AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lilas Nord (Traducteur)
ISBN : 2092524224
Éditeur : Nathan (06/01/2011)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Eté 1859. Le cadavre d’un maçon a été découvert au pied de la tour de Big Ben, en pleine construction. S’agit-il d’un accident, d’un suicide…ou d’un meurtre? L’enquête menée par Scotland Yard ne permet d’apporter aucune preuve concluante pour le savoir. On murmure même qu’un fantôme rôde sur le site…Pour dénouer le vrai du faux, il faudrait s’infiltrer sur le chantier et se mêler aux ouvriers. C’est la nouvelle mission de Mary Quinn, membre de l’Agency, organisation... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
docidf
  08 novembre 2011

The Agency, Tome 2 : le crime de l'horloge / LEE, Ying S
Nathan Jeunesse – Janvier 2011 – 343 pages
ISBN : 978-2-09-252422-0 – 14 €
Résumé : En 1859 à Londres, Mary, déguisée en garçon et membre d'une organisation secrète qui recrute exclusivement des agents féminins, doit trouver le coupable de la mort d'un ouvrier en se faisant engager comme apprenti sur le chantier de la tour de Big Ben. Une enquête policière doublée d'une histoire d'amour.
Mots-clé : ANGLETERRE / 19ème SIECLE / CONDITIONS DE TRAVAIL / CONDITIONS DE VIE / CONDITION FEMININE / OUVRIER / ENQUETE /
Commentaires : Ce livre est le deuxième d'une série et les personnages principaux ont été présentés dans le premier roman. Même si on aimerait en savoir plus sur cette première aventure ce n'est pas vraiment gênant de ne pas l'avoir lue.
L'intérêt de ce roman policier et historique réside surtout dans la description des sombres conditions de vie et de travail des milieux ouvriers et pauvres de Londres au 19ème siècle. Les relations sont parfois violentes. Les deux personnages principaux sont attachants et leur histoire d'amour plaira sûrement à des collégiennes, même si pour un adulte elle ne se caractérise pas par son originalité.
Pistes de discussion :
• Avez-vous été choqué par la scène où l'enfant ouvrier se fait battre ?
• Connaissiez-vous les difficiles conditions d'existence du prolétariat à la fin du XIXème siècle ?
• Que pensez-vous de cette histoire d'amour ? Quels sont les traits de caractère de James et de Mary qui s'expriment dans leur relation naissante ? Est-ce original ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ManouB
  23 septembre 2016
A Londres en 1859, The Agency est une société secrète spécialisée dans l'espionnage. Elle se cache derrière un respectable pensionnat pour jeunes filles et ses membres ne sont que...des femmes !
Mary Quinn, qui en fait partie depuis un an déjà, se voit confier une nouvelle mission encore plus délicate que la première (voir The Agency tome 1) : s'infiltrer dans le chantier de construction de Big Ben en plein milieu de Londres.
En effet, la semaine précédente, un maçon a été retrouvé mort en bas de la tour en construction. Meurtre ou suicide ? L'enquête, menée par Scotland Yard n'a pas suffisamment d'éléments pour répondre pour l'instant. Les ragots parlent même d'un chantier maudit où un fantôme serait responsable de tous les malheurs…
Mary, habillée en garçon et rebaptisée pour l'occasion Mark Quinn, se fait embauchée comme apprenti et garçon à tout faire afin de récolter des informations.

Mais la tâche se révèle encore une fois plus difficile que prévue : Mary (Mark) découvre les difficultés de la vie quotidienne d'un jeune apprenti, elle qui connaissait déjà celle de gamin des rues (misère, malnutrition et violence sont encore au rendez-vous) ; son habit de garçon (et ses conditions de vie) lui rappelle les mauvais jours qu'elle a vécue avant d'être recueillie par l'association ce qui l'angoisse beaucoup ; elle doit s'intégrer dans un milieu totalement masculin (quand on a acquis des manières de lady c'est pas gagné!!) ; les ouvriers se méfient d'elle (je devrai dire "de lui") ; et de plus, le nouvel ingénieur recruté pour faire un rapport sur la sécurité du chantier se révèle être le séduisant James, revenue des Indes…toujours aussi séduisant mais affaibli par la malaria ce qui ne l'empêche pas de reconnaître immédiatement Mary !!

Un deuxième tome très prenant où le lecteur a du plaisir à retrouver Mary et James : des répliques pleines d'humour, de l'amour, romantique à souhait, une intrigue haletante qui amène le lecteur à échafauder des plans et maintient le suspense jusqu'au bout !
Le tome 3 nous révèlera-t-il enfin le secret de Mary, en particulier celui de ses origines ?

A lire dès 13 ans
Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissMymoo
  07 avril 2013
Un second tome résolument plus sombre, où Mary Quinn se voit dans l'obligation d'endosser le costume d'un jeune garçon de course, afin de mieux infiltrer le chantier de construction de Westminster.
Cela signifie également renouer avec son ancienne vie de mendiant et voleuse des rues, sans le sou et aucun avenir, ce qui n'est pas sans danger d'un point de vue psychologique.
Ce deuxième roman dépeint avec force la misère et les conditions d'insalubrité sans nom du Londres du XIXe siècle, au point de bouleverser l'auteur et le personnage principal.
Commenter  J’apprécie          40
Claire-una-volta
  07 avril 2013
Un deuxième tome à la hauteur du premier!
Les enquêtes de Mary sont toujours aussi palpitantes avec leur lot de rebondissements et de peps. Ici, elle doit se faire passer pour un jeune garçon pour s'infiltrer sur un chantier, chantier sur lequel ne tardera pas à arriver un nouvel ingénieur...James, bien sûr! Celui-ci est revenu d'Inde et a changé. En revanche, Mary, elle, est égale à elle-même et c'est un réel plaisir de la suivre dans cette nouvelle enquête.
En tout cas, les dialogues entre nos deux protagonistes sont toujours aussi drôles, aussi vifs.
« James semblait progressivement gagner en puissance. Il appuyait moins lourdement sur l'épaule de Mary, respirait mieux, montait plus vite.
-Qu'est-ce qu'il y avait dans cette poudres, James ?
-Mr Easton, pour vous, Mark Quinn.
-Oh, arrêtez d'esquiver la question !
-Principalement de l'écorce de bouleau, comme je vous l'avais dit, soupira-t-il. Et quelque chose qu'un ami à moi a rapporté d'Allemagne, un léger stimulant dérivé d'une feuille tropicale. Pas de quoi s'alarmer.
-Ça ne m'a pas l'air si « léger » que ça. Combien en avez-vous pris ?
-On dirait une vieille grand-mère acariâtre ! Assez pour finir ce que j'ai à faire.
-Et après, j'imagine qu'il faudra que je vous ramasse à la petite cuiller sur les pavés.
-Oh, Barker s'en chargera. »
Bon, encore un excellent tome. Est-il utile de préciser que le suspens et l'action sont également au rendez-vous?
Bref, lisez-le. Quant à moi, je vais tâcher de me procurer la suite qui vient de sortir.

Lien : http://claireunavolta.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lorientad
  31 mai 2013
Londres à l'epoque de la construction de Big Ben, sur son chantier, un cadavre, meutre, accident ou suicide. voila ou l'on retrouve la jeune Mary pour l'occasion deguisée en garcon a plein temps.
Reussira t'elle a tromper son monde et a recueuillir les informations necessaire?
Comme pour le 1er tome, l'auteur nous plonge dans le Londres du XIXe avec des reperes historiques comme la construction de la tour du Parlement avec brio. L'aventure nous tient en haleine et les incursions dans la tete de Mary et ses pensées nous la rende encore plus attachante.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MissMymooMissMymoo   07 avril 2013
Mais le plus éprouvant dans la vie de Mark, ce n'était ni le travail, ni la crasse ni la faim. Ce que Mary trouvait exténuant, c'était l'impression que Mark ne s'en sortirait jamais, qu'il n'arriverait jamais à se reposer, ni à vivre correctement. Son maigre salaire lui permettait tout juste d'acheter assez de nourriture et de sommeil pour survivre. Il n'y avait pas la moindre chance et donc pas le moindre espoir que cela change ou qu'il puisse se reposer. [...] la moindre maladie, le moindre accident de travail s'avérait terrible - pas seulement pour le garçon en question, mais aussi pour sa famille élargie. C'était à cela qu'elle s'était sentie tenue également, quand elle était petite. En tant que jeune pickpocket, et, plus tard, cambrioleuse, elle avait tiré son argent de ce qu'elle pouvait grappiller et de rares aubaines. Ce qu'elle ne dépensait pas, elle risquait de se le faire voler à son tour. Et il fallait sans cesse qu'elle fasse profil bas, qu'elle garde secrète sa véritable identité. Etre toujours sur le qui-vive, toujours sur la défensive, était absolument épuisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Claire-una-voltaClaire-una-volta   06 avril 2013
James avait à peine écouté les présentations: il ne quittait plus le « garçon » du regard. Il sentit le sol trembler sous ses pieds, petit tremblement de terre qui fit tressaillir toutes les fibres de son corps. Il ne pouvait plus détacher son regard de ces yeux. Aujourd’hui, ils étaient noisette, bien qu’il sache parfaitement qu’ils pouvaient se teinter de vert sous une certaine lumière. Ils étaient encadrés d’épais cils noirs, cils arqués et d’une crinière de cheveux noirs en bataille. Il lut sur son visage une expression de surprise et de désarroi qu’il reconnut immédiatement et sur laquelle il était impossible de se méprendre.
James pâlit et sentit tout son sang se précipiter dans ses orteils. Son estomac se souleva brusquement, sans que cela soit vraiment désagréable. Il resta un moment immobile également. Les expressions se succédaient sur son visage. Gêne. Panique. Et quelque chose d’autre…
- Vous!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Claire-una-voltaClaire-una-volta   06 avril 2013
Les yeux de James se posèrent sur une silhouette qui remontait la rue en se traînant d’un pas mal assuré. Elle louvoyait bizarrement de réverbère en boîte aux lettres, avançant avec une prudence extrême, comme si elle avait peur de glisser et de tomber. Elle lui fut aussitôt viscéralement familière: la dernière personne qu’il s’attendait à voir dans un état pareil, mais la première qu’il reconnaîtrait n’importe où, dans n’importe quelle circonstance. Il frappa contre le toit de la voiture, deux coups francs, et celle-ci se mit à avancer au pas à côté de la forme titubante.
Mince. Assez sale. Des joues très roses.
James sourit. Il n’aurait pas rêvé meilleure diversion.
- Vous vous êtes perdue? lança-t-il à travers la fenêtre ouverte.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Claire-una-voltaClaire-una-volta   06 avril 2013
-Mais vous venez de me dire comment agir.
-Je vous ai juste dit ce qu’il y avait de plus sensé à faire !
-Mais c’est précisément ça, le problème : vous me dites ce que je dois faire !
Est-ce qu’ils pouvaient se lancer dans une querelle d’amoureux alors qu’ils ne formaient pas vraiment un couple ? On aurait bien dit que oui.
[…]
-Et vous êtes ce que vous êtes !
-Ah oui ? Et je suis comment, je vous prie ? demanda-t-il, pris d’une colère froide.
-Un arrogant autoritaire qui a besoin de tout contrôler !
-Ce qui est toujours mieux qu’une arrogante aussi impulsive qu’irresponsable.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Claire-una-voltaClaire-una-volta   06 avril 2013
-D’accord. Vous voulez connaître la véritable et humiliante raison pour laquelle j’ai besoin de me remettre à travailler avec vous ?
-Vous savez que vous êtes aussi très mauvaise pour ce qui est de flatter les gens ?
[…]
-Oh, allez, avouez-le : vous ne pouvez pas vous passer de moi. Vous ne pouvez pas survivre sans moi. Je suis votre plus grande – non, votre seule – chance de succès et de parfaite félicité.
-Si c’est ce que vous avez envie de vous raconter, grommela-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1091 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..