AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B085H6PNG7
264 pages
Éditeur : Mortagne (27/05/2020)
3.95/5   20 notes
Résumé :
La vie à temps partiel. Un mois d’éveil pour un mois de sommeil. Tel est le prix à payer pour survivre dans la Nouvelle Cité mondiale. Tout juste âgée de seize ans, Ysia doit quitter ses parents et devenir une Citoyenne à part entière. Beaucoup de changements rendent sa nouvelle réalité difficile : sa superviseuse est une femme froide et intransigeante, l’un de ses collègues l’épie pour une raison qu’elle ignore, et l’état de santé de son amie Kat se dégrade à vue d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 20 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

espacebouquinerie
  16 septembre 2021
J'ai adoré cette histoire ! C'est un tout nouveau concept que l'on découvre dans cet univers: un mois de sommeil pour un mois d'éveil, soit une demi-vie ! Ce monde est totalement différent du nôtre (sans être complexe) et y ressemble pourtant dans une autre mesure. Je pense notamment à la nourriture, au nécessaire que l'on doit se procurer à l'aide de points. Ou au Clairécran. Je ne vous en dis pas plus à ce sujet, mais cette technologie est à la base de toute l'intrigue ! D'ailleurs, si, au départ, on découvre avec Ysia les principes de sa nouvelle vie, l'élément déclencheur et les péripéties ne tardent pas à arriver ! Les choses changent et les personnages n'y comprennent plus rien ! J'ai aimé que la situation initiale, dans laquelle nous découvrons le Jardin (là où vit Ysia), ne s'éternise pas et qu'on entre rapidement dans le vif du sujet. Dès que l'action arrive, l'histoire devient encore plus addictive ; on veut connaître la suite ! Et la fin... Elle est très surprenante et mystérieuse ! J'ai hâte de lire le tome 2 qui risque d'apporter certaines réponses.
J'ai bien aimé les personnages, dont Sacha. J'ai trop hâte de le retrouver dans le second opus ! Et Rosa ! Si, au premier regard, elle est froide, déplaisante, on apprend à la découvrir un peu plus au travers du roman, mais son histoire demeure vague. J'espère pouvoir en apprendre davantage à son propos dans la suite : elle semble être un personnage profond qui a beaucoup à apporter. Et Ysia ! J'adore qu'elle soit différente et courageuse. Elle est une perle. Et finalement, Driss. C'est un exemple aussi, même si on ne sait pas grand chose à son sujet ! Vraiment, de beaux personnages, un bel univers et une intrigue qui ne demandent qu'à être développés dans le second tome.
Il s'agit d'une histoire racontée à la troisième personne du singulier et on suit majoritairement Ysia, mais à quelques reprises, nous avons le point de vue de Driss. Ce changement est utile afin de comprendre le fonctionnement de ce monde, mais aussi (et surtout) pour savoir ce qu'il se passe lorsqu'Ysia dort. Je m'attendais cependant à plus de variation, mais je trouve tout de même que cela a bien été dosé. La narration au "il", quant à elle, est bien utilisée et sert bien le récit comme c'est un livre où il y a beaucoup d'action: je n'ai pas eu de difficulté à me laisser transporter dans l'univers.
Sinon, comment parler de ce roman sans en mentionner la couverture ? Elle est juste magnifique et représentative de l'histoire ! J'ai trop hâte de voir celle du second tome !
Je vous invite donc fortement à découvrir ce livre ! En le lisant, je me disais qu'il avait le potentiel pour devenir un bestseller comme Hunger Games ou Divergence (en tout cas, il me faisait penser à ces histoires de science-fiction qui ont eu un grand succès dans les dernières années) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMissChocolatinebouquinent
  12 octobre 2021
Je suis très heureuse de retrouvée l'auteure canadienne, Magali Laurent, pour cette nouvelle saga qui je crois se déroulera sur quatre tomes.
Imaginez notre monde dans une bulle, coupé depuis des siècles de l'extérieur. La survie des Citoyens et Citoyennes dépendent de leur vie, celle qu'ils vivent à mi-temps. Un mois d'éveil pour un mois de sommeil. Ainsi va la vie dans la Nouvelle Cité mondiale. Dès 16 ans, les enfants deviennent des adultes séparés alors de leurs parents. Une vie de labeur les attend. Les filles ont le métier de leur mère et les garçons de leur père. Il n'y a pas de choix possible. Leur vie est rythmée, surveillée, dirigée par le Perfecto. Inatteignable, mystérieux, le Perfecto est une entité à part entière qui permet de faire vivre la cité dans des conditions optimales.
Ysia a enfin 16 ans et une nouvelle vie l'attend loin de ses parents qu'elle chérit. Un long trajet l'attend et à son arrivée, elle est accueillie par une barre d'immeubles, ses nouveaux quartiers. Elle rencontre Kat sur le quai de la gare. Une belle amitié naît mais le travail et des points de vue divergents vont les éloigner et notamment concernant l'utilisation du Clairécran, le futur de nos smartphones. Tout le monde est captivé par les émissions diffusées et autres programmes. Ysia n'est pas du tout attirée par cet écran qui a son sens coupe tout le monde de la réalité. Elle préfère dessiner ou lire. Ysia est une jeune plein de bon sens, très maladroite, altruiste, gentille, prévenante et surtout inquiète de voir son entourage sombré dans un inquiétant marasme. le dessin permet d'oublier un temps toutes ses questions incessantes et ses soucis. Sa cheffe ne la porte pas dans son coeur et son second semble la surveiller. Sans compter sur cette étrange correspondance avec la personne qui vit ici, dans sa chambre, quand elle dort.
Un mois vient de passer, un nouveau mois dans le noir mais quand ce dernier se clôt rien ne va plus dans la cité. Il est temps pour elle de découvrir l'étrange vérité et de courir vite, très vite.
Ce premier tome de cette saga plante un décor totalement surréaliste. Un monde qui vit à deux vitesses et gouverné par ce qui ressemble à de l'intelligence artificielle. Un monde sinistre et lugubre où le quotidien est martelé par des slogans inquisiteurs. Dans la cité fleurissent ici et là des îlots de bonheur : le quartier des familles, une forêt, une serre. Rien n'est accueillant ni chaleureux. Magali Laurent nous plonge dans un futur anxiogène. Ysia est une belle lumière dans ce futur dérangeant. Elle va être confrontée à de surprenant événements et faire la connaissance de personnes qui la suivront sans hésiter.
Ce premier tome pose les bases d'une histoire très originale. L'atmosphère est suffocante et nous porte vers une fin inattendue. Magali Laurent aborde le thème de la famille, de l'amitié, de l'emprise des écrans, de l'écologie et du libre arbitre. Les personnages ne sont pas extravagants et restent humblement simples. Un roman qui se lit très rapidement tant j'ai été prise par le scénario. le départ est un peu lent à se mettre en place mais sur la fin le rythme change radicalement. L'univers de la dystopie est totalement maîtrisé.
Un roman totalement dans l'ère du temps.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Livresque78
  21 octobre 2021
Voici donc que je gagne et reçois le nouveau roman de Magali Laurent aux éditions de Mortagne et je dois tous d'abord parler de ce qui saute aux yeux: cette magnifique couverture! Elle est sublime et semble l'être tout autant sur le tome 2, de ce que j'en ai vu.
J'ai débuté cette lecture avec beaucoup d'envie et d'attente, il faut dire que l'accroche est originale et le talent d'écriture de Magali Laurent n'est plus à démontrer. La lecture s'est faite de façon assez fluide car la promesse de l'originalité est tenue, on sent quelques influences littéraires, notamment de Stephen King avec son roman « Cellulaire », l'écologie et la mise à sec des ressources terrestres, la surpopulation ainsi que les addictions aux écrans et nouveaux médias sont les bases de cette dystopie qui tient parfaitement la route.
Lien : https://livresque78.com/2021..
Commenter  J’apprécie          130
SapereAude
  07 novembre 2021
Il y a quelques semaines, j'ai pu participer à la Masse critique Babelio et découvrir grâce aux éditions de Mortagne, le premier tome de la nouvelle série de Magali Laurent: Demi-vie. J'étais vraiment intriguée par le concept de l'histoire que l'autrice proposait d'autant que j'avais plutôt bien aimé le premier tome de sa série B.O.A (dont je cherche d'ailleurs à me procurer l'intégrale).
➤ Un scénario très original
Ce qui m'a fait ajouter ce roman dans ma sélection (outre le fait que je connaissais déjà la plume de l'auteur) reste l'originalité du scénario. J'ai beaucoup aimé le principe de demi-vie. Dans le roman de Magali Laurent, l'autrice nous propose encore une fois un univers presque post-apocalyptique ou l'humanité a du s'adapter et vit maintenant dans des bulles, des villes mondiales où la vie est supportable.
Ysia est une adolescente qui, à l'aube de ses 16 ans et de son nouveau réveil, va entrer dans l'âge adulte. Elle vit dans ce monde où un mois sur deux, elle est plongée dans un sommeil artificiel qui la maintient en vie et la prive du temps qu'elle pourrait passer au profit d'un autre qui s'endort quand elle se réveille. J'ai trouvé ce principe absolument génial: Ysia n'a donc vécu pleinement que 8 ans de sa vie, elle a dormit le reste du temps au profit de l'autre moitié de la population. Dans ce monde, chacun occupe une place nécessaire à la survie de l'humanité: travailler dans les jardins, entretenir les bâtiments, l'informatique, soigner les malades, surveiller les endormis... Chacun a sa place dans une société qui ne forme qu'un peuple, jusqu'à ce que tout dégénère...

➤ Un rythme qui s'accélère
Si l'on découvre le monde d'Ysia dans les premiers chapitres, son fonctionnement et ensuite sa nouvelle vie; le rythme prend assez vite de l'ampleur et passé le premier quart du roman les choses ne font que s'accélérer. J'ai beaucoup aimé ce rythme qui m'a rapidement emporté dans l'histoire et m'a donné envie d'en savoir plus à chaque page. L'objet livre est petit mais le rythme suit facilement le manque de page qu'on pourrait regretter. D'autant que l'écriture de l'autrice et la narration n'en sont pas moins diminués. On imagine facilement le tableau et on traverse l'histoire avec les personnages pour avoir la conclusion de ce premier tome.
Le seul élément qu'on pourrait juger négatif est que, pour ma part, je ne me suis pas attachée aux personnages même si j'ai été touchée par leur demi-vie (d'ailleurs, j'ai un peu de mal à imaginer qu'une personne qui ait vécue uniquement huit ans pleinement soit aussi développée psychologiquement parlant). J'ai beaucoup apprécié l'alternance de chapitre entre Ysia et Driss, encore plus avec le petit twist de l'autrice concernant ce personnage qui m'a d'ailleurs amené à relire les chapitres en question.

➤ Une fin surprenante
Toute cette histoire nous mène à une fin de premier tome qui laisse tout de même énormément de questions en suspend, d'autant que la fin est assez surprenante. Quand Ysia est enfin amenée à la source de tous les ennuis de la vielle, ce qu'elle découvre est à la fois intriguant et effrayant ! Cela donne toutefois envie de continuer la série surtout que d'autres personnages vont aussi être confrontés à bien des dangers !
Ce qui est aussi très intéressant avec le récit de Magali Laurent est qu'elle nous met aussi face à nos addictions des écrans, nos problèmes écologiques, la solitude qui pèse sur de nombreuses personnes dans un monde pourtant hyperconnecté. le récit n'est pas juste fictif et met face à de nombreux problèmes sociétaux.
Une bonne découverte pour ce premier tome malgré la fin peut être un peu trop surprenante et frustrante !
Lien : https://leboudoirbibliothequ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bitlitcom
  13 juillet 2021
Rupture est le premier tome d'une trilogie dont l'intégralité est déjà disponible au Canada francophone. L'autrice finalise actuellement le premier opus d'un spin-off. La France, quant à elle, verra les tomes arriver progressivement au cours du second semestre 2021, à compter du 15 juillet.
Les prémisses de cet univers sont alléchantes au possible. Il suffit de lire la quatrième de couverture pour s'en convaincre. L'idée même de cette vie à temps partiel est vraiment originale et prometteuse, et a beaucoup d'implications pour les personnages. Par exemple, certains ne peuvent mécaniquement jamais se croiser, car ils vivent à contretemps et l'héroïne de seize ans n'en a en fait vécu que huit... Pendant que la moitié de la population dort, l'autre moitié travaille pour la communauté et tout le monde fournit de l'énergie pour alimenter la machine qui fait tourner ce monde. En échange du labeur et de l'énergie fournis, les Citoyens gagnent à peine assez pour manger, se laver et acheter des programmes sur leur clairécran, l'implant imposé à tous à l'âge de 16 ans et dont on devine qu'il ne sert pas seulement à se divertir. Voilà posées les bases de cette dystopie plutôt engageante et bien pensée, si l'on peut dire.
Puis, vers le premier tiers du livre, quand le monde se met à dérailler, on commence à perdre de vue cette bonne idée de départ. L'attention se reporte alors sur l'intelligence artificielle qui régit tout et qui, visiblement, cafouille. On abandonne donc assez rapidement cette part d'originalité pour rentrer dans une dystopie beaucoup plus conventionnelle, qui évolue d'abord en vase clos pour ensuite, on le devine d'ores et déjà, nous mener à l'extérieur du Jardin, vers une vérité cachée. Bien sûr, tout n'est pas prévisible et il y a même quelques retournements de situation bien sentis çà et là qui laissent supposer que la suite saura sortir des chemins tout tracés par moments. Les personnages fonctionnent bien dans l'ensemble, même si leur psychologie aurait pu être plus développée. À noter que celui de Driss s'en sort mieux que la plupart, ce qui en fait d'emblée un favori.
Malgré quelques bons moments et de très bonnes idées, ce titre conviendra peut-être plus aux adolescents qui n'ont pas encore trop de points de comparaison et ne s'attarderont pas sur un style d'écriture assez simple et sans fioritures qui privilégie l'efficacité sur le plaisir des mots que certains peuvent rechercher dans leurs lectures. La critique féroce mais bien vue des écrans qui hypnotisent les masses et isolent les individus pourrait même amener à réfléchir un peu les jeunes lecteurs. Rupture se lit donc sans déplaisir, et surtout très vite, mais il manque un petit quelque chose pour en faire un livre qui se dévore et qui fait frétiller les doigts en attendant le suivant. À réserver au public cible donc : à partir de 12 ans.
Lien : http://www.bit-lit-leblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Magali Laurent (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Magali Laurent
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 12–02-21
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Trop jeune pour être vieille de Joëlle Goron et Delphine Apiou aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/1071882-article_recherche-trop-jeune-pour-etre-vieille-----petit-manuel-de-savoir-rire-et-profiter-de-son-age.html • Reviens, Lila de Magali Laurent et Françoise-Marie Santucci aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1071607-article_recherche-reviens--lila.html • le Grimoire d'Elfie (T1) : L'île presque de Audrey Alwett, Christophe Arleston aux éditions Drakoo https://www.lagriffenoire.com/1071827-bd-le-grimoire-d-elfie-t1-----l-ile-presque.html • Janvier 2015 - le procès de Yannick Haenel et Francois Boucq aux éditions Les Echappés https://www.lagriffenoire.com/1069873-essais-d-actualites-janvier-2015---le-proces.html • Les lettres de Biscotte Mulotte : Avec 6 enveloppes à ouvrir ! de Lili la Baleine et Anne-Marie Chapouton aux éditions Père Castor https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1054142&id_rubrique=4 • Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=117761&id_rubrique=25 • Betty de Tiffany McDaniel - Lu par Audrey D'Hulstère aux éditions Audiolib • Incendie nocturne de Michael Connelly - Lu par Jacques Chaussepied aux éditions Audiolib • le Bal des folles de Victoria Mas - Lu par Audrey Sourdive aux éditions Audiolib • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsdenoel #editionsgrasset #editionsdrakoo #editionslesechappes #editionsperecastor #editionspocket #editionsaudiolib
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3742 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..