AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Évelyne Jouve (Traducteur)
EAN : 9782714442345
408 pages
Éditeur : Belfond (26/04/2007)
3.87/5   57 notes
Résumé :

Kamryn a une belle vie: un poste intéressant, une vie sociale intense. Des enfants? Pas tout de suite, peut-être même pas du tout, surtout depuis une grande déception amoureuse et la trahison de sa meilleure amie de l'époque, Adèle.
Mais le jour de ses 32 ans, Kamryn reçoit une lettre d'Adèle qu'elle ne peut ignorer: Adèle est à l'hôpital, mourante. Pardonner son amie, la soutenir dans ses derniers instants est une chose. Mais de là à recueillir sa fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 57 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
1 avis

FiftyShadesDarker
  17 janvier 2016
Un livre conseillait par ma meilleure amie - c'est son roman préféré. Donc après en avoir entendu parler pendant un petit moment, je me suis décidée par l'acheter. Je n'avais pas lu le résumé.
L'histoire est celle d'une femme d'une trentaine d'année Kamryn qui vit comme une personne insouciante, célibataire et sans enfant. Elle a une carrière encore brillante qui l'attend dans le marketing. Mais un jour, une lettre de sa meilleure amie, qu'elle a perdu de vue à cause d'un homme, va changer sa vie. En effet, cette dernière est sur son lit de mort et lui demande d'adopter sa fille unique Tegan. Après réflexion, cette dernière va accepter. Les débuts vont être difficile entre élever un enfant, faire le deuil de la mort de sa meilleure amie - même si elles s'étaient disputé - et sa arrière. de plus, une personne va rentré dans sa vie, Luke, son nouveau patron. Sa nouvelle vie avec Tegan ne va pas être de tout repos. Au fil des pages, des phrases, des mots, on en apprend plus sur le passé qui relit Kamryn, sa meilleure amie Adèle et l'homme qui les a séparé.
Kamryn est une femme, encore jeune dans sa tête. Elle refuse de s'engager dans une vie de famille, refuse d'avoir des enfants, refuse le mariage et à mis de côté sa vie sexuelle après une rupture difficile au pied de l'hôtel. je vous laisse découvrir ce qu'il s'est passé... Mais cela a un rapport directe avec cette meilleure amie. Malgré tout, elle va adoré Tegan. Une petite fille plainent de vie, très bien éduquer, mais qui a toujours peur que l'on la gronde. Cela est normal après ce qu'elle a vécu chez ses grands parents maternelles où Kamryn est venu la trouver. Sans trop en révéler, je peux ajouter qu'il y avait deux hommes dans sa vie : Luke et Nate. C'est un homme fort, qui a su s'adapter à la vie de la femme qu'il aime, même s'il a fuis lorsqu'un problème s'est présenté à eux. J'ai cru un moment vouloir littéralement tuer Luke, mais heureusement, il s'est rattrapé. Nate quand a lui est juste... Il m'a énervé. Je ne serai pas l'expliquer, mais il est vraiment là pour embêter notre Kamryn... A chaque fois qu'il apparaît, c'est pour mettre le bazars...
J'ai pu apprécié le style de l'auteur, qui mêle présent et passé. J'ai réussi à entièrement rentrer dans son monde, à être à la place de notre héroïne. Dorothy Koomson arrive à incorporer dans un même roman les liens d'amitié et d'amour qui peuvent lier certaines personnes. Je trouve juste cela magnifique. On voit bien les liens relationnelles qui ont été créé et qui sont resté même après une longue séparation entre nos deux meilleure amie. Juste un petit bémols, le style de l'auteur est vraiment très très simple, cela ne plait pas à tout le monde, mais au bout de quelques pages, on ne pense plus qu'à l'histoire est à ce qu'il peut arriver à notre héroïne.
En général, j'ai apprécié ce roman pour l'été et je peux dire que c'est un réel coup de coeur ♥ Merci à ma meilleure amie pour cette découverte ♥
Lien : http://fifty-shades-darker.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KATE92
  07 mai 2012
J'ai été agréablement surprise par ce livre sans prétentions, plus on le lit plus l'histoire est attachante.
Commenter  J’apprécie          133
Ladoryquilit
  14 mai 2021
Le jour de ses 32 ans, Kamryn reçoit une lettre de sa meilleure amie, cette dernière est mourante à l'hôpital et voudrait lui confier sa fille Tegan. Mais alors que Kamryn a une vie professionnelle et sociale qui la comble, pleinement, est elle prête à accueillir cette petite fille qui lui rappelle tant la trahison de sa meilleure amie ?
La fille de ma meilleure amie de Dorothy Koomson est un roman que j'avais depuis de nombreuses années dans ma bibliothèque et cette fois-ci, je me suis enfin décidée à le lire.
Ce roman débute donc sur un événement tragique, quand Kamryn apprend que sa meilleure amie est mourante. Suite à cela, pour la jeune femme, c'est un total bouleversement dans sa vie quand elle recueille Tegan chez elle, cette petite fille qui n'a plus qu'elle dorénavant. Commence alors un nouveau quotidien, un nouveau rôle pour elle et de nouvelles joies.
La fille de ma meilleure amie est un roman très touchant, un de ses livres qui nous donne le sourire autant qu'il nous touche au fil des pages. L'histoire de Kamryn avec Tegan est une merveilleuse parenthèse dans le quotidien. Au fil des chapitres, on suit les difficultés pour Kamryn à se sentir à l'aise dans ce rôle, on suit l'évolution de la relation entre elles deux et on s'attache à elles. Au bout de quelques chapitres, on fait également connaissance avec Luke le nouveau patron de Kamryn dont Tegan va ravir le coeur, et on se régale de découvrir l'amitié entre cet homme et cette petite fille. Ce roman, à travers cette histoire, à travers ces personnages aborde des thèmes forts et assez divers. Ça y parle d'amour, d'amitié, de bons sentiments, mais également d'adoption et de parentalité.
Avec La fille de ma meilleure amie, Dorothy Koomson offre une vraie jolie histoire. On se laisse bercer au fil des chapitres, on s'attache aux personnages et à leur vie et on apprécie l'amour aussi qui flotte au coeur de cette histoire, parce que oui une histoire d'amour naît aussi dans ses pages... C'est léger, mais c'est aussi doux et très tendre.
J'ai beaucoup aimé La fille de ma meilleure amie, avec ce roman j'ai été touchée plus d'une fois et plus que je ne le pensais. Durant plusieurs heures, j'ai vraiment eu l'impression d'accompagner Kamryn et Tegan dans leur vie, mais aussi de les connaître véritablement. Une très jolie découverte qui fait du bien.
La fille de ma meilleure amie de Dorothy Koomson est disponible chez Belfond et France Loisirs.
Lien : https://ladoryquilit.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lilly21
  31 juillet 2016
C'était émouvant, drôle, triste et enjoué. J'ai trouvé l'écriture très fluide et le roman plutôt bien construit. L'histoire est majoritairement racontée du point de vue de Kamryn, qui se retrouve du jour au lendemain à devoir prendre soin et élever une petite fille de 5 ans. Je dois reconnaître que, si j'ai autant aimé cette histoire, c'est en grande partie parce que je me suis beaucoup identifiée à Kamryn justement.
Kamryn est une femme forte en apparence, mais qui cache beaucoup de fragilité, très réservée et sur la défensive. Une femme aussi qui avait décidé de ne pas avoir d'enfant, tout simplement parce qu'elle n'en voulait pas, que devenir mère n'était pas son objectif de vie, plutôt centré sur sa carrière professionnelle. J'ai ressenti beaucoup d'admiration pour elle tout au long de ma lecture. Bien qu'elle n'ait plus parlé à Adèle depuis 2 ans, elle saute dans un train pour la rejoindre quand tout va mal. Elle hésite à peine à accepter de s'occuper de Tegan, une faveur énorme à demander à quelqu'un ! J'ai trouvé qu'elle se sortait avec brio de sa situation, qu'elle faisait face avec beaucoup de courage et de justesse.
Les personnages secondaires m'ont semblé au final bien fades à côté de ce personnage très fort, j'en ai quand même apprécié certains, notamment Tegan, qui est une petite fille incroyablement courageuse que l'on voit s'épanouir au fil du roman. J'ai aussi aimé Adèle, elle est au final peu présente mais de nombreux souvenirs de Kamryn parlent d'elle et c'est une femme aussi très forte, loyale et courageuse qui a simplement fait une erreur. Je n'ai par contre pas été impressionnée par les personnages masculins de cette histoire.
Mon grand regret de ce roman, et qui m'a empêché de lui attribuer le coup de coeur, c'est le choix de l'auteur d'inclure dans son récit un triangle amoureux. Evidemment, il y a une grande part de romance dans cette histoire, c'est attendu et prévisible, mais il n'est pas nécessaire de donner à Kamryn 2 prétendants d'un coup. Ses hésitations dans la dernière partie du roman m'ont exaspérée. Je l'aime. Non, je ne l'aime pas j'aime l'autre. Oui mais l'autre n'est pas comme ci. Infernal. Je ne suis absolument pas contre le fait de poser des obstacles à une relation amoureuse dans un roman, mais y inclure un deuxième prétendant, pour moi, c'est la solution de facilité pour l'auteur. Les obstacles peuvent venir d'autres éléments : géographie, rêves, aspirations, travail… Heureusement, ce n'est pas le thème principal du livre et prend une place moindre.
Lien : http://lesextraordinaireslec..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pyrouette
  07 août 2011
Et voilà comment on se fait piéger par un petit livre au titre insignifiant et à la couverture attirante. Les citations relevées ont rarement aussi bien « collées » avec ma personnalité. La trahison des deux amis de Kamryn a réveillé une vieille douleur enfouie tout au fond de mon âme. Je revois encore cette scène dans la gare Montparnasse, mes deux meilleurs amis arrivés main dans la main et ce chaos à l'intérieur de moi comme si tout se fracassait…. Eux aussi ont eu un enfant….mais la comparaison s'arrête là et je n'aurais pas voulu être à la place de Kamryn même si j'ai pardonné depuis très, très longtemps. D'ailleurs puisque j'en suis aux confidences j'ai essayé de reprendre contact avec mon ex-meilleure amie sans succès….Bref revenons à nos moutons ! Vous l'avez compris ce livre a fait remonter des émotions et des souvenirs et je pense que c'est là que se trouve l'ingéniosité de l'auteur car je ne serai pas la seule à me reconnaître dans cette histoire. Prenez vos mouchoirs pour la première moitié et arrêtez de bailler pour la seconde partie. Dommage mais j'étais tellement bouleversée par le début que je pense ne pas être objective. Une jolie histoire à lire.


Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
KATE92KATE92   07 mai 2012
"Un million de pensées s'entrechoquaient dans la tête, me consumant de fièvre. Adèle. Tegan. Travail. Mort. Vie. Leucémie. Hôtels. Nate.
J'avais honte d'admettre que j'avais pensé à Nate".
Commenter  J’apprécie          100
kilitoukilitou   15 août 2010
Pouvais-je vraiment adopter l'enfant de l'homme que j'avais été à deux mois, à deux doigts d'épouser ? Elle lui ressemblait tellement quand elle dormait... Même lorsqu'elle était éveillée, de nombreux traits de son visage me renvoyaient celui de Nate. Avec le temps, cela risquait de s'accentuer. Réussirais-je à le supporter ? Tous les jours et jusqu'à la fin de ma vie, avoir devant les yeux un fac-similé de Nate, la preuve vivante de la trahison de mon fiancé et de ma meilleure amie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pyrouettepyrouette   07 août 2011
Je n’ai pas beaucoup d’amies parce que j’en fais trop. J’ai tellement envie d’être acceptée que les gens finissent par me fuir. Seulement c’est dans ma nature et je ne sais pas me comporter autrement. J’ai vécu tellement longtemps avec des gens qui ne m’aimaient pas que j’essaie en permanence de ne contrarier personne.
Commenter  J’apprécie          20
pyrouettepyrouette   07 août 2011
Pas mon style de déballer ma vie et les secrets de mon cœur… Pourquoi se rendre vulnérable ? Donner à quelqu’un la possibilité de se servir des confidences qu’on fait comme d’une arme ? Entrouvrez la porte de vos émotions et, tôt ou tard, vous serez victime d’une effraction sentimentale !
Commenter  J’apprécie          20
LaetitiaDupontLaetitiaDupont   06 janvier 2019
J’essuyai précipitamment mes yeux débordants de larmes et m’obligeai à respirer profondément, essayant désespérément de recomposer l’image de sérénité que j’avais arborée ces derniers jours. Tout le monde était persuadé que j’étais forte et que je faisais face avec courage. Mais, en vérité, je jouais la comédie. J’avais fabriqué ce personnage de toutes pièces et tout le monde autour de moi y avait cru.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Dorothy Koomson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dorothy Koomson
Bande annonce de la série The Ice Cream Girls, adaptation du roman de Dorothy Koomson.
autres livres classés : roman d'amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les pétales de sang

Anansy a 8 ans mais elle est ambitieuse.

Elle veut faire carrière dans la médecine
Elle veut faire le tour du monde
Elle veut aller aux JO

15 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Les pétales de sang de Dorothy KoomsonCréer un quiz sur ce livre

.. ..