AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Enquêtes de Léandre Lafforgue tome 3 sur 6
EAN : 9782812923807
Editions De Borée (16/08/2018)
3.31/5   18 notes
Résumé :
En novembre 1851, la première pièce de Léandre Lafforgue, agent spécial du président Bonaparte, est montée au théâtre de l'Odéon. Un crime passionnel commis dans l'établissement au même moment gâche la première du dramaturge débutant. Léandre est décontenancé lorsque l'enquête est confiée à deux recrues de la Noble cour, mais rencontre une romancière qui ne le laisse pas indifférent.
Que lire après Une enquête de Léandre Lafforgue : Le crime de l'OdéonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Me voici à nouveau à la poursuite des aventures de Léandre Lafforgue, gascon de son état et membre de la Noble cour créée par Louis-Napoléon Bonaparte président de la République Française. Sorte de police secrète cette Noble cour, n'est composée pour l'instant que de quatre membres : Léandre alias le Goupil le chef, son ami le commissaire Charles Leterrier alias Rouënel que nous avions rencontré dans les deux autres tomes, le journaliste Louis-David Niel journaliste à La feuille de chou et Amelin cocher et ami de Niel.
Léandre a aussi des velléités de théâtre, il monte une pièce au Théâtre de l'Odéon et la première de la pièce est un succès. Malheureusement un crime est commis qui va mettre à mal tous ses projets. le chef de l'État de plus le met à l'écart de l'enquête. C'est sans compter avec le caractère de Léandre qui ne tient pas en place. D'autres enquêtes sont aussi à mener : un trafic de fausses pièces d'or, des crimes crapuleux commis en plein Paris, et un coup d'État qui s'annonce. Bonaparte ne peut prétendre à un autre mandat et veut dissoudre l'Assemblée. Ses opposants sont à l'affût pour le déposer, le plus rapide gagnera. On connaît la suite..
Ce troisième tome est bien mené je trouve, il y a un juste équilibre entre enquêtes et faits historiques, le tout s'imbriquant à merveille.
En parallèle de cette série, je lis par petits peu une biographie de Napoléon III, et l'on voit que Sylvain Larue colle à la réalité de l'époque. Très beau travail de recherche, pertinent.
De plus au fil des pages, on découvre la vie quotidienne parisienne, les faits divers racontés dans les gazettes que lis à Léandre, le chef cuisinier Arnaud Davezac ami de Constant Lafforgue (oncle de Léandre) lors de petits déjeuners plantureux concoctés à l'Hostellerie du Vieil Armagnac  : une revue de presse de Paris en quelque sorte.
Au fil des tomes des aventures de Léandre, je me prends au jeu de l'écriture et des bons mots des personnages. Leurs petites manies, leurs joies, leurs caractères sont très bien décris. Les personnages sont attachant d'autres moins. Où l'on fait aussi la connaissance d'une agréable compagnie pour Léandre, Phèdre auteure en herbe et qui n'a pas sa langue dans sa poche.
Le style de l'auteur est très agréable et on pourrait se croire à lire les feuilletons de l'époque publiés dans la presse. C'est dynamique, instructif, beaucoup d'informations historiques y sont relatées et à qui veut mieux connaître l'époque je le conseille.
Très belle découverte que cette série. Un quatrième tome m'attend : Les mécaniques du crime.. un vaste programme !!!
Commenter  J’apprécie          287
j ai lu les 3 opus de Léandre Lafforgue . Que dire ...? les enquêtes au suspense transparents sont peu palpitantes le principal personnage qui aurait pu être truculent n est que primaire entre le beaufre et le pleurnichard . les secondaires le sont de plus en plus ( secondaires) ou glisse carrément dans le rôle de figurants peu visibles , on multiplie les scènes inutiles de repas ( l auteur serait - il au régime ?). La période historique peu utilisée (1848 - 1851)pouvait se prêter , avec le coup d état du 2 décembre à des chapitres héroïques , surtout que le "héros" se proclame haut et fort Républicain Ben que pouik ! iI reste sagement assis dans son bureau tandis que son patron Badinguet assassine Marianne .Le style est mou pour le remuscler Sylvain Larue nous régale d une scéne de torture ( la 1° en 3 livres ) , sans doute pour faire comme tous (ou presque) les auteurs de polar qui nous fabriquent du remplissage sadico - gore . Bref ( comme disait Pépin ) Tout cela est laborieux et même ( tant pis je vais loin ) besogneux .
Commenter  J’apprécie          150
Léandre Lafforgue travaille pour la Noble Cour, une sorte de police secrête de Bonaparte. Il est également dramaturge et c'est lors de la première de sa pièce qu'une femme est assassinée. Mais ne lui en déplaise, ce n'est pas lui qui va mener l'enquête mais ces collègues de la Noble Cour.
Alors que la France s'agite, des meurtres sont perpétués contre des provinciaux de passage à Paris.
Toutes les enquêtes semblent piétinées.
C'est le troisième tome des aventures de Léandre Lafforgue, mais l'histoire se lit et se suit facilement même sans avoir lu les précédents.
Les enquêtes se perdent parfois dans les péripéties historiques et j'ai eu du mal à suivre les différentes histoires. Tout se comprend à la fin, mais cela se fait un peu trop facilement, une dénouement qui arrive presque d'un coup alors que le récit traîne parfois en longueur.
Commenter  J’apprécie          40
Ce genre de situation ne m'arrive que très rarement mais pourtant cela s'est passé avec ce roman…
Je n'ai malheureusement pas pu le terminer.
Ce qui m'a gênée dès les premières pages c'est le style de l'auteur… Les phrases longues, le fait que certaines situations soient beaucoup trop longues et les descriptions parfois mal gérées selon les passages…

L'histoire est pourtant intéressante dans son ensemble mais l'auteur tourne trop autour de ses idées, traînant même en longueur.
J'ai lu un quart du roman mais malheureusement il a eu raison de moi. Je ne suis pas arrivée à entrer dans l'histoire et l'univers de l'auteur.

On se retrouve parfois confronté à trop de descriptions ou au contraire pas suffisamment concernant certaines scènes… Je pense qu'il aurait fallu trouver un juste milieu, ni trop ni pas assez…
L'auteur choisit de trop approfondir ses idées au risque de lasser le lecteur. Je pense qu'il aurait mieux valu aller à l'essentiel et doser les descriptions et les détails pour que l'on arrive clairement à s'imaginer l'ensemble des situations, les lieux, les personnages et leurs ressentis.

Il y a selon moi trop de personnages et malheureusement je me suis rapidement trompée entre les noms et les rôles de chacun. Je pense que c'est surtout dû au manque de détails les concernant. Peut-être avec davantage de descriptions et prendre le temps d'amener les personnages les uns après les autres, cela aurait pu être plus facile.

Les chapitres sont assez longs, peut-être même trop…
Je conseillerais ce livre à ceux qui aiment les romans se déroulant durant la seconde république
Attention toutefois le style de l'auteur peut surprendre… Mais si vous aimez cette époque alors peut-être que ce roman est fait pour vous.
Lien : https://fais-moi-peur.blogsp..
Commenter  J’apprécie          30
Une plongée historique où des enquêtes de meurtres cohabitent avec des complots politiques en fin de 2ème République.

Novembre 1851. Ce soir, Léandre Lafforgue dit "Le Goupil" entame sa carrière de dramaturge, le rideau du théâtre de l'Odéon s'ouvre sur sa première oeuvre.
Les félicitations sont de mise pendant la réception qui suit lorsque l'actrice principale tombe ensanglantée dans le monumental escalier et que son amoureux se jette du toit du théâtre.
Du coup, la joie de Léandre s'effondre et son instinct reprend du service en tant qu'enquêteur du président Napoléon Bonaparte.
Mais étant partie prenante de l'affaire, celle-ci lui est retirée au profit de deux dernières recrues de la Noble Cour.
Il ne lui reste plus qu'à ruminer sur le devenir de son oeuvre, enquêter sur les fausses pièces d'or qui circulent, sur les assassinats à coup de marteau, soutenir le projet du président et conquérir le coeur de la belle Phèdre. Un beau programme !

Tout d'abord, je remercie les Éditions de Borée pour m'avoir permis de découvrir la plume de cet auteur.
Une très belle plume au demeurant ! Tout en étant directe elle colle parfaitement à l'époque, que l'auteur maîtrise bien, et met rapidement dans l'ambiance.
Meurtres sanglants, mensonges, animosités, cupidité, complots sont de mise dans cette histoire.
L'auteur met également en scène des personnages bien différents.
Léandre est original, intelligent, sensible et attachant. Il est fin enquêteur même si dans ce roman (3ème opus) il est mis, par la force des choses, en retrait de l'affaire principale. Il lui en reste d'autres de belles envergures !
Et puis il y a son penchant grandissant pour la romancière Phèdre, "Sacha" de son nom de plume. Cette belle demoiselle met tous ses sens en émoi !
J'ai beaucoup apprécié la complicité que l'auteur leurs donne pour résoudre l'enquête dans les derniers chapitres.
Au fil de la lecture, les enquêtes se croisent et finissent par se regrouper au final.
En plus d'enquêtes intéressantes, l'auteur m'a plongé en fin de 2ème République. Période politique où le président Bonaparte arrive en fin de mandat et ne pouvant pas prétendre à sa succession déclenche un coup d'état. Une intrigue politique qui ne manque pas de piment !
Lien : https://imagesderomans.blogs..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Il se frotta les paupières, se saisit la tête à deux mains, passant les paumes dans ses cheveux, dix fois, cent fois, comme si ce massage allait changer d’un coup le spectacle qui se présentait à ses yeux incrédules. Il tremblait, la fleur cachée dans la poche intérieure de sa redingote exhalait un parfum fétide, que faisait-il encore là, il lui fallait partir, fuir devant l’évidence : elle avait disparu et, cette fois, il ne la retrouverait jamais, il le sentait, c’était fatal…
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Sylvain Larue (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Larue
le Crime de l'Odéon de Sylvain Larue aux éditions De Borée https://www.lagriffenoire.com/le-crime-de-l-odeon.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsdeboree
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3093 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}