Disney). Et j'aime Merlin l'Enchanteur. du coup, j'ai totalement adhéré au contexte, au héros, aux péripéties ! (gros plus, plus, pour Artan !)
Parce que ce roman se met très vite en branle : pas de descriptions superflues, de passages « à vide », non ! On est bien dans du bon jeunesse qui va droit au but en faisant une jolie place aux ressentis pour aller un peu plus loin, ce qui donne des chapitres de taille moyenne qui se lisent avec une certaine facilité et avec des rebondissements que l'on n'attend pas forcément !
Le seul « hic » que je pourrais mentionner, c'est que j'avais découvert certains trucs avant les révélations. Ça, c'est plutôt normal, même si j'ai été amusée de voir comment ça se passait ! Parce que les méchants sont de vrais méchants, dedans. Ils font peur, enfin presque, et ils font de vraies manigances ! C'est pas juste pour faire de la déco, il y a du vrai danger !
Pour ça, j'ai vraiment aimé l'histoire parce qu'on sent un investissement de l'auteur, de son imaginaire, et dans tous les niveaux, y compris donc dans les méchants. Même les pestes du bouquin sont convaincantes, à tel point que j'avais envie de les taper moi-même ! Il y a des passages touchants, d'autres drôles… ça donne quelque chose qui vous embarque et que même si on n'a plus l'âge de lire du jeunesse (j'suis jeune, dans ma tête), on se laisse prendre au jeu quand même !
Au niveau de la plume, je pourrais dire qu'elle est simple mais on sent qu'il y a une recherche de l'idée. Je m'explique : comme je vous l'ai dit, il n'y a pas de longueur et on a l'impression que si l'ensemble est spontané, les idées sont nettes et bien choisies. Pas de fioritures, mais quand même de la liberté. Je me perds en considérations, là, aussi…
Bref, je ne vais pas m'éterniser, cela ne servirait pas à grand-chose. Si je peux vous résumer ça, on dira que ça a été une super découverte dans un univers relativement original et qui m'aura surprise malgré le fait que j'aie deviné certains éléments à l'avance. Les personnages sont attachants, réalistes et même les méchants sont crédibles parce qu'ils vont au bout de leurs manigances. L'auteur n'a pas peur de présenter des trucs un peu effrayants sur les bords et d'installer une tension qui marche de fait très bien. La palette des sentiments que ce livre éveille chez le lecteur est assez développée, et avec une plume fluide aux idées bien cernées.
En conclusion, ce sera un 17/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liredelivre
  12 janvier 2016
Quelque part en moi, il y a encore cette petite fille qui découvrait Harry Potter sous le sapin... Aussi quand on m'a présenté Alfie Bloom et l'héritage du druide en me parlant de son univers magique et de ses légères similitudes avec la saga de mon enfance/adolescence, mon coeur a fait boom ! Je n'aurais pas la prétention de dire que Alfie est le petit frère de Harry, mais si vous aimez la magie, l'aventure et l'amitié, ce merveilleux roman saura certainement vous séduire !
Alors qu'il est pourchassé par les petits méchants de son collège, Alfie se retrouve sur la route, nez à nez avec une voiture. Pourtant, au moment de la collision attendue, il disparaît ! Une fraction de secondes plus tard, la voiture ne lui a pas roulé dessus et Alfie est indemne, bien que déboussolé. L'adolescent s'enfuit en courant et apprend en rentrant qu'il est l'héritier d'Orin Hopcraft - et de son château à Hexbridge. L'occasion d'apprendre pour Alfie qu'il est né il y a 150 ans et qu'il est aujourd'hui le gardien d'une magie très convoitée, aussi ancienne que puissante...
L'inconvénient d'un jeunesse, me direz-vous, c'est que lorsque le lecteur est plus âgé il devine plus rapidement les choses... C'est vrai, j'ai davantage été surprise par le roman que par ses révélations ; mais si on se met dans la tête du public visé, l'effet est beaucoup plus surprenant ! Alfie Bloom et l'héritage du druide est plein de mystères et de pistes à suivre pour découvrir les « méchants » de l'intrigue, comprendre son univers magique et ses enjeux, arpenter les couloirs secrets du château de Hexbridge. Bref, de quoi lancer les plus jeunes sur des enquêtes improbables et emporter les plus grands dans un récit fantastique drôle et touchant.
En tout cas, je n'ai pas ressenti mes vingt-cinq ans comme une barrière pour apprécier cette lecture ! J'ai très vite été séduite par la charmante plume de Gabrielle Kent et les personnages/l'intrigue qu'elle a construits. La magie prend rapidement - et sans trop de questions - une part importante de la vie d'Alfie, comme si elle avait été là depuis toujours. J'ai apprécié qu'il n'y ait pas mille questions et mille doutes quant à son existence. de même, la manière dont l'auteur y fait référence est assez originale et offre aux lecteurs un autre rapport à la « sorcellerie ».
Toute l'atmosphère magique qui en découle est fascinante ! Qu'il s'agisse de Miss Crasse et Miss Mélasse, de la peau d'ours/tapis volant, de la naissance d'Alfie ou encore des étranges particularités de Hexbridge, je n'ai eu de cesse de m'émerveiller sur les idées de Gabrielle Kent. C'était mignon, simple, prenant sans en faire des masses. Il y a même des dragons ! Outre la magie, l'amitié et l'aventure sont des éléments très présents dans l'histoire. Bien qu'Alfie n'en compte que peu, il peut compter sur ses fidèles cousins, Madeline et Robin, et sur Artan pour lui venir en aide.
Et quel quatuor ! Je n'ai eu aucun mal à m'identifier et apprécier chacun d'eux. Alfie pour son évolution au fil du roman ; Maddie qui reste attendrissante malgré ses sautes d'humeur ; Robin pour son entrain constant ; Artan qui a cet humour que seuls les gros ours peuvent avoir. À eux quatre, ils forment une équipe soudée, enjouée et courageuse. Leur solidarité réchauffe le coeur, comme leurs petits coups de gueule amusent. Comment ne pas s'attendrir et rêver de partir à l'aventure avec eux ?
Au final, je n'aurai pas eu de coup de coeur avec Alfie Bloom et l'héritage du druide, mais j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture ! Frais, drôle, Alfie m'a entraînée dans son sillage et dans ses (més)aventures. Au côté de ses cousins, Maddie et Robin, et avec ses nouveaux amis, j'ai vu son personnage évoluer et s'approprier petit à petit les responsabilités qu'implique son héritage inattendu. Je suis aussi retournée sur les bancs d'un nouveau collège où les dirlos ne sont pas toujours sympas, mais où l'on peut compter sur une poignée de personnes pour nous faire vivre une scolarité plus belle.
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
limaginariumlimaginarium   02 janvier 2016
La créature, énervée, se mit à piétiner le toit. Déployant ses ailes immenses, elle pointa son regard droit sur Alfie et Artan qui prenaient la fuite. Debout sus ses pattes arrières, elle expira deux boules de feu par les narines en renâclant. Alfie l'observa, pris de terreur face à la bête entièrement illuminées, ses ailes de chauve-souris hautes dans le ciel. Des flammes se reflétèrent dans ses écailles vert-de-gris et deux têtes énormes se levèrent. Alfie n'en crut pas ses yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : missionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
983 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre