AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211062770
24 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (13/04/2001)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 134 notes)
Résumé :
Il y a longtemps, très longtemps, les couleurs n'existaient pas. "Il me semble qu'il manque quelque chose à ce monde", se disait un magicien...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  03 juin 2020
"Elle m'en fait voir de toutes les couleurs
La totalité de l'arc-en-ciel, le nuancier de ses humeurs
Quand elle s'absente trop longtemps, je vois tout en... gris." Bénabar, Colore.

"Dans la nuit des temps, il y a longtemps, très longtemps, les couleurs n'existaient pas encore...
Le magicien ne voyait que du gris, par sa fenêtre.
- "Il me semble qu'il manque quelque chose à ce monde."

En mélangeant des potions, il fit naître la couleur bleue, et se mit à peindre le toit de sa maison, en bleu.
Les voisins lui demandèrent la même chose et le monde devint bleu:
le ciel bleu et la mer bleue, et même... " Les mots bleus.
-Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux." Christophe

Au bout d'un moment, tout le monde en eut assez des rêves en bleu, et le magicien créa la couleur jaune.
Un soleil jaune, des poussins, les canaris-aient jaune...
"Nous avons vécu sous les vagues
Dans notre sous-marin jaune, sous-marin jaune
Et nos amis sont tous à bord." Les Beatles, Yellow submarine.

Puis, il créa ensuite le rouge.
Des poissons rouges, une rose rouge pour un Petit Prince, une pomme rouge pour une certaine princesse, aux lèvres rouges framboise...
"Rouge comme la pomme qui te donne
Le parfum du péché
Rouge comme le feu du volcan qui va te réveiller.
Rouge comme les lèvres d'une femme
Quand l'amour la rend folle." Michel Sardou, Rouge.

"Mais le rouge leur montait à la tête..."
Le magicien voulut créer d'autres couleurs, mais ne réussit qu'à remplir ses pots de bleu, de rouge, de jaune. Les couleurs débordement et se melangèrent, pour provoquer un bel arc-en-ciel. Alors...
Sur le dernier tableau, au milieu de toutes ces couleurs, on voit une baleine... grise!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10110
Nastasia-B
  25 octobre 2013
Je suis très étonnée de ne pas voir davantage de critiques sur cet ultra, ultra classique de la littérature jeunesse.
Idéal pour les enfants de l'âge de l'école maternelle, ce livre nous raconte comment, d'un monde gris et atone, où tout allait bien mais où l'on s'ennuyait ferme, un homme, un jour, eut l'envie de pimenter l'existence de ses concitoyens.
Arnold Lobel crée une ambiance Renaissance (ou fin de Moyen-Âge, ce n'est pas très clair), avec des styles et des habits d'époque. Vous avez deviné que l'homme en question est un peu magicien et, qui plus est, soucieux du bonheur universel.
Il va donc, sans relâche, travailler dans les sous-sols de sa demeure, son laboratoire, pour y concocter quelque chose. Mais quoi ? Car l'on sait que l'on cherche mais on ne sait jamais ce que l'on trouve.
Or, un beau matin, tout étonné, le magicien constata que reposait, au fond de sa marmite une étrange substance aux propriétés particulières et inconnues jusqu'alors : eh oui, les enfants, une couleur, le magicien venait de créer la première couleur du monde.
Aussitôt il en agrémenta ses extérieurs et aussitôt, tout le monde voulut faire de même.
Si bien qu'en peu de temps, ce monde qui n'avait pas de couleur devint uniformément monochrome.
Certes, c'est une évolution, mais est-ce un progrès ? Car l'omniprésence, l'omnipotence de cette couleur semble bien avoir quelques effets sur le moral populaire.
Que faire ? C'est ce que je vous laisse la joie de découvrir en image (et en couleurs si possible).
C'est un album qui fonctionne à merveille, et ce depuis des décennies maintenant, avec les petits, qui aiment le lire et le relire souvent (ou plus précisément demander à ce qu'on le relise) en observant les évolutions à chaque fois.
Bref, une valeur sûre, mais ce n'est bien évidemment que mon avis, très peu haut en couleur, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          691
Musardise
  01 mai 2018
Un des premiers albums d'Arnold Lobel, et loin d'être le plus réussi, malgré son caractère éminemment sympathique. Il est ici question d'un monde tout de gris, auquel un magicien apporte, une à une, les couleurs primaires. Mais comme les habitants de la cité ne peuvent rien faire à moitié, lorsqu'ils découvrent le bleu, ils peignent tout en bleu... puis s'en lassent. Pour ensuite tout repeindre en jaune, et ainsi de suite.
Les dessins, très inspirés de la peinture des Pays-Bas du XVIème siècle, sont foisonnants, mais on sent bien que Lobel n'a pas encore trouvé son style, et le contenu arbore un aspect très pédagogique, très formel, auquel je ne m'attendais pas chez lui ; il donnera par la suite bien davantage dans la finesse et la poésie. Certes, les tout petits y verront l'occasion de se familiariser avec les concepts de couleurs primaires et secondaires, et de se frotter aux éléments de langage qui s'y rattachent. Il est aussi question de ce qui fera l'un des grands talents de Lobel : comment mettre de la fantaisie dans la vie ordinaire ?
Mais tout ça reste pour moi un potentiel encore mal exploité, et le graphisme manque d'attractivité, bien qu'il s'agisse d'un album amusant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Jumax
  15 novembre 2011
Vaut-il mieux voir la vie en rouge ou en bleu?
La vie de toutes les couleurs c'est bien mieux!
Commenter  J’apprécie          200
Bibliolibra
  02 mars 2012
Un petit livre pétillant de couleur, divertissant pour les petits et grands enfants et croustillant de par la narration 'rythmée' et entrainante. Une baguette magique de lecture pour le coucher avant le bisou du soir ainsi qu'un instrument ludique d'apprentissage des couleurs.
A découvrir et à faire découvrir!
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   02 novembre 2013
Le magicien descendait souvent l'escalier de sa cave sombre et grise. Là, pour oublier ce monde maussade, il s'amusait à faire des expériences magiques. Un jour que le magicien mélangeait et malaxait un peu de ceci avec un rien de cela, il découvrit quelque chose de bizarre au fond de sa marmite.
" C'est bien joli ! " s'écria-t-il. " Je vais en faire davantage. "
Commenter  J’apprécie          200
JumaxJumax   02 février 2013
"Dans la nuit des temps, il y a longtemps, très longtemps, les couleurs n'existaient pas. Presque tout était gris et ce qui n'était pas gris était noir. C'est ce qu'on a appelé la période grise du monde."
Commenter  J’apprécie          190
chardonettechardonette   21 mars 2015
J'ai adoré cette lecture, tout commence avec un magicien qui vit dans un monde gris, sans couleur et triste. Et puis un jour il va découvrir une couleur, puis une autre et enfin une troisième : les couleurs primaires mais rapidement le magicien et les villageois vont se lasser ..
L'auteur, Arnold Lobel, nous propose un très beau voyage dans le monde des couleurs. J'ai beaucoup aimé le rythme du récit et l'évolution des couleurs dans les illustrations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MusardiseMusardise   02 mai 2018
Dans la nuit des temps, il y a longtemps, très longtemps, les couleurs n'existaient pas. Presque tout était gris et ce qui n'était pas gris était noir.
C'est ce qu'on a appelé la période grise du monde.
Commenter  J’apprécie          80
bbpoussybbpoussy   18 janvier 2017
"Regardez les belles choses que je viens d'inventer !" dit le magicien quand il eut terminé.
"Qu'est-ce que c'est ? "demandèrent les voisins.
"Du violet, du vert, de l'orangé...", dit le magicien.
"On en a la tête qui tourne", crièrent les voisins.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Arnold Lobel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnold Lobel
Le voici, notre rendez-vous hebdomadaire que vous attendiez toutes et tous avec impatience !
Retrouvez tous les livres sur notre site filigranes.be :
le Grand lit de Léon d'Emile Jadoul, L'école des loisirs le loup qui voulait être un mouton de Mario Ramos, L'école des loisirs le magicien des couleurs d'Arnold Lobel, L'école des loisirs
On se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !
autres livres classés : couleurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1125 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..