AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270215638X
Éditeur : Calmann-Lévy (18/03/2015)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Mâcon. Le corps de Paul Humbert, un notable local, propriétaire d’un grand domaine viticole, est retrouvé dans la Saône après une partie de pêche. À la surprise générale, l’autopsie révèle un empoisonnement à l’aconitum napellus, une substance toxique aux effets foudroyants.
Pour Léa Ribaucourt, jeune lieutenant de police, l’enquête s’annonce délicate. Son supérieur, le commissaire Figari, subit la pression des autorités qui veulent éviter tout scandale. La v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cristina21
  24 août 2015
Pour cette enquête menée dans le milieu viticole, l’auteur nous emmène sur la côte mâconnaise. Et c’est un des points qui a motivé le choix de ce livre car je connais Charnay-les-Mâcon, les grands domaines viticoles aux pieds des roches de Solutré et de Vergisson (dont j’apprécie les blancs également). Le second point était que l’auteur est commissaire divisionnaire à Lyon.
L’écriture est fluide, le roman se lit facilement et rapidement. L’enquête avance tranquillement, Léa l’héroïne est attachante et les soupçons passent d’un suspect à un autre… Cependant, pour moi, il n’y a pas assez de rebondissements et de suspense pour que l’intrigue me maintienne en haleine. Mais la lecture n’a pas été déplaisante. Certainement que le déroulement se rapproche plus de la réalité...
Commenter  J’apprécie          40
Sharon
  31 octobre 2017
Livre lu cet été, et depuis, je cherche un second livre à lire de cet auteur : le test du second livre est très important, parfois, cela rate (je garde les titres pour moi), le plus souvent, c'est une réussite - voir Sébastien Lepetit ou Elly Griffiths.
Mon souvenir ? Une lecture agréable, peut-être un peu entachée par la place donnée à la procédure. Oui, l'enquêtrice rappelle souvent qu'elle ne peut rien dire - et il est vrai qu'elle ne révèle rien, à ceux qui la questionnent, de l'enquête en cours. A force d'être gavé d'informations, l'on oublie trop souvent qu'une enquête se déroule nettement mieux si des informations ne s'échappent pas.  Puis, l'on ne peut pas être policière 24 heures sur 24.
Le profil de la victime est intéressant. Si d'un côté il paraît imbuvable, il faut bien reconnaître que, de l'autre, il savait prendre ses responsabilités. Mais ce n'était pas des zones d'ombre qu'il avait dans sa vie, c'est une éclipse totale. Et oui, le milieu viticole est tout sauf tendre. Vous en doutiez ?
Un roman agréable à lire, une enquêtrice attachante, tout comme son équipier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Girl
  02 juin 2015
ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de roman policier et celui-ci est extrêmement bien écrit et j'ai totalement adorée me plongé dans ce monde Bourguignon, dans tes lieux que je connais personnellement.... Un pure moment de plaisir.
J'ai eu la chance de rencontrer Alfred Lenglet dans la librairie Develay il y a quelques semaines et c'est un auteur charmant et curieux qui ma présenter sont roman et bien sur j'ai craquer, et je ne me suis pas fait prier pour plonger dans le monde de Léa Ribaucourt.
A travers diverses villes Bourguignonne, la jeune lieutenant de police travail sur un meurtre par empoisonnement.
Entre doute, supposition et souvenir, nous suivons toute l'enquête de l'intérieur, en étant nous même un enquêteur, cherchant partout le meurtrier.
291 pages qui m'ont tenue en haleine. Bravo.
Commenter  J’apprécie          10
ramolino
  17 août 2016
bonjour
si vous aimiez autrefois les romans de la bibliothèque verte, n'hésitez pas...écriture limpide et minimaliste, intrigue linéaire et convenue. Aujourd'hui il est surprenant de trouver un intrigue aussi simple tant dans la détermination des personnages que dans le flux du récit.
Mais ne jetons pas la pierre...l'intérêt du polar c'est qu'il y en a pour tous les goûts...
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-GirlPixie-Girl   28 mai 2015
On y voit mal, la nuit est tombée, il fait noir dans la pièce. Le dessin avance lentement. Il est rempli de tristesse et de langueur, mais ce n'est pas si mal. Pour continuer discrètement, un drap et une lampe suffiront.
Avec le drap de lit, on peut faire une sorte de tente, s'y cacher et dessiner à la lumière de la lampe torche. Elle fonctionne. Les piles ont été changées il n'y a pas très longtemps. Attention à ne pas se faire remarquer ! Dans le noir, on peut facilement repérer la lumière. Il ne faut pas se faire prendre, c'est bien là l'essentiel.
Alors, le dessin reprend, toujours sombre, malgré le faible rayon de soleil qui, par une lucarne, est venu frapper une poutre du plafond. C'est difficile à rendre cette luminosité si particulière, celle qui, ce matin-là, a éclairé le visage. La silhouette se glisse furtivement dans l'obscurité et tressaille quand le chat détale avec souplesse, le poil hirsute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cristina21Cristina21   22 août 2015
La dégustation réveille trois de nos sens. La vue, tout d'abord. Le vin laisse admirer sa robe, sa fluidité, ses reflets. C'est une première invitation. Puis l'odorat : c'est l'ouverture vers un monde mystérieux, celui des senteurs. Enfin le goût : en fonction des vins, on retrouve des saveurs sucrées, salées, acides ou amères.
Commenter  J’apprécie          40
Cristina21Cristina21   22 août 2015
Selon lui, si certains bien-pensants mettaient à l'honneur la présomption d'innocence, il fallait au contraire cultiver en permanence la présomption de culpabilité.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-GirlPixie-Girl   31 mai 2015
Le dessin prend forme. Les idées sont plus claires, c'est donc plus simple, plus rapide. Il faut retrouver les contours, les contrastes, l'ombre, les gestes.
Le crayon noir glisse lentement. Quelques couleurs viennent tout de même préciser le trait. On peut ressentir une forme de menace.
Soudain, de la bave coulent sur la feuille. Heureusement, avec un mouchoir, tout est réparé. Il ne faut plus tirer la langue pour ne rien gâcher. On peut tout de même s'appliquer sans tirer la langue!
Cette fois, le dessin es bien meilleur. Quelqu'un qui connait les lieux pourrait les reconnaitre. Le plus difficile, c'est la silhouette. Un homme ou une femme? On ne le devine pas encore. Le plus important, ce sont les détails. Tiens, justement, en cherchant dans la mémoire, un détail revient. Peut-être est-il important? Le crayon reprend aussitôt sa course, docile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl   02 juin 2015
Le coup de crayon est enfin plus efficace, les couleurs s'animent, même si le noir domine. C'est normal, c'était la nuit. On reconnait bien la pièce, les meubles, les cadres, la décoration. C'est parfait.
Le plus difficile, c'est de rendre le premier rayon de soleil du matin. Par une lucarne, il a transpercé les ténèbres pour venir frapper la grosse poutre du plafond. Il ne faut pas oublier le chat, troublé dans son sommeil. Il a réussi à fuir par la porte de la cour restée ouverte.
Le dessin se termine.
La silhouette, sombre et menaçante, est encore grossière, mais on la reconnait parfaitement, surtout les cheveux, les vêtements, les bottes.
Léa sera contente. Un peu de bave a coulé. Aussitôt la bouche s'est refermée sur un sourire crispé, mais satisfait.
Maintenant, il faut en parler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Alfred Lenglet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfred Lenglet
Alfred Lenglet publie son premier polar.
autres livres classés : empoisonnementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1754 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre