AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782877675918
185 pages
Editions Kaléidoscope (12/03/2009)
4.27/5   77 notes
Résumé :
Une plage ensoleillée.
Une petite fille
fascinée
par la vague
inlassablement renouvelée.
L'enfant s'approche de l'eau,
se laisse surprendre
par la vague,
voudrait la dompter,
se retrouve trempée.
Et si c'était justement là le jeu ?
Faire corps avec une nature
emplie de surprises ?
Une histoire qui traduit,
sans parole,
une émotion universelle.
Que lire après La VagueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 77 notes
5
12 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Nul besoin de mots, nul besoin de phrases, nul besoin de textes. Les illustrations de
Suzy Lee parlent d'elle-mêmes. Un monde exclusivement fait d'images, de couleurs,
de gris, de noir, de blanc... Et cette petite fille qui joue avec les ombres, cette autre qui
joue avec son reflet dans un miroir ou encore cette dernière qui s'enfuie sur le dos
de son oiseau noir... Un univers où les joies, les peurs, l'odeur même de l'enfance
oscillent entre nostalgie d'une période révolue et espoir (ou peur) d'un avenir proche,
très proche.

Son seul talent d'illustratrice lui vaut de sublimer des thèmes amplement traités dans
la littérature jeunesse: l'enfance, la non-entente des parents, les différentes peurs
propres aux enfants... Un talent d'illustratrice qu'elle nous offre et qui peut apparaître
comme un véritable privilège à qui sait ouvrir grand ses yeux mais aussi son esprit à la
finesse de ses traits lesquels nous transportent dans un univers unique parfumé
d'enfance et de rires.
Commenter  J’apprécie          130
"La vague" est un temps récréatif, une tranche de vie enfantine passée à la plage où une petite fille s'amuse seule.
Défiant les vagues qui vont et viennent, trépignant, riant parmi les mouettes, elle trouve à passer le temps sans s'ennuyer si l'on en croit les expressions et gesticulations de l'enfant qui entre et sort de la plage au rythme des roulis marins.
Pour cette histoire, la petite fille n'est pas seule, l'auteure lui donne presque par ces caprices naturelles une vie propre, la vague donne l'impression de tenter de dissuader la petite de l'ennuyer et ...
c'est ce qu'elle fait, à la fin.
Un final et des jeux de valses agréables, jeux de bleus sur blanc, bien vus et inspirant, de bons moments au grand air.

L'auteure-illustratrice Suzy Lee se montre étonnante dans ses vrais jeux d'illustrations qui s'amusent avec l'objet livre,
titillant la pliure de la page et ses double-pages,
comme notamment avec le titre "Le miroir".
Tout en économie de couleurs, avec parfois des petites filles en chef-d'orchestre de la fantaisie proposée, comme c'est le cas ici, avec "La vague",
Suzy Lee rend honneur à ses espaces de récréation et de communication qu'offre le livre.
Nous sommes en économie de texte également.
Les ballets d'échos entre le personnage et son "invité" offre un dialogue original, presque chorégraphique.
A découvrir absolument.
Commenter  J’apprécie          20
Un récit tout en images qui m'a fasciné lorsque je l'ai rencontré.

Je ne pouvais plus détacher mes yeux de la vague, du flux, et du reflux comme si je me trouvais vraiment devant la mer réelle.
Un album qui m'a fascinée...
Commenter  J’apprécie          90
Un format à l'italienne adapté au sujet : la plage et l'océan se déploient sur toute la longueur de l'album (60 cm). le décor est à peine suggéré : une ligne de dunes et l'horizon, au crayon gris ; à droite, le bleu de la mer, le blanc de l'écume, à l'acrylique. La pliure marque la séparation entre le sable et l'eau. Une fillette court vers l'océan, sa mère reste en retrait. Des mouettes curieuses la suivent. L'enfant regarde la vague, s'avance un peu. Au fil des pages, elle s'enhardit, s'approche, recule, franchit la frontière du pli, jubile dans les éclaboussures, défie l'océan, accompagnée par les mouettes, qui réagissent à l'unisson. La vague arrive, énorme, la recouvre tout entière, et la laisse assise, étonnée et trempée. Sur le sable mouillé, elle ramasse les coquillages et les étoiles de mer apportés par la vague.

Il n'y a pas de texte mais la puissance d'évocation des illustrations est telle qu'on croit entendre le bruit du vent, du ressac, les cris des mouettes. Les attitudes et expressions de la fillette sont d'une grande justesse. Toutes les sensations et les émotions d'un petit enfant face à l'immensité de la mer sont là.
Commenter  J’apprécie          00
Je l'avais repéré comme album jeunesse mais au final je me le suis procuré dans la collection "les lutins". Aucun texte, juste l'observation des illustrations. Un tracé délicat au crayon noir pour la petite fille et les mouettes ; un bleu lumineux (qui attire et retient le regard) pour la mer. Page de gauche pour la petite fille qui joue au bord de l'eau ; page de droite pour le ressac des vagues. Jusqu'à ce que la petite fille franchisse la page de droite et joue dans les vagues. Et le bleu va vite envahir les deux pages. Au final, les enfants sont heureux d'observer que la robe de la petite fille devient bleue. Et moi j'observe le jeu des mouettes tout au long de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pas de texte, des images simples et épurées pour une histoire à inventer soi-même.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Suzy Lee (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Suzy Lee
This Beautiful Day - Words on Screen Children's Read Aloud
autres livres classés : plageVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (151) Voir plus



Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
496 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..