AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782896627271
508 pages
Éditeur : Mortagne (27/09/2017)
3.94/5   68 notes
Résumé :
Une loterie inhumaine. Six immortels à gagner. Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n'est pas pour gagner de l'argent. Les BOA qui dirigent cette société postapocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s'abreuver pour subsister. Jusqu'à ce que mort s'ensuive. Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 68 notes
5
22 avis
4
18 avis
3
9 avis
2
4 avis
1
0 avis

Souri7
  15 avril 2018
B.O.A, Tome 1 : Loterie Funeste💉

Un virus a décimé la quasi-totalité de l'humanité, transformant ses derniers en charognards avident de sang. Les autorités ont réussi à endiguer l'épidémie grâce à un vaccin dont les effets secondaires sont une modification de l'ADN et une soif de sang. Seuls les plus riches ont pu se le procurer. Ils sont appelés B.O.A comme les trois groupes sanguins.
La population humaine se retrouve donc en minorité et chassé pour le sang. Les B.O.A prennent le pouvoir et comprennent que sans les humains, ils ne pourront pas survivre. Pour cela, ils créent des celliers où sont envoyés des enfants humains dès 7 ans qui en contrepartie du gîte, de la nourriture doivent travailler et donner leur sang. C'est tout simplement de l'esclavage déguisé. Seulement, les B.O.A. sont encore plus fous : une loterie est créée permettant aux habitants B.O.A de remporter un humain.
Pour les 25 ans de cette loterie, les organisateurs ont décidé de marquer le coup en mettant en jeu trois lots de 2 adolescents. Oxana et Alex, des jumeaux ; Kim et Samantha deux amies ; et, un couple star : Denys et Cleo. La particularité de ces adolescents : ils sont immortels donc une source de sang inépuisable en ces temps de pénurie.

J'aime la dystopie en général et j'adore me plonger dans cet univers. Magali Laurent nous propose ici de suivre les aventures de 6 adolescents à travers le regard d'Oxana et Cleo. de temps en temps, Magali Laurent donne la parole à Kael, un B.O.A. résistant, décidé à sauver les humains. Ce récit à plusieurs voix permet au lecteur de découvrir le ressenti d'une grande partie des personnages.

Gros bémol cependant : je me suis ennuyée ! Ce premier tome "Loterie Funeste" est certes une entrée en matière dans la série, et permet au lecteur de faire la connaissance des protagonistes, du contexte sociétal de ce nouveau monde... mais cela manque d'action et de peps. Entre Oxana qui passe son temps à contenir sa colère ; Cleo qui tente de combattre ses sentiments pour Denys... et les préparatifs de la loterie.... il ne se passe pas grand-chose. Pire, la fin de ce premier volet se termine sans grand suspens puisque je me doutais de qui gagnerait le couple Oxana/Alex. Tout un tome pour cela.... BOF ! le couple Kim/Samantha est quasi inexistant dans le livre...
En ce qui concerne l'intrigue, Magali Laurent nous propose une société humaine complètement détruite où l'homme n'est plus un prédateur, mais un chaînon de la chaîne alimentaire. Certains humains, les plus riches ont mutés en B.O.A. qui ne peuvent survivre que grâce à la consommation de sang. C'est très bien ... mais peu de choses nous sont dévoilées sur la conception des celliers, sur le devenir des humains. Peut-être que cet aspect des choses sera développé dans le second et le troisième volets....

Pour conclure : Ce premier tome permet de se familiariser avec cette nouvelle série. Les thématiques abordées ont déjà été vues et revues avec un monde vampirique, des jeunes esclaves humains qui vont se rebeller... Bref, vous avez un mix de Twilight, Hunger Games et j'en passe. Rien d'inédit et c'est bien dommage. 😞
Personnellement, j'ai apprécié sans plus. Les personnages manquent de charisme pour le moment. Mais, peut-être que le second tome sera plus vivant de ce côté.
Je remercie les Éditions de Mortagne pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1040
Daniella13
  17 mai 2018
Ah voilà un livre que j'ai adoré lire !! B.O.A., tome 1 : loterie funeste est mon COUP DE COeUR du moment. Je ne me suis pas lassée une seconde de le lire et j'étais même totalement prise dans l'histoire.
Nous avons d'un côté, les humains, surnommés les Sacs à sang et de l'autre les B.O.A. qui dirigent la grande ville de Liberté. Les humains ne vivent que pour abreuver les B.O.A grâce à leur sang. Ils vivent et meurent en esclave. Tandis que les B.O.A. eux ne vivent que grâce aux sang des humains.
Chaque année une loterie est organisée pour gagner des Sacs à sang mais cette année est bien différente des autres car six adolescents immortels sont mis à prix.
5 adolescents qui vivent dans le Cellier et une qui est issue de la Sang et Prestige incorporée. Son prix est bien plus inestimable que celui des autres adolescents. Mais la finalité sera la même pour tous : être esclave de leurs futurs propriétaires ou changés en bêtes voraces, appelés les charognards, s'ils n'obéissent pas.
Mais dans le noir, une organisation est mise en place pour tenter de les sortir de cette horrible issue. Mais peut-on s'opposer au pouvoir suprême ? Jusqu'au faudra-t-il aller pour déjouer les plans des dirigeants machiavéliques de cette ville qui n'a rien de libre ?
Je dois dire que j'adore l'écriture de Magali Laurent. C'est fluide, bien construit et totalement captivant. Quand on ferme le livre on a qu'une seule hâte c'est de poursuivre sur le suivant et j'ai hâte de l'avoir entre mes mains.
Au niveau des personnages il y a vraiment quatre adolescents qui ressortent sur les six. Nous avons Cléo qui sort tout droit de la Sang et Prestige et qui a été élevée toute sa vie pour séduire et manipuler ses futurs propriétaires. Elle incarne la beauté parfaite et la maîtrise de soi. Elle est chaste mais va apprendre en côtoyant Denys à ressentir des sentiments qu'elle n'a jamais connu jusqu'alors. J'aime bien son rôle même si des fois on a envie qu'elle se rebelle un peu plus.
Denys quant à lui a un fort caractère, il a connu la douleur et l'enfer et s'est créé une carapace qui le fait passer pour un sauvage alors qu'il a bon coeur et il est très protecteur. J'aime bien son personnage qui apporte un peu de piment dans l'histoire. Ils sont à eux deux le couple fard de cette loterie funeste qui mélange le calme et la tempête de part leur caractère.
De l'autre côté nous avons les deux jumeaux Oxana et Alexandre. Ils ont tous les deux de forts caractères et ne se laissent jamais abattre. L'un veillant toujours sur l'autre et cherchant constamment à se protéger. Les liens du sang sont toujours les plus forts. J'aime beaucoup leurs personnages qui sont très charismatiques et qui nous donnent envie de les suivre et d'en savoir plus sur leur avenir. On s'attache facilement à leurs personnages qui sont très touchants.
Pour les deux derniers lots Kim et Samantha je ne m'y suis pas trop attachée car elles ont pas de gros impacts dans l'histoire juste par leur lien fort entre elles mais rien qui me donne envie de savoir la suite les concernant.
Par contre j'ai adoré le rôle de Kael qui est le fils rebelle et indompté. On sent son réel investissement au sein de l'organisation qui vise à sauver les humains et il a vraiment bon coeur. Il est prêt à donner sa vie pour sauver celles des autres et j'ai vraiment trouvé ça très beau.
L'auteure nous livre son ressentiment sur une société qui est totalement manipulée. Elle décrit bien le fait que les plus forts ont toujours le pouvoir sur les plus faibles et sa phrase « Nous vivons dans un monde gouverné en coulisses, un univers fait de magouilles et dominé par la quête de pouvoir » en dit long sur le sujet.
Ici les plus forts dominent le monde depuis le virus et se servent des plus faibles pour survivre.
Je trouve qu'il y a une bonne part de vérité sur le sujet traité mais cela n'enlève rien au charme de l'histoire qui est vraiment captivant.
Je remercie vraiment la masse critique Babelio et les éditions de Mortagne pour ce super livre qui est vraiment une réussite et que je recommande vivement.
J'ai hâte la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
Fifrildi
  27 avril 2018
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les Éditions de Mortagne pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une opération Masse critique privilégiée.
Ce n'est pas tout à fait le genre de livre que j'aime lire mais j'ai pensé qu'il pourrait faire plaisir à une amie plus friande de sang que moi ^_^ (critique de cici899 à suivre… )
Avis quelque peu mitigé.
Je dois avouer que dès le prologue, l'histoire ne m'a pas vraiment embarquée. Un virus a transformé des humains en charognards. Une tentative de vaccin a créé une nouvelle espèce d'humains : les B.O.A. (pour les groupes sanguins). Pour survivre ils ont besoin de boire le sang d'humains normaux (en bouteille ou directement sur la personne). Les humains sont donc considérés comme des « sacs à sang », du bétail en somme. Les B.O.A qui détiennent le pouvoir sont comme des vampires sauf
Une loterie est organisée tous les ans afin de permettre à un B.O.A. de gagner un humain sain pour le garder chez lui. Pour les 25 ans de l'événement c'est trois couples d'immortels qui sont mis en jeu.
Je me suis ennuyée les 200 premières pages. Ensuite, il y a eu un peu d'action et c'est devenu un peu plus intéressant. Quoi qu'il en soit, rien de palpitant. J'avais aussi un indéfinissable sentiment de déjà vu dans certaines idées de l'intrigue.
Je pense que l'histoire aurait pu être racontée autrement. C'est peut-être juste le style de l'auteure qui ne m'a pas plu. Cela manquait un peu de conviction et de force.
Pour ma part, je vais en rester là. J'espère qu'il plaira beaucoup à mon amie, car j'ai vu passer plusieurs critiques enthousiastes.

Printemps de l'imaginaire francophone 2018
Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (124)
Challenge multi-défis 2018 (2)
Challenge « Plumes féminines » 2018 (auteure francophone)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
AgatheDumaurier
  13 mai 2018
Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions de Mortagne pour l'envoi de ce livre "young adult" et adolescents.
Alors, la recette est simple : un gros morceau de The Walking Dead, ici nommés les Charognards, anciens êtres humains décimés par une épidémie et transformés par le virus en zombies cannibales...Rick Grimes, Riiiiick, come here, we need you, help us (Riiiiiiick, pour ceux qui l'ignore, le héros de The Walking Dead, très beau bien qu'il soit toujours couvert de sang des pieds à la tête, couteau de boucher dans une main et mitraillette lourde dans l'autre...), un gros morceau d'Hunger Games : des jeunes d'environ dix-sept ans, soumis, non à un jeu, mais à une loterie, dans la capitale où ils n'ont jamais mis les pieds, on les habille, on les maquille, ils apprennent à se connaître, ça ne vous rappelle rien ? L'une d'entre elles, Oxana, c'est quasiment le double de Katniss, sauf qu'elle est châtain à taches de rousseur.
Ensuite, vous saupoudrez d'une touche de vampires (attention, zombies plus vampires, ça peut être bourratif), mais des vampires méchants, pas comme dans Twilight. Ah si, un gentil jeune et beau qui n'aime pas boire de sang humain...Ah, ben comme Twilight, alors, au temps pour moi...
Il manque un peu de Harry Potter...Peut-être pour les deux autres tomes...
Mais malgré ce pillage en règle des grandes sagas à la mode, ma foi, ça se lit fort bien et cela m'a divertie. Je ne sais pas pourquoi, parce que le récit est cousu d'avance. Ah, si je sais, c'est la fameuse construction chorale (chacun parle à son tour, un vrai piège à lecteur) et le personnage de Cléo, qui ne m'en a rappelé aucun autre que j'ai déjà connu...
Je lirai peut-être la suite, et je le prête tout de suite à ma fille. Ca va lui plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
kateginger63
  29 avril 2018
Chronique de ma fille (15 ans):
* Un gros coup de coeur ce mois-ci !! *
Un très beau pouvoir d'écriture ! Chapeau à l'auteur !
Je le conseille vivement aux amateurs de science fiction.
La SF n'étant pas ma tasse de thé, ce livre là m'a pourtant beaucoup plu. Une belle surprise côté livres !
Le concept de plusieurs points de vue était rafraîchissant. Cela m'a permis de découvrir plusieurs voix de plusieurs personnages à la fois. Malgré un début difficile pour entrer dans le récit, j'ai adoré la suite et la fin de l'histoire, qui m'a laissée sur ma faim !
Un début riche en informations, parfois dur à assimiler tout en même temps. Mais après ces passages quoique détaillés sur les personnages, la suite était géniale ! Beaucoup de rebondissements, une palette d'émotions et une fin à couper le souffle. Les personnages m'ont émue, tant par leurs sentiments moraux que physiques. Des personnes hautes en couleurs, aux caractères multiples et aux apparences totalement opposées. C'est cette diversité qui m'a mise aux larmes. J'ai ressenti leur souffrance, leur peur, leur colère. J'ai été comme eux aux prises du doute, de l'espoir et de la mort.
Tout au long des chapitres, la peur m'a nouée au ventre. Allaient-ils s'en sortir ? Allaient-ils mourir ? Seraient-ils séparés ?
De plus, la violence dans certains passages était insoutenable. Je ressentais beaucoup d'empathie à leurs égards. Je n'aurais pas aimé être à leur place.
Dans le livre, les humains étaient traités comme des objets, de vulgaires « Sacs à sang ». Mais où va le monde ? Sérieusement, je trouve que traiter les humains ( dans l'histoire) comme « Sacs à sang » est totalement abject, inhumain.
Les B.O.A ? Des êtres dénués de toute humanité. Je les ai tous détestés jusqu'au dernier. Sans exception. Pourquoi ? Cela me semble pourtant clair. Ce sont des personnes qui violentent et brisent des personnes innocentes. Qui pourrait les aimer et les prendre en pitié ?! Oui, je dis bien personne, même nous lecteurs (ceci est bien sur mon point de vue).
Un univers de SF magnifique, bien décrit. J'ai surtout bien aimé le parallèle de deux monde, qui bien sûr, étaient tout les 2 à la portée des B.O.A. D'un côté, on retrouve le « Cellier inc », où sont formés la plupart des « Sacs à sang », pour subvenir aux besoins des B.O.A. Et de l'autre, nous avons la belle cité, Liberté où coule la richesse et la prospérité, inaccessible aux humains. Ceci est franchement désolant, car l'on voit bien un gouffre qui sépare deux camps.
La loterie, principal dénouement de l'intrigue, m'a beaucoup affecté. Je trouve le fait répugnant de voir gagner des lots de couples « humains » par des B.O.A. Encore une fois, on retrouve les humains considérés comme de simples objets. Un principe franchement déplaisant, qui ne devrait jamais exister dans la vraie vie. Et vous, qu'en pensez vous ?
Bref, dans l'ensemble, une lecture super agréable à lire ! C'était génial !
Hâte de lire le prochain tome, afin d'en savoir plus sur certains de nos mystérieux personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   08 avril 2018
Au commencement, il y eu le virus. Terrible et féroce, comme un prédateur affamé tapi dans l'ombre depuis trop longtemps. C'était une forme mutante d'Ebola, une saloperie qui s'attaquait à l'humain par son sang. La première étape de la transformation touchait le comportement. L'humain infecté devenait plus agressif. Puis sa peau se mettait à suppurer et à se détacher par lambeaux, comme la mue d'un serpent. Celle qui la remplaçait était si transparente qu'on voyait les veines parcourir le corps. Par la suite, c'étaient les yeux qui changeaient. Les iris pâlissaient tant qu'on les distinguait à peine. Ne restait plus dans ce blanc insondable que la pupille noire et implacable qui vous observait avec appétit. Car, pour survivre, ces êtres humains contaminés devaient boire le sang de leurs congénères vivants ou fraîchement décédés. Ils en oubliaient jusqu'à leur ancienne humanité. Les Charognards étaient nés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Souri7Souri7   12 avril 2018
Kael consulte de nouveau la couverture du livre qu(il tient entre les mains, puis il reporte son regard sur Josef.
— Vos livres m'aide à comprendre l'autre humanité, celle d'avant les BOA, explique-t-il. C'était différent, vous savez. Les humains étaient tous pareils. Il n'y avait pas d'histoire de survie par le sang. Il y avait des ethnies, des nationalités; des couleurs de peau, mais ils étaient faits de la même façon...
— C'est la maladie qui a tout fait basculer, je sais cela.
— Non, insiste Kael, ce que je veux dire, c'est qu'avant ce foutu vaccin qui a fait muter le virus, et la moitié de la planète par la même occasion, les gens étaient tous pareils. Et, pourtant, ils se détestaient. Rien n'a changé. Rien ne changera jamais. Les massacres provoqués par les BOA resteront à jamais gravés dans les mémoires, le fait qu'ils ont bien failli décimer complètement l'humanité à cause de leur soif de sang et de leur désorganisation a bouleversé les mentalités... mais le résultat est le même. Les humains et les BOA ont beau vivre ensemble, ils se détestent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Daniella13Daniella13   03 mai 2018
A mes parents, qui m’appris que les rêves se construisent une pierre à la fois
Commenter  J’apprécie          430
FifrildiFifrildi   25 avril 2018
Et puis, à quoi servent les vains espoirs si ce n'est qu'à accentuer la tristesse de son existence?
Commenter  J’apprécie          210
InhumaineAeternamInhumaineAeternam   06 juin 2018
Paralysée par la peur, elle ouvre la bouche pour appeler à l’aide au moment où la créature se jette sur elle. Le cri s’échappe de sa gorge malgré la terreur qui s’empare d’elle. Son corps est projeté contre le sol, son front frappe une surface sale et humide. Une masse lourde et molle se plaque contre son dos, l’empêchant de se débattre. En dépit de la douleur, elle parvient à hurler. Il ne l’a pas mordue. Pas encore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Magali Laurent (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Magali Laurent
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 12–02-21
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Trop jeune pour être vieille de Joëlle Goron et Delphine Apiou aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/1071882-article_recherche-trop-jeune-pour-etre-vieille-----petit-manuel-de-savoir-rire-et-profiter-de-son-age.html • Reviens, Lila de Magali Laurent et Françoise-Marie Santucci aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1071607-article_recherche-reviens--lila.html • le Grimoire d'Elfie (T1) : L'île presque de Audrey Alwett, Christophe Arleston aux éditions Drakoo https://www.lagriffenoire.com/1071827-bd-le-grimoire-d-elfie-t1-----l-ile-presque.html • Janvier 2015 - le procès de Yannick Haenel et Francois Boucq aux éditions Les Echappés https://www.lagriffenoire.com/1069873-essais-d-actualites-janvier-2015---le-proces.html • Les lettres de Biscotte Mulotte : Avec 6 enveloppes à ouvrir ! de Lili la Baleine et Anne-Marie Chapouton aux éditions Père Castor https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1054142&id_rubrique=4 • Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=117761&id_rubrique=25 • Betty de Tiffany McDaniel - Lu par Audrey D'Hulstère aux éditions Audiolib • Incendie nocturne de Michael Connelly - Lu par Jacques Chaussepied aux éditions Audiolib • le Bal des folles de Victoria Mas - Lu par Audrey Sourdive aux éditions Audiolib • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsdenoel #editionsgrasset #editionsdrakoo #editionslesechappes #editionsperecastor #editionspocket #editionsaudiolib
+ Lire la suite
autres livres classés : loterieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1846 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre