AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Charles Grolleau (Traducteur)Chochana Boukhobza (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2910233685
Éditeur : 1001 Nuits (25/01/1995)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Les rubaiyat d'Omar Khayyâm constituent un trésor universel où, depuis le XIe siècle, poètes, philosophes, commentateurs et lecteurs, en Orient comme en Occident, n'ont cessé de puiser. Objets de culte tour à tour pillés ou enrichis, continuels sujets à controverses, énigmatiques à force de contradictions. Seul Shakespeare peut-être aura soulevé autant de questions et rayonné avec une telle p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
patatipatata
  23 juillet 2012
Omar Khayyâm, poéte persan, astronome et soufi.
Comme toute poésie, il faut laisser du temps entre deux poèmes pour atteindre la profondeur de la pensée et des mots, comme il faut du temps à la poussière pour se déposer.
Commenter  J’apprécie          270
Eve-Yeshe
  31 mars 2013
J'ai découvert ce poète persan du 11éme-12ème siècle grâce au bel ouvrage d'Amin Maalouf : Samarcande. et depuis je suis sous le charme. ces quatrains sont beaux, légers parfois avec des vers consacrés au vin qui sont très beaux mais que l'on pourrait lui reprocher au nom d'une interprétation dure de l'Islam.
cet ouvrage est paru chez Albin Michel avec une traduction de Omar Ali-Shah.
je ne sais pas si j'ai coché le bon dans la liste car il y a eu beaucoup de traductions....
Commenter  J’apprécie          246
Henri-l-oiseleur
  14 février 2016
Rien n'est plus difficile que de se procurer une édition fiable des Robâ'iyât, des Quatrains, de Khayyâm. Ni le texte persan, ni les traductions ne sont sûrs : le 'divan', ou poésies complètes, de cet auteur, varie en taille du simple au double (ou plutôt, de 170 poèmes à plus de 850), car il y a plus de poèmes attribués à Omar Khayyâm qu'il n'a pu en écrire de toute sa vie. En Iran, on m'a dit que chaque mollah qui se sentait un peu poète et qui buvait en douce y allait de son quatrain qu'il attribuait à Khayyâm pour ne pas avoir d'ennuis. Ainsi, l'édition bilingue Maisonneuve et Larose propose-t-elle la vieille traduction de J. B. Nicolas (1861), qui comprend 464 quatrains tirés d'un manuscrit du XV°s ; il y en a même un autre à Lucknow, qui contient 845 quatrains. Heureusement, en 1949, l'université de Cambridge acquit un manuscrit datant de 1259, le plus ancien de tous jusqu'à la découverte du manuscrit de Téhéran (1209), et venu de Nishapour, la ville du poète, contenant 172 quatrains. Le traducteur français de Poésie Gallimard, Armand Robin, pense que la meilleure version française est celle de Claude Anet, "jolie plutôt que forte".
En somme, le lecteur français doit s'orienter seul au milieu d'une jungle textuelle difficile, et prier pour ne pas tomber, comme il arrive, sur une version française prétendument faite sur l'original persan, alors qu'elle ne traduit que celle de l'Anglais Fitzgerald, aussi célèbre que fausse dans le monde anglo-saxon : "En tant que traduction elle est inadmissible ... C'est quelque chose comme une attitude mentale coloniale à l'égard de la littérature de l'Orient", écrivait Arberry dans sa préface à son édition du manuscrit de Cambridge.
Pour ma part, trop peu versé en persan pour vérifier, j'accorde ma confiance au probe Sâdegh Hedayat et à l'éditeur José Corti pour leur édition critique intitulée "Les chants d'Omar Khayyâm".
Ce livre-ci publié par les Mille et Une Nuits, a certes l'avantage de tenir en poche, mais à moins de retracer toute l'histoire du texte, je n'irais pas jusqu'à le recommander.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
karkarot
  19 septembre 2018
Les Quatrains d'Omar Khayam sont une source inépuisable de sagesse et de réflexion.
On ne sait pas vraiment lesquels lui attribuer véritablement, mais tous ceux présentés ici semblent liés d'une même veine, mêlant humour, vin consommé sans modération et amour de la vie au jour le jour.
Ces petits aphorismes, ces poèmes court peuvent nous accompagner tout au long d'une journée ou tout au long de la vie !
Quel plaisir de lire ces petits chefs d'oeuvre au détour d'un instant de calme.
Rire, amour et ivresse par la plus belle plume de l'Iran du XIIeme siècle.
Commenter  J’apprécie          80
karaziel
  02 juin 2014
Petit recueil de poésies persanes que je possède depuis de nombreuses années et que je feuillète à l'occasion pour sa beauté apaisante… J'ai découvert ce poète par l'intermédiaire d'Amin Maalouf, lors de la lecture de son roman Samarcande que je vous conseille de lire soit dit en passant.
Quatrains est un recueil de 158 courts poèmes d'Omar Khayyam. Les quatrains sont constitués de 4 vers dont 3 qui rime et 1 assonant. Les petites tranches poétiques de Khayyam sont souvent drôles, joyeuses, cyniques ou pessimistes et empreintes d'une sagesse délicate et rafraichissante sur l'histoire de l'homme, celle d'une vie vouée à la mort et dont le déroulement cherche un but, l'intérêt d'une existence menant à tout, excepté l'oublie de la poussière voltigeant au gré du vent des saisons… Il agrémente ses Quatrains de la "métaphore" du vin et de l'argile, de la jarre et des tulipes afin d'y illustrer ses pensées et sa réflexion sur l'homme, en parlant de religion et Dieu souvent de façon subversive, de pouvoir et richesse, d'amour et de beauté, de précepte de vie et du temps…
Ils nous supplient, à travers lui, de vivre non pas pour obtenir un quelconque gain ou déceler une quelconque vérité, mais pour savourer les plaisirs éphémères d'une vie, de tous ses instants fugaces et simples qui y parsèment son devenir et d'y jouir comme si c'était le dernier jour… C'est là, l'une de mes interprétations.
Mais pour la poésie le mieux est d'en déguster quelques unes afin d'y déceler ses propres ressentis, et les Citations sont là pour ça sur Babelio...
Lien : http://meserrancesculturelle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
gerard-lepapygerard-lepapy   13 mai 2019
Boire du vin et étreindre la beauté
Vaut mieux que l'hypocrisie du dévot;
Si l'amoureux et si l'ivrogne sont voués à l'Enfer,
Personne, alors, ne verra la face du Ciel.
Commenter  J’apprécie          00
patatipatatapatatipatata   23 juillet 2012
LXXVIII
Le vin est défendu, car tout dépend de qui le boit, - Et aussi de sa qualité et de la compagnie du buveur. - Ces trois conditions réalisées, tu peux dire: - Qui donc boit du vin, si ce n'est le sage?
Commenter  J’apprécie          1390
krzysvancokrzysvanco   23 août 2014
L'amour qui n'est pas sincère est sans valeur;
Comme un feu presque éteint, il ne réchauffe pas.
Le véritable amant, pendant des années, des mois, des nuits, des jours;
Ne goûte ni repos, ni paix, ni nourriture, ni sommeil.
Commenter  J’apprécie          850
Eve-YesheEve-Yeshe   16 avril 2014
Dans l'agitation je suis venu au monde,
Et de la vie n'ai rien appris, sauf à m'en émerveiller;
Nous avançons à contrecoeur, ignorant
Pourquoi nous sommes venus, ou allés, ou étions dans ce monde.
Commenter  J’apprécie          810
Eve-YesheEve-Yeshe   14 mars 2015
Hier, au marché, il y avait un potier
Malaxant sans répit sa motte d'argile.
Mon oreille intérieure l'entendit soupirer et gémir:
"Frère, traite-moi avec douceur. Jadis, j'étais comme toi.
Commenter  J’apprécie          640
Videos de Omar Khayyâm (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Omar Khayyâm
Le Vin, Omar Khayyam lu par Alain Carré
Dans la catégorie : Littérature iranienneVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature iranienne (39)
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre
.. ..