AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Brice Matthieussent (Traducteur)
ISBN : 226402819X
Éditeur : 10-18 (16/03/2000)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Ce soir, la cause est entendue : il ne veut plus de Susan, cette femme "dont il sait presque tout". Après six années de vie commune, quelques mensonges, par bonté, deux fils à élever (trois et cinq ans) qu'il adore, le narrateur, à bout de souffle, prépare son départ, conscient que le désir a déserté la maison. Une dernière nuit à contempler seul cette rupture, à solder pour de bon cette union, consentie pour "nous frustrer et nous punir mutuellement". [...] Kureish... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
fanfanouche24
  02 septembre 2015
Après un texte OVNI.... sur l'amour fou [voir "Fable d'amour" de A. Moresco]...me voilà presqu'aux antipodes...dans une relecture d'un écrit d'un auteur anglais, de père pakistanais, Hanif Kureishi. Ce n'est qu'en poursuivant mes rangements de bibliothèque que je suis retombée sur ce mince volume que j'avais abondamment souligné, à ma première lecture, en 2000 !!
Parcourant les passages retenus, j'ai eu l'envie subite de "Relire"...
Là , il ne s'agit plus d'amour passionné, idéalisé, mais de désamour. Soudain, un homme, écrivain polymorphe, après six années de vie commune, de très jeunes fils de 3 et 5 ans qu'il adore , se prépare à partir, à quitter son épouse, du jour au lendemain...
Le récit est à la première personne, notre "anti-héros" s'interroge sur sa vie, sur la difficulté de la vie de couple...sur ses espoirs et ses attentes...
Pourquoi aime-t-on ? Pourquoi désaime-t-on ? Pourquoi l'envie de fuir, de partir, de recommencer un nouveau départ, d'espérer un autre amour plus fort...qui refasse vibrer !
Le drame trop ordinaire, prosaïque d'une vie conjugale où le quotidien parfois use, tue la magie, et le miracle premier d'aimer quelqu'un , de partager ses jours et ses nuits...
"J'ai beaucoup de choses à leur dire...sur le mal qu'ont les gens à essayer de vivre ensemble" (p. 163)
Un moment charnière où le narrateur est las de sa vie, essentiellement de son existence avec son épouse, avec qui il se sent en décalage, et avec qui il s'ennuie ferme !!
Un texte assez désabusé, qui exprime fort bien la complexité de réussir harmonieusement une vie de couple: garder l'émerveillement, l'intensité des sentiments pour l'Autre: l'exercice le plus périlleux et le plus complexe qui soit.
"L'Amour est un sale boulot, impossible de garder les mains propres. Quand on reste sur la réserve, il ne se passe rien d'intéressant. En même temps, il faut trouver la bonne distance entre les gens. (p. 102)"...
Le narrateur en dépit du constat d'un certain échec dans son couple, continue et croit de toutes ses forces à l'Amour qui illumine et dure !
" Sans amour, presque toute la vie demeure cachée. Rien n'est aussi fascinant que l'amour, malheureusement"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Laccro_liseuse
  09 juillet 2018
"intimité" d'Hanif Kureishi. Un livre court qui n'a pas fait l'unanimité dans les retours... Et pourtant !
Un sujet aussi réaliste mérite que l'on s'y penche.
Un homme, après six années de vie commune et quelques mensonges, décide que ce soir sera le dernier de sa vie de couple. le désir n'est plus, il a fuit. de même pour la tendresse, la complicité, la communication, le partage... Tout fout le camp ma bonne dame ! C'est le récit d'une nuit de contemplation de la rupture, qui paraît inévitable.
Alors oui c'est un peu longuet ; Non ce n'est pas très heureux. Mais des sujets sous-jacents sont abordés avec clarté et d'un point de vue très masculin : le rôle et la place du père, le bien vivre ensemble, les phases de l'amour durable, l'adultère... Et mine de rien ça fait du bien de lire un homme sur ces thèmes ! L'écriture est parfois douce, parfois brutale. le style est direct et la structure sans chapitre se prête bien au contexte.
À lire avec un moral au beau fixe tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Under_The_Moon
  14 juin 2012
Autant Kureishi a écrit un récit assez court en terme de page, mais qu'est-ce qu'il se traine... Cette complainte pseudo larmoyante d'un homme se posant des questions existentielles sur son couple en déclin (partir ou pas?)... J'ai trouvé ça très long tant cette lecture m'a été pénible.
Ceci dit, quelques réflexions intéressantes sur les couples modernes et leur rapport à l'amour ont attiré mon attention.
Commenter  J’apprécie          83
ChatDuCheshire
  04 juillet 2015
Lu en anglais, à l'époque de la sortie de l'excellent film éponyme de Patrice Chéreau. Avec le recul si je me souviens toujours très bien du film, j'ai beaucoup plus de mal à me rappeler du bouquin, dont le film ne s'inspire que partiellement. C'est un livre court et pourtant pas vraiment passionnant à lire mais qui, pour les femmes, a l'avantage de fournir un point de vue très masculin - que certaines trouveront très égoïste ou du moins auto-centré - sur l'amour et le couple. Dans le film le personnage central, qui a quitté (ou a été quitté ?) sa femme et son enfant retrouve régulièrement une autre femme avec qui il fait l'amour sans qu'ils se parlent, cette autre femme ayant elle-même une famille et une vie en apparence heureuse et sans problèmes dans les quartiers plutôt low middle class de Londres. le film évidemment très visuel (les scènes d'amour sont absolument torrides et filmées d'une manière assez inédite) et peu bavard conserve une part de mystère poétique qui en fait le charme profond. le livre est très verbeux et on se dit que Chéreau a eu bien du mérite à en tirer un film aussi remarquable. Voyez le film, absolument, le livre est dispensable
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livretoi
  04 juillet 2018
Je partage totalement l'avis de "Under the moon".
Un homme est sur le point de quitter brutalement femme et enfants pour changer de peau, de vie. Il dresse le bilan de son couple, de sa vie familiale, distille ses réflexions personnelles, par moment intéressantes, sur la vie et les femmes, mais se noie trop souvent dans les détails de la vie quotidienne. Heureusement le livre ne fait que 160 pages. le lecteur avisé se contentera de lire les extraits proposés sur Babelio et passera son chemin pour chercher une autre.... intimité.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   29 août 2015
Nous commençons dans l'amour et nous sommes prêts à affronter de nombreux ennuis pour demeurer dans cette condition pendant le restant de nos jours. N'est-ce pas l'état dans lequel les hommes et les femmes ont le plus de chance de s'épanouir ? Alors les gens se surpassent: les sadiques deviennent plus doux, les banquiers plus généreux, les coroners jouissent de la vie, même les bookmakers deviennent sympathiques. Et là-bas, ce soir, dans cette ville merdeuse et vrombissante, il y a , j'en suis certain, quelqu'un qui m'aime. (p.110)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
fanfanouche24fanfanouche24   27 août 2015
Après un certain âge, le sexe perd de sa banalité. Je ne pourrais plus demander aussi peu. Poser la main sur le corps d'autrui, - approcher sa bouche d'une autre bouche-- quel engagement ! Choisir quelqu'un, c'est découvrir toute une vie. Et c'est l'inviter à vous découvrir ! (p. 25)
Commenter  J’apprécie          250
fanfanouche24fanfanouche24   30 août 2015
J'ai besoin que chaque jour il se passe quelque chose qui représente une sorte de progrès ou d'accumulation. Je ne supporte pas que la vie ralentisse, que l'intensité décline. Mais j'accueillerais volontiers une période de calme. J'y aspire, dans un avenir lointain. (p. 139)
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24fanfanouche24   31 août 2015
Je pourrais répondre que je crois à l'individualisme, au sensualisme et à l'oisiveté créatrice. J'aime l'imagination humaine: sa délicatesse, la brutalité agressive de son énergie, sa profondeur, le pouvoir qu'elle a de transformer le monde matériel en art. J'aime ce que font les hommes et les femmes. Je préfère ces choses à tout le reste, hormis l'amour et le corps des femmes, qui se trouvent au centre de tout ce qui vaut la peine d'être vécu. (p. 142)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24fanfanouche24   30 août 2015
Nous marchions ensemble, perdus dans nos pensées. Je ne sais plus où nous étions, ni même quand cela se passait. Puis tu t'es approchée pour me caresser les cheveux et me prendre la main; je sais que tu me tenais la main et que tu me parlais doucement. Soudain, j'ai eu l'impression que tout était parfait, qu'on n'aurait rien pu ajouter à ce bonheur, à ce contentement. C'était tout ce qui était, tout ce qui pouvait être. le meilleur de tout s'était concentré dans cet instant et ce ne pouvait être que de l'amour.. (p. 164)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Hanif Kureishi (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hanif Kureishi
Hanif Kureishi - Le dernier mot .Hanif Kureishi vous présente son ouvrage "Le dernier mot" aux éditions Bourgois. Traduit de l'anglais par Florence Cabaret. Rentrée littéraire janvier 2014. http://www.mollat.com/livres/kureishi-hanif-dernier-mot-9782267025835.html Notes de Musique : ?Dogs 1? (by Vio/Mire). Free Music Archive
autres livres classés : ruptureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
965 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre