AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782847365085
446 pages
Nouveau Monde (10/06/2010)
4.46/5   46 notes
Résumé :
Près d’un demi-siècle a passé depuis l’assassinat de John F. Kennedy, le 22 novembre 1963. Pourtant, tout n’a pas été dit sur le meurtre du 35e président des États-Unis. Il y a toujours des informations complémentaires, de vraies et de fausses révélations, des déclarations d’officiels américains, des aveux de témoins ou d’acteurs du drame qui deviennent bavards au soir de leur vie.
Des organes officiels et des officines obscures, parfois aidés par la presse, ... >Voir plus
Que lire après L'assassinat de John F.KennedyVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Attention ce livre est dangereux pour votre confort mental. Il fera de vous un très vilain "complotiste".
Ecoeurement, voilà le sentiment dominant à lecture de cet ouvrage remarquable.
Tout d'abord parce que l'on se rend compte à quel point la Presse et l'information sont mondialement manipulées pour couvrir un système mafieux globalisé.
Oui, l'assassinat de Kennedy fut un complot.
Et de Gaulle qui était bien placé pour en reconnaître un, le raconta clairement à Alain Peyrefitte dès novembre 1963 :
" On ne saura jamais la vérité. car elle est trop sensible, trop explosive ; c'est un secret d'Etat. Ils feront tout pour la cacher ; c'est un devoir d'Etat. Sinon, il n'y aurait plus d'Etats-Unis."
On s'est bien gardé de répandre cette appréciation du général.

Sous l'apparence d'un pays de liberté et de justice se dessine aux Usa, tout au long du livre, tout le contraire. Manipulations du FBI et de la CIA, corruptions de la police et de la justice par la mafia, turpitudes et double jeu du Pouvoir, élimination physique des témoins indésirables...
On pourrait respirer, soulagés enfin en songeant qu'en France au moins ...
Mais ce serait oublier l'affaire Boulin, l'affaire Alègre, les meurtres de l'Elysée... Où comme aux USA, la Presse, la Justice ont préféré crier haro sur les complotistes plutôt que de trouver le courage de faire leur travail en conscience.
Un ouvrage complet, précis et clair, salutaire aussi mais infiniment dur pour ce qui nous reste d'illusions.
Commenter  J’apprécie          201
Soixante ans ne font rien à l'affaire. Pour les États-Unis, ce vendredi 22 novembre 1963 est une blessure qui n'a jamais réellement cicatrisé. En un demi-siècle, l'assassinat du président John F. Kennedy a été relaté, révisé, débattu et disséqué sous toutes les angles. On dénombre environ 45.000 ouvrages à propos de ce funeste jour : enquêtes, contre-enquêtes, essais, plaidoyers, pamphlets,...Ajoutons-y les romans aux frontières du réel tels les chefs-d'oeuvres American Tabloïd signé Ellroy ou le Libra de Don de Lillo. Au cinéma, le spectre du tragique évènement hante Costa Gavras (Z), Henri Verneuil (I comme Icare), Alan J Pakula (À cause d'un assassinat) ou Brian de Palma (Blow Out, Snake Eyes),...Évidemment, le JFK d'Oliver Stone est incontournable, et il est intéressant de constater combien le film suit une trajectoire symétrique à la vraie enquête du procureur Jim Garrison : rejetée pour son existence-même/conspué avant sa sortie, dénigrée pour ses errements/attaqué sur ses libertés, saluée pour son courage/récompensé pour sa puissance. En tout cas, les deux choses ont permis de verbaliser les doutes de la nation et de vulgariser les points cruciaux d'une énigme dont la solution est encore suspendue au doute six décennies plus tard. À moins que...?

Pardonnez la formule précédente, voilant à peine un sous-entendu aguicheur, car l'historien Thierry Lentz n'a pas la prétention de résoudre l'affaire avec son étude, d'abord publiée en 1995 puis "augmentée" lors de sa réédition en 2010. Comme il l'explique lui-même en préambule, cette révision ne fait pas tant suite à de nouvelles archives rendues publiques (mais il y en a un certain nombre) mais à la lecture d'un autre livre Reclaiming History: The Assassination of President John F. Kennedy*écrit par Vincent T. Bugliosi. le pavé du procureur américain (plus de 1.000 pages), s'efforçant de réhabiliter la Commission Warren, a ainsi motivé Lentz à se replonger dans l'enquête avec un regard neuf. Non pour confirmer la thèse du tireur solitaire, bien au contraire d'ailleurs, mais affiner son analyse et offrir un regard plus clinique sur le contexte, les protagonistes, les faits avérés, les faits contredits, les témoignages solides, les témoignages douteux, les théories envisageables, les hypothèses farfelues, les disparitions en chaîne, les scenarii plausibles, les suspects probables,...Le tout en 430 pages, chargées oui. Avec minutie et sans dédain quel que soit le lecteur et son degré de connaissance. Il est préférable d'avoir quelques bases pour éviter de se mélanger dans les noms (il y en a beaucoup) mais au delà, la prose et la précision sont accessibles à tous. Lentz a trop à faire pour se regarder écrire, donc il décortique, décrit et déduit. Si le sujet vous intéresse, vous ne pouvez pas rater L'Assassinat de John F. Kennedy. On peut même lire et se lancer dans le jeu du "fact-checking" avec la profusion de citations, patronymes (témoins ou journalistes présents) et éléments publiés et retrouver pas mal d'archives écrites ou vidéos disponibles là, tout de suite, à portée de clics.

Les chapitres défilent très vite, le livre couvre absolument tous les aspects de ce jour fatidique afin d'opposer les thèses les unes aux autres et voir laquelle est la plus solide, argumentée et documentée. Lieu(x) du crime, pièces à conviction, rapports d'autopsie, notes des services de renseignements, mémorandums, transcriptions téléphoniques, photographies, tout y passe. Au point d'en oublier le prudence affichée dans l'introduction et de se croire à deux doigts de la vérité. Mais Thierry Lentz n'a pas l'inconscience de tenter le diable, il reste encore juste assez pour spéculer**. Découvrons-nous de nouveaux coupables ? C'est possible, peut-être même fort possible mais il manque comme toujours la preuve décisive et indiscutable. Peut-être qu'un jour, la clé nous sera donnée, reliant tous les points d'un seul coup en confirmant la théorie X, Y ou Z au passage. En l'absence, Lentz livre en creux une peinture politique de l'Amérique d'hier assez effrayante. Une nation qui fabrique et traite ses grands mythes comme des placebos en lieu et place de réalités beaucoup plus difficiles à avaler. Un animal étrange, mutant, effrayant mais fascinant. Soixante ans plus tard, force est de constater qu'elle n'a pas changé des masses.

*Lentz fait d'ailleurs une légère coquille dans la restitution du titre. Reclaiming et non Restoring

**Il est dommage que Lentz ne fournisse pas en détail les sources convoquées dans son ouvrage. Sur ce point, je ne saurai trop conseiller aux curieux de se procurer le livre méconnu signé Marc Bonvalet, JFK le dossier de l'assassinat, plus tortueux certes mais dont l'approche tend à plus de précision et fournit un nombre hallucinant de sources quand on en vient aux témoignages, comptes-rendus etc...
Commenter  J’apprécie          00
A l'occasion des 60 ans de l'assassinat de JFK, j'ai décidé de me lancer dans la lecture de ce livre afin de mieux comprendre le mystère qui entoure cet événement.

Thierry Lentz pose tout d'abord le contexte en rappelant le climat politique, les tensions internes aux USA et au gouvernement Kennedy et la situation géopolitique mondiale. le déroulement de la journée du 21 novembre 1963 est détaillée avant de rentrer dans le vif du sujet avec l'implication de Lee Oswald, Jack Ruby et de la commission Warren chargée d'enquêter sur le meurtre du président. Une dernière partie est réservée aux différentes théories du complot (en relation avec la CIA, Cuba, la mafia...) proposées par des enquêteurs indépendants.

Ce livre est accessible à tous, sans avoir besoin d'être un expert des États-Unis dans lds années 60. de plus, les faits sont expliqués de manière concise, claire et neutre. J'ai pu obtenir toutes les réponses aux questions que je me posais et j'ai été étonnamment happée, au point d'avoir du mal à reposer ce livre. Il reste cependant évident que le meurtre de JFK restera un mystère pendant encore de nombreuses années..
Commenter  J’apprécie          60
La littérature sur l'assassinat de JFK est pléthorique et souvent de qualité douteuse, pour trouver un peu de bon grain au milieu de beaucoup d'ivraie il faut faire confiance à un auteur sérieux.
La réputation de l'historien de Thierry Lentz étant robuste autant se lancer avec lui,même si sa spécialité est Napoléon il apporte une rigueur et une neutralité bienvenues dans un maquis d'informations et d'hypothèses.
Lenz commence par un long exposé des faits, pour chaque élément il décrit ce qui avéré, faux, douteux mais possible. Au bout des quatre cents pages le lecteur a le sentiment d'avoir un puzzle reconstitué devant les yeux même si l'image est encore floue, il a les cartes en main pour se faire une opinion.

De toute évidence l'énigme ne sera pas résolue définitivement avant longtemps, les gouvernements et commissions américains ayant fait le nécessaire pour qu'elle ne le soit pas. Il semble en effet que cela jetterait une lumière désagréable sur un pays qui se croit exemplaire et porteur du Bien dans le monde.

Il ressort que les USA de Kennedy étaient largement gangrénés par les mafias et des agences (FBI, CIA) largement incontrôlables, qui faisaient leur loi sous couvert de lutte contre le communisme.
En va-t-il autrement aujourd'hui ? La guerre en Irak déclenchée sur des preuves entièrement pipeautées montre que non et que les manipulations des gouvernants et du complexe militaro-industriel ont pris le relais. Dures leçons pour un pays qui aime à en donner.
Commenter  J’apprécie          20
Mon premier livre de Thierry LENTZ et sûrement pas le dernier.
Très détaillé et peut être ..hum..orienté mais là on a une synthèse des divers aspects et théories possibles de ce qui a pu se passer avant et après cet assassinat finalement source de passions et d'interrogations.
Zapruder, Lee Harvey Oswald, Ruby, Warren, Garrison, Clay Shaw, Ferrie, Bannister,Marcello, Giancana, Hoffa, Hunt,..Oliver Stone. Hoover et Johnson, Nixon, Bush, autant de pistes possibles qui montrent la haine qu'ont pu inspirer les Kennedy et leurs actions.Tant d'évènements collatéraux sont arrivés et ont été dissimulés.
Bref, 22/11/63, le jour du meurtre, le titre du livre de Stephen KING, et la théorie du tueur unique...A bien y réfléchir..Ce ne serait pas si simple..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pour réussir l'attentat du 22 novembre, Oswald a dû, en six secondes environ, toucher deux fois sur trois tirs l'épaule puis la tête de sa victime, avec un fusil peu précis et en mauvais état. P. 258
Commenter  J’apprécie          80
Si le procès verbal des agents du FBI est exact, il y a eu une quatrième balle dans l'attentat. S'il y a eu une quatrième balle, Oswald n'a pas pu agir seul. Si Oswald n'a pas agi seul, il y a conspiration.
Commenter  J’apprécie          30
Lee Harvey Oswald fut-il un des tireurs de Dealey Plaza ? Si on admet assez facilement aujourd'hui qu'il y en avait plusieurs, à Dallas, le 22 novembre 1963, la question de la participation d' Oswald comme tireur ou comme "simple" complice reste largement ouverte.
Commenter  J’apprécie          12

Videos de Thierry Lentz (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Lentz
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Des lendemains qui chantent de Alexia Stresi aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/des-lendemains-qui-chantent.html • Franz Kafka ne veut pas mourir de Laurent Seksik aux éditions Gallimard https://lagriffenoire.com/franz-kafka-ne-veut-pas-mourir.html • La Métamorphose de Franz Kafka et Claude David aux éditions Folio Classique https://lagriffenoire.com/la-metamorphose.html • Les derniers jours de Stefan Zweig de Laurent Seksik aux éditions J'ai Lu https://lagriffenoire.com/les-derniers-jours-de-stefan-zweig-1.html • Jusqu'à la chute de Heinz Linge, Thierry Lentz aux éditions Perrin https://lagriffenoire.com/jusqu-a-la-chute-memoires-du-majordome-d-hitler.html • Les mauvaises épouses de Zoé Brisby aux éditions Albin Michel https://lagriffenoire.com/les-mauvaises-epouses.html • Anatomy : Love story de Dana Schwartz et Julie Lopez aux éditions Albin Michel https://lagriffenoire.com/anatomy-love-story-francais.html • Même le bruit de la nuit a changé de Violette d'Urso aux éditions Flammarion https://lagriffenoire.com/meme-le-bruit-de-la-nuit-a-change.html • Tempêtes et brouillards de Caroline Dorka-Fenech aux éditions De La Martinière https://lagriffenoire.com/tempetes-et-brouillards.html • Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/rosa-dolorosa.html • de l'eau dans ton vin de Olivia Leray aux éditions Fayard https://lagriffenoire.com/de-l-eau-dans-ton-vin.html • Rugby : mourir fait partie du jeu de Philippe Chauvin aux éditions du Rocher https://lagriffenoire.com/rugby-mourir-fait-partie-du-jeu.html • le sel de la vie : Lettre à un ami de Françoise Héritier aux éditions Odile Jacob https://lagriffenoire.com/le-sel-de-la-vie-collector.html • Histoire de France à pleines dents de Stéphane Hénaut et Jeni Mitchell aux éditions Tallandier https://lagriffenoire.com/histoire-de-france-
+ Lire la suite
autres livres classés : john f. kennedyVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (107) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3170 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}