AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782377314041
Éditeur : Sarbacane (01/04/2020)
3.79/5   82 notes
Résumé :
Depuis qu’une étrange tour de lumière blanche a fait son apparition, le monde s’est progressivement évaporé. Les gens ont disparu un à un, aspirés, inexplicablement. Héli et Selen ne se connaissent pas, mais sont les derniers survivants. Autour d’eux, c’est une ville fantôme, un monde arrêté : ne reste que la mystérieuse tour blanche, qu’ils tiennent pour responsable de toutes ces âmes volées. Alors c’est décidé : ensemble, ils vont y aller afin de découvrir la véri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 82 notes
5
8 avis
4
16 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

Wyoming
  20 février 2021
C'est certainement très difficile de réussir une BD apocalyptique, notamment du fait que c'est un scénario qui a été bien utilisé dans différents domaines artistiques, encore que le domaine puisse paraître inépuisable pour les plus imaginatifs.
D'abord, le graphisme, qualité première de cette histoire : il est vraiment de très belle qualité, aussi bien dans la variété des situations présentées que dans le choix des quelques couleurs utilisées, des noirs, des gris, des bleus superbement dosés avec quelques planches magnifiques, comme celles représentant les villes et leurs rues abandonnées, les immeubles vidés, quelques animaux errants, ainsi que la variété de la végétation.
Le scénario est globalement bien conduit avec ces deux enfants qui finissent par se rencontrer pour des destinées incertaines. J'ai particulièrement aimé les dialogues entre Héli et le téléphone mobile qu'il a découvert lequel comprend une application vocale, l'appareil répondant aux questions en proposant son aide jusqu'à la fin de la batterie. Ces dialogues restent décalés par rapport à la situation vécue par Héli, les échanges portant sur des références sociales, culturelles, mais aussi sur le passé, les objets et la nostalgie.
Ils sont donc tous deux dans un monde duquel les autres humains ont disparu suite à l'apparition de mystérieuses tours qu'ils découvrent finalement présenter des caractéristiques végétales et ils cherchent donc un moyen de ramener les disparus sans que le dénouement très ouvert ne permette au lecteur de tirer une quelconque conclusion.
Donc, peut-être une suite, qui, avec un graphisme d'aussi belle qualité et un scénario plus abouti pourrait être une totale réussite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
Nowowak
  11 mars 2021
Magnifique graphisme et thème intéressants qui m'ont conduit à faire l'acquisition de cette belle bande-dessinée dans une librairie. Page après page on a envie d'en savoir plus. Après de nombreuses planches sans dialogues, quand les mots arrivent ils sont parfois implacables. J'aime les phrases : "Pour certains, les possessions sont une preuve de leur valeur", "Le passé n'existe que par les traces qu'il a laissées dans le présent.".
La discussion avec le téléphone est bien vue. Les décors sont somptueux et offrent un grand plaisir au lecteur. Par contre l'irruption temporaire d'onomatopées est un petit délire inutile voire nuisible à la qualité de l'ensemble. La fin est tartignolle, on ne comprend pas ce qui se passe. Presque du gâchis. Cette belle bédé demeure une réussite.
Nowowak

Lien : https://pasplushautquelebord..
Commenter  J’apprécie          280
jamiK
  10 juin 2021
Le graphisme est en faux noir et blanc, les gris sont très légèrement colorés, le style est original, mêlant crayonné et travail à la palette simulant des effets de gravure en eau-forte. La lumière est soignée, avec des effets de transparence, d'ambiance feutrée et presque silencieuse. C'est un récit post-apocalyptique, un jour, tous les humains disparaissent, sauf Héli. Il se lance alors dans une quête pour essayer de comprendre. le récit est bien mené, on suit Héli dans ses rencontres, ou l'absence de rencontres, dans sa déambulation, le récit est touchant, mais malheureusement, la fin devient mystique et brumeuse, et la pirouette finale m'a franchement agacé, vu et revu, une solution de facilité pour éviter les explications, on a envie de dire “tout ça pour ça”. Il y a beaucoup de belles choses à retenir, le graphisme, l'ambiance, le traitement des personnages, la lutte contre le cerf et le corbeau est un moment de beauté magique. Mais le thème post-apocalyptique avec l'enfant se retrouvant seul est déjà tellement exploité qu'il fallait une fin forte pour s'en sortir, et là c'est un peu raté. Dommage, parce c'est un auteur qui mérite des encouragements, donc à suivre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
le_chartreux
  24 mai 2021
Une BD apocalyptique, mais belle à en crever.
APRÈS LE MONDE de Timothée Leman est un bel exemple d'exercice littéraire, graphique et poétique ardu, mais formidablement bien mené.
Des tours prodigieuses - un rayon blanc venu du ciel – donnant naissance à des plantes étranges, moitié fleur, moitié mirage et font disparaitre les gens. Seuls deux adolescents, Selen et Héli, survivent à cette catastrophe et arpentent la ville à la recherche de leur futur. Mais quelques chiens errants devenus fous et dangereux, une araignée monstrueuse, un grand cerf diabolique et Martino, un jeune chat errant vont égayer leur quotidien. Et puis il y a les bloqués, ces gens pas franchement disparus, mais plus tout à fait présents non plus qui sont comme des hologrammes occupés à revivre infiniment une situation vécue.
Tandis que les années passent et que dans la ville, les herbes et les buissons envahissent les jardins et les routes leur quotidien semble désespéré, jusqu'au jour où…
Un très beau dessin noir et blanc, si ce n'est le sac à dos de Héli couleur sépia pour ce voyage extraordinaire aux portes de l'imaginaire et au Pays des Lucioles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
RebelleReader
  12 janvier 2021
En noir et blanc, nous découvrons le monde post-apocalyptique dans lequel survit le jeune Héli, alors même que tous les membres de sa famille ont disparus. Il ne reste que lui pour sauver ce qui reste de vie sur cette Terre, alors il décide de partir à la quête d'une réponse. de mystérieuses plantes semblent jaillir du sol et des tours de lumières se dessinent à l'horizon : seraient-elles responsables des curieux évènements ?

Si j'aime particulièrement la solitude d'un dimanche matin passé sur le rebord d'une fenêtre avec pour unique compagnie un livre et ma tasse de thé, je serais très loin d'apprécier de vivre dans un monde où plus rien ni personne ne peut me répondre et avec qui je pourrais partager un peu de bonheur. Malheureusement, c'est ce qui arrive à Héli lorsqu'un matin, après que ce qui ressemblent à des tours de lumières qui ont surgis un eu partout sur la planète, il se réveille et ne retrouve ni sa soeur, ni son grand-père, ni personne dans le voisinage.
Disparue le boulanger, disparus le maître d'école, il n'y a plus personne. Nous le retrouvons quelques années plus tard, à l'adolescence, alors qu'il semble avoir survécu de son immense solitude. Héli est décidé à partir en quête de réponses, et à sa place j'aurai été bien affolée de me retrouver à devoir résoudre cette énigme. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le réalisme dans son personnage. Notre "héros" survit dans ce monde post-apocalyptique aussi bien qu'on pourrait l'imaginer : il souffre, il ne développe pas des pouvoirs hallucinants, il transfère son inquiétude au lecteur. le seul but de sa vie dorénavant, c'est de comprendre pourquoi tous ont disparu sauf lui. On parcourt le chemin avec lui, dans cette histoire sombre et un peu glauque d'une certaine manière. Je me suis sentie immergée dans les rues au côté du jeune personnage, j'ai crains les retombées de sa décision, et j'ai espéré autant que lui pouvoir comprendre ce qui a pu se passer.

Et me voilà conquise par le décor qui est franchement dingue, le graphisme de cette bande dessinée a tout pour me plaire, c'est même ce point qui m'a convaincu de la choisir. Mais ce qui m'a davantage plu en dehors de son esthétique, c'est le caractère réaliste de l'histoire et du personnage. Surtout, ne passez pas à côté d'elle si vous aimez les énigmes, les tranches poétiques de vie.
Pour conclure
L'auteur apporte une réflexion discrètement sur ce qu'endure une personne dans la solitude. Et ce jeune homme qui traverse la rue sans que personne ne lui réponde m'a paru correspondre à un tout autre profil de personnes que je croise moi-même régulièrement dans la rue : les SDF. Je ne promets pas que vous y verrez la même ressemblance, mais ce que je veux dire, c'est que le jeune dessinateur Timothée Leman semble posséder un vrai talent pour faire allusion à ce qu'on connaît tous en nous immergeant dans l'inconnu total. Ce fut pour moi une excellente découverte, que je recommande à tous les lecteurs de bande-dessinées, et même à ceux qui n'auraient pas pour habitude d'en lire. En effet, le dessin peut me semble-il plaire à beaucoup, tel qu'il est, léger, épuré, laissant apparaître le réalisme de l'émotion des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (3)
BoDoi   13 octobre 2020
Après le monde est un superbe premier album qui laisse malgré tout un gout d’inachevé, mais qui laisse aussi espérer de très belle chose à venir pour (et par) Timothée Leman.

Lire la critique sur le site : BoDoi
CNLJ   22 septembre 2020
Timothée Leman, jeune auteur dont c'est la première œuvre en solo, fait preuve ici d'un talent tant scénaristique que graphique.
Lire la critique sur le site : CNLJ
Bedeo   17 septembre 2020
Pour sa première bande dessinée solo (et seulement la deuxième de sa jeune carrière chez Sarbacane) Timothée Leman met la barre très haute en ce qui concerne le graphisme de son récit. Il transporte les lecteurs dans une société post-apocalyptique quasi monochromatique où de jeunes enfants vont errer à la recherche de leur famille.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
py314159py314159   15 septembre 2021
Je suis une application vocale. Je ne me vexe jamais.
Commenter  J’apprécie          40
py314159py314159   15 septembre 2021
Héli, c'est la fin du monde. Le style devient une priorité !
Commenter  J’apprécie          20
AelurusAelurus   24 août 2020
Je... J'ai fui. Après la disparition de ma famille j'ai couru partout à la recherche des gens. Mais il n'y avait plus personne. J'ai continué à courir tout droit, jusqu'à l'océan. J'étais épuisée, déterminée, désespérée. Mais une fois arrivée là-bas, tu sais ce que j'ai vu ? Une autre putain de tour.
Commenter  J’apprécie          30
NowowakNowowak   11 mars 2021
Pour certains, les possessions sont une preuve de leur valeur.
Commenter  J’apprécie          181
JustinelibraryJustinelibrary   01 septembre 2020
On ne peut plus s'en aller maintenant. Pas après tout ça. On ne peut plus renoncer. Et puis, à quoi bon vivre parmi les fantômes ? Je ne veux plus d'une demi-vie.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Timothée Leman (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Timothée Leman
Payot - Marque Page - Timothée Leman - Après le monde
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4119 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre